AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221140923
Éditeur : Robert Laffont (20/02/2014)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 36 notes)
Résumé :
"Lorsque vous aurez lu ce livre, vous ne regarderez plus l'être humain comme avant..." (Thomas d'Ansembourg)

Dans le monde entier, les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins essentiels de l'enfant. Elles prouvent qu'une relation empathique, aimante, est décisive pour permettre à son cerveau d'évoluer de manière optimale, pour déployer pleinement ses capacité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
BRAEM
  13 décembre 2017
Dans cette critique j'inclus les trois derniers paragraphes du livre :
" le but de ce livre est d'apporter des connaissances, de nourrir le réflexion et d'ouvrir le champ des propositions pour que la relation adulte-enfant s'améliore et pour faire progresser le société tout entière.
L'enfant s'épanouit quand l'adulte montre le chemin, est le modèle, n'utilise pas de rapports de force physiques ou verbaux avec l'enfant, mais au contraire entretient avec lui une relation aimante et empathique. Il faudra probablement un certain temps pour que ce savoir se diffuse et fasse évoluer les habitudes culturelles. Ce savoir ne simplifie pas le rôle des adultes, mais il les rend plus conscients et plus responsables de leur attitude avec les enfants.
L'enfant apprend alors très tôt comment bien vivre affectivement et socialement. Lui-même recevant ce qui est indispensable pour s'épanouir peut à son tour le faire partager autour de lui, et le transmettre à ses propres enfants plus tard."
Il y a du travail pour tous mais il y a aussi beaucoup d'espoir.
Beaucoup de richesse dans ce livre concernant le comportement de l'enfant mais aussi de l'adulte. En cela ce livre peut aussi être utile pour les professionnels de la santé mentale.
Seul regret, la vulgarisation des nouvelles connaissances scientifiques me paraît insatisfaisante.
L'auteure nous montre une voie, sachons la suivre .
Un grand merci à elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MlleBouquine
  28 avril 2015
Ce livre est une véritable synthèse de thèmes récurant dans le domaine de la parentalité comme les émotions, le maternage, l'éducation des enfants mais ce qui le distingue de beaucoup d'autres livres de ce genre c'est que l'angle choisi est celui de la neuroscience. L'auteur, pédiatre à l'institut hospitalier Levallois-Perret, se base sur les dernières découvertes sur le cerveau pour nous aider à mieux comprendre les enfants.
En ce qui me concerne, c'est une évidence que faire preuve d'écoute et de bienveillance est favorable à l'équilibre psychologique de mon enfant, par contre ce que je ne savais pas c'est que cela avait une incidence sur le développement même de son cerveau.
Beaucoup de choses semble se jouer entre 0 et 6 ans, c'est pourquoi une éducation basée sur l'humiliation, la peur pourra altérer la maturation du cerveau chez l'enfant.
L'auteur s'appuie sur des études montrant clairement que la maltraitance quotidienne transforment les circuits cérébraux et peuvent engendrer anxiété, agressivité et troubles de la personnalité.
J'ai parfois décroché quand le livre aborde des passages très techniques traitant des hormones, du cortex, de l'amygdale...Bien qu'il y ait des schémas très clairs, je suis un peu hermétique aux généralités scientifiques.
Globalement, ce livre m'a conforté dans mes principes éducatifs et m'a beaucoup éclairé sur le développement du cerveau chez les enfants. Il n'apporte pas de réponse toute faite mais propose plutôt des pistes pour une éducation bienveillante, une relation enfant-adulte où l'empathie et la confiance sont cruciales pour cheminer ensemble vers le bonheur.
Bien sûr, comme tout sujet traitant de l'enfance, je garde quelques réserves car chaque situation est unique. Tout parent doit composer avec son vécu, ses émotions, la personnalité de son enfant et les valeurs qu'il veut lui transmettre. Aucun livre ne fait de nous des parents parfaits, ils peuvent simplement nous guider et nous soutenir comme le fait très bien Catherine Gueguen.
Lien : http://petitspetons-a-croque..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cyelle
  13 octobre 2016
L'auteur Catherine Gueguen, pédiatre, fait part des dernières découvertes sur le développement du cerveau de l'enfant. Elle souhaite démontrer que la qualité relationnelle adulte/enfant est essentiel dans son développement et son devenir.
L'auteur s'appuie sur des études scientifiques et décrit des aspects techniques (biologie du cerveau par exemple). L'approche peut paraître complexe mais nécessaire à une compréhension.
Catherine Gueguen (comme d'autres auteurs) prônent et militent pour une éducation bienveillante. Par cet ouvrage, elle valorise l'écoute, la communication non violente. Des outils de communication et de relation à l'autre qui induisent une posture et un discours adaptés pour accompagner et éduquer l'enfant.
Un livre, un discours, à la fois à destination du parent, des professionnels. Peut-être que certains seront rebutés par cette approche scientifique. Sachez que d'autres auteurs et d'autres récits abordent ce sujet, de manière plus vulgarisée mais tout aussi pertinente.
PS: vous pouvez également retrouver des vidéos de ses conférences (pour aller plus loin).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tokaya
  10 août 2014
Le livre est plus scientifique et pour les professionnels que pour les parents, ou pour un usage courant en structure, ou accompagner des parents.
Dans le même genre je préfère très nettement "Pour un enfant Heureux, de Margot Sunderland" publié avant le livre de Mme Guéguen, plus accessible sans laisser de côté les explications scientifiques mais bien vulgarisées.
hélas ce dernier n'est plus édité.
Commenter  J’apprécie          10
NatachaEN
  15 mars 2016
Un livre parlant de maternage, d'émotions, comment réagir face à certaines situations, d'empathie !
Il est bien conçu avec des exemples, des schémas mais il faut revenir souvent car il est un peu complexe.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
BRAEMBRAEM   09 décembre 2017
Un homme qui soutient, valorise sa femme, l'aide à être mère.
L'homme participe à l'épanouissement de sa compagne. Il l'aide à devenir femme mais , d'après mon expérience professionnelle, il joue aussi un rôle capital en l'aidant à devenir mère. Une femme peu sûre d'elle, inquiète de son rôle de mère peut progressivement prendre confiance en elle et parvenir à donner de l'affection à son enfant si elle se sent aimée, valorisée, soutenue, épaulée par son compagnon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BRAEMBRAEM   07 décembre 2017
Élever un enfant, c'est se poser cette question : que souhaitons-nous transmettre à nos enfants ?
Quand l'enfant est frappé, le geste de frapper est reproduit dans son cerveau, il apprend ce geste. Voulons-nous lui apprendre la violence ?
Quand l'enfant est câliné, il apprend la tendresse. Préférons-nous lui transmettre et lui apprendre les gestes d'affection ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'affection, la tendresse se transmettent et s'apprennent, comme leur inverse, la violence. L'enfant nous imite, nous lui transmettons en priorité ce que nous faisons et ce que nous sommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
BRAEMBRAEM   12 décembre 2017
Ces connaissances scientifiques peuvent interpeller, heurter même, certaines personnes qui considèrent que la biologie est une approche trop mécanique pour aborder les relations humaines. Pourtant la biologie n'enlève pas le mystère, la poésie, le charme des relations humaines mais au contraire en révèle toute la complexité. Ces avancées dans les connaissances du fonctionnement de notre corps et de notre cerveau nous incitent à mieux comprendre et à accepter notre condition humaine, nos capacités et nos limites, nos besoins, nos réactions, nos comportements. Nous sommes pétris de réalités charnelles, biologiques, de sentiments et de pensées absolument indissociables.
Qu'on le veuille ou non, qu'on l'accepte ou non, les molécules dont nous avons parlés ce)dessus et bien d'autres encore participent profondément à nos émotions, nos sentiments et jouent un rôle dans nos relations amicales, sociales et aussi dans nos relations les plus intimes.
L'étude de ces molécules permet de comprendre que la nature met tout en oeuvre pour le bien-être et la survie de l'espèce. La force de ces molécules rapproche les couples, provoque l'accouchement, aide les parents à rendre soin de leur enfants et permet à ceux-ci de bien se développer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BRAEMBRAEM   12 décembre 2017
Quand l'enfant a la chance de vivre dans ses premiers mois de vie des échanges affectueux, respectueux, joyeux et enrichissants, il se développera au mieux et saura à son tour construire des relations bénéfiques avec les autres puis plus tard avec ses propres enfants. Les parents sont les premières personnes à pouvoir donner à leur enfant, dès ses premières heures, de l'affection, de la douceur et du bien-être. Mais d'autres personnes que les parents peuvent aussi remplir ce rôle. Quand les parents sont défaillants et que la traumatisme n'a pas été trop grave, l'être humain peut se reconstruire en rencontrant sur son chemin des personnes bienveillantes et affectueuses avec lesquelles il pourra nouer des relations amicales, affectives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BRAEMBRAEM   10 décembre 2017
L'homme ne porte pas l'enfant en lui, il n'allaite pas mais cela n'enlève en rien la capacité à donner de l'affection à son enfant et à prendre soin de lui. Il vit alors pleinement la richesse du lien avec son enfant et contribue ainsi à son développement psycho-affectif et social. Cela est fondamental. De plus, en cas de nécessité, de maladie, de dépression postnatale ou d'autres situations empêchant la mère de s'occuper de son bébé, l'homme peut suppléer sa femme et donner à l'enfant toute l'affection et la sécurité dont il a besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Catherine Gueguen (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Gueguen
Catherine Gueguen - Heureux d'apprendre à l'école
autres livres classés : parentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
275 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre
. .