AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366390262
Éditeur : Valentina (03/12/2012)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 15 notes)
Résumé :
La famille Esperanza est une famille particulière, elle est issue d’une lignée maudite depuis 200 ans par Napoléon. Une génération sur deux est choisie pour recevoir le pouvoir.
C'est ainsi qu'Hélène, suite au décès de sa grand-mère, devient la détentrice du pouvoir. Elle qui n'a jamais désiré l'être, elle fera tout pour cacher ses dons à sa famille, grâce à l’aide de Fa, son chat garde-du-corps doté de parole qui est aussi son meilleur ami.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  14 décembre 2012
Alors, que dire de ce livre ? Tout d'abord je tiens à préciser qu'au tout début (avant de connaître la merveilleuse auteure) j'étais très réticente à acheter le livre. le thème ne me plaisait pas trop, mais je me suis décidée à l'acheter, surtout parce qu'au fil du temps j'ai appris à connaître Charlène et une amitié s'est créée entre nous et rien que pour cela, je voulais tenir son bébé dans mes mains. Et bien je vais vous dire : ce que je regrette d'avoir pensé que ce bouquin ne me plairait pas ! J'ai fini ce livre ce matin avant d'aller bosser et j'ai encore tellement les personnages dans ma tête que je les imagine devant moi et que c'est beau !

Dès le début de l'histoire, la pauvre Hélène perd sa grand-mère (inutile de dire que je spoile parce que c'est dans le résumé ;p) qui lui offre son don de la magie. La jeune fille n'en veut pas car elle ne se sent pas prête à endosser le rôle mais surtout à porter ce masque qui la rendra muette jusqu'à ce que son prince charmant vienne le lui retirer. En parlant de prince charmant... autant dire qu'elle n'y croit pas et que ses prétendants auront un sacré travail autant sur eux-même (moralement et physiquement) que sur leur façon d'être.
En effet, Hélène n'a pas un caractère très docile, bien au contraire. Elle est têtue, adore jouer sur l'humour et le sarcasme et passe son temps à lancer des noms d'oiseaux. Elle sait aussi bien sûr être douce, compréhensive, à l'écoute, fière de sa famille, fidèle et prête à tout pour protéger ses proches.
Les premiers chapitres sont calmes du fait que l'auteure explique la fille d'Hélène et de sa famille et en somme ce qu'implique la magie dans leur vie. Dans un certain chapitre, elle rencontrera un certain jeune homme, du nom de Célestino, alias Tino. Une grande amitié naîtra entre eux et ils deviendront vite inséparables.
De ce fait, Hélène tentera tant bien que mal de cacher le cadeau « empoisonné » de sa grand-mère à ses proches jusqu'au jour où...
Le drame se produit. Elle se verra obligée de quitter son monde, sa famille, Célestino pour entrer dans l'école prestigieuse des enchanteurs. Là-bas, elle en apprendra plus sur elle et en aura vite peur et réfutera encore plus ses pouvoirs.
Elle sera obligée de porter ce fameux masque qui la privera de sa voix. Heureusement pour elle, son cher et tendre garde du corps, Fasolasi, qui n'est autre qu'un chat, sera là pour l'aider à communiquer avec tout le monde. Car oui, Fasolasi est un chat, mais un chat qui parle ! Oui, vous avez bien lu ! Et quel chat ! Je dirais qu'il a le même caractère que sa maîtresse... Et ils s'envoient beaucoup de piques qui sont très drôles à lire. Autant dire que je me suis très attachée à cette boule de poils !
Mais sa cousine, Cybèle, n'a pas dit son dernier mot. Étant jalouse que leur grand-mère ait donné son pouvoir à sa cousine, elle souhaitera sa mort et le lui fera bien comprendre. À partir de cet instant, Hélène saura qu'elle devra combattre un membre de sa famille pour survivre. Surviendront alors plein de péripéties qui rythmeront l'histoire pour apporter de l'action, de l'amour, de la tristesse, de la douleur, du rire, de la trahison. Autant de sentiments que peut compter une bonne histoire.

Car oui, je suis vraiment tombée sous le charme de cette histoire, moi qui n'avait pas dans mes intentions de la lire. Quelle belle erreur j'aurais fait ! Qui plus est, dans le personnage d'Hélène, nous retrouvons quelques parts de l'auteure, Charlène, disséminées un peu partout dans son caractère et sa façon de faire. Mais tout cela, vous ne pouvez le voir que si vous connaissez Charlène !

Bien sûr, vient le moment où il faut parler de fin... Cette fameuse fin qui donne envie de tuer l'auteure (enfin non parce que sinon je n'aurais pas la fin...). Cette fin où tout bascule. Bon, les trois derniers chapitres nous le font grandement comprendre ! Mais la dernière phrase... (Bon allez, j'avoue que quand j'ai ouvert son livre pour la première fois, j'ai lu la dernière phrase... pas bien, mais je n'ai pas pu m'en empêcher.) Sur le coup cela ne m'a rien fait, mais après avoir côtoyé tous les personnages de cette histoire et bien j'ai eu une boule au ventre. Ma pensée du moment : « pourquoi ? ». Ben oui... Faire une fin comme ça c'est... horrible, sadique et cruelle. Je sais aussi qu'elle aime être cruelle avec ses lecteurs alors bon, je passerais là-dessus pour une fois. Pour vous chers futurs lecteurs (z'avez intérêt de toute façon ! Sinon vous ratez quelque chose hihi) vous ne pourrez pas attendre décembre 2013, j'vous l'dis...
En plus, après m'être renseignée auprès de l'auteure, j'ai appris que le tome 2 était pire... Oulala, cela nous promet des hauts le coeur et plein de noms d'oiseaux comme notre chère Hélène...

Tout de même, j'ai relevé quelques points faibles (mais qui n'entache pas cette lecture!) : les phrases. Parfois je les trouvais trop longues ou justement, pas assez ce qui coupait un peu l'action du récit mais que l'on retrouvait très vite avec la suite.

Mot de la fin : Charlène, tu m'as fait voyager dans ton univers et j'en suis sortie comblée. Vraiment. J'ai apprécié passer autant de temps avec eux et j'ai vécu pleinement leurs aventures. Oh, une chose : la suite !!
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
harmo20
  29 juin 2013
Un livre qui m'intéressait depuis un moment. Je trouve la couverture très belle, elle est claire et donne bien envi de lire le livre. Et avec le résumé je n'ai pu résister à lire ce livre. On comprend la couverture et la titre dans l'histoire.
On plonge dans l'univers des Enchanteurs (les personnes qui possèdent de la magie) et des Indifférents (ceux sans magie). Les Indifférents ne connaissent pas l'existence des Enchanteurs. Hélène fait partie du monde Enchanteur et appartient à une des familles Maudites. Il y a 200 ans, Napoléon a maudit des familles d'Enchanteurs. Dans la famille d'Hélène Esperanza, ce sont que les filles qui peuvent avoir la magie mais en sautant une génération. le problème de la famille d'Esperanza c'est qu'il y a deux prétendantes à recevoir la magie, Hélène et sa cousine Cybèle. Mais la dernière volonté de la grand-mère d'Hélène est que ce soit elle qui hérite de la magie, du coup, de nouvelles responsabilités et une ennemie très dangereuse apparaissent.
Le style de l'auteure est assez original, c'est Hélène qui nous raconte l'histoire mais l'auteure a inséré aussi des expressions personnelles d'Hélène qui permettent qu'on s'attache plus facilement. Sinon, c'est assez simple et fluide à lire, il y a juste certains passages où il faut bien lire pour comprendre le monde des Enchanteurs.
Au niveau des personnages, nous avons donc Hélène qui est une adolescente qui adore le sarcasme. Elle est accompagnée de son garde du corps Fasolasi Firenze dit Fa. J'ai beaucoup aimé sa façon de parler, même si parfois elle m'a un peu fait lever les yeux au ciel par ses réflexions. D'après elle, elle n'a pas de chance. Mais j'avoue qu'au long de la lecture, on réalise qu'elle n'a pas de chance. Elle possède de nombreuses responsabilités mais elle n'a pas vraiment la tête à ça, car son petit coeur souffre. Elle n'a pas voulu la magie et ne veut pas s'en servir.
Fa est le garde du corps d'Hélène, vous allez me dire normal, mais en fait, pas tout à fait, car c'est un chat. Fa est tout pour Hélène, elle peut se confier à lui sans rien craindre. Et suite à la cérémonie où elle va devenir muette, un lien va se créer entre eux et ils vont pouvoir communiquer tous les deux, du coup Fa va pouvoir parler pour Hélène.
Nous avons Celestino dit Tino, c'est le beau-goss, mystérieux et intelligent. Ils sont rencontrés dans leur cour d'escrime. Mais au fil du temps, ils se sont rapprochés et sont devenu plus que des amis. Hélène l'aime beaucoup et ceci est réciproque. Mais je me suis posée pas mal de questions sur lui lors de ma lecture et j'avoue que je m'en pose encore. J'espère que je pourrais avoir les réponses dans le deuxième tome.
Voilà pour les personnages primaires. En personnages secondaires, il y a Anoiraud, l'érudit d'Hélène qui va l'entrainer à maitriser ses pouvoirs et à se défendre. J'avoue que je ne suis pas fan de sa méthode mais au moins ça fonctionne. Derrière son regard froid il y a un personnage attachant quand même car il s'inquiète pour Hélène et l'a connait bien.
Ensuite, le Prince Arthur et la Princesse Catherine, ce sont les souverains de la Société des Enchanteurs en attendant que la Colombe-Tigre et l'Agneau-Loup se montrent. Ce sont deux personnes très puissantes, ils sont très gentils et protège Hélène, ils veulent facilitent son intégration et veulent qu'Hélène apprenne à se servir de la magie.
Nous avons, Mathilde et Léopold, les deux meilleurs amis d'Hélène, ils ont un humour très intéressant et permettent à Hélène de penser à autre chose que ces problèmes.
Et en dernier, nous avons Cybèle, la méchante cousine qui n'accepte pas qu'Hélène est reçu la magie, elle a soif de pouvoir et n'hésite pas à faire du mal à sa famille. Bref, je l'aime pas, mais faut bien un méchant dans l'histoire.
Dans ce premier tome, l'histoire se met en place, il n'y a pas particulièrement d'action, mais malgré ça j'ai été prise dans l'histoire. L'auteure nous laisse sur une fin horrible, nous mais pourquoi nous faire ça ? En même temps, il faut bien donner envie au lecteur de lire le deuxième tome. du coup, je me langui de découvrir la suite qui m'a l'air d'être très prometteuse. Maintenant que l'histoire est mise en place, j'espère que la suite sera composée d'action.
En conclusion, une lecture forte sympathique, un univers Enchanteur très intéressant, j'ai été conquise. Ça se lit très bien et le style de l'auteure y est pour quelque chose. Les personnages sont vraiment intéressants et très attachants (sauf Cybèle évidemment). Tout un tout qui fait que le lecteur ne peut que continuer dans cet univers.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cristalya
  26 juin 2017
On arrive aux côtés du personnage d'Hélène, qui va bientôt atteindre ses dix-huit ans, et qui provient d'une famille d'enchanteurs. Mais dans le monde des enchanteurs, il y a deux types d'individus : les enchanteurs ménagers qui manipulent la magie à un faible niveau pour les aider dans leur quotidien, et les enchanteurs de classe une, plus ou moins puissants. Seulement, Hélène fait partie d'une famille maudite depuis plusieurs générations, et elle va recevoir la malédiction et le pouvoir qui va avec de la part de sa grand-mère. Ce qui va enclencher un destin pas vraiment voulu...
Nous entrons dans un monde où la magie est quotidienne pour une partie des individus, et dont le personnage principal, Hélène, fait partie. Et cette dernière semble destinée à un avenir important, mais dont elle ne veut absolument pas.
Ce premier tome nous permet d'entrer dans cet univers et d'en comprendre les aspects, tout en suivant l'évolution d'Hélène avec la magie. le récit est prenant, et nous découvrons tout le long tous les enjeux que crée le pouvoir magique d'Hélène, l'impact qu'il peut avoir sur son entourage, et donc les conséquences. Nous sommes comme Hélène à chaque instant dans l'attente d'un événement inconnu, mais inévitable. Nous ne savons pas ce qu'il va arriver, mais en même temps, nous savons qu'il y a quelque chose qui va arriver. Et s'ajoute à tout cela le quotidien de la protagoniste, pas toujours en sa faveur, et qui lui complique parfois, voire souvent, la vie. Tout ceci pour former une histoire entraînante, qui nous le savons, prend suite dans un second tome qui a l'air tout aussi intéressant.
Tout cela est alors permis grâce à la présence de nombreux personnages, que nous apprécions beaucoup pour la plupart. Nous avons alors Hélène, pour qui la justice et particulièrement la protection de ceux qu'elles aiment importe, et son chat garde du corps Fasolasi formant à eux deux un duo joyeux et amusant, mais aussi les monarques Arthur et Catherine, les amis d'Hélène, sa famille, qui sont chacun des personnages attachants et qui apportent leur grain au récit. Mais nous avons aussi des personnages plus détestables, comme il y en a toujours dans les histoires, et que nous aimons mépriser au plus au point.
le long du récit, on sent Hélène vraiment évoluer, et ce grâce aux autres. On note alors l'importance de l'amitié, qui permet de faire ressortir le meilleur de nous-même lors de certains moments, et qui permet aussi de faire face à ce que nous redoutons et n'osons nous avouer afin de mieux les combattre.
On sent aussi beaucoup la passion des livres de l'autrice, lors de différents passages, dans lesquels on peut se reconnaître, et qui fait qu'on apprécie encore plus le personnage d'Hélène.
Entre les moments d'action, nous avons aussi droit à des moments plus calmes, plus doux, avec la rencontre, la découverte entre deux êtres qui s'aiment et découvrent l'amour pour la première fois. On reconnait l'amour que l'on découvre seulement, mais fort, qui peut unir deux personnes. Ceci permet à Hélène de se canaliser et de tenir le coup malgré les événements qui s'abattent sans prévenir sur ses épaules.
de même, j'ai particulièrement apprécié la touche d'humour de Charlène Gros-Piron, découverte dans le premier tome de "Les Originels", qui apporte un plus indéniable, et qui est caractéristique de l'autrice. Cela fait toujours sourire, sans jamais aller vers le vulgaire, mais plutôt dans l'absurde, et j'aime beaucoup cette touche propre à sa plume. Je retiens particulièrement les insultes toujours originales, ainsi que la scène du masque, qui est effectivement plutôt drôle à imaginer.

En conclusion, j'ai vraiment apprécié ma lecture, aux côtés d'Hélène et des autres personnages, dans une histoire entraînante pleine de magie. On découvre ici tous les enjeux reposant sur le personnage principal, qu'elle devra sans doute résoudre dans le second tome. La plume de Charlène Gros-Piron est toujours un plaisir à lire, moderne avec un humour bien particulier très agréable, et qui donne le sourire et l'envie de se plonger dans un autre roman plein de magie de l'autrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
francoiseg62
  14 février 2014
Bon alors, par où commencer ?
Ah ben par remercier l'auteur Charlène Gros-Piron, pour ce magnifique ouvrage, pour ce très joli voyage. Et puis aussi eux Editions VALENTINA, d'avoir des auteurs qui nous fassent toujours rêver.
Le fait de connaître un auteur ne veut pas spécialement dire que nous le connaissons jusqu'au bout de la plume. Il arrive parfois qu'on s'en fasse une idée très précise et de toujours être encore plus surprise. Et bien, voilà une des situations que j'adore. Quand je mets les pieds dans un plat, et d'en sortir avec une saveur toute nouvelle.
Lorsque j'ai commencé le tome 1 du Masque du Silence, j'ai tout d'abord été surprise par la légèreté du récit. Hélène Espéranza a une façon bien particulière de s'adresser aux lecteurs, à moins que ce ne soit l'auteur ;) . Et le pire (ou bien c'est le meilleur ? qu'importe !) c'est que j'ai ADORÉ ça ! C'est petits moments où elle s'adresse carrément à nous, parfois pour nous remonter les bretelles, parfois pour nous contredire sur une idée bien précise, parfois pour nous faire part de son ressentit. J'ai ADORÉ ! (j'adore me répéter ^^) le récit était léger, parfois humoristique, parfois un peu plus dramatique. Mais il y avait toujours une pointe, un petit quelque chose qui m'a fait sourire, qui nous dit « oh, c'est pas finit, allez on repart ! » Et en effet, on se retrouve happé dans l'univers, on se retrouve entraîné avec Hélène dans son épopée fantastique, presque dramatique par moment.
Je me rends compte que je ne parle pas de l'histoire, mais je veux vraiment attirer votre attention sur la plume de l'auteur. Personnellement, j'adhère entièrement. Elle a une façon bien à elle d'exprimer les choses, une façon bien à elle d'écrire les scènes. C'est simple, parfois un peu complexe, mais les choses sont telles qu'elles sont et ça ne changera pas. Charlène a une plume… Je ne sais comment la définir. C'est tellement fluide, léger, et bien personnel. En plus, elle utilise tout un tas d'expressions loufoques, qu'on ne peut qu'en rire.
Retournons dans l‘histoire maintenant. le personnage d'Hélène est délicieux. Sarcasme à gogo, elle nous entraîne dans son monde, et dans sa malédiction en compagnie de son chat et garde du corps, Fa. Alors j'ai trouvé cela rigolo, et super original en même temps, un chat garde du corps. D'ailleurs, leur lien est intéressant, et totalement humain. Un lien animal – humain, comme on pourra l'avoir avec notre propre chat. Quelque part, la fiction rejoint la réalité et je trouve que c'est super bien pensé. Alors à un certain moment, je me suis posé par mal de question concernant le masque… À savoir comment il était posé exactement !! Bon d'accord, c'est expliqué, mais dans mon esprit, c'est pas clair ! Ce masque reste un grand mystère pour moi.
Et puis il y a Tino !! Alalalala, je craaaaaque complètement ! J'aime son côté romantique, généreux et discret, mais aussi son côté protecteur, d'ailleurs, ça se transforme en autre chose que « protecteur » tout simple. Il lui est complètement dévoué et pas pour la personne qu'elle incarne, non non ! Mais par amour. Et ça, je trouve que c'est la plus belle preuve d'amour. Bon, d'accord, je suis une grande romantique, mais faut pas le dire (je dirais que c'est pas vrai de toute façon ;) )
Ensuite Léopold et Mathilde, je les adore également, ainsi que les souverains. En ce qui concerne Arthur, j'ai quand même un petit doute sur les sentiments qu'il entretient pour Hélène. Il y a une référence dans l'ouvrage qui me fait penser que… Mais je ne veux pas savoir, j'espère juste que dans le tome 2, j'en saurais plus à ce sujet. Par contre, William, il est juste détestable !! Et alors lui, c'est un gros point d'interrogation … un mystère complet ce gars !! Pourquoi il s'en prend à elle comme ça ? Pourquoi ci ? Pourquoi là ? Et même s'il a un lien avec Cybèle, je ne sais pas, j'y crois pas trop … ou bien il cache bien son jeu … Enfin, je m'enfonce dans des suppositions rocambolesques !!
Tout le long de ma lecture, je me suis mis à espérer en savoir plus sur l'Agneau-Loup (ben ceux qui ont lu, sauront de quoi de parle, sinon, ben je vous encourage à le lire ^^), et lorsque je suis arrivé à la fin : FRUSTAGE à mort !! Parce que non seulement, on ne sait toujours pas… mais en plus gros retournement de situation ! À ce moment-là, je me dis qu'il faut ab-so-lu-ment que je me procure le tome 2…
Pour conclure, je dirai que, bien que ça manquait un peu d'action, je me suis régalé… enfin peu d'action, oui et non. Il y a quand même un attentat, qui aurait pu tourner au drame, le petit frère d'Hélène, l'histoire des Dragons … OK, OK, j'arrête là … Quoi ? J'en dis trop ? Oupsss ! Alors oui, je stoppe ici !!! Quoi qu'il en soit, il faut absolument que vous le lisiez, vous ne serez pas du tout déçu !!!
Est-ce un coup de coeur ? Assurément que oui ! C'est même un coup de Maître ;)
Enjooy !

Lien : http://book-attitude.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
April-the-seven
  21 juillet 2015
J'ai entendu beaucoup de bien de ce roman et me tâtais déjà pour l'acheter. L'opportunité s'est présentée lorsqu'une super promo a pointé le bout de son nez. J'ai pu ainsi l'acheter en e-book. L'histoire était tellement prenante et percutante que j'ai fini me procurer l'intégrale !
Hélène Esperanza est une jeune fille qui sort des sentiers battus ! En effet, elle est issue d'une grande famille d'enchanteurs dont la lignée a été maudite par un dénommé Napoléon.
Le jour où Hélène perd sa grand-mère, la magie lui est offerte, la rendant ainsi extrêmement puissante. Seulement le problème est là : Hélène ne veut pas être puissante comme sa grand-mère. Car cela implique de s'attirer les foudres de sa cousine Cybèle qui convoite la magie depuis longtemps et en plus de porter un masque qui neutralisera une partie de ses pouvoirs et la rendra muette jusqu'à ce que son prince charmant l'en délivre.
Autant dire que la jeune fille est dans de beaux draps !
Accompagnée de Fasolasi, son chat garde du corps et meilleur ami, Hélène va mettre les pieds dans un monde complexe qu'elle aurait préféré ne jamais connaître. Obligée de quitter l'homme qu'elle aime pour intégrer une école prestigieuse, elle fera la connaissance de personnes bien intentionnées et d'autres carrément mauvaises. Mais Hélène est une battante et compte bien ne pas se laisser faire !
Voilà une histoire qui m'a bien plue. le début commence lentement et de façon assez triste, en fait. La mort et le deuil sont ici très bien décrits et j'ai vraiment eu de la peine pour Hélène. Les événements suivent leur cours et on sent que l'auteur est bien décidée à prendre son temps pour nous faire comprendre les choses progressivement.
Certes, ce livre n'est pas débordant d'action, mais il met progressivement les choses en place, et je dois dire qu'en profondeur, il est carrément fascinant ! le monde des enchanteurs est plein de surprises, surtout lorsqu'on s'appelle Hélène.
L'auteur sait bien jouer avec nos nerfs et j'étais très frustrée face à pareille fin. C'est déchirant, mais en même temps ça ne répond pas à toutes nos interrogations. J'ignore comment notre chère Hélène va se dépatouiller, mais je trouve que ça sent drôlement mauvais !
J'ai l'impression que Charlène Gros-Piron s'est beaucoup inspirée de son propre caractère pour modeler le personnage d'Hélène ! Elle est pétillante, bourrée d'humour et de peps et c'est tellement rafraîchissant qu'on en redemande ! Sa vision des choses et ses sentiments sont décrits avec beaucoup de profondeur.
Et puis... quelles réparties ! Hélène a plus d'un tour dans son sac et ne compte pas rester passive dans l'adversité. C'est aussi ce que j'ai aimé chez elle : sa combativité.
Fasolasi, son chat et meilleur ami est aussi très intéressant. Il fait office de conscience et la relation qu'ils entretiennent est vraiment très forte et bien abordée.
D'autres personnages ont su me toucher en plein coeur, notamment le frère d'Hélène, mais aussi Celestino qui est juste adorable et qui détient lui aussi son lot de surprises ! (je ne m'y attendais PAS du tout !).
Les personnages malfaisants sont très... malfaisants et j'en venais à les haïr comme s'ils étaient réels. Notamment Cybèle et ses airs suffisants qui me sortent par les yeux.
Après, si je dois formuler une critique, les "nouveaux" amis que se fait Hélène au sein de l'école de la SE sont introduits trop rapidement. Enfin, je n'ai pas trouvé ça très naturel. On les met en contact et pouf ! ils deviennent les meilleurs amis du monde. J'aurais préféré quelque chose de plus naturel et moins expéditif. Après il est toujours délicat de décrire l'évolution d'une relation en un seul livre si elle n'est pas introduite à l'origine.
La plume est un petit bijou ! C'est ce qui fait toute l'originalité de cette histoire. L'auteur est dotée d'un humour irrésistible qui peut paraître déplacé pour certains, mais qui m'a fait monter les larmes aux yeux tellement je riais.
Son style est VRAIMENT particulier, mais moi j'ai adoré et adhéré ! C'est piquant et totalement hilarant. Je pense que c'est une plume qui mérite vraiment d'être connue, car elle est unique !
Ce premier tome est un véritable voyage plein d'embûches, aux côtés d'une adolescente délurée et de son chat parlant. Rempli de sarcasmes, d'humour et d'aventures, il m'a déconnecté du reste et m'a permis de passer un excellent moment !
Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
TheFangirlTheFangirl   22 mai 2017
Je n’ai jamais eu de chance dans ma vie. Enfin, ça reste mon point de vue, même si je le considère encore comme le meilleur. Après tout, c’est moi la protagoniste. Je m’estime donc comme à même de juger la situation. Et pour le moment, je juge que je n’ai PAS de chance. Ça pourrait changer, mais pour l’instant, c’est comme ça. Point. En fait, pour être un peu plus précise, les ennuis ont commencé le jour de mes dix-sept ans. Comme cadeau, j’avais demandé des livres, avec en option une inscription pour le code, doublés de cours anticipés pour le permis, et j’ai merveilleusement reçu un… garde du corps. Mais pas n’importe lequel. Ah non, ça aurait été trop facile. Un chat garde du corps. Oui, vous avez bien lu, un chat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   02 juillet 2017
Ah tu touches là une corde sensible, à ma guitare électrique. Mais je n'ai jamais prétendu le contraire, admis-je. Néanmoins, il n'a pas l'air de vouloir aller plus loin, de passer la seconde quoi, et comme j'ai pas envie qu'il mette la marche arrière, je reste sur ma position actuelle!
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   02 juillet 2017
Il avait toujours su exercer cette capacité à me faire perdre mes moyens, et cela se vérifiait encore une fois à cet instant. Et puis... je l'aimais, alors la chose n'était au final pas si difficile que cela. Il était maître de mon coeur.
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   02 juillet 2017
Je précise que nous n'étions toujours que nous deux, parce qu'on ne sait jamais... Un chameau aurait pu squatter un banc et applaudir férocement à la fin du show.
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   02 juillet 2017
Le premier qui touchait à mon chat, je me chargeais personnellement de son cas. J'allais mettre au goût du jour le format "élève de poche" au sens littéral.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2882 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .