AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de coquinnette1974


Je remercie chaleureusement Anne-Sophie Guénéguès pour l'envoi, en service presse, de son recueil de nouvelles : Être(s).
Le verbe « être » est le plus conjugué de la langue française. Chacun est. Unique et pluriel. Comme le sont les personnages de ces seize textes courts où se mêlent ceux qui sont et ceux qui ne veulent plus en être.
Ce recueil débute avec C'était annoncé sur TF1. Un homme va se promener dans un vide-grenier. Il revisite son passé et pourrait bien faire une rencontre qui bouleversera son avenir.. J'ai beaucoup aimé ce premier texte avec la découverte d'un homme comme vous et moi, qui est, était et sera.. Je n'en dirais pas plus, à part que ce premier texte m'a touché.
Le bon moment nous raconte un moment au bord de mer.. Court texte, mais percutant.
Si on ne mange pas de pain, un jour il n'y en aura plus ; c'est l'histoire de Madeleine. Nous vivons avec elle son premier jour de retraitée en tant que vendeuse en boulangerie. le premier jour du reste de sa vie, en quelque sorte. Là encore, un texte bien écrit qui fait mouche avec une femme comme tant d'autre. Et pourtant, je sais que je penserais de temps en temps à Madeleine.
Le quatrième mur m'a beaucoup plu. Un homme va chez sa voisine, qui aime les chiens... Il voit son potentiel avenir.. Impossible d'en dire plus à part que c'est un texte que j'ai adoré. le ton est assez cynique, comme l'est le personnage principal. Et c'est une réussite.
Luc, je suis ton père raconte l'histoire d'un père qui va voir son fils comédien au théâtre. Au fur et à mesure des représentations il retrouve sans le vouloir son ex-femme, mère de son fils. Il est plaisant de suivre l'évolution du fils à travers les yeux de son père ainsi que l'évolution des sentiments de cet homme envers son ex-compagne. Là encore c'est pertinent et la chute est excellente.
Je n'en dirais pas plus, voici les cinq premiers textes mais il serait dommage de chroniquer toutes les nouvelles ; cela enlèverait la surprise de la découverte pour les personnes intéressées par ce recueil.
Pour le clore, je vous présenterais la dernière nouvelle qui s'intitule Trois ou quatre mariages et un enterrement ou deux. Une petite fille nous présente Papie Méchant. C'est savoureux, caustique et là encore j'ai adoré.
Être(s) est un excellent recueil de nouvelles de Anne-Sophie Guénéguès. Sa plume fait mouche à chaque fois car à ma grande surprise j'ai apprécié les 16 textes à qualité égale. Ce qui est assez rare pour le souligner ! En général, je suis déçue par un ou deux textes mais pas ici.
Si vous aimez lire des nouvelles, plus ou moins longues (parfois un peu trop courtes même car je serais bien resté plus longtemps avec certains personnages) je vous invite vraiment à découvrir cet ouvrage.
Ma note : cinq étoiles.
Commenter  J’apprécie          141



Ont apprécié cette critique (14)voir plus




{* *}