AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2956822861
Éditeur : Les Livres De Demain (11/10/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
2012 : Les Limiers Aeria et Bron effectuent en Réalité Un une mission pour la société idéale de la Réalité Zéro. Leur but ? Traquer ceux qui pourraient perturber leur époque en développant leur faculté de déplacement à travers les mondes.
Mais bien vite, le couple repère des anomalies dans les câbles quantiques. Selon l’Analyste Welmot, il s’agirait d’un fait rarissime qui ne se serait pas produit depuis la mise en place de la Fibre Unique, qui permet de chan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LoicGrosman
  11 octobre 2019
MILLEETUNEPAGE (Babelio)
Quel premier tome, que nous présente Loïc Grosman, une science-fiction dans un monde alternatif qui nous entraîne dans une dynamique de voyage dans le temps et aussi dans des réalités diverses.
Un roman très original qui nous embarque dans l'intrigue et le suspense afin de découvrir qui serait apte à détenir "La Connaissance" qui menacerait l'extinction de l'humanité.
Un thriller avec de la physique, des mathématiques, de la philosophie, qui nous démontre différents univers ou réalités.
L'auteur démontre une nouvelle façon de faire des voyages dans le temps.
Ce qui concerne les voyages dans le temps et les mondes parallèles sont des sujets qui m'intéressent toujours et Loïc Grosman m'a vraiment épaté par son récit qui transmet tout l'intérêt que cet auteur a pour ses sujets.
C'est vraiment une science-fiction bien documentée, avec des références qui sont vérifiables et qui sont exactes, avec une imagination sans borne.
Une écriture franche, directe et dynamique. Une intrigue qui tient le lecteur en haleine du début jusqu'à la fin.
Des personnages qui sont attachants avec qui on a hâte de poursuivre l'aventure, le hic de ma lecture c'est que ce tome a une fin, moi, je voulais continuer alors vous vous doutez bien que j'ai hâte de pouvoir lire la suite.
Je vous recommande le tome 1, mais je souhaite que Loïc Grosman nous présente le tome 2 bientôt, alors qu'attendez-vous pour le lire?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Angy1207
  11 octobre 2019
Sublime, génialissime...
Pas du tout lectrice de SF, mais l'envie de lire quelque chose de nouveau l'a emporté. Et quelle surprise. En effet, dès le premier chapitre, j'ai été emportée dans cet univers de physique quantique, qui m'est totalement inconnu. Dès les premières explications, j'ai eu peur de ne pas arriver à suivre cette trilogie Et bien non, je l'ai dévorée en quelques jours. Une histoire de polar SF sublimement écrite. À la fin du tome 1 je n'ai eu qu'une hâte, me jeter sur le tome 2.
Merci à Loïc de m'avoir transportée avec brio, dans ce monde qu'est la Sf. Hâte de vous lire encore et encore.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LoicGrosmanLoicGrosman   11 octobre 2019
L’arène était coupée en deux par un immense filet de toile. Celui-ci était maintenu de chaque côté par des filins d’acier qui s’enroulaient autour de deux énormes pylônes montant jusqu’au ciel. Le sol souillé de sang séché avait été recouvert de sable immaculé, formant des zones plus claires là où elles étaient presque noires la veille. Les deux aires de combat étaient de même taille, séparées seulement des premiers spectateurs par un muret qui faisait le tour de l’arène.
Les gradins étaient noirs de monde. Plus de trois cent mille places étaient occupées par des hommes et des femmes venus de tous les coins du monde. Les aéroports des principales villes de l’hémisphère nord étaient depuis deux jours exclusivement affectés au transport des nombreux voyageurs qui avaient pu s’offrir une place sur un des vols. Aucun pilote ne manquait dans les appareils. Des paquebots avaient débarqué leurs touristes et attendaient leur retour pour reprendre le trajet normal des croisières, détournées par les passagers comme tous les cinq ans, vers l’île africaine.
Des foules vibrantes s’étaient rassemblées au pied des grilles d’entrée, derrière lesquelles une armée de cerbères en tenue grise attendaient les ordres. Quatre écrans géants de plus de quinze mètres de haut étaient disposés à chaque point cardinal et montraient l’intérieur du stade en direct.
Tout autour de l’enceinte de cent mètres de haut, des buvettes étaient prises d’assaut par les supporteurs encore surexcités du dernier combat et ceux déjà énervés par la tension qui montait des tribunes pour les demi-finales.
Les spectateurs se bousculaient pour rejoindre leur place avant les présentations des combattants. Les premières bagarres commencèrent dans une tribune où des drapeaux multicolores volaient vers les sièges des spectateurs du dessous. Une milice grise débarqua dans la foule moins de dix secondes après le début de l’échauffourée en frappant à grands coups de massue les belligérants qui s’écroulèrent comme des masses. Les corps inconscients furent traînés vers la sortie et posés sans ménagement les uns à côté des autres, pendant que les grilles s’ouvraient pour laisser passer au compte-gouttes le nombre exact de chanceux qui pourraient assister aux meilleurs combats du championnat.
Les rues de Morombe étaient vides et presque silencieuses. Les commerces, si vivants à d’autres moments, étaient tous fermés. Seuls, les bars de la ville restaient ouverts, pleins à craquer de touristes qui n’avaient pas eu la chance d’acheter un billet sur place. De vieilles télévisions holographiques étaient allumées et diffusaient en direct les matchs depuis l’ouverture du championnat. Les clients déjà saouls commandaient sans interruption de nouvelles consommations, les buvaient presque d’un trait, se précipitaient à l’extérieur pour vomir, se battaient entre eux et revenaient au comptoir pour consommer à nouveau.
On entendit bientôt le vrombissement des spectateurs au nord de la ville.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
LoicGrosmanLoicGrosman   11 octobre 2019
Après le dessert, Kylee lui sourit.
— Votre repas vous a-t-il plu ?
— Beaucoup, merci. Excusez-moi, Kylee, vous m’avez
dit être professeur. Quelle est la matière que vous enseignez ?
— J’en enseigne plusieurs, précisa Kylee. La science. L’Histoire. Les Réalités. Les langues. L’assassinat. Et aussi l’Auto-Déplacement K. Abigail, pendant les cinq prochaines années de votre vie, je serai votre professeur.
Abigail était en train de finir son verre. Elle s’étrangla en entendant Kylee énumérer certaines de ses spécialités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1765 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre