AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hekahm


Hekahm
  27 septembre 2015
Captivée par les affaires criminelles, on ne peut pas dire que j'ai appris grand chose. Globalement, ma pensée rejoint celle de Philippe Herbelot, psychologue, expert près de la cour de Reims : "Il faut aussi rendre au sujet sa part de responsabilité et de libre arbitre." Une enfance malheureuse ne peut, et ne doit, pas tout excuser... même si elle reste incontestablement un terrain fertile à la délinquance dans son sens le plus large.

Globalement ici on retrouve une enfance et un cadre familial grossièrement similaire : un enfant non-désiré, l'alcoolisme d'un ou des parents, l'absence d'éducation, le rejet, la violence et une haine, conscience ou inconsciente, voire inavouée, de la mère ou à l'inverse un amour démesuré, inadéquat quasiment incestueux.

Une question reste en suspens ... Et leurs gamins à ces criminels, que sont-ils devenus eux ? Après avoir grandi dans ces environnements malsains, après avoir été, parfois, les témoins de l'horreur et de l'indicible ?

Pour finir, petit coup de gueule : ce livre est "dédié" "A tous ceux qui font des enfants". Alors faut-il absolument avoir des enfants pour les aimer et vouloir les protéger ? Faut-il nécessairement être parent pour s'intéresser à l'éducation des générations à venir ? Croyez-vous vraiment que les parents désintéressés par leurs propres enfants vont lire ce livre et prendre conscience, soudainement, qu'il est primordial d'éduquer correctement, de donner affection et amour aux enfants, si on ne veut pas qu'ils dérivent ? Non, parce que dans tous ces portraits, je n'ai pas vu de parents aimants et protecteurs.
Commenter  J’apprécie          61



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus