AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782013224062
186 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (13/08/2007)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.78/5 (sur 784 notes)
Résumé :
Pourquoi la vieille dame qui habite en face de chez Guillaume écrit-elle très tard la nuit ? Quelle est cette jeune fille qui ne sort de chez elle qu'à la nuit tombée ? Pour résoudre ces mystères, Guillaume se lance dans un fantastique voyage au pays des livres et de l'écriture. Une plongée au cœur de la littérature qui a séduit plus d'un million de lecteurs !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (174) Voir plus Ajouter une critique
Ladydede
  16 novembre 2012
Un magnifique roman de jeunesse pour aimer lire et écrire. L'histoire est teintée d'amour, d'amitié, de tristesse, de mystère et de fantastique. Depuis quelques jours de la fenêtre de sa chambre, Guillaume aperçoit une vieille dame qui écrit toute la nuit. Lorsque la lumière s'éteint, quelques minutes plus tard, étrangement, une jeune fille se glisse dehors. Guillaume décide alors de rencontrer cette mystérieuse adolescente.
Ce roman, qui comporte beaucoup d'allusions à la littérature classique, est un agréable moment à passer.
À conseiller pour les parents et les enfants (à partir de 10 ans)!
Commenter  J’apprécie          900
Ydamelc
  06 avril 2017
Guillaume n'est pas très bon élève... Il s'endort en classe.
Mais un jour, il se retrouve à la bibliothèque, face à une femme bien mystérieuse, la bibliothécaire...
Sa disparition va le pousser à se lancer dans un fantastique voyage au pays des livres, aidé de son ami Doudou. Ils y rencontreront des personnages de la littérature fabuleux, comme Alice, Gavroche ou encore Poil de Carotte.
Tout d'abord, je remercie Babelio et Audiolib, qui m'ont donné l'occasion, pour la première fois, d'écouter un livre, plutôt que de le lire.
J'ai profité d'un long voyage en voiture (pour me rendre aux quais du polar !!! ) qui m'a fait traverser la France en une belle diagonale, du nord ouest, au sud est, pour découvrir, grâce à mes oreilles, l'histoire de la bibliothécaire de la regrettée Gudule.
Un incontournable de la littérature jeunesse, prescrit par des enseignants, sous la voix de Thomas Solivères.
3h20 d'écoute, coupée en 19 chapitres, comme dans la version papier.
J'ai trouvé la voix de Thomas Solivères agréable à la lecture.
A ses différentes intonations, il était facile de reconnaître chacun des personnages.
J'ai moins adhéré à celle employée pour Doudou... Un ton "rappeur" que j'ai trouvé peu crédible et m'a longtemps géné. Mais j'ai pu constater par la suite, en me procurant le livre, en version papier, qu'il y était plutôt fidèle.
J'ai trouvé également que certains chapitres auraient mérité d'être découpé sur 2 plages, pour que l'auditeur puisse plus facilement quitter la lecture et la reprendre par la suite, sans devoir reprendre au début. D'autant plus que cet audiolivre est destiné à un public à partir de 8 ans.
Je reconnais que l'exercice n'était pas aisé d'adapter cette histoire en version audio car il y a des petits détails, des subtilités, dans le nom d'un des personnages ou encore dans certaines scènes où Guillaume écrit avec des fautes par exemple (ayant des conséquences sur le déroulement de l'histoire) qui ont été difficile à retranscrire à l'oral. J'ai pu m'en rendre compte avec la version papier. Et sans celle-ci, je ne suis pas certaine que j'aurais pu comprendre pourquoi, Thomas Solivères appuyait tant une lettre, un son dans un des prénoms, en particulier, par exemple.
Des petits arrangements ont été faits tout de même. J'en aurais ajouté quelques autres, pour une meilleure compréhension.
Mis à part cela, j'ai apprécié cette jolie histoire, parlant d'amour, d'amitié, de littérature, dans une atmosphère fantastique.
Un audiolib que je placerai en bonne place dans la bibliothèque de mes enfants de 8 et 11 ans, pour qu'ils puissent l'écouter encore et encore.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
thimiroi
  28 janvier 2020
Voyager dans les livres
Anne Liger-Belair (1945-2015) a écrit de nombreux romans fantastiques sous le pseudonyme d'Anne Duguël, mais elle est plus connue en tant qu'auteure de récits pour la jeunesse parus sous le pseudonyme de Gudule, et notamment La Bibliothécaire.
Le héros, Guillaume, est un collégien qui a pour professeur de français monsieur Pennac (!).
Une nuit, il suit une mystérieuse jeune fille qui pénètre dans une bibliothèque et il l'aborde. Celle-ci, nommée Ida, lui affirme qu'elle est une vieille dame qui rêve, qu'elle a cette apparence de jeune fille parce qu'elle écrit ses mémoires et qu'elle est à la recherche d'un grimoire qui lui donnerait « accès à la littérature ».
Et puis elle disparaît brutalement ; quelque temps après, Guillaume apprend que la vieille dame est décédée…
Mais comme les personnages des textes que l'on écrit survivent dans l'esprit de leurs lecteurs, Guillaume se met en tête de ressusciter Ida en faisant le récit de leur rencontre…
Mais catastrophe ! Comme son texte est bourré de fautes, il donne naissance à Idda, une caricature plutôt sympathique mais monstrueuse de l'ancienne Ida !
Pour qu'Idda laisse la place à Ida, Guillaume va devoir apprendre à mieux écrire, et donc lire les grands classiques de la littérature, lui qui ne lit que des bandes dessinées !
Et comme « les couvertures des livres sont des portes qui donnent sur de fabuleux univers », il va faire connaissance avec les personnages des livres en question…
Une imagination débordante, une très belle quête, un vibrant hommage à la littérature : j'ai pris beaucoup de plaisir à relire ce classique de la littérature jeunesse.

Challenge multi-auteures SFFF 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          477
Asterios
  04 novembre 2018
Un jeune garçon rêveur (surtout en classe) tombe amoureux d'une fille qui va disparaitre mystérieusement peu de temps après leur rencontre.
Pour lui redonner son apparence il va devoir faire travailler son imagination, traverser des histoires et rencontrer des personnages de romans qui l'inspireront pour rendre son âme à son amie évaporée.
C'est une longue quête qui attend Guillaume accompagné de son ami doudou. Il devra faire beaucoup d'efforts pour faire revenir son amie car sa réapparition est conditionnée par la précision de son écriture (ho l'orthographe et la syntaxe), de ses souvenirs.
Mes filles de 10 et 12 ans ont été captivées et amusées par l'originalité des personnages. Elles ont découvert Poil de carotte et Gavroche, cela donnant lieu à des échanges sur leurs auteurs et peut être, qui sait, l'envie de leur lecture.
Pour le papa la lecture est distrayante car pleine de relief, il ne faut pas hésiter à y mettre un peu de coeur par exemple en rappant un peu avec doudou...
Un bon livre pour apprendre en s'amusant et donner l'envie de découvrir différents types de lectures et périodes de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Foxfire
  25 novembre 2019
« La bibliothécaire » de Gudule n'est pas exempt de défauts. Il y a quelques facilités et surtout un certain nombre de clichés, tout particulièrement concernant l'ami du héros. Mais ces maladresses ne m'ont finalement pas trop gênée dans ma lecture. Il faut dire qu'il y a aussi de très bonnes choses dans ce court roman jeunesse. Les jolies idées fourmillent dans ces 150 pages. J'ai bien aimé voyager dans les livres et l'hommage à la lecture et à l'écriture est poétique. Les belles trouvailles ne sont pas toujours totalement exploitées, tout va un peu vite mais je comprends aisément qu'un gamin découvrant ce roman soit très enthousiaste. D'ailleurs, c'est sans doute en le lisant enfant qu'on l'apprécie le plus.
Ce petit roman se trouve régulièrement dans les boîtes à livres ou pour une bouchée de pain dans les vide-greniers, ce serait dommage de s'en priver. S'il n'est pas parfait, il permet de passer un moment de lecture agréable. Et qui sait, il pourrait donner l'envie de lire (et/ou d'écrire) aux enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
IshimaruIshimaru   27 octobre 2013
- Ce qu'il y a de bien avec les histoires, c'est qu'on peut toujours revenir en arrière.
- Que veux-tu dire ?
- C'est l'avantage qu'ont les livres sur la vie réelle. Dans la vie réelle, quand un drame arrive, on se dit : "Comme j'aimerais retourner dans le passé, profiter du bonheur d'avant !" La lecture nous donne cette possibilité : il suffit de reprendre les chapitres précédents, et on revit les moments que l'on aime chaque fois qu'on le désire."
Guillaume n'avait jamais envisagé les choses sous cet angle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
babel95babel95   13 août 2015
- Je suis bien content, dit Guillaume.
- Pourquoi es-tu content ?
- Je suis content que tu sois encore vivant. Je ne veux plus voir mourir personne. Gavroche était mon ami, il chantait, il mangeait du chewing-gum, et maintenant il est couché par terre, au milieu du carnage, et il baigne dans son sang. Je déteste les livres où les gens meurent.
- C’est parce que tu ne les ouvres pas à la bonne page, dit le Petit Prince.
- Comment ça ?
- Ce qu’il y a de bien dans les histoires, c’est qu’on peut toujours revenir en arrière.
- Que veux-tu dire ?
- C’est l’avantage des livres sur la vie réelle. Dans la vie réelle, quand un drame arrive, on se dit »Comme j’aimerais retourner dans le passé, profiter du bonheur d’avant ! ». La lecture nous donne cette possibilité : il suffit de reprendre les chapitres précédents, et on revit les moments que l’on aime chaque fois qu’on le désire ».
Guillaume n’avait jamais envisagé les choses sous cet angle.
« Gavroche est toujours vivant, dans Les Misérables, réalise-t-il. Je pourrai l’y retrouver chaque fois que je le désirerai ».
Et il se sent le cœur léger, tout à coup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
YdamelcYdamelc   06 avril 2017
- Je déteste les livres où les gens meurent.
- C'est parce que tu ne les ouvres pas à la bonne page, dit le petit prince.
- Comment ça ?
- Ce qu'il y a de bien avec les histoires, c'est qu'on peut toujours revenir en arrière.
- Que veux-tu dire ?
- C'est l'avantage qu'ont les livres sur la vie réelle. Dans la vie réelle, quand un drame arrive, on se dit : "Comme j'aimerais retourner dans le passé, profiter du bonheur d'avant !" La lecture nous donne cette possibilité : il suffit de reprendre les chapitres précédents, et on revit les moments que l'on aime chaque fois qu'on le désire."
Guillaume n'avait jamais envisagé les choses sous cet angle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
raton-liseurraton-liseur   01 mai 2012
Combien y a-t-il de livres, ici ? Dix mille, cent mille, un million ? Une odeur de vieux papier, à la fois âcre et doucereuse, émane du fantastique amas d’ouvrages, dont certains ont plus d’un siècle. Couvertures de cuir, de tissu, de carton, aux tranches dorées ; parchemins roulés ; éditions rares et volumes populaires pleins de naïves illustrations ; tout le savoir du monde semble rassemblé ici. (p. 22, Chapitre 2).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
juliflyjulifly   26 avril 2011
Les fantasmes ne meurent pas, quoiqu'il ait pu en penser tout à l'heure! Ils survivent là où les a fixés l'écriture, éternellement! Gavroche et Cosette ont-ils disparu avec Victor Hugo? Les trois mousquetaires ont-ils suivi Dumas dans la tombe? Et Madame Bovary, dont Gustave Flaubert disait "c'est moi", n'a-t-elle pas survécu à son auteur? C'est dans l'imagination de milliers de lecteurs qu'ils mènent aujourd'hui leur existence propre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Videos de Gudule (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gudule
Dimanche 18 février, la Foire du Livre de Bruxelles organisait sa première chasse aux livres, en partenariat avec la Première et visit.brussels. Des centaines de romans étaient cachés autour Du Mont des Arts, de Sainte Gudule au Parc royal. Les livres étaient géolocalisés grâce à l'application Neareo et les chasseurs invités à rencontrer les auteurs lors de la Foire du Livre de Bruxelles 2018 qui se tient du 22 au 25/02.
La Chasse continue jusqu'au dimanche 25/02 !
Plus d'info sur : http://flb.be/la-plus-grande-chasse-aux-livres-de-bruxelles/
autres livres classés : livresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La bibliothécaire, de Gudule

Comment s'appelle le héros ?

Marcel
Gudule
Guillaume

6 questions
269 lecteurs ont répondu
Thème : La Bibliothécaire de GuduleCréer un quiz sur ce livre
.. ..