AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2490074032
Éditeur : Evalou (31/03/2018)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Cet excellent album présente un lion qui ne s'assume pas et qui veut par-dessus tout devenir un bon nageur. Le lion imagine alors une solution inédite: échanger ses pattes avec celles du pélican! Hélas, tout ne se passe pas comme prévu... Une histoire drôle qui enseigne aux enfants que l'on doit s'accepter tel que l'on est, même quand on ne gagne pas. On ne peut pas toujours tout réussir! Le dessin parfaitement maîtrisé de Thorn, couplé à des textes percutants, donn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dionysos89
  16 juin 2018
Évalou est une nouvelle maison d'édition d'albums jeunesse et le Lion et le Pélican fait partie de leur première poignée de publications.
Avec ce titre sonnant comme une fable De La Fontaine, Gropapa conte l'histoire de Diego le lion. Il est le roi de la savane, le « roi des animaux » et, même s'il excelle en beaucoup de choses, il y en a une où il se sent bien mauvais, nager. Et il se morfond, et il hésite, et il cherche à tout prix à dissimuler cette petite faille aux yeux de ses congénères de la savane. Sa solution paradoxale vient alors d'un pélican, au risque de perdre ce qui fait de lui le prédateur efficace reconnu de tous.
La morale globale, et notamment finale, porte clairement sur « l'acceptation de soi » et peut paraître un peu pataude à lire à voix haute : « c'est ainsi, il faut l'encaisser. L'important est de s'accepter tel que l'on est, au lieu de vouloir être parfait ». Malgré cela, cette histoire remplit le rôle qu'elle se fixe au départ : questionner les enfants par le biais de l'humour. On peut critiquer le parti-pris d'un héros « forcément beau », qui a « forcément de l'allure », mais disons que l'humour essaye de dénouer cela, pas sûr pour autant que les enfants saisissent facilement à cet âge-là cette ironie.
Enfin, c'est avant tout le côté graphique qui est le plus réussi. le dessin de Thorn est très agréable. Avec leurs contours arrondis et leurs couleurs chatoyantes, les animaux sont particulièrement attirants : ils ont l'oeil rigolard et des mines sympathiques. Ce type de dessin permet de tout de suite entrer en empathie avec ces personnages animaliers. Il y a une certaine joie de vivre ressentie à travers cette petite histoire.
Le Lion et le Pélican n'est donc pas révolutionnaire pour un album jeunesse, mais malgré tout sympathique et agréable à regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
camati
  24 mai 2018
Je tiens à remercier Babelio qui, dans le cadre de la dernière Masse Critique Jeunesse, m'a permis de découvrir un nouvel auteur, un nouvel illustrateur, et surtout une toute jeune maison d'édition, Evalou, que je remercie également et à qui je souhaite longue vie.
« le Lion et le Pélican » est l'histoire d'un lion (le pélican est un personnage tout à fait secondaire) qui, comme il se doit, est majestueux, fort, plein d'assurance ; bref, il cumule toutes les qualités associées au Roi des animaux. Dès les premières lignes, le lecteur entrevoit la ligne éditoriale d'Evalou pour qui Lire rime avec Rire. Vous en voulez un exemple ? « Sa Majesté se pavanait chaque jour dans la savane, le sourire parfait, la mèche au vent, le torse bombé. » Et encore, vous n'avez pas vu l'illustration !
La première double page s'ouvre sur notre ami le lion dans un décor coloré, ensoleillé, mais la seconde nous plonge brutalement dans un paysage nocturne gris-bleuté à l'image de l'humeur de Diego (oui, il a un nom !). le pauvre n'est pas aussi parfait que le laissait supposer le début de l'histoire ; il a un secret dont il a honte et qui va surprendre le petit lecteur : il ne sait pas nager ! Un détail, me direz-vous, mais quand on est le Roi, on se doit, du moins Diego le croit-il, d'être le plus fort, le meilleur, le premier en tout, si l'on veut conserver le respect de ses sujets.
Malgré ses diverses tentatives pour apprendre à nager à l'abri des regards, il n'est parvenu qu'à couler comme un caillou. Alors, plutôt que d'avouer cette lacune, il a toujours préféré se tenir à l'écart lorsque les autres animaux s'ébrouaient dans l'eau en invoquant divers prétextes.
En désespoir de cause, Diego s'adresse à Monsieur Pélican et lui intime l'ordre d'échanger ses pattes palmées contre ses griffes. Pas facile de marcher avec ses nouvelles « chausses » mais parfait pour nager ! Voilà de quoi impressionner tous les habitants de la savane ! Mais…. Car bien sûr, il y a un « mais »…. Comment chasser avec des palmes ?? Il lui faut alors choisir entre manger et nager. Je vous laisse découvrir le choix de Diego et ses conséquences.
Cette histoire traite avec humour un sujet important chez les enfants (et apparemment chez les lions aussi !), à savoir l'acceptation de soi. La ligne éditoriale de cette toute nouvelle maison d'édition, je l'ai dit, c'est de traiter les questionnements de l'enfance avec humour et légèreté. le résultat dans « le Lion et le Pélican » est réussi, aussi bien grâce au texte qu'aux illustrations qui donnent à Diego des postures humaines et l'enfant lecteur/auditeur ne manquera pas de voir la ressemblance avec sa propre personne. La leçon à tirer de l'histoire, c'est qu'il faut s'accepter tel que l'on est et ne pas chercher à tout prix la perfection, à être toujours le meilleur, le premier, le plus fort. Nos faiblesses ou nos défauts font partie de nous et n'empêchent pas que nous soyons appréciés.
Un livre sympathique et bourré de bonnes intentions, mais auquel je vais faire deux petits reproches : je suis personnellement un peu réticente à l'utilisation d'un langage trop familier, dont le but était peut-être ici de se mettre au niveau des enfants. En voici quelques exemples : alors voilà - c'était du lourd- ça la fichait mal – il faut l'encaisser. Ma conviction, c'est que le texte doit être de qualité et par ailleurs, il l'est, à l'exception des exemples donnés ci-dessus.
Le second point : je trouve dommage d'avoir conclu l'histoire avec un enseignement (type morale de Jean de la Fontaine) écrit noir sur blanc (« L'important est de s'accepter tel que l'on est, au lieu de vouloir être parfait.») ne laissant pas à l'enfant le loisir d'en tirer sa propre conclusion qui peut d'ailleurs être autre, par exemple : il ne sert à rien d'envier ce que possède autrui, cela ne nous rendra pas nécessairement plus heureux. Il faut savoir apprécier ce que l'on a.
J'ai un petit-fils de 5 ans (tranche d'âge annoncée pour ce livre) et je testerai cette histoire sur lui, à l'occasion. Je suis sûre qu'il va en apprécier l'humour, ressort qui fonctionne toujours bien et bon antidote à la peur et au chagrin, et qu'il va être sensible au message.
Je vous en recommande également la lecture (tant pis si vous n'êtes pas dans cette tranche d'âge) et je serais curieuse de découvrir l'autre titre déjà paru chez Evalou «Le Chasseur et le Lézard ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BillyJane
  12 juin 2018
Je remercie Babelio et les éditions Evalou pour l'envoi de l'album "Le lion et le Pélican" dans le cadre d'une opération Masse Critique Jeunesse.
Le hasard fait bien les choses. J'apprend que les éditions Evalou viennent de s'installer dans mon petit village de Seine et Marne et je reçois par pur hasard cet album, alors je suis d'autant plus heureuse.
Le Lion et le Pélican est un très bel album. On le voit rien qu'a sa superbe couverture. Et quand on l'ouvre c'est encore mieux.
Cet album traite avec humour un sujet important chez les enfants :l'acceptation de soi. La morale de cette histoire est de s'accepter tel que l'on est et ne pas chercher a toujours être "plus" que les autres. Il me semble d'ailleurs, que chez Evalou, leurs albums ont pour but de passer un message.
J'ai hâte de tester cet album sur mon fils prochainement et hâte de découvrir de nouveaux albums de chez Evalou.
Une très belle découverte.

Commenter  J’apprécie          40
Steeve75
  19 juin 2018
Chouette livre qui présente un lion qui ne s'assume pas car il ne sait pas nager. Très bonne philosophie et beaucoup d'humour dans ce livre joliment illustré.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
camaticamati   24 mai 2018
Alors, lorsque tous les animaux jouaient dans la rivière, il mentait et prétendait qu'il préférait faire la sieste. Chaque été c'était pareil: il se privait de baignades, de peur que les autres ne se moquent de lui.
Commenter  J’apprécie          00
camaticamati   24 mai 2018
Voici donc comment notre roi présomptueux connut sa première leçon d'humilité.
Commenter  J’apprécie          10
camaticamati   24 mai 2018
Sa Majesté se pavanait chaque jour dans la savane, le sourire parfait, la mèche au vent, le torse bombé.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : accepterVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
968 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre