AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365773869
Éditeur : Urban Comics Editions (24/01/2014)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
1858, sud des États-Unis. Le Dr King Schultz, ancien dentiste devenu chasseur de primes, fais l’acquisition de Django, un esclave à qui il propose un marché : l’aider à capturer les frères Brittle en échange de sa liberté. Tandis que les deux hommes entament leur traque, Django ne perd pas pour autant de vue sa principale préoccupation. Dès qu’il sera libre, il partira à la recherche de sa femme, vendue comme esclave à un riche propriétaire terrien du Mississippi.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
marina53
  17 mars 2015
1858, quelque part dans le Texas... En pleine nuit, deux négriers trainent avec eux sept esclaves noirs achetés au marché de Greenville. Un homme, se présentant comme le docteur King Schultz mais reconverti en chasseur de primes, les accoste. En s'adressant aux esclaves, il leur demande si l'un d'eux n'aurait pas résidé à la plantation Carrucan. Un nègre, Django, s'avance. le docteur lui explique alors qu'il est à la recherche des frères Brittle, leurs têtes ayant été mises à prix, et qu'il souhaiterait l'aide de ce dernier pour les retrouver, ne sachant à quoi ils ressemblent. Schultz propose 80$ pour acheter Django mais les négriers ne l'entendent guère de cette oreille, leur esclave n'étant pas à vendre. Les balles fusent, l'un des négriers est tué, l'autre blessé. Après quelques billets jetés à terre, le docteur libère les esclaves et part avec Django. Evidemment, lorsqu'ils débarquent à Daughtrey, l'aubergiste voit d'un très mauvais oeil ce noir qui entre dans son saloon. Les autorités locales sont prévenues de cette intrusion. le shérif, qui se trouve être finalement un hors-la-loi , est abattu froidement. Les deux hommes s'en sortent bien. le docteur Schultz va ainsi prendre Django sous son aile, lui apprendre à tirer et à devenir un véritable chasseur de primes. Mais, il va également l'aider à retrouver sa femme, Broomhilda, enlevée, martyrisée et vendue aux enchères aux frères Brittle...
Une fois n'est pas coutume, le 7ème art a inspiré le 9ème... Cette version papier reprend l'intégralité du script du film de Quentin Tarantino. En effet, des scènes ont dû être coupées dans le film pour s'adapter aux exigences du cinéma. "Django Unchained", réalisé en 2012, avec au casting Jamie Foxx, Samuel L. Jackson et Leonardo DiCaprio, a connu un vif succès dans les salles obscures.
Divisé en 7 chapitres, Quentin Tarantino et Réginald Hudlin au scénario, nous plonge au coeur de cette Amérique du XIXème siècle et nous offre un western riche, quelque peu revisité, qui fleure bon la poussière, la vengeance et les règlements de compte. L'on suit la chevauchée de ces deux hommes à travers les Etats-Unis, du Texas au Tennessee, à la recherche de Broomhilda. Les personnages sont d'une force incroyable et les scènes de violence ne manquent pas.
Pour le dessin, Tarantino s'est entouré de pas moins de 4 talents, Guera en tête. L'on pourra justement regretter les différents coups de crayon propre à chacun d'eux, ébranlant quelque la lecture. Les traits sont d'une noirceur implacable, les jeux d'ombre et de lumière sont omniprésents, créant une ambiance d'autant plus sombre. Les pleines pages entre chaque chapitre sont magnifiques.
Même si cet album comporte des scènes supplémentaires par rapport au film, cela ne gâche en rien la lisibilité du scénario, bien au contraire. Avec pas moins de 280 pages, il rend magnifiquement hommage au 7ème art tant l'adaptation est fidèle.
Django Unchained... une version papier aussi réussie que le film!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
Crossroads
  04 septembre 2015
Une fois n'est pas coutume, c'est d'un film que l'on tira une BD.
Django, Tarantino est alors au sommet de son art, s'cusez du pneu !
Scénario chiadé, bande originale mythique, que du lourd.
Les adorateurs du film devraient y trouver leur compte, la version à bulles égalant presque celle sur grand écran.
A tous les autres que j'envie et ignorant totalement de quoi il retourne, un seul mot d'ordre, ruez-vous dare-dare sur l'objet livresque qui présente la particularité de posséder quelques plans alors gommés de la version originale..
Django est aux mains de négriers lorsqu'il croise la route du bon Dr Schulz.
Cinq minutes et quelques échanges d'amabilité plus tard, c'est en homme libre qu'il chevauche à ses côtés.
Bien plus qu'un libérateur, il deviendra son mentor.
L'homme qui fera de lui la plus fine gâchette du Sud mais également celui susceptible de lui faire retrouver les bras protecteurs de Broomhilda, sa dulcinée.
On est pas loin du sans-faute.
La particularité de ce récit, l'alternance de dessinateurs se succédant régulièrement avec un bonheur presque égal. Et c'est ce presque qui fera ici toute la différence. Si trois d'entre eux se lisent avec une continuité dans les traits presque rassurante, lorsqu'apparait Danijel Žeželj, j'avoue avoir les yeux commencer à piquer.
Trait épais, sombre, imprécis, cassant véritablement une dynamique jusqu'alors irréprochable.
Ceci étant dit et purement subjectif, rien de rédhibitoire au point de vouloir faire l'impasse.
Un découpage vivant, des dialogues à la verve rafraichissante (mention spéciale à Schulz), tout concorde finalement à ce que cette variante crépusculaire tienne la dragée haute à sa version primitive.
A découvrir ou redécouvrir fissa.
4.5/5
https://www.youtube.com/watch?v=xdOykEJSXIg
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
badpx
  16 juin 2018
Un adaptation BD qui arrive après le film, ce n'est pas banal. Et aussi très intéressant puisque, pour la BD, contrairement au film, il n'y a pas eu des scènes coupées.
Et c'est certainement pour cela que je trouve ce récit beaucoup plus complet que ne l'avait été le film : on voit la progression de "l'apprentissage" de Django en homme libre chasseur de primes.
Par contre le final, qui avait été tourné à seau d'hémoglobine, m'a semblé beaucoup plus soft dans cette version.
Encore un film à revoir.
Commenter  J’apprécie          90
sonfiljuliesuit
  06 mai 2017
Django Unchained, le film de Quentin Tarantino, a remporté un très grand succès au niveau du public et des critiques en 2013.
Dès janvier 2014, la BD fait son entrée dans le prolongement du film, puisque c'est Tarantino en personne la scénarise avec plusieurs illustrateur qui assurent le dessin.
Django, ancien esclave s'associe avec le Dr. Schultz en tant que chasseurs de prime. Les deux hommes vont développer une belle amitié et tenter de sauver Bromhilda, l'épouse de Django, vendue comme esclave à l'un des plus vils « négriers » du Mississippi…
Un film que j'ai beaucoup aimé, avec le très bon casting de Jamie Fox à de Caprio en passant par Christoph Waltz dans le rôle du docteur Shultz.
Même si la BD se laisse lire, j'ai été déçue dans l'ensemble.
La transposition du script d'origine de Tarantino, avec les scènes coupées promettait d'être superbe ! Mais je n'ai pas ressenti de plaisir particulier !
La reproduction est trop identique au film, sans se démarquer, alors que le support BD, donne une liberté d'action, c'est en fin de compte une transposition du script d'origine, du coup je me suis ennuyée…
Le Dr Shultz n'a aucun charisme ! L'attitude plutôt cool de Django a disparu et la BD perd tout l'attrait que le film avait.
J'ai trouvé dommage que les dessins soient trop ressemblants aux visages des acteurs du film, au lieu de partir sur des nouveaux en accentuant peut être leurs traits de caractère, en plus les visages sont vraiment ratés (enfin pour moi)
Danijel Zezelj est le seul qui se démarque et dont j'ai aimé les dessins, il n'a pas essayé de copier le film et ça fait u bien.
Pour un western, il y a une absence quasi douloureuse de décors ! Ce qui donne une BD quasiement ans âmes.
Malgré quelques planches très sympa, cette BD n'apporte rien de nouveaux.
peut être suis-je influencée par le film, peut être qu'une personne qui ne l'a pas vu aura un oeil nouveau et trouvera à cette BD l'âme qui lui manque !
Pourtant Tarantino s'est entouré de pas moins de 4 talents, ce qui entraine différents coups de crayon propre à chacun et peut perturber la lecture.
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (2)
BDGest   21 janvier 2014
Avec un mode de narration différent, des passages inédits et une efficacité assez comparable, le comics Django unchained vaut une lecture. Une chose manque toutefois - parmi d'autres - par rapport au long métrage : le ton et l’usage du verbe, aussi particulier que malicieux de l’ancien dentiste allemand, sont ici noyés dans une ambiance plus sèche.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   07 janvier 2014
L'intrigue reste la même. Pour qui connait bien le film, il appréciera de relire cette histoire. Pour les néophytes, c'est un bel hommage au genre. [...] Ce récit ne révolutionne pas le genre. Il est prenant, passionnant et intéressant pour ceux qui sauront apprécier les "scènes additionnelles" !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CrossroadsCrossroads   31 août 2015
Mon bon monsieur, est-ce pour la dramatique du geste ou pointez-vous une arme pour me tuer ?
Commenter  J’apprécie          270
Videos de R.M. Guéra (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de R.M. Guéra
Entrevista Rajko Milosevic Gera
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre