AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081611962
175 pages
Éditeur : Flammarion (30/11/-1)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 91 notes)
Résumé :
"Ils m'ont choisie, moi Gina! Je n'arrive pas à y croire... Sur je ne sais pas combien d'adolescents, c'est moi qu'ils ont retenue. Je vais devenir hyper célèbre: je vais être filmée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par la chaine Socio-Life, pendant trois mois. Quand on a, comme moi, envie de devenir actrice, on ne peut pas laisser passer une chance pareille!"
Être sous l’œil du public en permanence peut très vite devenir un calvaire pour une adolescente.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  12 juin 2015
Souvenez-vous : en 2001, sous vos yeux incrédules, indignés et/ou lubriques, une blonde pulpeuse s'ébattait sans vergogne dans une piscine avec un beau gosse. C'était dans 'Loft Story', première émission de télé-réalité diffusée en France. Ça avait fait grand bruit, tout ça... Le sujet a aussitôt inspiré ce roman pour ados à Gudule. Dans 'Regardez-moi', Gina, une collégienne de quatorze ans signe un contrat pour être filmée non-stop pendant trois mois, des pièces de sa maison à son école, via la rue, la maison de tonton Bernard et tata Nicole, etc. Tout est retransmis en direct à la télé. Les débuts sont grisants : Gina devient célèbre, pour le meilleur (certains téléspectateurs la trouvent sympa, l'idolâtrent même, elle fait partie de leur famille) et pour le pire - jalousie, haine, nouvelles 'amitiés' intéressées, harcèlement dans la rue. La gamine déchante vite et regrette de s'être mise dans cette panade et d'y avoir entraîné ses parents. Il va être difficile de revenir en arrière, bizness-bizness, des sommes énormes sont en jeu, pot de terre contre pot de fer, et comme toujours, plus un sujet fait polémique, plus il intéresse le public. Gina est coincée...
Le sujet est intéressant, d'autant que Gudule fait bien le tour de la question. Mais le roman ne m'a pas passionnée. Il faut dire qu'aujourd'hui, on est habitué : la real-TV a envahi le PAF et se décline sur tous les tons - autour de fourneaux, en mode aventurier ou adultère insulaire, dans le pré... Depuis quinze ans, on a eu le temps de réfléchir à bien des aspects du sujet.
Je conseillerais quand même cet ouvrage aux adolescents captifs de ce genre d'émissions, il ouvre les yeux sur les dangers de la gloire éphémère, montre l'envers du décor et prouve que les grands gagnants de ces aventures, ce sont les medias...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
verobleue
  23 août 2011
Regardez-moi” de Gudule est la retranscription du journal intime de Gina, 14 ans et des poussières, choisie par la chaîne Socio-life pour être la prochaine star de son reality show : « Regardez-moi » pendant 3 mois, être filmée 24h/24, dans l'appartement familial à Paris et dans son bahut.
Gina réalise son rêve, devenir actrice mais celui-ci se transforme en moins d'un mois en cauchemar. Elle se retrouve victime d'un système médiatique qui l'exploite et découvre très vite les mauvais côtés de la célébrité…
Ciblé ado, ce petit bouquin, sorti en 2001 aborde un sujet encore bien d'actualité. On connaît en Belgique les BV (Bekende Vlamingen) et en France, ceux que l'on appelle les « people » et même s'il ne traite pas du sujet en profondeur, il analyse de façon réaliste le problème des dérives de la médiatisation.
Lecture bouclée en une heure, agréable comme toujours avec Gudule.
Commenter  J’apprécie          160
Titipanzani
  05 août 2012
Gina est une adolescente banale. Sauf que c’est elle qui a été sélectionnée pour le nouveau jeu de télé-réalité s’intitulant Regardez-moi. Elle qui était si heureuse d’avoir enfin la possibilité de passer à la télé va vite réaliser le cauchemar dont il s’agit. Elle sera filmée 24h/24 et ainsi diffusée directement à la télé. Entre caméras qui s’enclenchent lorsqu’elle change de pièce à cause d’une bague électronique qu’elle doit porter en permanence et des cameramans la suivant dans la rue et la filmant même dans son propre collège, Gina va se rendre compte que ce n’est pas si bien de devenir célèbre, d’être épiée H24 et qu’il y a de quoi devenir complètement folle!
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui nous prouve bien que la télévision peut diffuser des images fausses sur nous-même pour nous pousser à bout. C’est justement le fait de découvrir les dessous de la télé réalité qui m’a plu. Regardez-moi est un livre original sur un thème commun : les émissions sont tout ce qu’il y a de plus ordinaire – on en regarde tous les jours – sauf que bien entendu nous n’en voyons pas forcément toutes les facettes. Et dans ce livre, il n’y a aucun tabou sur le sujet. De plus, on s’identifie facilement à Gina ce qui nous permet vraiment d’entrer dans son mal-être et de subir en même temps qu’elle le harcèlement dont elle est victime.
Je recommande ce livre aux adolescents et espère qu’il puisse mettre fin à leur engouement face à toutes ces télé-réalités qui ne sont qu’hypocrisie, fausseté et manipulation.
Lien : https://unparfumdelivre.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
H0rage
  04 décembre 2019
Le genre : Télé-poubelle
Gina, jeune collégienne de 14 ans, exulte : la prod l'a choisi pour être l'héroïne de Socio-Life, nouveau concept pourri où un(e) jeune lamba se fait filmer 24/24 pendant trois mois. Pour paraphraser Rousseau, Ils veulent montrer à leurs semblables une ado dans toute la vérité de la nature ; et cette ado, ce sera elle. Elle seule. Et là on s'interroge : mais qui donc ça va intéresser ce concept débile ? Gina fait dodo-Gina mange ses céréales-Gina prend le bus-Gina va en cours-Gina a envie de faire un gros caca… On a envie d'avoir foi en son prochain, de se dire qu'il est tout de même moins con que ça et qu'il a autre chose à foutre de sa vie. Et ben on a tort. La France entière se passionne pour le phénomène Gina. Toute ressemblance avec une blonde à forte poitrine dans une piscine qui a fait une audience record est totalement fortuite. Bon, et Gina dans tout ça ? Au début, tout feu tout flamme, elle ne tarde pas à déchanter. Et ouais, être le centre du monde, c'est génial, mais ça limite un truc complètement surfait appelé liberté individuelle. Mais elle gère Gina, c'est une badasse, une rebelle. Donc rassurons-nous, elle ne finira pas boulimique-anorexique-suicidaire-dépressive-enceinte (toute ressemblance avec des personnalités de télé-réalité existantes est, là encore, totalement fortuite). Et ses parents dans tout ça ? C'est vrai ça, comment on peut laisser sa môme de 14 ans participer à un tel projet ? Faut dire qu'ils s'en veulent un peu-beaucoup-énormément. Ô complices inconscients, sacrifiant la chair de leur chair sur l'autel du Dieu Audience ( parfois surnommé Pognon) !
Petit roman percutant dans son thème, un peu simple et naïf dans sa forme, à mettre entre les mains de tous les jeunes accros à la télé-réalité, à leur smartphone, au réseaux sociaux (ce qui couvre la quasi-totalité des jeunes en fait).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Takalirsa
  04 novembre 2017
Le journal intime d'une adolescente embarquée dans un "système pervers qui flatte l'égo".
Comme beaucoup de jeunes filles de son âge, Gina rêve de célébrité. Elle qui se juge banale au possible - et elle l'est, c'est d'ailleurs en partie pour ça qu'elle a été sélectionnée : que les téléspectateurs s'identifient à elle - est la première surprise "quand je pense qu'on déploie de tels moyens juste pour ma petite personne !" : "C'est fou à quel point je suis devenue intéressante, brusquement !". Sa popularité nouvelle, au collège comme dans les médias, aiguise son orgueil ("Tous ces yeux fixés sur moi, j'en ai le vertige !") et en même temps Gina prend la mesure de sa "propre nullité". Elle se met donc à surjouer son quotidien, "comme une actrice".

C'est là que tout bascule vraiment : "Marrant comme on change de manière d'être, quand on sait qu'on est vu par tout le monde !". L'adolescente se permet des actes et des réactions qui ne lui ressemblent pas : "Est-ce que j'aurais osé répondre si je ne m'étais pas crue "invulnérable" grâce au voyant rouge ? Pas sûre...". Il en est d'ailleurs de même pour ses proches (parents, enseignants) : la présence des caméras truquent les échanges, atténuant ou amplifiant les comportements. Certains esquivent d'emblée le problème : c'est le cas de Loud, le petit ami de Gina, et de Caramelle, sa meilleure copine, qui refusent tout contact avec leur camarade. Cette dernière "trouve que j'ai changé. D'après elle, je suis devenue prétentieuse et imbue de moi-même". Arrogante voire insolente, Gina s'est lancée dans un rôle ("Si elle se doutait à quel point TOUT est faux !") qui rapidement, la dépasse.

Nombreux sont en effet ceux qui vont tirer partie de la situation. Il y a bien sûr le producteur, Socio-life, qui engrange l'audimat, mais aussi les autres chaînes de télévision et les journaux qui font de l'émission "Regardez-moi" la matière principale de leurs émissions et articles. Plus proche de Gina, Steph, le beau gosse du collège, entre dans le jeu de la séduction afin d'être au centre des caméras. Même le principal utilise son élève pour faire la publicité de son établissement... Ainsi, la situation devient vite insupportable pour la jeune fille. Critiques, agressions verbales et même insultes commencent à tomber. Et surtout, de voir sa vie privée étalée en public lui donne l'impression d'être "fliquée sans arrêt", d'être observée "comme une souris de laboratoire" : "Quoi que je fasse et où que j'aille, on sait tout de moi". Bref, "je voudrais qu'on m'oublie" parce que "où est la dignité humaine là-dedans ?".

Gina sera "sauvée" par ses proches. Ceux qui trouveront la solution prouveront par là-même leur attachement profond et sincère à la jeune fille. La fin est à l'image du roman : sans grande imagination. Mais l'ensemble se lit bien, le thème est bien traité et la forme du journal attrayante pour des adolescents.
Lien : https://www.takalirsa.fr/reg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   11 juin 2015
Ce n'est pas mon quotidien d'adolescente - somme toute assez banal - qui passionne les spectateurs, mais bien ma confrontation et celle de mon entourage à cette situation particulière : être vu en permanence. Avec toutes les conséquences qui en découlent. La réflexion de mamie sur la souris de laboratoire m'est revenue en mémoire. Filmer une souris à son insu dans la nature est une chose, l'enfermer dans un labyrinthe pour observer ses réactions en est une autre.
(p. 99)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
verobleueverobleue   23 août 2011
Momo, le prof d'histoire, a sauté sur l'occasion : il a parlé de l'influence des médias sur l'évolution des mentalités, et réciproquement. D'après lui, les life-shows sont le signe que notre société est à la recherche de modèles. Ce n'est pas nouveau, mais ce qui l'est, en revanche, c'est que ces modèles ne sont plus des êtres exceptionnels, comme dans le temps. Ce sont des personnes ordinaires. Chaque téléspectateur veut avoir l'impression de se regarder dans un miroir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chardonettechardonette   14 mars 2012
J'ai encore rêvé, mais de Loud, cette fois. Un rêve bouleversant. On était sur une île déserte, seuls tous les deux, et on s'aimait. Je sentais ses lèvres sur les miennes, les goût de sa bouche, la douceur de sa langue, et personne, personne ne pouvait nous voir. La mer infinie, les mouettes, la plage, le bruit du vent, le clapotis des vagues, rien que pour nous...C'était merveilleux!
Ma déprime au réveil, en retrouvant le voyant rouge! J'ai filé vers la salle de bains où je me suis effondrée en larmes. Maman a dû m'entendre parce qu'elle a toquée à ma porte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ArriettyArrietty   05 juillet 2014
"- Mais, a-t-il ajouté, se repaître du malheur d'autrui étant la fonction même du téléspectateur, je crains que ce ne soit l'effet inverse qui se produise. Plus vous manifesterez de détresse, plus vous chatouillerez la curiosité du public !"

C'est encourageant !
Commenter  J’apprécie          50
verobleueverobleue   23 août 2011
Et ça me tue de penser que pendant encore deux mois et demi je ne vais pas avoir le droit de vivre
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Gudule (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gudule
Dimanche 18 février, la Foire du Livre de Bruxelles organisait sa première chasse aux livres, en partenariat avec la Première et visit.brussels. Des centaines de romans étaient cachés autour Du Mont des Arts, de Sainte Gudule au Parc royal. Les livres étaient géolocalisés grâce à l'application Neareo et les chasseurs invités à rencontrer les auteurs lors de la Foire du Livre de Bruxelles 2018 qui se tient du 22 au 25/02.
La Chasse continue jusqu'au dimanche 25/02 !
Plus d'info sur : http://flb.be/la-plus-grande-chasse-aux-livres-de-bruxelles/
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Regardez_moi, de Gudule

Combien de temps dure l'histoire ?

du samedi 15 avril au mardi 30 mai
du lundi 17 avril au mercredi 31 mai
du lundi 1 mai au mercredi 31 mai

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Regardez-moi de GuduleCréer un quiz sur ce livre

.. ..