AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2953883401
Éditeur : La Lune Sur le Toit (01/03/2012)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Pangée est un jeune homme de trente ans qui n'aime pas la religion. Il se moque des croyants, leur foi, leurs rituels, et déteste plus que tout les Églises et leurs clergés. Au détour d'une rue, une voiture le percute et le tue. Il se retrouve alors aux portes du Paradis et mesure la folie de ses erreurs : Dieu existe, son royaume aussi, et, dans sa grande miséricorde, il l'accepte à ses côtés.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
yv1
  12 mars 2012
Aïe, aïe aïe ! Alors là, ça coince dès le résumé ! Bon, comme Davina (bonne continuation, et merci pour nos échanges) désormais ex-stagiaire chez Gilles Paris m'a envoyé ce livre gentiment, je fais l'effort. Las, c'est trop dur. Pas mal écrit, certes, c'est un style plutôt recherché, de belles phrases, mais bon, le sujet ne m'intéresse absolument pas, moi qui suis athée convaincu a priori comme l'auteur, je n'ai pas la moindre interrogation sur l'existence ou la non existence d'un Dieu ou de Dieux. Je suis, comme beaucoup scandalisé et choqué de ce que peuvent faire les hommes au nom d'une religion, mais ce à quoi ils peuvent croire ne m'intéresse pas. Alors, certes, il m'arrive de discuter religion avec des amis, des membres de ma famille croyants (ce sont surtout des discussions de fins de repas arrosés ou d'apéritifs prolongés, qui se croisent avec les échanges sur la politique) mais si je prends part à ces propos, c'est souvent pour provoquer mes contradicteurs -j'adore dire des énormités pour voir les réactions.
Bon si je reviens deux minutes au livre, il traîne en longueurs au départ par des descriptions de ce qu'est le Paradis avec les angelots, la brume permanente, la ouate : tous les poncifs du genre sont présents, toutes les représentations que l'on nous faisait de ce lieu quand nous allions au catéchisme sont bien là. Et pour finir, si ce qui se veut drôle peut faire sourire de temps en temps il ne fait pas s'esclaffer franchement. Ce sont des blagues un peu éculées (j'ai bien dit "éculées" : l'Enfer pour moi si j'avais mal placé un "n". Quoique entre angelots, peut-être que... Mais Yv, ça ne va pas, tu débloques totalement ? C'est quoi ces grossièretés ?)
"Pouf, pouf" (selon P. Desproges), revenons à nos angelots ou à nos moutons ou même à nos brebis, car s'il m'en souvient il en est bien question dans la religion, pour dire que ce bouquin me laissera d'autant moins de souvenir que je ne suis pas allé au bout des 346 pages, glossaire compris !
Ouh la la "Que Dieu me tripote" (toujours P. Desproges), je m'aperçois qu'en mécréant que je suis je ne peux m'empêcher de dire du mal de ce livre. Pardonnez moi, car j'ai péché (pas pécho, hein, péché !), je demande pardon et miséricorde à l'auteur, l'éditeur, l'attaché de presse, la standardiste (ça c'est dans une chanson de M. Eddy, qui a aussi chanté Pas de boogie-woogie, comme quoi, je suis raccord), le voisin du neveu de celui qui tient le flambeau, la cousine du beau-frère de la mariée et la main de ma soeur...
(-Décidément, Yv, tu es incorrigible !
- Ben, oui, que veux-tu quand on parle religion, ça m'excite !
- D'accord, mais une soeur quand même !
- Non pas une bonne soeur, mais ma soeur, elle, elle n'est pas bonne soeur, elle peut mettre sa main où elle veut !
- OK, autant pour moi.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fortuna
  15 août 2014
J'ai apprécié ce livre découvert un peu par hasard.
Alexandre Grondeau décrit avec beaucoup d'humour les tribulations de Pangée, jeune athée décédé prématurément et qui se retrouve au Paradis. Des références à la Bible, au Coran, au bouddhisme, pour aboutir à ce constat sans appel : Dieu n'a rien à voir avec les représentations monstrueuses qu'en ont fait les hommes à travers leurs religions.
Et le Paradis ressemble étrangement à un gigantesque parc d'attraction...voir une prison dorée d'où sont exclus kamikazes et bigots de tous bords, mais en fait tout être humain depuis 2000 ans.
Une réflexion intéressante sur la religion - sujet qui demeure plus que jamais d'actualité - et son hypocrisie abordée de manière originale à travers cette fable fantastique. le style est très poétique, et malgré quelques maladresses, c'est une bonne lecture. Une conclusion s'impose : c'est aux hommes qu'il incombe de faire de la terre un enfer ou un paradis...
Commenter  J’apprécie          90
aquashadow
  11 juillet 2014
Pangée est un jeune homme athée jusqu'au bout des ongles, qui le jour de sa mort se retrouve accepté au Jardin d'Eden qui n'a accepter aucun élu depuis plus de 2000 ans. La quatrième de couverture m'avait bien intéressé puisque j'ai toujours aimé voir la vision des autres sur ce qu'ai ou serait le paradis ou tout simplement Dieu. Pour cela le livre ne m'a pas déçu même si on peut lui trouver pas mal de défaut…
Commençons par le style que j'ai trouvé sur certains passages très lourds, surtout vers les premiers chapitres ce qui pourra en décourager quelques-uns. Néanmoins, cela donne une impression de grandeur et de magnificence qui colle bien à une description du Jardin d'Eden censé être un endroit « parfait ».
Pour l'histoire, il y a des hauts et des bas. Les réflexions que peuvent avoir les personnages sont intéressantes (même si on a encore droit à un Dieu disant qu'il n'a pas créé les religions que l'important c'est l'amour) de même pour l'effet du scepticisme de Pangée sur les êtres de Paradis que j'ai trouvé amusante et bien amené (il y a des anges qui font grève quand même…). Un des problèmes vient du fait qu'on pourra trouver pas mal d'incohérence par exemple Dieu est décrit comme bon et parfait pourtant il fait beaucoup d'erreurs durant l'histoire. de plus petit détail qui m'a gêné est quand pour justifier le manque d'élu au paradis, certains « grands » noms de l'Histoire sont trainé dans la boue. Sinon j'ai adoré la conclusion, car correspondant bien à mon avis, de plus à elle seule elle permet de rattraper pas mal des incohérences présentes dans le livre.
Sinon pour les personnages, je me concentrerai sur Pangée (en même temps il est seul au Jardin d'Eden). le problème c'est qu'il fait vraiment gamin pourri-gâté. Pourtant, je comprends un peu sa réaction, mais dans ces actions on peut vite avoir marre de ce personnage. Je suis arrivé à un moment où je préférais les moments qui se concentraient sur les doutes des anges que sur les siens.
Enfin en conclusion, c'est un assez bon premier livre avec ces qualités et ces défauts. Ce qui est drôle à voir c'est qu'en voulant donner sa propre vision du Paradis, de l'Enfer et de Dieu, l'auteur se rapproche pas mal du concept de la religion Bouddhiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cerisebio
  30 juin 2014
J'ai été intriguée par le résumé lors de l'opération de Masse Critique. Pangée Dolbach, athée convaincu, meurt à 30 ans d'un accident et se retrouve au Paradis. Mais aucun élu n'a accédé au jardin d'Eden depuis plus de 2000 ans et Pangée est le seul homme. Il ne rêve que d'une chose : retourner sur Terre.
Si j'ai aimé l'idée de départ et l'univers imaginé par l'auteur, le personnage principal m'a plutôt irritée. Je l'ai trouvé geignard et capricieux.
J'ai aussi noté quelques incohérences dans le monde imaginé.
Le style est agréable à lire. Dommage que par moment des mots alambiqué l'alourdisse inutilement.
Au final c'est presque plus un livre de réflexion philosophique qu'une fiction, ce qui le rend intéressant tout de même.
Bref, pour moi un premier livre qui aurait mérité un peu de travail supplémentaire avant publication, mais prometteur.
Commenter  J’apprécie          20
Lalivrophile
  08 mars 2012
Voilà un livre sympathique qui, sous une apparente légèreté (il y a beaucoup d'humour), invite le lecteur à réfléchir. L'auteur aborde plutôt les choses d'un point de vue d'historien, et donc le plus objectif possible, même s'il y a quelques partis pris: par exemple, Dieu désapprouve le dogme religieux, ce en quoi je suis d'accord avec lui.
L'auteur maîtrise son sujet. le roman fourmille de références aux faits racontés dans la Bible. N'étant pas croyante, je ne connais pas bien la Bible. Je pense donc être passée à côté de beaucoup de références, mais même moi qui suis ignorante, j'en ai deviné certaines. de toute façon, ce roman peut être lu à plusieurs niveaux, et c'est une des choses qui en fait son charme.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://lalivrophile.net/pang..
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FortunaFortuna   15 août 2014
Maintenant qu'on lui offrait le Paradis et qu'il connaissait les secrets de l'Enfer, il préférait mille fois se damner et retomber dans les souffrances du quotidien et les bassesses du monde, pourvu qu'elles soient partagées. Toute l'absurdité de son ordinaire, ses petits malheurs, ses grands chagrins, valaient plus partagés que la paix ou la sérénité éternelle mais solitaire.
Commenter  J’apprécie          40
FortunaFortuna   15 août 2014
"Je n'en reviens pas. Je n'ai jamais cru en Dieu et me voilà au Paradis. Sans un souvenir, sans une explication, je devrais être poussière et ce drôle d'homme illuminé me parle d'éternité. Est-ce possible ? Suis-je en train de sombrer en pleine dépression ?"
Commenter  J’apprécie          20
Video de Alexandre Grondeau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Grondeau
JJDA - Alexandre Grondeau - Génération H, L’invité du 04/02/2013
autres livres classés : paradisVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique

10 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre