AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895854882
Éditeur : Les Editeurs Réunis (19/09/2013)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
C'est à Florence que Daniel Guay fait la rencontre de la célèbre Cendrillon, celle-là même qui inspira à Charles Perrault le conte de la petite pantoufle de verre. Avec surprise, il apprend que la princesse souhaite briser le mythe qui l'entoure et faire connaître au monde sa véritable histoire.Promise à une enfance heureuse dans la petite ville de Pecetto Torinese, Cendrillon fut confrontée très jeune à la mort de sa mère. À peine remise, elle dut se soumettre à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pinklychee
  05 novembre 2014
J'ai découvert ce livre tout à fait par hasard, et attirée par sa couverture et par son résumé, j'ai décidé de me laisser tenter.
Cendrillon, qui inspira à Charles Perrault le conte de la petite pantoufle de verre, souhaite rédiger sa biographie afin de rétablir certains faits à son sujet et de raconter sa véritable histoire.
Promise à une enfance heureuse dans la petite ville de Pecette Torinese, Cendrillon fut confrontée très jeune à la mort de sa mère, puis à l'autorité d'une belle-mère austère, à des corvées sans fin et à de sournoises demi-soeurs.
Autant vous le dire de suite: la pantoufle de verre est sans aucun doute la plus séduisante adaptation, mais aussi la plus grande imposture en ce qui concerne la vie de Cendrillon. Et qu'en est-il de sa fée marraine et de la fameuse citrouille transformée en carrosse ? Pour quelle raison fut-elle contrainte de quitter le bal avant le douzième coup de minuit?
Au moyen de nombreux témoignages, cette biographie illustre de quelle façon la fiction n'est souvent pas très loin de la vérité...
Si au départ je me demandais dans quel genre de lecture je m'étais embarquée, j'ai finalement refermé ce livre en ayant passé un bon moment. Je craignais un peu le côté réaliste, me demandant comment l'auteur allait réussir à le concilier avec le côté féérique du conte de Perrault, et force est de reconnaître que Daniel Guay a réussi son pari. J'ai trouvé cette biographie romancée très réussie, et si le début a été un peu laborieux, la suite, elle, s'est révélée être à la hauteur de mes attentes.
Nous apprenons donc que Cendrillon, impressionnée par le travail de l'auteur, l'a contacté afin qu'il écrive sa biographie. Celle qui est Duchesse de Savoie et Princesse du Piémont, qui a déjà fait appel à Charles Perrault afin qu'il écrive son histoire, souhaite rétablir aujourd'hui la vérité à son sujet, afin que l'on cesse de croire à son côté merveilleux, et surtout pour que les jeunes filles réalisent qu'il existe une autre fin que "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"...
Nous commençons donc cet ouvrage avec la rencontre entre les parents de Cendrillon, Pandolfe et Marie Bocquet, leur mariage et la naissance de la fillette.
Si au début leur vie est plutôt heureuse, bientôt Cendrillon se voit confrontée au premier drame de sa vie: la maladie puis la mort de sa mère, promptement suivies d'un remariage avec Eloïse, qui a déjà deux filles, Javotte et Anastasie.
Afin de l'éduquer, Eloïse soumet très tôt Cendrillon à son autorité, lui imposant corvées sans fin et privations en tous genres. C'est le début de l'histoire malheureuse de Cendrillon telle que nous la connaissons, mais ici l'auteur offre la parole à la belle-mère, qui justifie ses mauvais traitements par une volonté d'éduquer Cendrillon afin qu'elle perde son insolence, ses mauvaises manières, et afin qu'elle sache à quoi s'attendre dans la vie. Je ne sais pas vous, mais moi éduquer les enfants à coups de brossage de sols, punitions corporelles et autres joyeusetés, très peu pour moi! ^^
Javotte, Anastasie, la marraine et le prince ne sont pas en reste, et chacun se voit offrir l'occasion de dévoiler la vérité. Il en ressort que Cendrillon n'a pas eu une enfance facile, entre un père démissionnaire qui a fini par totalement abandonner son éducation à sa seconde femme, quand bien même il s'apercevait des mauvais traitements qui lui étaient infligés, et deux belles-soeurs jalouses et mesquines.
Toutes deux s'excusent d'ailleurs pour leur attitude, surtout Javotte qui, un peu ronde, était bien contente que l'attention et les moqueries se portent sur une autre qu'elle. Sa mère étant très portée sur le physique et la réussite de ses filles, Javotte avait peu de chance de le remporter, et d'ailleurs elle avoue elle aussi avoir manqué d'affection et de confiance en elle.
Certaines révélations sont d'ailleurs assez étonnantes, mais bien trouvées: nous avons ainsi une explication à la fameuse pantoufle de verre, le carrosse-citrouille, et la bonne fée marraine, qui a en réalité été une voisine charitable et fortunée qui a choisi d'épauler Cendrillon dans sa triste vie. Nous en apprenons également plus sur Javotte et Anastasie, ce qui finit par nous les rendre sympathiques.
Nous suivons donc l'histoire de Cendrillon, qui en réalité s'appelle Lucette Bocquet (!), apprenons qu'elle a presque été fiancée avant de rencontrer le prince, et qu'elle n'a pas accompli que des bonnes actions dans sa vie.
Nous suivons son ascension fulgurante, de la rencontre avec le prince Victor-Amédée durant un bal à leur mariage, de la pauvre petite fille à la princesse du peuple, jusqu'aux disputes qui conduiront finalement le couple à divorcer.
Nous nous apercevons que la vie de Cendrillon à la cour est finalement bien loin de ressembler à un conte de fées: sa vie se révèle finalement bien fade, en comparaison de la magnifique histoire d'amour à laquelle on pourrait s'attendre.
C'est justement là que Cendrillon veut en venir: après son mariage, quand tout était florissant avec Victor-Amédée, elle a accepté que Perrault écrive son histoire sous forme d'un conte, afin que les jeunes filles aient un espoir et puissent rêver du grand amour, peu importe leur origine sociale: Cendrillon était un modèle, prouvant que l'on peut braver les codes sociaux par amour.
Mais une fois la rupture consommée, elle s'est aperçu du mal que le conte avait fait, poussant les jeunes filles à courir après une chimère, à attendre un homme parfait qui n'existe pas. Cette biographie est donc un moyen de remettre les compteurs à zéro et rétablir la vérité, en montrant que même une vie de princesse n'est pas toujours rose...
Le côté très factuel du récit pourrait en rebuter plus d'un, mais pour ma part c'est ce que j'ai aimé, même s'il y avait parfois quelques longueurs. Daniel Guay réussit le pari de transposer le merveilleux dans notre monde, et de nous montrer que la réalité est bien plus proche de la fiction qu'on ne le croit...
A lire donc, pour ceux qui aimeraient avoir une autre vision du conte de Cendrillon.
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maina3500
  12 janvier 2015
Comment la vérité peut -elle devenir une légende?
L'auteur de Cendrillon la biographie autorisée exploite aisément cet aspect et le manipule avec une maîtrise recherchée, depuis la simple formule magique "bididi, badido..", jusqu'à la fameuse pantoufle de verre (ou vair) en passant par Charles Perreault, tout y est. Tout le conte de Cendrillon est ainsi décortiqué et reconstruit de façon tel qu'on y croit presque. La narration était pour moi choisie avec un soin parfait, car le roman entier présente l'apparence d'un témoignage, appuyé par de nombreuses citations des personnages eux-mêmes (à la manière d'une biographie) : la méchante belle-mère, ses deux filles Javotte et Anathasie, Cendrillon qui se nomme en fait Lucette, etc.
Ceux qui croit lire une simple histoire de princesse, détrompez-vous. Il s'agit d'un drame humain, avec ces gens complexes, bons et cruels, qui me rappelait par moment le destin tragique des grandes dynastie d'époque, tel que Sissi l'impératrice d'Autriche.
Une belle originalité et une écriture fluide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Addams31
  02 novembre 2016
J'ai été attirée par la très belle couverture de ce livre et je me suis jetée dedans. Mais j'ai un avis très mitigé sur cette lecture.
Nous découvrons une autre facette de Cendrillon et de son prince charmant pas si charmant.
C'est un plaisir de (re) découvrir les personnages que nous connaissons tous sous un autre angle ainsi que tous les aspects du contes (pantoufle de verre, fée marraine, carrosse citrouille...).
Cette biographie est très approfondie mais le rythme est vraiment lent.

Commenter  J’apprécie          10
rynas
  09 janvier 2019
Je ressort mitigée de ma lecture, car l'auteur a voulu placer "la vrai histoire" de Cendrillon dans un contexte historique, ce qui m'a un peu posé problème à certains moments de l'histoire de Cendrillon.
Malgré tout, j'ai trouvé cette version de Cendrillon plus magique que le conte, ainsi que vraiment captivante et humaine.
Commenter  J’apprécie          00
Abrocolis
  02 avril 2017
J'ai lu ce livre par hasard et j'ai été agréablement surprise.
Cette version revisitée de Cendrillon est intéressante.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2014
...les nobles auraient tout avantage à mieux connaître leurs sujets. « Comment gouverner adéquatement des gens sans connaître le moindre détail sur leur mode de vie ? Je ne plaide pas nécessairement pour un rapprochement du peuple et de la noblesse, mais pour une meilleure compréhension. Dans le même ordre d’idées, un ouvrier doit comprendre que son souverain ne peut lui accorder tout ce qu’il souhaite, sous peine de plonger en profonde crise économique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2014
Choisir la bonne fourchette leur est aussi naturel que respirer. Dès leur plus jeune âge, on leur apprend comment se comporter, quels mots employer, à quel moment s’asseoir ou se lever, et ainsi de suite.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2014
Il n’est pas éthique pour un biographe de s’impliquer aussi explicitement dans la vie et l’histoire de son sujet. Peut-être ont-ils raison. Mais cette brève incursion dans la vie de Cendrillon me permet de conclure ce livre comme il se doit :Et ils vécurent heureux…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2014
...le mariage était une affaire délicate qu’on ne devait pas traiter à la légère. Trouver un bon parti nécessitait beaucoup de travail. Le prétendant devait présenter une situation enviable, tant socialement que monétairement. Idéalement, il devait appartenir à une classe sociale supérieure afin de permettre à toute la famille d’atteindre un statut plus élevé.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2014
La féminité, que certains qualifient de félinité, était l’atout majeur d’Anastasie. Elle n’avait pas peur de montrer aux garçons qu’elle cherchait à les séduire. Pour Cendrillon, c’était tout à fait le contraire. Elle possédait une beauté naturelle, un brin angélique, qui lui conférait une attention particulière de la part de la gent masculine.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : princesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Daniel Guay (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
692 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre