AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  23 juin 2017
Et voilà... j'ai déjà terminé ma lecture. Pour avoir lu les deux « parties » en enfilade... la première chose qui me vient à l'esprit est le décalage entre le style des deux auteurs. Je dois l'avouer, j'ai préféré le style de Bordage.

Cela étant dit, ce n'est pas le style d'Alain Grousset qui m'a déplu mais plus l'histoire. Mon enthousiasme à poursuivre cette aventure Gigante a été un peu douché par cette histoire de têtes congelées au début du livre. (J'ai trouvé plus crédible l'échange de corps dans La saga des étoiles d'Edmond Hamilton.)

Quoi qu'il en soit, j'étais curieuse de voir comment allait réagir Koeb quand il découvrirait qu'il avait un fils et un petit-fils ! Zaslo l'a devancé et lui a volé son rêve... d'une certaine façon il a eu sa petite vengeance.

Ensuite il y a eu cette histoire d'Eglise du Saint-Sauveur... c'était à prévoir mais voilà ce n'est vraiment pas mon truc.

À côté de cela, j'ai encore eu cette sensation de me retrouver dans l'univers d'Alain Damasio... quand nos héros rencontrent les communautés d'Aquarmada ou du Zéphyr. Et il y a aussi cette lutte constante contre des phénomènes météorologiques.

J'ai beaucoup aimé la relation Koeb et Drek, les échanges étaient souvent savoureux.

Pour la fin mais voilà... j'ai trouvé que cela allait trop vite, que c'était trop facile (à partir du moment où ils retombent sur Romanka et les 3 Stooges). le Zaslo de Grousset n'était pas le même que celui de Bordage. C'est bête à dire mais je ne l'ai pas reconnu. Donc pas trop convaincue par la façon dont l'histoire se termine.

Voilà donc pour mes impressions...

Il faut quand même saluer l'exercice de cette écriture conjointe... comme le dit Alain Grousset dans l'interview qui suit : « Ecrire à deux, c'est accepter que quelqu'un d'autre entre dans votre cuisine, ouvre placards et frigo, se serve pour confectionner une recette. » Apparemment les deux auteurs travaillent de façon très différente : « Pierre est un scripturant, moi je suis un structurant. »

Je lui mets quoi qu'il en soit 4 étoiles, car mon avis a probablement été influencé par l'euphorie de ma lecture précédente. Ce ne serait pas la première fois.
Commenter  J’apprécie          2311



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (18)voir plus