AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020436574
Éditeur : Seuil (05/10/2000)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
L'Europe et la bande dessinée ? Une longue et durable histoire d'amour qui dure depuis plus de cent cinquante ans... Et qui donna naissance à de nombreux rejetons de papier à la suite des histoires en images du suisse Rodolphe Töpffer (1833). Une grande exposition à la Bibliothèque nationale de France a retracé les étapes de l'évolution de la BD européenne. Et c'est Thierry Groensteen, directeur du musée de la B... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  13 janvier 2015
Paru, en 2000, à l'occasion de l'exposition "Maître de la bande-dessinée européenne" organisée par la Bibliothèque nationale de France, cet imposant volume n'est pas un ouvrage de plus qui prétend dresser un panorama de l'histoire de la BD du vieux continent.
Il est un ouvrage qui compte.
Il a été rédigé sous la direction du directeur du musée de la bande-dessinée d'Angoulême.
Il sait s'imposer.
D'abord par son format et son poids, puis par sa forme, à la fois originale et classique.
On le découvre vite comme érudit et agréable.
Les titres qui émaillent le sommaire sont attirants
Les illustrations, qui pour certaines sont "pleine page", aèrent le propos.
Le volume s'ouvre sur le rêve américain
En 1934, déjà une étrange planète se précipitait sur la terre. Seul un miracle pouvait nous sauver.
Il se nommait Flash Gordon.
Il fut bientôt suivi par Brick Bradford, par le fantôme et son loup Satan, par Jim la jungle, par Mandrake le magicien mais aussi par Popeye, Tarzan, Buck Rogers, Dick Tracy...
Auparavant la BD était faite d'image narrative.
Ce sont les imagiers de l'enfance, la satire....
Puis avec Hergé et Jacobs vint l'avènement de la ligne claire.
C'est un nouveau dessin qui affirme sa différence avec toute forme de graphisme antérieur, c'est à dire celui des peintres et des illustrateurs qui leur furent inféodés jusqu'à Gustave Doré...
De la libération à la fin des années 60, avec Pilote, Tintin, Spirou, c'est l'apogée "franco-belge"...
Thierry Groensten nous fait revivre les classiques de l'aventure.
Quelques illustrations de ce passionnant chapitre sont remarquables.
Notamment une planche tirée de "Sir Winston Churchill", l'innovante biographie écrite par Clifford Makins et dessinée par Frank Bellamy que le magazine "Pilote" eût le mérite de présenter, en son temps, à ses jeunes lecteurs.
Et dans ce "Maître de la BD européenne" les chapitres se suivent.
Impossible de tous les citer.
L'intérêt de la lecture ne faiblit pas jusqu'à celui-ci intitulé "animaux en crise" qui, entre autres, évoque "la bête est morte" de Victor Dancette et Jacques Zimmermann, la série Chlorophylle de Raymond Macherot, " et Petzi de Carla et Vilhem Hansen.
Que serait la BD sans Kit Carson, sans Comanche, sans Blueberry, sans Lucky Luke, sans les tuniques bleues, sans cheval de l'ouest, sans Jerry Spring, sans Buddy Longway, sans Ringo, sans Mac-Coy, sans ce lointain Far-West ?
Mais la bande-dessinée c'est aussi, l'absurde pour l'absurde, une longue tradition du délire.
Présenté par Hamster Jovial, un dénommé Marcel Gottlieb...ou le contraire...
Depuis longtemps, la BD fait partie de notre univers culturel.
Hier méprisée, elle fait aujourd'hui partie de notre patrimoine et ce brillant ouvrage, "Maître de la bande-dessinée européenne" nous le rappelle d'une manière intelligente et très agréable.
Ce volume est de ceux dont s'enorgueillit une bonne bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   13 janvier 2015
On n'a jamais retrouvé où avait été initialement publiées les planches d' "une ténébreuse affaire", certainement dessinées dans les années cinquante, par René Giffey d'après Honoré de Balzac.
Giffey s'était fait une spécialité de l'adaptation d'oeuvres littéraires de préférence empruntées au répertoire romantique.
Son sens du typage, la finesse et la sûreté de son trait, la variété des angles de vue font merveille dans l'ensemble de ce récit.
Le crayon bleu indique à l'imprimeur les endroits où apposer des grisés.
Les éditions Glénat en ont imprimé un album en 1977....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Thierry Groensteen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Groensteen
Trois planches à la loupe (1/3) : David Mazzucchelli
autres livres classés : dessinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14774 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre