AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749152998
256 pages
Éditeur : Le Cherche midi (09/11/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu’avant, Forrest n’a cessé de courir. C’est maintenant les années 1980 qu’il va devoir traverser, l’époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l’attendent, depuis la vente d’encyc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Sourisetdeslivres
  30 novembre 2017
Tout le monde (au moins ceux de ma génération) connaît le film Forrest Gump interprété par Tom Hanks et la fameuse réplique « cours Forrest cours » ou la merveilleuse citation qui lui vient de sa maman « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »
J'avais adoré ce film et lu le livre ; c'est un film culte des années 90, si vous ne le connaissez pas, mais qu'attendez-vous ?
Dans ce second livre, on retrouve Forrest 10 ans après, Jenny est décédée et il va devoir s'occuper de son fils le petit Forrest.
Même si celui-ci vit avec sa grand-mère Forrest est bien décidé à tenir la promesse faite à Jenny, faire du petit Forrest un bon garçon.
Lui donner tout ce dont il a besoin.
Oui, mais, voilà, Forrest n'a aucune idée de comment faire, la seule chose qu'il sait faire c'est s'attirer des ennuis.
Malgré tout, il s'engage à trouver du travail, son usine à crevette la Boubba Gump Company a fait faillite, il retrousse donc ses manches.
On va suivre Forrest dans un tas de mésaventures.
Il sera vendeur porte-à-porte d'encyclopédies, chercheur pour trouver un nouveau Coca-Cola, éleveur de porc, espion pour le gouvernement américain, soldat dans la guerre du Koweït et ce n'est là qu'une partie de ses exploits.
On lit le livre comme un journal, Forrest s'adresse à vous, comme dans le film (si vous l'avez vu) quand il raconte son histoire ahurissante sur un banc à des gens de passage, ici c'est pareil, mais c'est à toi, cher lecteur ; qu'il te raconte sa vie et quelle vie !
On traverse avec lui les années 80 et 90, on rencontre un tas de gens qui ne te seront pas méconnus, mais surtout on rit.
J'ai eu un fou rire incontrôlable quand Forrest travaille dans un parc d'attractions religieux après un de ses passages en prison, mais ça, je te laisse lire le livre.
Ce n'est pas le seul moment où j'ai ri et où les larmes ont coulé, car, oui, ce qui fait la beauté du film et que l'on retrouve dans ce livre c'est que Forrest n'a aucune méchanceté en lui, il veut juste bien faire.
Les gens autour de lui en profitent et c'est là que l'émotion prend le dessus de même que la relation touchante, mais difficile qu'il a avec Petit Forrest.
Rire et pleurer en même temps ça m'arrive rarement, rire sans pouvoir m'arrêter en lisant encore plus et pourtant je t'assure, mon cher lecteur, que tout le livre est comme cela.
Tu ris et tu pleures.
L'écriture est fluide, racontée par Forrest, c'est la voix de Tom Hanks que j'entendais.
Il se lit très vite, on retrouve exactement le langage de Forrest.
Sa manière simpliste mais belle de raconter les choses, de percevoir le monde et les gens.
L'auteur, Winston Groom, à travers son personnage te raconte tout un pan de l'histoire aussi bien américaine qu'européenne (la chute du mur de Berlin ; la guerre du Koweït, des délits d'initiés qui ont fait un gros scandale au milieu des années 80 aux États-Unis).
Avec son héros, il te fait revivre ou apprendre tout un tas de faits historiques qui sont loin d'être fictifs.
Vous allez voyager en compagnie de Forrest, de Mobile à New York, de Berlin à Bagdad, d'Iran en Alaska.
Vous croiserez tout un tas de personnes, vous vivrez avec Forrest des situations rocambolesques et désopilantes.
Il n'y a vraiment pas le temps de s'ennuyer. Aucun temps mort, mais juste cette phrase de Forrest « Vous ne croirez pas si je vous le disais, mais je cours comme souffle le vent. À partir de ce jour, dès que j'allais quelque part, je le faisais en courant. »
C'est ce qu'il va faire autour du monde tout en gardant ce qui fait de ce personnage tout ce que l'on aime : une âme d'enfant qui ne connaît pas la méchanceté ou la rancoeur, un honnête homme qui toujours travaillera dur pour subvenir au besoin de sa famille ou pour aider son prochain.
Un personnage complexe, attendrissant et qui est bien plus que l'idiot que tout le monde voit en lui.
Les personnages secondaires qui côtoient Forrest à un moment ou un autre ont tous une particularité, des protagonistes qui sont très loin d'être singuliers ; même si certains profitent de lui honteusement Forrest te donne une sacrée leçon de vie : le pardon et la seconde chance.
On retrouve des personnages du premier livre, comme le lieutenant Dan, le père de Boubba, le sergent Kranz, etc. et d'autres qui font leur apparition.
La grande faiblesse de Forrest : il fait confiance à tout le monde ; on lui propose un travail, il l'accepte ; ce qui va le mettre plusieurs fois dans de sales (et souvent inimaginables) situations, mais toujours il arrivera à s'en sortir et surtout jamais il ne perdra foi en l'humanité.
Le petit Forrest est un enfant très intelligent, au QI très élevé, il aidera son père comme il le pourra et surtout il s'habituera à avoir un papa différent des autres, mais comme disant sa grand-mère « N'est stupide que la stupidité. »
Un roman feeling good, un personnage principal des plus attachant ; on rit, on pleure, et la fin est tout simplement parfaite.
Une conclusion aussi belle que la dernière page m'a fait éclater de rire, comprendra celui ou celle qui a vu le film ou lu le livre.
Un superbe livre ! Un livre idéal pour se détendre et oublier tous soucis le temps de ta lecture. Un roman plein d'optimisme et de joie de vivre tout en étant touchant. Si tu as une baisse de moral, lis Forrest et cie !
Je ne peux que te le recommander, cher lecteur, et si tu n'as pas vu le film, ou lu le premier livre ; fonce ! Tu ne seras pas déçu, foi de souris !
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bouquinovore
  14 juillet 2019
Pour tous ceux de ma génération, ne me demandez pas laquelle, Forrest Gump est avant tout le film réalisé par Robert Zemeckis et magistralement interprété par Tom Hanks et la magnifique Robin Wright dans le rôle de Jenny.
Ce n'est que bien plus tard, que j'ai découverts que Forrest Gump avant d'être un film était un livre de Winston Groom, je vous propose d'ailleurs de découvrir ma chronique de ces livres qui ont fait des chefs d'oeuvre du cinéma.

Et c'est encore bien plus tard que j'ai découvert (il y a quelques semaines) que Forrest Gump avait une suite Gump et Cie, suite écrite en 1995, mais publié pour la première fois en Frans en 2017 au Cherche Midi.
Cette suite se situe quelque dix ans plus tard, dans les années 80, Forrest a vieilli et Petit Forrest, le fils qu'il a eu avec Jenny, à bien grandi.
Je ne vais pas vous mentir et vous dirais que l'auteur en écrivant ce nouvel opus, voulait certainement surfer sur le succès Oscarisé de Forrest Gump et cela se ressent quelque peu.
On s'attend à retrouver des phrases culte tel que : « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi, on va tomber. » Ou bien encore, « N'est stupide que la stupidité. » , mais c'est à ce moment que l'on découvre que ces phrases inoubliables ne sont pas extraites du livre, mais inventer de toute pièce pour le film. Et en parlant du film, l'auteur y fait régulièrement référence de manière direct et plus qu'explicite dans le roman, et Gump d'expliquer que sa vie a fait l'objet d'un film.
On s'attend également à retrouver l'imbécile heureux de Forrest Gump qui devient un héros bien malgré lui, mais on retrouve un Forrest qui fait gaffe sur gaffe pour finir en prison.
Malgré une légère déception, la magie a opéré, j'ai aimé retrouver ce bon vieux Forrest. Avec lui, j'ai également pu retrouver le lieutenant Dan, qui connaîtra une fin tragique, mais je ne vous en dis pas plus et la belle Jenny qui aura, elle un rôle un peu particulier dans ce nouvel opus, plus proche de l'ange gardien que de l'amie d'enfance.
Un des points forts de ce roman est le rôle clé du fils de Forrest et Jenny, le bien nommé « Petit Forrest », bien plus intelligent et ingénieux que son père.
Les nouvelles aventures de Forrest sont totalement ubuesques pour ne pas dire improbables. Bien que je ne me rappelle pas forcément du premier opus, j'ai l'impression que ces aventures semblaient plus probables et bien plus ancrées dans la réalité bien que toujours totalement ubuesques. Je relirai donc le premier tome afin de pouvoir vous en dire un peu plus.
Lien : https://www.bouquinovore.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marieemmy
  11 janvier 2020
Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu'avant, Forrest n'a cessé de courir. C'est maintenant les années 1980 qu'il va devoir traverser, l'époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l'attendent, depuis la vente d'encyclopédies jusqu'à quelques rencontres avec les grandes figures de l'époque Reagan et Bush, en passant par l'invention d'une recette miracle pour Coca Cola, la chute presque involontaire du mur de Berlin et la capture de Saddam Hussein. À la fin, n'en doutons pas, Forrest sera de nouveau entré dans l'histoire de son temps.
Saviez vous qu'il existe une suite à ce superbe film? Eh bien, oui!
J'ai replongé direct dans l'histoire de Forrest Gump, véritable Mr Bean. Dès les 1 ères pages, le film s'est déroulé devant mes yeux. Forrest reste toujours ce grand imbécile heureux qui va vivre diverses aventures, les unes plus folles que les autres. Forrest ne sait qu'une chose: s'attirer les ennuis! Or il a désormais la responsabilité de Petit Forrest...Va t il y arriver? Comment?
L'écriture est fluide, agréable à lire et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui m'a fait sourire et rire plusieurs fois...
Désopilant, agréable, bref un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elodieuniverse
  06 novembre 2017
Les années 1980. Dix ans se sont écoulés, Forrest a vieilli. On le retrouve dans sa nouvelle vie après la faillite de son élevage de crevettes. Il a un petit garçon Petit Forrest. À la mort de sa mère et de son beau-père, celui-ci va aller vivre avec sa grand-mère mais Forrest va devoir subvenir à ses besoins. Comment s'occuper d'un enfant quand on a dû mal à s'occuper de soi "Je ne suis qu'un pauvre idiot" et surtout à garder un emploi sans que ça vire au désastre? Forrest aura tout essayer non sans heurt et sans passer par la case prison à de nombreuses reprises...
Faire le ménage dans une boîte de strip-tease? Un désastre!
Rejouer au football américain? Un fiasco!
Vendeur d'encyclopédie? Un échec!
Participer à la fabrication d'un nouveau Coca-Cola? Un flop!
Éleveur de cochons? Une catastrophe!
Et j'en passe... de mésaventures en mésaventures, Forrest tente par tous les moyens de s'en sortir. Et pour échapper à tout ça, il ne cesse de courir, courir, courir... Il va devoir faire face mais va-t-il arriver à se sortir de ce pétrin et surtout comment? Malgré la relation compliquée qu'il a avec son fils, Petit Forrest est très intelligent et toujours prêt à aider son père. Face à tous ces échecs, Forrest Gump n'a pas dit son dernier mot...
De New-York en Allemagne en passant par l'Irak, quel plaisir de suivre ce personnage rendu mythique par Tom Hanks sur grand écran! "Cours Forrest, cours" est toujours d'actualité. le style d'écriture "parlé" convient parfaitement à l'image de Forrest Gump. Je vois ce livre un peu comme un journal intime où il nous raconte sa vie, ses pensées... Ces aventures sont toutes plus rocambolesques les une que les autres, il est vraiment le Pierre Richard américain. C'est un personnage hors du commun malgré le fait que tout le monde pense qu'il est idiot ou attardé mental . C'est un personnage complexe et attendrissant surtout dans la relation avec son fils. Les personnages secondaires et qui gravitent autour de lui sont tous aussi atypiques et on en retrouve même du premier tome. Bref, si vous connaissez et aimez le singulier Forrest Gump que ce soit en film ou avec le premier livre, vous aimerez forcément celui-ci. L'écriture simpliste, optimiste et touchante est le reflet parfait de Forrest..
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdHatchi
  27 février 2018
Que dire de cette suite ?
Après une lecture plutôt ardue, je reste sceptique quant à la tournure que prend l'histoire.
J'aime le personnage de Forrest de tout mon coeur, il fait clairement parti de mon enfance. Mais j'ai eu énormément de mal avec cette suite qui part un peu dans tous les sens. Forrest a vieilli, il a mûri. Il prend son rôle de père au sérieux et ça fait plaisir à lire et à découvrir. Mais ses aventures ne m'ont pas parus aussi palpitantes que dans le premier tome.
Gump & Cie est, en soi, une suite convenable, mais il faut accrocher aux mots et à l'écriture de Winston Groom qui restent parfois enfantin. Certes, c'est aussi le personnage de Forrest qui veut ça, mais je trouve l'histoire un peu trop simple. C'est tellement dommage....
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2018
Les hommes étaient pas contents, rapport à ce qu’en Arabie Saoudite y a pas de femmes et pas de whisky. En fait, c’est même illégal – enfin, surtout le whisky, mais les femmes c’est tout comme, vu qu’elles se baladent vêtues de grandes capes où on peut voir que leurs yeux. Les hommes aussi portent des capes, et la plupart ont aux pieds des petites chaussures avec la pointe qui rebique. J’ai entendu quelqu’un dire que c’était pour que quand ils sont dans le désert et qu’ils ont envie de faire caca, ils puissent s’accroupir et tenir la pointe de leurs godasses – comme ça ils perdent pas l’équilibre. Je dois dire que je suis pas convaincu par cette explication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ElodieuniverseElodieuniverse   30 octobre 2017
Que je vous dise: tout le monde fait des erreurs, sinon on mettrait pas de serpillière sous les crachoirs. Mais si je peux vous donner un conseil, c'est de jamais laisser quelqu'un faire un film sur votre vie.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2018
Elle était toujours en train d’essayer de dissimuler à la fois le haut et le bas derrière sa serviette, mais comme ça avait pas l’air de trop bien marcher, elle tentait d’attraper sa nuisette qu’était restée par terre. Le problème, c’est que chaque fois qu’elle tendait la main, la serviette tombait. De nouveau, j’ai essayé de pas regarder mais les miroirs me facilitaient pas les choses.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2018
Un des seuls avantages du désert, c’est que c’est plat. Par contre, il y fait chaud. Et laissez-moi vous dire qu’avec cinq personnes coincées dans un tank, c’était l’enfer. Tout le monde se plaignait de la chaleur quand, tout à coup, un autre souci de taille nous a fait oublier notre inconfort : l’armée arabe venait d’apparaître à l’horizon, et elle avançait droit sur nous.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2018
Je suis peut-être idiot, mais pas au point de pas me rendre compte que c’est pas un endroit pour élever un enfant : ici, tout le monde est riche ou pauvre, y a pas d’entre-deux. Ces gens, ils ont pas de valeurs, Jenny. Tout ce qui compte pour eux, c’est de gagner de l’argent et d’avoir leur tête dans le journal.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : années 80Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

Quel est le titre original de ce livre ?

Harry Potter at witch's school
Harry Potter vs Voldemort
Harry Potter and the philosopher's stone

17 questions
692 lecteurs ont répondu
Thèmes : harry potter 1Créer un quiz sur ce livre