AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915746885
Éditeur : TDO Éditions (23/02/2012)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
C'est Ernest l'ancien qui doit raconter la vie de la famille Molinier et, à travers elle, celle d'un village de l'Aude, de la prospérité viticole jusqu'aux nouveaux habitants en passant par la désertification, les crises et les hippies.
Oui mais Ernest est seul et bavard.
Oui mais Ernest est bossu, ivrogne, mal aimé, puceau.
Il a tant de choses sur le coeur Ernest...tant de choses à dire et à crier !
Ce roman est le long cheminement d'un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Coryne1966
  02 mars 2018
"Le figuier de Paul" est le premier roman de Jean-Pierre Grotti, paru en 2006. Jean-Pierre Grotti a été instituteur pendant plus de 30 ans.
Dans ce roman, Ernest, l'ancien, raconte au fil de sa mémoire, l'histoire de la famille Molinier, grande famille viticole et du village dans lequel elle vit. On va découvrir que ce lieu a connu la désertification, la mévente du vin, l'arrachage des vignes et l'arrivée des "estrangers".
La lecture est simple. On arrive à croire qu'Ernest se confie à nous avec ses propos décousus et en désordre.
Un bon moment de lecture du terroir !
Commenter  J’apprécie          20
raynald66
  26 novembre 2013
Livre de Terroir qui se raconte la vie mouvementée de la famille Molinier avec un certain humour
Commenter  J’apprécie          43
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
raynald66raynald66   26 novembre 2013
On était au fond donc, et on discutait. Il y avait avec nous le grand hérail, presque deux mètres, mais pas deux sous de cervelle. Pour te dire, on n'avait jamais réussi à lui faire comprendre quelque chose au rugby. Voilà que cette andouille marche sur une merde de chien. C'était une infection tellement ça puait. Tout le monde, mine de rien, se regardait les souliers. Le grand, il sent. Il se penche vers ses souliers et pour être sûr de ce qu'il voit, il y passe les doigts dessus et se retourne vers nous la main en l'air en s'exclamant : mince c'est moi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre