AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756071725
144 pages
Éditeur : Delcourt (04/11/2015)
2.94/5   35 notes
Résumé :
John est très en retard pour son rendez-vous. Changement d'heure, voisins pénibles, embouteillages, taxi lourdingue. Le monde entier semble s'être ligué contre lui et la journée se révèle difficile, "trop" pleine de surprises, pour ne pas dire étrange. Tous ces obstacles sont-ils vraiment le fruit du hasard? Découvrez un récit riche en rebondissements à l'humour absurde unique et débridé!
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
2,94

sur 35 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
1 avis

marina53
  10 novembre 2015
John Siou et son amie, Julie, quittent Paris pour aller passer la journée chez les parents de cette dernière. Une première visite pour lui! A la pause-pipi, le jeune trentenaire se fait malencontreusement chier dessus par un pigeon. Les cheveux plaqués, la veste un peu crade, y'a mieux pour faire bonne impression. Une fois arrivés et attablés, la discussion tourne vite aux quiproquos et flutiste ne semble pas le métier idéal pour ses futurs beaux-parents. John rentre seul à Paris le soir. le lendemain, le réveil sonne à 8h. le jeune homme se lève gentiment, prépare son petit-dèj', donne celui au chat au passage, la radio en fond sonore. Soudain, lorsque l'animateur prévient les auditeurs que l'on est passé à l'heure d'été, il se rend compte qu'il n'est plus en avance pour son rendez-vous mais en retard. Il faut faire vite. Boire son café, s'habiller à la hâte. C'est le moment que choisit le téléphone pour sonner, l'interlocutrice demandant un certain Michel Leroy, le facteur de passer, le voisin de le solliciter pour descendre son frigo, sa grosse voisine de bloquer les escaliers! C'est sûr, il va être vraiment en retard d'autant que le chauffeur de taxi parisien a un humour un peu lourd...
Pour un belge, il aurait été étonnant de ne pas voir Stéphane de Groodt s'adonner à la bande dessinée. C'est chose faite avec cet album à l'image du personnage télévisuel et radiophonique, c'est à dire drôle, décalé et truffé de jeu de mots. L'on suit pendant cette journée John Siou ou Michel Leroy qui doit se rendre à un rendez-vous important. Malheureusement, beaucoup d'obstacles imprévus et incongrus se mettront au travers de sa route. Lui-même ne saisit pas tout ce qui se passe. le lecteur non plus, d'ailleurs, qui, un brin curieux, suit ces aventures rocambolesques... jusqu'à cette chute imprévisible et cocasse. le dessin de Grégory Panaccione, habitué aux albums sans paroles, est vif et expressif, le découpage dynamique. le dessinateur, comme si le naturel revenait au galop, nous offre de très belles planches muettes.
Petit clin d'oeil de de Groodt qui s'est offert un personnage et une "préfarce" décalée de Patrice Leconte.
Un album très réussi, à la fois subtil et léger.
Qui ne dit mot... consent?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
Ziliz
  14 novembre 2018
Après la semaine de commémorations la plus longue de l'Histoire de France : le jour le plus long de l'histoire de John.
Ce matin, il est en avance, il va pouvoir se préparer tranquillou. Ah non, m3rde, il a oublié le changement d'heure, il risque d'être en retard à son rendez-vous.
Course semée d'embûches et d'épreuves pour y arriver. Où ? Vous le saurez après bien des rebondissements si vous êtes du genre patient, si vous ne feuilletez pas les dernières pages lorsque l'intrigue devient trop embrouillée.
J'ai admiré le talent d'illustrateur de Grégory Panaccione dans le fabuleux album 'Un océan d'amour'.
Stéphane de Groodt, j'en entends parler (en bien), mais je ne connais pas, ou bien j'ai oublié, comme dirait l'autre.
Humour absurde, ici, qui rappelle un peu celui de Fabcaro.
Jeux de mots, dialogues de sourds, situations loufoques.
Vertige récurrent du lecteur : on est à quel étage, là ?
Je ne suis pas certaine d'avoir tout saisi.
Léger agacement à la fin, genre 'Tout ça pour ça ?!' comme...
Il y a certainement un second degré riche, un tas de métaphores à creuser, mais l'idéal pour y accéder serait de relire tout l'album.
Cent cinquante pages quand même, alors bof...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Apikrus
  18 novembre 2018
John Siou et son amie rendent visite aux parents de la jeune femme. Pour John c'est une première. L'originalité des vieux n'aide pas à dissiper le malaise de John mais il semble bien s'en sortir.
On retrouve ensuite à nouveau notre héros dans des situations insolites et souvent particulièrement stressantes.
Rêve ou réalité ? John se le demande parfois, et le lecteur aussi.
Histoire loufoque, diront certains. Elle l'est c'est vrai, mais pas tant qu'il n'y paraît au premier abord, comme le montre l'explication finale.
Le scénariste-dialoguiste s'est beaucoup amusé, je n'en doute pas. Moi aussi, mais peut-être pas autant car il m'a fallu attendre la fin de l'ouvrage pour comprendre.
Commenter  J’apprécie          193
Noctenbule
  08 janvier 2016
John a bien dormi. Il a juste oublié que c'était le changement d'heure et le voilà très en retard. de nombreuses choses vont se mettre sur son chemin pour rattraper le temps qui fuit. Son avenir est en jeu et il va devoir faire des choix. Que va t'il faire?
Stéphane de Groodt après avoir été pilote de course, humoriste, animateur, auteur, il se met à écrire le scénario de la bande dessinée "Qui ne dit mot", avec aux pinceaux, Grégory Panaccione. Il ni a pas de raison qu'il n'explore pas un nouveau média pour y présenter ces bons jeux de mots, quiproquos et son univers bien absurde. le neuvième art est un temple qui correspond bien à son univers bien particulier. Car John, son héros, n'est pas un homme ordinaire. En effet, il a un chez soi, une famille proche, des amis et une petite-amie, Julie. Mais voilà, il va falloir prendre un engagement et prononcer le mot qui change tout.
John est un gars qui va devoir faire un choix entre la réalité et la fiction. Il passe un week-end chez ces beaux-parents qu'il vient juste de rencontrer. A un moment où à un autre, il faut passer par cette étape qui va l'amener à celle d'un autre niveau. Mais lorsqu'il se réveille le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, il est heureux d'être à l'avance jusqu'au moment où la radio annonce qu'il y a eu le changement d'heure. le voilà maintenant très en retard. C'est alors qu'il va rencontrer bien des gens lui vont lui faire des requêtes bien étranges, puis il y a ce chauffeur de taxi bien narcissique... Lorsqu'il va arriver sur place, la compétition sera toujours en cours et là, va falloir faire un choix.
Stéphane de Groodt m'avait fait assez rire comme chroniqueur sur Canal +. Son univers assez atypique se retrouve très fidèlement dans l'histoire. Puis quel plaisir également de rencontrer à nouveau le travail de Grégory Panaccione qui m'avait totalement conquise dans Un océan d'amour. le rythme est soutenu sans jamais se relâcher, les mots claquent, la tension règne... John va devoir dire le mot. La lecture se fait et avec gourmandise mais il manque un petit quelque chose pour en faire une lecture inoubliable. Ce n'est pas parce qu'on réunit deux être talentueux que cela en fait quelque chose d'exceptionnel. le buzz fonctionne mais je crains que cela s'essouffle assez vite malgré l'originalité du récit, même si c'est Patrice Leconte qui a fait la préface.
Un moment agréable dans un monde loufoque à souhait qui permet de s'aérer l'esprit un moment. J'aurais apprécié un aboutissement plus précis ce qui fait que cette bd ne sera pas dans mes coups de coeur de 2016. En tout cas, je vais suivre le travail de ces deux génies qui ont de la créativité à revendre.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Erik_
  30 août 2020
Il a fallu 4 ans à Grégory Panaccione pour s'imposer magistralement dans le monde de la bd. Un océan d'amour réalisé avec Wilfrid Lupano a rencontré un énorme succès public et critique. le créneau est toujours celui d'une forme de bd humoristique mais qui cache toujours une belle histoire sentimentale. A noter également un clin d'oeil à on personnage fétiche en fin de volume.
Pour cet album, il est accompagné au scénario de Stéphane de Groodt dont c'est la première incursion dans la bd. C'est plutôt un acteur belge qui fait du cinéma et du théâtre. A ses heures perdues, il fut aussi un célèbre chroniqueur dans le grand journal de Canal +. Il faut dire que cette bd est une ballade au pays des mots comme une espèce de jeux télévisés digne de la téléréalité.
On éprouve un certain malaise pendant la durée de cette bd car on ne sait pas où les auteurs veulent véritablement en venir. cela semble partir dans tous les sens. On perd presque les pédales avec notre héros tant les repères se désagrègent. Pour autant, le final nous montre qu'il y a une parfaite maîtrise de cette oeuvre. le ressort final est en effet à entrer dans les annales du genre. Je ne révélerais rien pour en laisser la totale surprise. Et cela veut le coup. Je n'entends rien ? Qui ne dit mot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (6)
Bedeo   14 janvier 2016
Un album fort recommandable qui, gageons-le, se retrouvera sous bon nombre de sapins en cette fin d’année.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   01 décembre 2015
La rencontre du dessinateur d’ "Un Océan d’amour" et de l’humoriste-écrivain-réalisateur belge laissait présager un récit trépidant et absurde... Mais on n’imaginait pas jusqu’à quel point !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre   26 novembre 2015
Un album à part, où le lecteur est mené en bateau jusqu’au bout. Et c’est jouissif !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   25 novembre 2015
Malgré un style graphique vif et habile, Qui ne dit mot sonne terriblement creux. Comme une longue, bien trop longue blague dont la chute n’est pas — du tout — à la hauteur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   24 novembre 2015
Indéniablement, cette incursion dans la BD est une réussite pour DE GROODT, même s'il est épaulé par un dessinateur de talent... Ils forment un duo à la hauteur de l'exercice...
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   17 novembre 2015
Fable absurde et débridée, Qui ne dit mot est efficace et très bien réalisé, mais il lui manque un petit quelque chose – un peu de profondeur ou d'universalité ? - pour totalement convaincre.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
marina53marina53   10 novembre 2015
Le père: Et dites-moi, John... Vous jouez de tous les instruments à vent?
John: Encore maintenant.
Le père: Je veux dire "à" plus loin "vent"...
John: C'est ça!
Le père: Mais d'où vient cette vocation?
John: Papa est soprano.
La mère: J'adore, je regarde tous les épisodes.
Commenter  J’apprécie          340
ZilizZiliz   14 novembre 2018
[ jeune couple, en voiture ]
- Y a un problème ?
- Je dois faire pipi.
- Le stress.
- Pas du tout.
- Ben arrête-toi là.
- Je vais pas faire pipi au milieu de nulle part ! J'irai chez tes parents.
- Tu n'as jamais vu mes parents de ta vie !
- Je sais, et alors ?
- Tu ne vas pas te ruer dans leurs toilettes dès qu'on arrive, quand même !?
- Ben... Euh...
- Aucune chance !

(p. 9)
Commenter  J’apprécie          210
Erik_Erik_   12 octobre 2020
Quelque qui ne se manifeste pas, qui reste silencieux face à une décision ou à une parole donne implicitement son accord.
Commenter  J’apprécie          00
Stephanie39Stephanie39   22 décembre 2019
J'étais en avance, maintenant je suis... en retard!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Stéphane de Groodt (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane de Groodt
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme de C à vous la suite : Invités : Elsa Zylberstein et Stéphane de Groodt Elsa Zylberstein & Stéphane de Groodt : tout leur sourit ! E. Zylberstein et S. de Groodt, désormais inséparables ! E. Zylberstein et S. de Groodt : à toute vitesse !  E. Zylberstein et S. de Groodt : Superactifs ! L'oeil de Pierre - Séparation des Beatles : la mise au point de McCartney Les invités du dîner : Jon Batiste et Abi Bernadoth  Le live : Jon Batiste & Abi Bernadoth avec le titre “We are”. Jon Batiste & Abi Bernadoth : Les princes de la soul  Jon Batiste & Abi Bernadoth : musiciens de génie Jon Batiste : totalement soul ! La Story médias - le combat contre le cancer de Shannen Doherty L'ABC - Les actualités de Bertrand Chameroy Un nouveau super-héros en ville, Girouette Man Le super mega jackpot France 2030 M6 Boutique essaie d'attirer les jeunes La France remporte le mondial de la moule
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4143 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre