AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07B6MBM43
Éditeur : (02/03/2018)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"Que faisait cette femme sur le bateau ?"
Sébastien est un courtier reconnu de la place boursière parisienne. Malgré une vie d'opulence et de plaisirs, il sombre dans un désenchantement amer. Il décide de se lancer dans un périple maritime, seul à bord de son voilier, jusqu'au jour où une étrange passagère fait irruption. Charmé par cette mystérieuse et séduisante personne dont il ne sait rien, Sébastien est entraîné dans un tourbillon de bonheur et de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
sarahauger
  29 mai 2018
L'homme à l'amer est un livre de développement personnel. Pas de réelles surprises dans les thématiques abordées. Ce n'est pas forcément ma tasse de thé, mais la façon dont le sujet est traité m'a intrigué.
Un homme seul part voguer sur l'océan à la poursuite de lui-même et de ce qui manque à sa vie pour qu'elle soit complète.
Cet homme est pourtant quelqu'un à qui tout réussit. Une belle carrière, des amis, une belle maison, un bateau, il fait la fierté de sa mère qui l'a toujours encouragé.
Très tôt, il a compris le pouvoir que donne l'argent, en a usé et abusé à souhait, mais aujourd'hui quand il se retourne, il ne voit rien qui l'emplisse de satisfaction dans sa vie faite d'hypocrisie ou le paraître revêt une importance capitale. Il ressent un vide que ni l'argent ni le succès ne réussissent à combler.
Peut-être est-ce ce qu'on nomme la crise de la quarantaine ? Une soudaine remise en question de tout ce qui jusque-là suffisait à faire notre bonheur accompagné d'un questionnement sur ce qui manque à notre quotidien pour vraiment vivre dans la plénitude ?
Vaste sujet que de définir ce qu'est le bonheur. Ce qui fonctionne pour l'un ne fonctionnera pas pour l'autre. Il n'y a rien de plus personnel. Sommes-nous tous capables de dire ce qui nous rend heureux ?
Parce que, finalement, il possède tout, mais il comprend qu'il n'a rien.
Quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur, Sebastien tout à coup semble ouvrir les yeux et s'en rendre compte. le « m'as-tu-vu » ne lui convient plus. Il part en quête d'authenticité, mais saura-t-il la trouver ?
Il commence par tordre le cou à beaucoup d'idées reçues, de stéréotypes et de clichés.
Son inconscient s'ouvre et lui montrer à quel point son quotidien est vide malgré son aisance matérielle indéniable. Mais alors, que lui manque-t-il ?
D'où l'envie de partir, quitter ce monde futile, mais pour aller vers quoi ? Où commencer les recherches ? Et surtout après quoi vogue-t-il ?
Le désir est là, la peur avec. Pas toujours facile de tout plaquer sur un coup de tête, même quand on comprend que ce qu'on a ne nous apporte aucun bonheur. Car dans ce qu'on a, au minimum il y a la sécurité. Partir, c'est aller vers l'inconnu et qui sait ce qu'on peut y trouver ? C'est un risque qu'il faut accepter de prendre, une décision difficile d'autant qu'on ignore si on trouvera mieux après ou pire.
Quand on a tout, qu'on se sent un peu au-dessus des autres, quoi de mieux pour devenir humble que se confronter à l'immensité de l'océan ? Si petit dans un espace si vaste, si intimidé face à la possible fureur des éléments. Cette immersion en pleine nature hostile pourra-t-elle le rendre plus humain ? Moins hautain ou imbu de sa personne ?
La nature est authentique, elle ne triche pas avec nous, on ne peut pas tricher avec elle sans se mettre en danger. Je ne pense pas qu'il y ait meilleur endroit pour réfléchir, seul, au milieu de rien, aucune distraction pour le dévier de son but.
Je ne dirais pas que Sébastien a su me toucher ni que sa soudaine prise de conscience m'a émue.
Pas à pas, il se rend compte qu'il a besoin d'autre chose et va jusqu'à rejeter sa vie et ce qui lui a permis d'en arriver là aujourd'hui.
Il se pose des questions sur des points qui me paraissent basiques et dont les réponses me semblent évidentes. C'est comme s'il avait vécu jusque-là dans un univers aux antipodes du mien et que soudain il atterrisse enfin, ou pour le coup qu'il amerrisse pour découvrir la « vraie » vie. Celle faite de joie et de « petits » bonheurs, de ceux qui ne s'achètent pas, mais qui n'ont pas de prix.
Sébastien nous emmène dans une quête d'un idéal, à la recherche d'une nouvelle philosophie de vie. Mais ce n'est pas tout de vouloir mieux, encore faut-il pouvoir le trouver et être capable d'appliquer ce que le chemin nous aura montré. Accepter ce vers quoi le destin va nous guider. Et il peut parfois nous guider de bien curieuse façon. C'est ce dont Sébastien va faire l'expérience. Son guide va lui faire ouvrir les yeux sur tout un tas de choses qu'il connaissait sans le moindre doute, mais qu'il avait mis de côté par commodité.
Le voyage initiatique de Sébastien va l'amener à changer.
Même si dans son aventure il y a plein d'évidences énoncées, il peut arriver qu'un jour on les perde de vue et qu'on ait besoin de se retrouver.
Pris dans nos vies à cent à l'heure, on peut tous se reconnaître en Sébastien, on peut tous être lui un jour, à un moment de nos vies. Si un jour on tire sur le frein et qu'on regarde en arrière, que va-t-on découvrir ? Serons-nous satisfaits de ce qui se dévoilera sous nos yeux ?
Que pourrait-il y avoir de pire que de perdre de vue, ou de n'avoir jamais su, ce qui fait l'essentiel et l'important de nos vies ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coquinnette1974
  27 mai 2018
L'homme à l'amer de Olivier Guerard m'a été envoyé par l'auteur, que je remercie.
Sébastien est quadragénaire, il a réussi sa vie. Il a de l'argent, pas de compagne mais c'est voulu, pas d'enfants mais c'est voulu aussi. Il voulait bien gagner sa vie, il a réussi :) Mais l'argent fait t'il réellement le bonheur ?? On ne le dirait pas vu que Sébastien décide de tout quitter pour partir seul, sur son bateau. Pas accompagné car cette fois-ci il n'a pas envie de "faire le beau" vis à vis d'une femme. Il veut juste s'éloigner, seul, pour faire le point sur sa vie, qu'il a si bien réussi...
Sébastien est un homme imbu de sa personne, il a de l'argent certes mais je fais partie de ces personnes qui sont persuadées qu'il y a d'autres choses plus importantes dans la vie que le fric, avoir toujours plus de frics !
Sébastien n'est pas le personnage qui m'attire au premier regard, au contraire au début j'avais envie de le baffer :)
Et puis, évidemment, il devient attachant car il doute, il se pose des questions, se demande ce qu'il a vraiment fait de son existence...
Et il fait une rencontre imprévue, qui va le changer.
Je n'en dirais pas plus car je déteste trop en dévoiler.
Je peux juste vous dire que L'homme à l'amer est un très joli roman. L'écriture est très jolie, très agréable, touchante. J'ai beaucoup apprécié la façon d'écrire d'Olivier Guerard.
L'histoire est très intéressante, très bien ficelée et m'a touchée.
Quand aux personnages, malgré un début un peu difficile avec Sébastien, c'est un homme touchant, plein de ressources, qui au final m'a beaucoup plu, évidemment ;)
L'ensemble donne un bon roman, pas de coup de coeur, mais une jolie lecture qui mérite quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
laetitiamercier95
  03 mai 2018
Dans ce roman nous suivons Sébastien qui décide de laisser de côté sa vie confortable pour se retrouver seul et trouver les réponses à ses questions.
Il part donc seul à bord de son voilier faire le point et une remise en question de sa vie quant au court d'une escale une étrange passagère s'invite à bord mais Sébastien ne s'en apercevra pas tout de suite.
Comment vas t-il réagir?
Qui est cette jeune femme ?
Comment se passera ce voyage maintenant qu'il n'est plus seul à bord?
A vous de le découvrir 😉
WHAOU ce roman est juste magnifique ,c'est une histoire forte qui nous permet de réfléchir et se poser certaines questions sur notre vie ,l'amour et les relations avec les autres mais aussi de se remettre en question et de faire les bons choix.
L'auteur nous emmène dans son univers très facilement ,on navigue avec les personnages on les suit ,les découvre et on s'attache à eux .La plume de l'auteur est fluide et très agréable à lire .
Ce roman se lit très bien et rapidement ,la romance qui s'y trouve est belle,douce,sensuelle ,c'est très agréable et la fin comment vous dire que je ne m'attendais pas du tout à cela .
Si vous souhaitez vous aussi partir en voyage avec les protagonistes je vous recommande de suivre ce lien ,vous ne serez absolument pas déçu ce fut pour moi une merveilleuse découverte et un vrai coup de coeur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarionNostraLectio
  24 avril 2018
Sébastien, le héros de cette histoire, a tout pour plaire… UN emploi stable lui apportant une belle stabilité financière, un réseau d'amis… mais un besoin de s'éloigner de cette hypocrisie, de ce retrouver en tête à tête avec lui-même le pousse à prendre le large…ce qui lui ferra se remettre en question et faire la connaissance de sa mystérieuse Juliette.
Cette histoire est juste époustouflante. Sébastien, lors de son voyage nous pousse, nous lecteurs, dans nos retranchements en ce demandant tout comme lui, des questions sur notre vie.
L'arrivée inattendue de la jeune femme mystérieuse, que le héros nommera lui-même Juliette, est une bouffée d'oxygène dans cette histoire, son côté mystérieux et un peu philosophique m'a beaucoup plu.
La romance qui plane sur cette oeuvre est belle, douce, intense…différent de ce que j'ai déjà lu, mais j'ai beaucoup aimé, des moments magnifiquement sensuels.
La fin m'a épatée, je ne m'y attendais pas du tout ! Elle laisse planer un mystère, j'en suis fan !
Je recommande vivement cette oeuvre à toutes et tous, un voyage qui ne peut que marquer tous les esprits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entournantlespages
  20 avril 2018
Tel un roman initiatique, nous suivons Sébastien dans son périple marin à la recherche de lui-même et d'une paix intérieure qu'il peine à trouver à terre. Trader fatigué de son mode de vie et de ce monde des apparences et de l'étalement toujours plus marqué des richesses, il souhaite se retrouver, s'isoler afin de mieux comprendre ce qu'il recherche, ce vers quoi il tend. Nous prenons alors part à ses observations, ses réflexions, à sa mélancolie et à sa soif de renouveau. Grâce à la plume simple d'Olivier Guérard, que je remercie pour m'avoir proposé son roman, et au personnage principal, nous sommes amenés nous aussi à réfléchir sur le sens de la vie, sur les choix à faire dans notre quotidien pour davantage s'épanouir et laisser davantage de place à l'appel de la simplicité, de la nature, oubliant le plus possible les faux-semblants et l'hypocrisie dans lesquels on peut facilement baigner.
Même si au départ je trouvais Sébastien beaucoup trop extrême dans sa manière de penser au sujet de son mode de vie qu'il quitte, de ses collègues et de cet environnement apparemment néfastes, il est facile de comprendre son point de vue qui l'a poussé à bousculer son quotidien. Et alors que Sébastien pensait rester isolé des autres sur son bateau, le voilà soudain en compagnie d'une mystérieuse inconnue. Qui est-elle ? Que fait-elle ici ? Et pourquoi cette femme l'obsède tant ? Alors qu'il s'attendait à se poser de multiples questions lors de son voyage, il ne pensait pas devoir face à celles que cette femme va engendrer. En sa compagnie, Sébastien va délivrer sa philosophie de vie qui ne m'a pas été difficile de partager, ce qui m'a fait apprécier de plus en plus le personnage. le récit garde une part de mystère dont il est agréable de déceler la vérité à la fin du roman. L'Homme à l'amer m'a fait passer un excellent moment de lecture où j'ai pu, à l'instar de Sébastien, m'interroger sur ma propre vie et sur mes attentes et espérances. Laissant place autant à la réflexion qu'à l'émotion, Olivier Guérard réussit à offrir un récit tout en nuances et finesse doté de messages très intéressants à découvrir.
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
Il regarda le cétacé pendant plusieurs minutes de peur qu’il ne parte rapidement, puis comprenant que celui-ci s’intéressait à lui, il éprouva la curieuse envie de lui parler. Ne sachant que raconter à une telle créature, une étrange idée germa dans son esprit. Il courut dans sa cabine chercher le livre du Petit Prince puis remonta retrouver cet étrange compagnon de voyage. Alors il se mit à lui conter d’une voix forte, pour couvrir les bruits marins et les souffles du groupe qui faisait régulièrement surface, le passage avec le renard.
« Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
Certaines l’admiraient, beaucoup voulaient profiter de ses capacités financières et très peu l’aimèrent… mais il s’en fichait. Lui voulait seulement jouir d’elles. Il en allait de même, il le savait, pour ses collègues. Certains étaient mariés, mais leur relation conjugale, peu amoureuse, avait autant de sens qu’une bicyclette tandem avec deux guidons opposés. Peut-être qu’ils s’en rendaient compte, eux aussi, mais personne ne changeait sa vie pour autant. Il fallait paraître lisse, faire semblant d’être heureux et sabler le champagne autant que possible. Ça avait été amusant les premières années, il avait flambé son fric, rigolé bêtement et de tout. Puis, trop rapidement à son goût, c’était devenu une routine et dès lors, ce fut beaucoup moins amusant. L’habitude avait détruit l’excitation. Il restait toujours la capacité de posséder... objets et femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
Pour canaliser ses réflexions, il se plongea dans le deuxième livre, plus récent : L’Alchimiste de Paulo Coelho. S’il avait entendu parler du best-seller international, il avait réussi à éviter sa lecture jusqu’alors, lui préférant de grands classiques de la littérature française comme Flaubert ou Proust. Lesquels, quoiqu’il les ait trouvés terriblement ennuyeux et fastidieux à terminer, avaient plus d’impact quand ils étaient cités pour paraître cultivés entre collègues ou dans les soirées mondaines. Cette simple prise de conscience le navra et le déprima. Il fallait paraître, toujours paraître ! Il se plongea alors intensément dans l’ouvrage de l’auteur brésilien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
Faute d’avoir ressenti un véritable amour partagé et durable, et vu le spectacle navrant autour de lui, il avait habilement évité l’écueil que représentait le mariage. Souvent, il se retrouvait impliqué malgré lui dans des discussions relationnelles. Des collègues plus ou moins proches qui avaient besoin de vider leur sac. Ses capacités d’adaptation sociale en avaient fait un confident privilégié, mais ce qui aurait pu être un cadeau de la nature s’avéra vite un fardeau désolant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
Comme tout le monde sur les réseaux sociaux, on faisait semblant de penser aux autres grâce aux alertes numériques. Mais le personnage de son enfance et les quelques messages philosophiques qu’il disséminait de temps en temps sur son mur en avaient fait l’interlocuteur idéal.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : bonheurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Bible un continent

Eve, séduite par le serpent, a mangé ... ?

un fruit
une pomme
une figue
du chocolat

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : bible , judaisme , christianismeCréer un quiz sur ce livre