AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2731614102
Éditeur : Les Humanoïdes associés (02/02/2000)

Note moyenne : 2.91/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Bilan 30 ans : NEGATIF Seule (parfois), pas d'enfants (encore) POSITIF Jeune, jolie, intelligente, séductrice, originale, riche (bientôt).
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Myriam3
  10 octobre 2014
Lucie vient de fêter ses trente ans et c'est, bien sûr, le moment de faire les comptes. Célibataire, pas de futur petit ami en vue, encore moins de relations stable et d'enfants. Un travail mal payé où de toute manière elle arrive systématiquement en retard, des fringues pourries, rien de bon à manger dans le placard et les copines qui répondent pas au téléphone - sans doute trop occupées à gérer leurs petites vies comblées... il y a de quoi avoir le cafard.
Entre coups durs, déceptions, engueulades et confidences, Lucie va tenter de remettre de l'ordre dans tout ça mais surtout de définir la femme qu'elle est vraiment.
Ce roman graphique a été écrit comme un pendant à Monsieur Jean, de Berberian, et se veut l'histoire de la trentenaire des années 2000. Bien sûr je me suis sentie concernée! Mais bon, disons-le tout de suite, si la lecture est plaisante, elle ne propose rien de vraiment nouveau... pas de surprise, scénario convenu, le personnage de la petite soeur toujours célibataire et renfrognée face à une grande soeur à qui tout réussit a un arrière-goût d'Agnès Jaoui ou Charlotte Gainsbourg.
Bref, la préface était prometteuse, mais c'est un livre que j'oublierai très vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
stokely
  15 juin 2017
Je crois avoir trouver ma première déception dans une lecture de bande dessinée, le dessin est sympa le thème avait tout pour me plaire mais cela n'a pas fonctionné.
Lucie est une jeune trentenaire célibataire vivant avec son chat, elle est en pleine crise existentiel voyant ses amies avoir des enfants, sa soeur ayant une famille "parfaite" et son boulot qui ne lui plait plus.
La bande dessinée se lit bien mais je n'ai pas du tout eu le sourire au lèvre durant la lecture de celle-ci, le destin de Lucie me laissant complétement de marbre.
Première mauvaise pioche pour moi à la bibliothèque cela arrive.
Commenter  J’apprécie          170
chriskorchi
  09 mai 2014
Sur un scénario de Grisseaux et un dessin de Catel, cet album nous dévoile une tranche de vie, celle d'une jeune femme moderne en pleine crise existentielle, confrontée à des problèmes d'aujourd'hui.
C'est agréable et ça se lit très facilement, c'est par ailleurs très réaliste sans être triste il y a beaucoup d'humour. Je pense que ça plaira aux trentenaires surtout féminines qui s'y retrouveront forcément que ça soit sur les doutes professionnels, personnels ou amoureux. Lucie a 30 ans et le moins qu'on puisse dire c'est que la vie ne lui sourit pas. Elle est seule, n'a pas un travail passionnant et au niveau sentimental c'est le désert. C'est une éternelle insatisfaite quand elle est en couple ça ne va pas et quand elle est célibataire elle voudrait être en couple. Plusieurs personnages secondaires viennent compléter ces tranches de vie .
Qui ne s'est jamais posé des questions sur sa situation ? qui n'a jamais subi les conseils d'une soit disant miss parfaite qui vous ennuie ? Bref, c'est des situations plausibles, ça a un coté chick lit qui peut plaire au plus grand nombre. Je trouve qu'il y a des similitudes avec Monsieur Jean que j'avais bien aimé aussi.
J'aime bien aussi la chute de l'histoire qui nous donne à réfléchir sur l'importance de vivre et de profiter de la vie.
Les dessins sont en noir et blanc et sont sympas même si je préfère les dessins plus détaillés et en couleur.
VERDICT
Vous passerez un bon moment et vous pouvez l'offrir à une jeune trentenaire en mal du grand amour ou en pleine introspection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Belzaran
  15 septembre 2016
« Lucie s'en soucie » est un hors série de la série nommé « Lucie ». Ce roman graphique de 120 pages narre l'histoire d'une jeune trentenaire qui fait le bilan de sa vie au début des années 2000. le tout est scénarisé par Véronique Grisseaux et dessiné par Cartel, et publié aux Humanoïdes Associés dans la collection Tohu Bohu.
Aujourd'hui, « Lucie s'en soucie » serait vite catalogué dans les rubriques girly. Sauf qu'à l'époque, on pense plutôt à un pendant féminin à « Monsieur Jean » de Dupuy et Berberian. Une jeune trentenaire peu épanouie dans son travail souffre de son célibat. Ses copines et sa soeur ayant des vies rangées (mariage et enfant), elle subit la pression sociale de se trouver un Jules.
« Lucie s'en soucie » montre combien « Monsieur Jean » est réussi. En effet, cette BD montrait un trentenaire célibataire, peu enclin à s'engager, entouré par une galerie de personnages secondaires très réussis. « Lucie s'en soucie » se content d'aligner des stéréotypes déjà vus cent fois : la grande soeur qui a toujours mieux réussi, la copine bourgeoise entretenu qui finit par péter un câble, la copine artiste hyper libre… Bref, rien de neuf. On est en pleine caricature et on a du mal à s'identifier aux personnages. Sachant que le livre pèse 120 pages, c'est un comble ! Même Lucie, un poil névrosée sur les bords, ne suscite finalement que peu d'empathie.
Au niveau de l'histoire, Lucie est en quête d'un homme. Les fausses pistes sont lancées mais on sera finalement rarement surpris par la tournure des événements. La conclusion, qui nous fait la morale, n'arrange rien. Au lieu de développer un discours du type « tout le monde a sa façon de vivre », les auteurs appuient un peu fort sur « pour vivre heureux, vivons seul ». le discours se veut moderne, mais à trop tirer là-dessus, il veut faire la leçon à son lecteur.
Au niveau du dessin, c'est un peu léger. Certes, le trait est dynamique mais son imprécision fait tiquer par moment. Les expressions exagérées accentuent cet effet de caricature déjà porté par le scénario. Mais c'est surtout la tartine de textes qui alourdit l'ensemble. le choix du noir et blanc est plutôt sympa, les planches restant toujours lisibles. En soit, la bande dessinée se lit facilement, avec beaucoup de fluidité, mais sans susciter d'émotion : rire, tristesse ou empathie.
« Lucie s'en soucie » n'a pas grand intérêt. Comme souvent pour les romans graphiques, il est trop long et doté d'un scénario prévisible en grande partie. le personnage de Lucie, véritable girouette qui ne sait pas ce qu'elle veut, peine à nous émouvoir. Sa destinée nous laisse un peu indifférent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
som
  04 mars 2019
30 ans, pas de mec, un look en vrac, une soeur parfaite et une collègue en cloque. Lucie voudrait s'en foutre. Plus facile à dire qu'à vivre.
Sur un thème assez commun de la crise de la 30taine (mais celle pourrait être décliné peu ou prou sur les décennies suivantes), les deux auteurs tricotent une bd comédie mi-figue, mi raisin, finalement banale, illustrée par des dessins assez moches ou si l'on veut être sympa qui ont pour le moins mal vieillis.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Myriam3Myriam3   10 octobre 2014
En écrivant Lucie, nous voulions juste raconter l'histoire d'une trentenaire des années 2000. Une femme avec ses fêlures, son problème existentiel: sa quête de l'homme parfait, le prince charmant, cette quête qu'on rabâche sans cesse aux petites filles!
Commenter  J’apprécie          170
Lire un extrait
autres livres classés : trentaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3553 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre