AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Vermeer


Vermeer
  18 septembre 2018
Comment passer de la mondialisation actuelle, malheureuse car oligarchique, inégalitaire, écologiquement suicidaire à une mondialisation équitable et écologique ? Voilà un enjeu de taille qui pourtant semble peu préoccuper les économistes contemporains et les politiques des pays les plus riches au service de quelques oligarques.
L'auteur ne remet pas en cause la mondialisation car la connexion des hommes et des économies est irréversible mais il réfléchit aux moyens d'en mettre en place une plus juste qui ne profiterait pas uniquement à quelques uns et qui ne remettrait pas en cause les protections sociales.
Il existe des zones bénéficiaires et des zones reléguées (passages édifiants sur l'Afrique, poubelle des pays riches, sur le travail d'esclave de populations entières en Afrique et en Asie). Pourtant personne ne remet en cause cette mondialisation malheureuse comme certains voyaient le communisme de l'URSS positivement malgré le goulag.
Difficile de faire un résumé de tout ce que l'auteur évoque ( spéculation sur les matières premières, populations bannies de l'économie monde, grande pauvreté dans pays riches et pauvres, accaparement des pays pauvres par les grandes firmes agroalimentaires, surconsommation, effets dévastateurs de la publicité, réchauffement climatique, pollutions multiples).
Cette mondialisation malheureuse est une impasse, la poursuivre serait suicidaire pour l'humanité. le libéralisme et fédéralisme européen sont dévoyés, il faudrait opter pour un système altermondialiste.
Sur le papier, les solutions proposées sont séduisantes et peut-être même nécessaires. Les mettre en place sera en revanche beaucoup plus difficile car cela suppose un accord entre Etats, une vision à long terme et non une politique égoïste de profit immédiat. Je suis plus pessimiste.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (7)voir plus