AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782812610493
33 pages
Editions du Rouergue (13/04/2016)
3.64/5   22 notes
Résumé :
C’est l’histoire d’un petit garçon qui se réveille un matin avec un gros mensonge. Ce mensonge prend peu à peu la forme d’une boule rouge dont il n'arrive pas à se débarrasser, qui se met à grossir, persiste et devient entêtante, une boule qui roule et qui finit par éclater comme la vérité. Et le petit garçon est soulagé ! Cet album nous entraîne dans une spirale, le chemin pris par les enfants quand leur imaginaire les amènent à démesurer certains événements qui au... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 22 notes
5
2 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Tandarica
  02 mai 2022
C'est dans le cadre scolaire que ma fille (élève en CM2) a découvert cet album. Elle a même eu la chance de rencontrer Catherine Grive. Comme indiqué par la quatrième de couverture : « c'est l'histoire d'un mensonge qui apparaît sous la forme d'un disque rouge : il grossit, se multiplie, envahit tout le quotidien d'une petite fille avant d'éclater comme la vérité ». Cette dernière est suggérée par la couleur complémentaire, le vert. Sa valeur est toujours supérieure à celles de tous les mensonges réunis. C'est en effet un don de ne jamais mentir et on dit souvent que les enfants le cultive le mieux, car ils ont encore cette candeur du jeune âge. Ma fille adore cet album, qui est au fond tout simple et n'a en apparence rien de particulier. J'ai apprécié la question (existentielle) que se pose l'enfant : «  est-ce que, après un mensonge, les gens ne vous aiment plus ? ». Les grands, surtout les parents doivent connaître la vérité sur tout ce qui vous concerne, chers enfants.
Commenter  J’apprécie          780
Ziliz
  10 mars 2020
Cette enfant a menti.
Comment (affabulation, triche, omission...) ?
Sur quoi ?
On ne le saura pas.
C'est arrivé à table, avec ses parents : « Dans un silence, les mots sont sortis tout seuls. »
Après ça, la petite fille y repense.
Un peu, d'abord, mais elle évacue vite l'idée désagréable.
Avec le temps, elle parvient de moins en moins à chasser le remords.
Le souvenir du mensonge et le malaise que cela suscite reviennent de plus en plus vite, l'envahissent, l'effraient.
« Est-ce que, après un mensonge, les gens ne vous croient plus ?
Est-ce que, après un mensonge, les gens ne vous aiment plus ? »
Les dessins ne m'ont pas enthousiasmée, mais j'ai aimé l'idée de représenter le mensonge et ses conséquences (réelles ou supposées) sous forme d'un point rouge qui grossit, puis se multiplie au point de tout recouvrir du sol au plafond, et même de brouiller la façon de voir les autres.
Images parfaites de l'obsession et des sentiments négatifs qui pourrissent la vie.
J'ai apprécié aussi que le mensonge ne soit pas formulé, que seule compte la dimension qu'il a pris dans la tête de l'enfant. Qu'importe que ce mensonge soit 'grave' ou non.
Encore un album intéressant sur les émotions, d'autant que cette gestion du mensonge et du remords est transposable à celle de la colère, entre autres.
/ ! \ Enfants et ados, libérez-vous des secrets/mensonges trop lourds à porter. Les parents peuvent entendre beaucoup, vous savez. Pas forcément encaisser tout de suite comme des maîtres yogis avec la neutralité bienveillante d'un psy relativement habitué au pire.
Mais tout est préférable au silence qui étouffe celui qui souffre, et qui gangrène ses relations avec ses proches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          414
Lagagne
  30 juin 2016
L'enfant, un matin, prononce des mots, un mensonge. Il n'a l'air de rien ce point rouge dans le paysage. Au début. Mais il reste là, il plane au dessus de lui, toujours. Et ce point rouge grossit, il prend de plus en plus de place. Jusqu'à envahir tout l'espace. Jusqu'au moment où il faut crever l'abcès.
Cet album traite avec beaucoup d'intelligence le sujet du mensonge chez l'enfant, de manière assez universelle. On ne sait pas de quel mensonge il s'agit, et honnêtement ce n'est pas important.
Mon bémol c'est l'illustration, qui n'est pas totalement à mon goût. Donc juste un petit bémol. Ce qui n'enlève pas grand chose à la grande qualité de cet album.
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  23 avril 2016
Un livre qui illustre à merveille à quel point un mensonge peut être envahissant !
Au lieu de grands discours, les auteurs ont choisi de représenter le mensonge. Un jour à table une enfant laisse échapper un mensonge.
Aussitôt un petit point rouge apparaît à côté d'elle. Elle le retrouve au moment du coucher. Avec le temps, il grandit, se démultiplie et l'accompagne dans chacun de ses mouvements.
Omniprésent, il paralysie l'enfant qui ne sait plus comment se débarrasser de cet envahisseur.
Arrive le temps de la prise de conscience puis de la confrontation...
J'ai adoré cet album car les mots, s'il y en a peu, sonnent tout à fait juste et les illustrations montrent vraiment comment le mensonge peut-être vécu par le jeune. de plus, c'est à la fois très joli et inquiétant de voir la page se parer d'une éruption de varicelle.

La chute permet de sortir de l'atmosphère asphyxiante dans laquelle le jeune était plongé.
Un livre qui devrait être obligatoire pour aider l'enfant à s'exprimer et lui apprendre à alléger son coeur. Cela marche aussi avec les adultes ;-)
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
agnesrobert
  03 avril 2018
Un bel album, au coeur des émotions soulevées chez l'enfant par ce qui semble être au départ un tout petit mensonge de rien du tout ;-)
Cet ouvrage peut permettre d'ouvrir une discussion avec les enfants en bas âge.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Ricochet   23 novembre 2016
Le style graphique de l'illustratrice est très lisible, drôle, moderne. Voici un album qui s'adresse au jeune lecteur sans lui donner de leçon, sans expliquer, en le prenant au sérieux.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   02 mai 2022
Alors, sans me dégonfler, j'ai pris une épingle.
Il n'a même pas eu le temps de dire pouff qu'il a éclaté.
Commenter  J’apprécie          80
orbeorbe   23 avril 2016
Mais comment dire la vérité maintenant ?
Commenter  J’apprécie          30

Video de Catherine Grive (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Grive
Catherine Grive - La fille qui mentait pour de vrai
autres livres classés : émotionVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

le bureau des objets perdus

quel est la problematique de la fille ?

Elle perd tout
elle est homosexuelle
Elle a perdu son telephone
Elle dort tous le temps

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le bureau des objets perdus de Catherine GriveCréer un quiz sur ce livre