AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757857625
96 pages
Éditeur : Points (11/02/2016)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Souffrir de la proximité de l’éternel

Mélancolie : mot désuet, assimilé aujourd’hui à la dépression et affection soignée avec des psychotropes. Pour Romano Guardini, il s’agit d’un état de dissonance intérieure, un phénomène d'ordre non psychologique ou psychiatrique, mais spirituel : une vulnérabilité provenant d'un trop-plein de sensibilité, d’un sens aigu de l'inéluctable.

L’auteur s’appuie sur le journal d’un grand mélancolique, le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
moertzombreur
  03 octobre 2014
Pesanteur de l'âme, fardeau, entrave intrinsèque qui provoque un écroulement au ralenti, une paralysie entière, une langueur totale sur tout élan vital. On se retrouve prit entièrement dans un champ de ronces, toute tentative pour faire mouvement ne fait que renforcer l'enchevêtrement. Cette vulnérabilité provient d'un trop-plein de sensibilité, un sens aigue de l'inéluctable dans l'existence qui affiche partout la souffrance et la vacuité. S'y rajoute l'ennui, une recherche - dans le monde, alors qu'il offre un mur de finitude -, de quelque chose qu'il ne possède pas. le coeur, avide d'absolu, prend de plein fouet cette déficience normative du monde, sa déception l'évide de l'intérieur. La douleur trouve le point le plus névralgique de l'intériorité dans la profondeur de l'être, « dans une affinité élective » avec toutes les potentielles blessures venant de l'extérieur. Tout devient souffrance, l'existence factuelle et son existence propre. Avec la conviction a priori de n'être rien, de ne rien savoir, la perte de confiance est totale. La mélancolie menace de dégénérer en « désir d'anéantissement »,
elle fait partir à la dérive, devient active, torturante. de se voir malade procède la maladie : se retirer à soi-même la possibilité d'exister, dévaster les fondements qui valorisent une existence, se perdre dans sa propre vacuité et tout devient absurde, désespoir. Fuir vers les profondeurs, la solitude, le silence, la dissimulation dans une presque invisibilité, une représentation accessoire.
« Il devient ici difficile de se communiquer, difficile de dire simplement ce que l'on pense, ce qui se passe en soi, difficile de nommer simplement par leur nom les choses
intérieures. (…) tragique est cette attitude à l'égard de l'expression, cette attitude par laquelle le moyen d'exprimer la pensée véritable dissimule celle-ci autant et plus même qu'elle ne la révèle ».
Fuir la dispersion pour trouver refuge dans les sanctuaires obscurs qui forment les fondations de l'être, rechercher cette densité qui apporte un éclairage différent, une sérénité contemplative à l'existence, aux choses, aux grands espaces, c'est cela même qui fait jaillir paradoxalement l'élément dionysiaque, une nostalgie de l'amour, une aspiration à la beauté. Sans défense, la mélancolie se heurte à l'éphémère, l'insatisfaction que provoque la finitude entraîne donc une aspiration vers l'absolu, même si le mélancolique sait d'emblé qu'elle est vaine et sa recherche infinie.
Un texte très profond, une fois qu'on a gommé les références mythologiques au Dieu chrétien, dans la conclusion et dans l'introduction où l'on trouve de belles citations de Kierkegaard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DubsjpDubsjp   22 août 2019
Le mélancolique ne se sent vraiment à l’aise que dans la solitude. Personne autant que lui n’a besoin de silence. Le silence est pour lui comme une présence, une atmosphère spirituelle qui lui permet de respirer, qui l’apaise et le met à l’abri.
Commenter  J’apprécie          11

autres livres classés : mélancolieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1321 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre