AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749308272
48 pages
Glénat (07/06/2017)
3.33/5   23 notes
Résumé :
Justine, Léa, Jim, Nicolas et Ingrid forment le club des « C1K » ; ils sont ce que l'on appelle des inséparables. Alors que l'été se termine et que la rentrée en Terminale approche dangereusement, le ténébreux Thibault, nouveau locataire de la « maison bleue » de Justine, suscite la curiosité des C1K. Une fête est organisée pour apprendre à le connaître... Mais tout en rêvant du beau Thibault, Justine sent la rentrée approcher et stresse à l'idée d'avoir un emploi d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,33

sur 23 notes
5
0 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
1 avis

frgi
  19 juin 2017
Tout d'abord je remercie les éditions Vents d'Ouest et Babelio pour m'avoir envoyé cette BD dans le cadre de la dernière masse critique.
En tan qu'homme (enfin je crois !), je ne suis pas vraiment la cible de ce genre de BD, qui s'adresse plutôt aux adolescentes à partir d'une douzaine d'année et à leurs jeunes mamans.
Malgré cette première impression, je me suis plongé dans la lecture de cette BD et voici mes impressions. On y suit la vie d'une jeune adolescente de 16 ans et de ses quatre amis. L'arrivée d'un beau et séduisant nouveau locataire dans leur maison de vacances va pimenter le derniers jours de vacances de notre groupe d'amis.
A la lecture de ce pitch, vous comprendrez que je ne suis pas le cible principale de ce genre de BD, mes préoccupations d'adulte étant à 10000 lieues de celles de ces jeunes adolescents. Toutefois, j'ai passé un agréable moment de lecture en leur compagnie.
Je m'en vais de ce pas proposer cette lecture à ma fille de 14 ans qui ne manquera pas de vous en faire une critique détaillée sur son compte Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Shaynning
  29 août 2020
Bd pour ados, "Ma vie selon moi" est tiré du roman du même nom. Je ne peux pas dire que je sors convaincue par cette adaptation, mais pas tant pour le dessin que pour l'impression de déjà-lu.
Les journaux intimes d'ados, dans le monde des romans, ne brillent souvent pas par leur originalité et pour cause! Bande d'amis, sorties et conflits familiaux font en effet parti de la vie de la plupart des adolescentes et adolescents ( encore que des journaux tenus par des ados gars, il n'en pleut pas), mais essentiellement, les même péripéties reviennent encore et encore. Et les archétypes personnages ne varient guère plus.
Dans cette optique, nous avons donc la "fille ordinaire", car forcément , il faut aller chercher la majorité des lectrices qui se considèrent "ordinaire", n'est-ce-pas? "Justine", donc, brunette de 15 ans, fan de girafes ( Oh, ça c'est nouveau! J'aime bien!) et vit dans une famille composée de Maman, Papa et son petit-frère Théo. Juste pour être bien sur que Justine ne se démarque pas trop, Théo est un surdoué à qui on passe tout et qui porte des lunettes ( parce qu'on ne peut pas être très intelligent sans en porter apparemment). Mais je salue le fait que pour une fois, la protagoniste n'est pas la sempiternelle orpheline maltraitée.
Justine a un groupe, dont manifestement Léa, sa meilleure amie, est la plus proche. J'ai préféré ce personnage aux autres, d'ailleurs. Léa est vraiment intéressante, sans même parler de sa tenue de Gothic Lolita, de sa coiffure à la Malicia ( X-Men) et de son béguin pour un adulte. Léa , à mon sens, semble bien dans sa peau, est débrouillarde et supporte bien son amie. Elle a également la conviction de ses opinions.
Le mât blesse par contre avec le personnage d'Ingrid. Vraiment, autrices jeunesse, pourquoi avoir systématiquement une blondâsse un brin écervelée, fan de mode et spécialiste du flirte sans lendemain? Et qui ne porte QUE du rose. Cette couleur est vraiment maudite. Bref. D'accord, Ingrid est une fille gentille sans mesquinerie, mais tout-de-même, ce genre d'archétype féminin est insupportable parce qu'il est partout et soyons honnête, pas si réaliste que ça. J'en ai vu plus dans les films, séries et romans que dans ma vie.
Quelque part en arrière plan se trouvent Nicholas et Jim, assez secondaires, mais présents. Encore une fois: pourquoi est-ce que tous les personnages masculins présentent-ils des troubles familiaux et des enfances difficiles dans la littérature pour filles? Est-ce si difficile de croire que des garçons peuvent être très bien sans le pattern "enfant malheureux-sauver-moi-de-ma-vie"? Je pense aux FSMA ( Filles-spéciales-mais-ambivalentes) comme Divergente, Twilight, Marquée, et ses autres mauvais romans où justement la fille se pâme sur un bady boy au passé difficile. C'est si inintéressant un jeune homme qui n'a pas besoin d'être sauvé?
Ah, et Thibault, bien sur, le beau gars mystérieux qui vient d'emménager.( Juste une chose: "ténébreux" n'est absolument pas un qualificatif qui correspond à ce personnage et qui plus est un qualificatif vraiment trop utilisé). Un autre grand fantasme de jeunes filles assez typique. Mais ça n'a plus rien de très attrayant quand c'est la cinquantième histoire du genre que je croise. Point plus pour lui, cependant, ce n'est pas un trou-de-cul. J'apprécie.
Enfin bref, côté personnage, hormis Léa, ça ne vole pas haut. Et le scénario manque en fluidité, mais ça ce n'est peut-être du qu'au format "journal" qui prend tranches de vie sur tranches de vie en une suite de micro-histoires raboutées. Sauver Patou la girafe, organiser des partys, tenter de rencontrer le "gars mystérieux" qui vient d'emménager, aider un journaliste à dénoncer un casting truqué, voilà le genre de péripéties.
Niveau dessin, c'est globalement réussi, malgré quelques petits anicroches sur les poses, parfois très réussies, parfois maladroites. le ton pastel de la palette de couleur est plaisant l'oeil, le style réaliste aussi et j'aime les décors qui ont assez de détails, alors bravo pour ça!
Mais je reste sur ma faim sur l'histoire, qui n'est ni originale, ni prenante. J'ai pensé peut-être trouvé de l'humour, mais en fait, pas vraiment. Sur ce point, par contre, c'est peut-être soit plus évident dans le livre ou c'est peut-être la différence continentale: on a pas le même humour en amérique. Ici, comme je n'ai rien trouvé de ça, je suppose que ce n'est pas une histoire "comique".
Je termine en soulignant que malgré l'histoire plus ou moins attrayante, au moins, Justine me semble bien dans sa peau, est une fille ordinaire dans sons sens le plus admis et j'aurais aimé que les autres personnages le soit peut-être un plus pour ne pas lui faire ombrage. On semble dévaloriser beaucoup la "fille ordinaire" en littérature jeunesse en ce moment et je ne suis pas d'accord. Soyez-vous même les filles, c'est le seul moyen de trouver l'extraordinaire en vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          24
cerisiers
  24 octobre 2017
Je suis une grande fan de "Ma vie selon moi" et donc, j'étais très contente quand j'ai lu l'adaptation en bande-dessinée. Malheureusement, je n'ai pas reconnue les personnages qui m'ont fait rire, sourire ou même pleurer. On ne retrouve pas notre Justine bien-aimée: la gaffeuse romantique et fleur bleue. On voit seulement une fille qui n'aime pas Ingrid.
D'ailleurs, tous les personnages sont complétement opposés à ceux que l'on a l'habitude de voir dans les romans (que ce soit moralement ou physiquement).
Personnellement, je n'ai pas aimé les dessins. Je préfère ceux de "Colonel Moutarde". Pour finir, sachez que Thibault, le grand amour de Justine, dans la bande-dessinée, a les cheveux lisses et blonds au lieu d'ondulés et châtains.
Commenter  J’apprécie          30
theannashaw
  12 septembre 2017
Semaine chargée pour la bande du C1K+1, qui voit le tome 1 de ses aventures simultanément publié en poche et en bande dessinée. Si le format poche a excité mes élans de collectionneuse compulsive de livres, la bande dessinée a piqué ma curiosité, et j'avais vraiment hâte de voir comment rendait Justine et sa bande sous cette forme.
Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils rendent bien ! Même si je m'étais habituée, évidemment, aux dessins de Colonel Moutarde qui ornent les couvertures de chacun des tomes de la série, le visage que Sophie Ruffieux offre à notre bande est tout à fait à l'image de ce que j'avais imaginé. Avec juste un léger bémol pour Léa, que je voyais plus pulpeuse, et Thibault moins blond.
J'ai retrouvé tout ce qui fait le charme de la bande : leur humour, leurs petites disputes, les scénarios catastrophes de Justine, l'humour pas toujours drôle de Nicolas, les micro-jupes d'Ingrid… Tout ce que j'avais aimé dans le premier tome se trouve réuni dans cette première bande dessinée en image et en couleur, s'il vous plait.

Les dessins, pleins de couleurs et de peps, sont vraiment chouettes, d'autant plus qu'ils sont bourrés de clins d'oeil à l'attention des fans de la série. Mention spéciale aux livres sur l'étagère que l'on aperçoit sur la couverture de la bande dessinée, c'est ce qui s'appelle avoir le sens du détail !
J'admets tout de même avoir eu un peu de mal au début, parce que, scénario de bande dessinée oblige, il y a eu beaucoup de coupes faites dans l'histoire pour raconter chaque épisode en quelques pages seulement, mais l'essentiel de l'histoire est là, et certaines informations importantes qui auraient demandé trop de développement sont soulignées en étant insérées dans l'histoire sous forme de notes et de post it collés entre deux cases.
Une super bande dessinée, donc, et un moyen pour ceux qui n'aiment pas forcément lire de découvrir la série des aventures de Justine et sa bande, mais également pour ceux qui ont dévoré les neufs tomes et se désespèrent d'avoir eu à quitter le C1K+1, une façon de les retrouver le temps de quelques pages richement illustrées. Souhaitons longue vie à cette nouvelle évolution de Ma vie selon moi, et croisons les doigts pour avoir le tome 2 bientôt
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lazoilezelee
  08 juillet 2017
Une BD avec de jolies illustrations
Je crois bien que c'est la première fois que je chronique une BD sur mon blog. Il est vrai que j'en achète rarement (pourtant petite, j'en lisais beaucoup, notamment les Tintin que j'adorais) mais c'est très sympa et rapide à lire entre deux grosses lectures.
Et quand je dis rapide, je n'exagère pas, pour une quarantaine de planches, 40 minutes de lecture pour ma part.
Ce qui m'a le plus plu dans cette bande dessinée, c'est sans conteste les illustrations modernes mais sans en faire trop. Les couleurs pastels et peu criardes sont douces à l'oeil et donne envie de s'y plonger notamment quand des petites images s'y superposent : des petits post-its, pages de carnets, écrans de téléphones. Ces petits plus qui parsèment les planches entre les différentes cases donnent encore plus de dynamisme à cette BD, ça change tout même, ce n'est plus qu'une simple bande dessinée.

Une intrigue pour ados
L'intrigue aussi est pas mal même si c'est une lecture pour adolescents, ça se voit tout de suite à la couverture de toute manière, pas de mauvaises surprises !
Le récit est très bien fait, on y reconnait tous les tracas du lycée, les amourettes, les jalousies entre copines, l'attirance des nouveaux venus notamment dans le voisinage. Tout y est ! Impossible que les jeunes filles ne se reconnaissent pas là-dedans.

Les personnages semblent attachants et variés. Nous avons la fille banale, la gothique-voyante, la bimbo, le cousin rigolo, le beau garçon gentil et bien sûr le nouveau voisin... Lui qui est au centre de l'histoire, car notre petite héroïne banale a appris qu'un nouvel arrivant aller habiter dans son immeuble et bien entendu, elle veut déjà lui sauter dessus à peine est-il arrivé... Mais c'était sans compter sur sa copine bimbo, qui ne compte pas lui laisser le nouveau venu !
Pour information, vous pouvez également trouver cette histoire sous forme de roman, bon à savoir si vous préférez ce format-là et que vous voulez découvrir cette histoire.

En résumé,
Un premier tome de BD, bien sympathique, qui retrace la vie quotidienne d'adolescents.
Lien : http://www.lesperlesdekerry...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cerisierscerisiers   26 octobre 2017
Léa- Le seul problème existentiel dans la vie d'Ingrid, c'est: "Suis-je la plus belle du royaume?" Et sa seule cible: tout individu du sexe masculin!
Commenter  J’apprécie          30
cerisierscerisiers   26 octobre 2017
Théo- Messieurs, mesdames les grandes personnes, si vous voulez que les enfants aient confiance en vous...sauvez nos rêves, sauvez la planète, sauvez Patou!
Commenter  J’apprécie          20
cerisierscerisiers   26 octobre 2017
Théo- Messieurs, mesdames les grandes personnes, si vous voulez que les enfants aient confiance en vous...sauvez nos rêves, sauvez la planète, sauvez Patou!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : beautéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura