AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205077063
176 pages
Dargaud (31/08/2018)
4.15/5   62 notes
Résumé :
Londres, 1831. Le jeune Charles Darwin, impatient d'embarquer pour le périple de sa vie, prend place sur le HMS Beagle. Le voyage vers des contrées lointaines pleines de promesses sera aussi fait de multiples épreuves. Tandis que ses découvertes sur la faune et la flore le comblent d'admiration et de confusion, la fréquentation d'esclavagistes va le pousser à questionner les principes humanistes de ses contemporains. Un voyage formateur pour l'homme et révolutionnai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 62 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

LePamplemousse
  24 janvier 2019
Si, comme moi, vous avez lu « L'origine des espèces » il y a fort longtemps et que vous n'en avez que très peu de souvenirs, cette bande dessinée sera la bienvenue pour vous rafraichir la mémoire et parcourir quelques pans de la vie de Charles Darwin.
Nous allons le suivre durant un voyage qui va durer cinq années, au cours duquel il découvrira des espèces animales et végétales du monde entier et se posera aussi des questions concernant les divers peuples rencontrés et notre façon de les traiter.
J'ai été séduite par cette bande dessinée qui n'est en rien indigeste, puisqu'elle n'est pas le récit exhaustif de ce voyage, mais reprend des éléments clés de l'évolution de la pensée de Darwin.
On le voit grandir, se poser des questions, apprendre au contact des autres, se lier d'amitié avec différentes personnes, mettre au point une méthode de classification, etc… la multiplicité des thèmes abordés m'a enchantée et passionnée.
Commenter  J’apprécie          360
Foxfire
  15 octobre 2019
J'avais beaucoup aimé « sur les ailes du monde », la B.D de Grolleau et Royer consacrée au naturaliste Audubon. Quand j'ai vu que ce même duo avait écrit une B.D au sujet de Darwin, j'ai eu très envie de la lire. « HMS Beagle, aux origines de Darwin » s'avère une très bonne B.D même si elle m'a tout de même moins plu que « sur les ailes du monde ».
Le scénario est très bien fichu et on retrouve ici la façon originale de Grolleau pour aborder les biographies. Plutôt que de raconter la vie entière du grand scientifique, il préfère se concentrer uniquement sur le voyage qu'il a effectué à bord du Beagle, périple fondateur pour Darwin, quasi matriciel de toute sa pensée ultérieure. Grolleau ne craint pas non plus de s'éloigner de la réalité chronologique pour mieux saisir l'esprit du voyage.
Les dessins de Royer sont encore une fois très beaux. A travers ses crayonnés simples et grâcieux et joliment colorés, la nature est magnifiée.
Je pense que si j'ai été un peu moins séduite par ce « HMS Beagle, aux origines de Darwin » c'est parce qu'il s'intéresse à une figure extrêmement connue au sujet duquel on a déjà lu pas mal de choses. Audubon est une personnalité beaucoup moins connue. Même si je connaissais ses planches ornithologiques, j'ignorais tout de l'homme avant de lire « sur les ailes du monde ». Je ne prétends pas être spécialiste de Darwin mais on connait tous à peu près les grandes lignes de sa vie. Ceci dit, la B.D de Grolleau et Royer mérite largement le détour. Même si on connait le sujet, le scénario est bon et bien mené et c'est un plaisir pour les yeux. Pas de raison de bouder son plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
simoncailloux
  09 mai 2022
Charles Darwin est de santé fragile, mais malgré cela, il est bien décidé de prendre la mer à Davenport le 25 décembre 1891. Il a alors 21 ans. Ses études ne sont pas terminées. C'est tout à fait par hasard, qu'il part. le capitaine Fitzroy est heureux d'avoir un intellectuel à sa table et pour partager sa cabine. le capitaine Fitzroy veut faire escale à Tenerife. L'accès du port lui est refusé car selon Tenerife le navire venant de Grande-Bretagne vient d'un endroit où sévit le choléra.
Au Cap Vert Charles Darwin remarque une longue bande blanche dans la roche composée de calcaire et de coquillages. Sa théorie repose sur un phénomène évolutif et non suite à une éruption volcanique.
Fitzroy lors d'un premier voyage prit au Cap Vert trois indigènes. En les emmenant en Angleterre, il avait l'intention de les convertir à sa propre religion chrétienne. Ces anciens habitants du Cap Vert furent libérés lors du deuxième voyage du capitaine Fitzroy, occasion pour Darwin de faire leur connaissance et même devenir un ami lors du trajet entre l'Angleterre et le Cap Vert. Ils s'étaient tellement intégrés à la civilisation occidentale que le capitaine et les voyageurs du Beagle ne voulaient pas s'en séparer. le coeur de ses indigènes était de retourner à leur origine et les anglais les laissèrent aller.
Au Brésil Darwin s'offusque de la brutalité des blancs à l'encontre des noirs, dont il prend la défense. Dans les forêts, il s'émerveille sur l'immense variété des insectes.
En Uruguay, Darwin laisse partir le bateau, qu'il rejoindra plus tard. Il estime avoir beaucoup de recherche à faire. Il se promène à cheval avec des gauchos qui le mettent en garde sur les pièges de la nature. Il trouve des ossements d'animaux préhistorique. Comment ont-ils disparu : la faim, des prédateurs. Il effectue des prélèvements.
Darwin poursuit son voyage en réintégrant le bateau qui passe de l'atlantique au pacifique par le détroit de Magellan. En Terre de Feu, il rencontre avec effroi des géants mangeurs d'hommes. Il remonte ensuite l'ouest de l'Amérique du Sud jusqu'aux iles Galapagos, lieu le plus emblématique des études du naturaliste. En effet il constate que chaque ile compte des pinsons qui ont une physionomie propre à leur milieu et que leur survie est due à l'alimentation propre à cette île. (Sélection naturelle)
Concernant le dessinateur, je suis très admiratif des détails qu'il inclut dans de nombreuses vignettes, imaginant le gigantesque travail que cela représente. Je cite à titre d'exemples :
 P 6 Salon avec 5 personnes, meubles, tableaux, cheminée, bibliothèque, …
 P 15 le bateau Beagle en détails, les trois mats, les voiles, les cordages, les échelles de cordes, le quai et la voiture attelée emmenant Darwin.
 P 48 L'eau, la plage, des personnages dans l'eau et sur la plage, des palmiers, la montagne, …
 P70 et 71 Des coléoptères et des coquillages collectés et identifiés.
De cette bande dessinée, j'estime ne pas tirer beaucoup d'enseignements scientifiques. Elle me semble plutôt faites pour amuser la jeunesse. Les couleurs sont belles et pleinement réalistes. C'est une bande dessinée fort agréable à parcourir. Pour les amateurs de nature et de découvertes, le voyage du HMS Beagle est à approfondir par d'autres types de médias.
La couverture est originale. Elle me fait penser à Noé qui sort de son arche avec les animaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Imaginoire
  31 janvier 2022
Le récit fabuleux et romancé du voyage de Charles Darwin. Une aventure à la source de nombreux bouleversements qui changeront le cours de la science.
Plutôt que de nous proposer une biographie classique de cet éminent homme de science que fut Charles Darwin, Jérémie Royer et Fabien Grolleau ont choisi d'adapter à leur manière le récit autobiographique Voyage d'un naturaliste autour du monde de Darwin. S'attarder sur le périple à l'origine de l'homme qui donnera un éclairage nouveau sur nos origines est astucieux et nous offre les clés pour comprendre comment celui qui était destiné à devenir pasteur a introduit le principe d'évolution des espèces.
Les deux auteurs n'en sont pas à leur coup d'essai puisqu'ils avaient déjà réalisé le très bel album graphique Les Ailes du monde, Audubon, le peintre naturaliste. de nouveau, ils font preuve d'un remarquable travail documentaire. Les qualités graphiques notamment les paysages, la faune et la flore, que subliment les couleurs utilisées, nous offre des planches devant lesquelles nous nous surprenons à passer de longues minutes de contemplation.
Au-delà du côté plaisir procuré par cet ouvrage, le côté documentaire nous alimente en connaissance et éveille en nous de nombreuses questions sur la réception de ces découvertes par les sociétés très religieuses de l'époque. Aujourd'hui encore, certaines communautés remettent en cause la théorie darwinienne et le succès de livres comme Dieu – la science et ses preuves de Bolloré et Bonnassies sont la preuve que dans le débat public subsistent beaucoup de questions.
Embarquez avec Darwin à bord du His Majesty Ship Beagle et profitez de ce génial voyage pour vous faire votre opinion.
Lien : https://imaginoire.fr/2022/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
SciencesInfuses
  23 octobre 2018
En retranchant les informations et "en regroupant lieux et faits" les auteurs racontent un Charles Darwin qu'ils font leur.
En s'affranchissant de l'illusion d'une rectitude historique absolue, ils font coup double en allégeant leur récit et en rendant hommage aux manières de faire de C. Darwin.
Certaines planches sont magnifiques avec une palette technique et chromatique rendant compte de la diversité du vivant.
L'aspect naturaliste du 19ème siècle est aussi bien rendu avec une volonté totalisante où la description ethnographique côtoie cartographie et géologie. Ainsi ponctuellement les auteurs réalisent des planches imagées de l'évolution buissonnante, des coupes géologiques ou de la théorie de formation des atolls du Pacifique proposée par C. Darwin.
Dans cette même veine, les auteurs soulignent les contradictions de Charles Darwin par rapport à l'esclavage (il était anti-esclavagiste) et à ses considérations sur les autres cultures (il se faisait alors très européocentré).
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (2)
BDGest   16 octobre 2018
Cet angle louable fait de HMS Beagle, aux origines de Darwin un récit résolument dans la lignée de Sur les ailes du monde, Audubon, tant dans le scénario que dans l’identité graphique. S’agissant par ailleurs d’un personnage plus connu mais peut-être aussi moins romanesque, la lecture s’avère plaisante mais attendue.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   17 septembre 2018
Après le passionnant "Sur Les Ailes du monde, Audubon", Fabien Grolleau & Jérémie Royer livrent une surprenante et tout aussi intéressante redécouverte du périple de Charles Darwin. Le voyage qui l’a amené à écrire sa fameuse théorie de l’évolution !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
simoncaillouxsimoncailloux   09 mai 2022
Ces immenses amas de neige qui ne fondent jamais et qui semblent destinés à durer aussi longtemps que le monde, présentent un grand, que dis-je ? un sublime spectacle. La silhouette de la montagne se détache, claire et bien dessinée, dans une lumière éclatante. Plusieurs glaciers descendent en serpentant de ces champs de neige jusqu’à la côte : on peut les comparer à d’immenses chutes du Niagara congelées. Peut-être que ces cataractes de glace bleue sont-elles aussi belles que les cataractes d’eau courante.

BRRRRF. Eloignez-vous TRIBORD TOUTE ! Capitaine on heurte ! BOM. On a eu de la chance capitaine, la glace à juste frôlé la coque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
simoncaillouxsimoncailloux   08 mai 2022
Mon cher père,
[…] Vous serez, je l’espère, heureux d’apprendre que mon cerveau bouillonne d’idées nouvelles : quelle fraîcheur pour l’esprit que ces voyages au long cours. Ne regrettez-pas de m’avoir permis de partir, mon très aimé père, les découvertes que je fais donne un sens à mon existence et m’occuperont bien une vie, j’en suis désormais convaincu. Je suis un homme de sciences. Votre fils Charles, pressé de vous revoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ImaginoireImaginoire   31 janvier 2022
Il semble impossible que l'état politique de la Terre de feu puisse s'améliorer tant qu'un chef n'aura pas surgi ou qu'ils n'auront pas acquis l'idée de propriété. Seule idée qui permettrait à un chef de manifester de sa puissance, sa supériorité et d'émerger pour...
Commenter  J’apprécie          150
remygrenierremygrenier   08 février 2019
Avant-propos

1831-1836. Cinq ans de voyage, aurait pu titrer Jules Verne : Charles Darwin, jeune étudiant un peu insouciant qui embarque à bord du His Majesty Ship Beagle n'a rien à voir avec l'homme de sciences qui en reviendra.

Cinq années pendant lesquelles le navire parcourra le monde dans les allers-retours compliqués et impossibles à raconter en bande dessinée. Ce livre ne veut pas résumer ces cinq ans essentiels dans la vie du futur grand théoricien de l'évolution ; les historiens sont là pour ça.

Il propose plutôt uen vision personnelle, parmi tant d'autres possibles, de cette odyssée : il a donc fallu faire des choix de lieux, de personnages ou d'épisodes parmi toutes les aventures du jeune Darwin.

Une vision subjective, romancée donc, mais qui tentera de vous faire rêver au destin d'un homme d'exception dans un voyage de légende - un voyage qui, en changeant un homme, changea la science.

Bonne lecture

Fabien Grolleau
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
remygrenierremygrenier   08 février 2019
"Au début de nos recherches, je croyais qu'il y avait différentes variétés d'animaux un peu sur tout le territoire des Galapagos, comme ailleurs."

"Aussi c'est vrai, j'ai négligé de préciser la localisation des spécimens.
Heureusement, Covington, avec ses pinsons, a pu rattraper mon erreur !"
[...]

"Et j'ai failli passer à côté d'une information scientifique essentielle."
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Fabien Grolleau (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Grolleau
Nos deux nouveaux chroniqueurs de choc partagent avec vous leur coup de coeur pour Menji de Fabien Grolleau et Mathieu Demore. Parce que la grande aventure, c'est AUSSI pour les enfants ! Le tome 1 de Menji en librairie : https://www.dargaud.com/bd/menji/menji-menji-tome-1-bda5366940
autres livres classés : darwinVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4361 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre