AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782268053844
189 pages
Les Editions du Rocher (09/02/2005)
3.31/5   8 notes
Résumé :
Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président de la République.
Le 16 novembre 1981, six mois plus tard, des examens médicaux révèlent au chef de l’État qu'il est atteint d'un cancer. Les statistiques lui laissent de trois mois à trois ans de vie.
Une poignée de médecins vont engager le combat contre la maladie avec pour obsession de sauver le Président et de respecter son ordre : que les Français n'en sachent rien. C'est un secret d’État.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Polomarco
  12 janvier 2019
Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu Président de la République. Par égard pour les Français, il décide de publier deux fois par an un bulletin de santé, dont il confie le soin à son médecin personnel, le docteur Gubler. Six mois après, des examens approfondis révèlent un cancer de la prostate disséminé. La médecine est formelle : elle pronostique une espérance de vie comprise entre trois mois et trois ans. En prévision du 2ème bulletin de santé prévu en décembre 1981, le Président prévient alors son médecin : "De toute façon, on ne peut rien révéler. C'est un secret d'Etat. Vous êtes lié par ce secret" (page 36).
Ainsi commence l'extravagant récit d'un mensonge d'Etat qui va durer quatorze ans. Une information qui avait vocation à être publiée pour des raisons d'honnêteté doit désormais être tue pour raison d'Etat. La transparence se mue soudainement en opacité : même Danielle Mitterrand, épouse du Président, est tenue à l'écart de ce secret. le livre sera d'ailleurs interdit lors de sa parution en janvier 1996, jusqu'à ce que la Cour Européenne des Droits de l'Homme condamne la France pour cette interdiction.
Le grand secret relate donc "Onze ans de lutte cachée contre le mal. Onze ans de cache-cache avec la mort" (page 56). Onze ans, car jusqu'en septembre 1992, date de la première opération, la maladie semble jugulée. On suit la protection du secret entre 1986 et 1988, période de cohabitation avec un gouvernement de droite, pendant laquelle le secret d'Etat n'a jamais eu autant besoin d'être protégé. On apprend aussi qu'en 1988, François Mitterrand décide de se représenter, sans même demander l'avis de son médecin. On découvre enfin qu'en novembre 1994, le docteur Gubler estime que le Président n'est plus en état d'assumer ses fonctions (page 178). Heureusement, il y a la cohabitation ! Les Français ne s'en rendront pas compte : Édouard Balladur, premier ministre de 1993 à 1995, fait tourner la boutique. Ironie de l'Histoire, vingt ans après l'agonie de Georges Pompidou qu'il a vécue comme Secrétaire Général de l'Elysée, il assiste, en tant que Premier Ministre, à celle de François Mitterrand.
Le grand secret raconte une face méconnue de la présidence de François Mitterrand, dont la vie aura été digne d'un roman. S'il a révélé lui-même son passé vichyssois ("Une jeunesse française", de Pierre Péan - septembre 1994), il a laissé Paris-Match révéler en novembre 1994 l'existence de sa fille cachée, Mazarine. Un dernier volet, oublié, du passé de François Mitterrand, ne sera exhumé qu'en octobre 2010 : les seize mois qu'il aura passés comme ministre de la Justice pendant la guerre d'Algérie, et qui se traduiront par 45 décapitations en 500 jours ("François Mitterrand et la guerre d'Algérie").
Au coeur de l'Histoire de France, le grand secret raconte une petite histoire, qui constitue une lecture instructive et passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Groucho
  14 janvier 2015
Livre très intéressant sur le Président Mitterrand et sa maladie. Claude Gubler nous livre une sorte de journal de bord de son évolution.
La seule réserve à cet ouvrage est la violation du secret médical, liant le médecin à son patient.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   14 janvier 2015
François Mitterrand a voulu faire croire que la publication régulière de bulletins de santé, à l'imitation des méthodes américaines, avait une vertu politique. Il entendait démontrer qu'il était transparent sur le plan de la santé comme celui de son patrimoine, ce que n'avait fait aucun de ses prédécesseurs.
Commenter  J’apprécie          40
MrtnMrtn   13 novembre 2013
Le récit très intéressant du Dr Gubler qui a suivi et soigné François Miterrand dont le cancer de la prostate avait été diagnostiqué à la fin 1981 avec une espérance de vie établie à 3 ans maximum. La mise en place d'un traitement quotidien par perfusion dans le secret total (même ses proches, hormis son frère, ont été tenus à l'écart) était parfois très compliquée notamment lors des déplacements du chef de l'état. Beaucoup des infos données ont été reprises dans certains documentaires sur le sujet. Vraiment très intéressant en touchant du doigt la relation à la maladie de cet homme de pouvoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MrtnMrtn   14 novembre 2013
Pour l'ensemble de l'opinion, l'ancien chef d'état est mort des suites d'un cancer de la prostate dont il souffrait depuis 1992. Elle a été trompée. le mal qui l'a emporté a été décelé en novembre 198, six mois après son élection
Commenter  J’apprécie          20
MrtnMrtn   14 novembre 2013
François Miterrand n'était pas indifférent à l'espionnage auquel nous étions exposés dans certains pays. Un soir, à l'étape d'un voyage officiel en Europe de l'Est, tandis que nous étions seuls dans sa chambre, il m'a fait signe de me taire, un doigt sur la bouche, en désignant de la tête le plafond et les murs, au moment où j'allais parler de sa santé
Commenter  J’apprécie          00
MrtnMrtn   14 novembre 2013
Si François Miterrand a pu survivre plus de 14 ans, il le doit à son exceptionnelle résistance physique et à la qualité des soins qui lui furent prodigués.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Claude Gubler (3) Voir plusAjouter une vidéo

Conférence de presse à Cochin
Interview du docteur Claude Gubler, Médecin de François Mitterrand, à propos de l'affection de son auguste malade. Il annonce que l'analyse des tissus prélevés pendant l'intervention a révélé un cancer.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : raison d'étatVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
221 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre