AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Pierre Guéno (Éditeur scientifique)
EAN : 9782290342848
92 pages
Éditeur : J'ai Lu (01/08/2004)
3.75/5   12 notes
Résumé :
Quand éclate la Première Guerre mondiale, il y a 4 millions de poilus sur le front et 4 millions et demi d'enfants sur les bancs d'école... Les premiers sont plongés dans l'horreur de la guerre. À l'heure du courrier, ils redeviennent des pères, des oncles, des parrains...
Les seconds sont à l'âge des poupées et des soldats de plomb. La plume et les crayons de couleur sont leurs seules armes pour contrer le vide de l'absence.
Ces extraits de lettres, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brigittelascombe
  29 avril 2012
"Témoignages exceptionnel recueillis par Jean-Pierre Guéno auprès des auditeurs de Radio-France", Mon papa en guerre, document historique est composé d'extraits de lettres de Poilus à leur famille ou d'enfants à leurs père durant la guerre de 14-18, de journaux intimes et de récits autobiographiques, Mon papa en guerre est un document très émouvant.
Entre propagande dans les journaux ("Les cadavres des Boches sentent plus mauvais que ceux des Français"), prise de conscience ("Le bonheur pour l'homme n'est qu'avec ses parents,sa femme,ses enfants"), désespoir ("j'ai sangloté"), autodérision ("tu vois nous ne sommes pas difficiles quand il s'agit de rire"), amour(" Je t'embrasse de tout mon coeur mon cher papa")...ce livre parle surtout de l'absurdité de la guerre.
Et je citerai pour finir les mots lucides de Marin Guillaumont écrits le 14/12/14 mais toujours d'actualité de par le monde: "Je doute que les nations soient assez sages pour aller,après cette guerre,résolument au désarmement et à une paix durable."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Epictete
  27 janvier 2014
Voici un autre recueil de lettres de poilus, comme on en a déjà vu quelques-uns. Ce qui est un peu gênant au départ, c'est ce titre aguicheur, démagogue, voire indécent.
Et pourtant, tout le problème est bien là. On est dans une correspondance destinée à la famille, issue de soldats qui étaient séparés, privés de leur famille.Et on entre dans une certaine intimité qui peut être dérangeante, mais, il faut bien l'avouer reflète une réalité vécue par un grand nombre de nos anciens, et qui n'avait rien de réjouissant.
C'est peut-être ça qui est dérangeant. C'est que c'est du vécu !
J'ai envie de faire lire ça à nos enfants, pour susciter du débat.
Ils ont à la fois plus de recul et autant de sensibilité pour aborder ces moments de l'histoire.
D'où l'utilité de ce genre de recueil.
Commenter  J’apprécie          141
araucaria
  14 août 2015
Magnifique, comme tous les recueils réalisés à l'initiative de Jean-Pierre Gueno. Des pages d'histoire, que chacun devrait lire.
Commenter  J’apprécie          190
DoriannBoy49
  02 février 2020
Un livre triste mais émouvant pleine de tendresse et d'amour.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   29 avril 2012
Je regretterai ce que je n'ai pas fait,tout ce que j'aurais du pouvoir faire;mais je penserai en même temps que tu es là, toi,mon fils,pour me continuer,pour réaliser ce que j'avais seulement projeté ou rêvé.
Aux Armées, le 11 octobre 1916
Lieutenant Després
D'Albert-Jean Després à son fils Albert 11 octobre 1916
Commenter  J’apprécie          70
brigittelascombebrigittelascombe   29 avril 2012
Embrasse bien mes chers Petits que j'aime tant et tant,cause leur tout de même un peu de moi,il ne faut pas qu'ils oublient Papa.
De Marin Guillaumont à sa femme Marguerite 15 décembre 1914
Commenter  J’apprécie          80
brigittelascombebrigittelascombe   29 avril 2012
Papa chéri,
Je t'envoie le drapeau de la Victoire,il nous viendra couvert de gloire en 1914 et tous les chers papas rentreront dans leur foyer.
Ta petite Suzette
(de Suzette à son père)
Commenter  J’apprécie          70
EpicteteEpictete   27 janvier 2014
Ma chérie,
Ça ne te dit rien le bonhomme qui est sur la carte : il paraît que la France en a besoin pour les faire tuer : quand ils seront grands, naturellement....

(De Marcel à son épouse, 12 mars 1917.)
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Pierre Guéno (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Guéno
Ecrivain, historien, ancien élève de l'école normale supérieur, ancien directeur de la Culture des Musées des Lettres et Manuscrits de Paris et de Bruxelles, Jean-Pierre Guéno est un "passeur de mémoire" qui aime retrouver les manuscrits, les sources, et les partager.
Retrouvez ici sa présentation des correspondances de Guillaume Apollinaire pendant la Première Guerre Mondiale.
Dans la catégorie : Autres sujetsVoir plus
>Histoire générale de l'Europe>Histoire militaire de la 1re guerre>Autres sujets (11)
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Grande Guerre

Combien de soldats français se sont engagés

6 millions
2 millions
9 millions
8 millions

3 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Paroles de poilus. Lettres de la Grande Guerre de Jean-Pierre GuénoCréer un quiz sur ce livre