AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505066507
192 pages
Éditeur : Kana (17/03/2017)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Après les révélations faites par son grand-père sur la mort de ses parents, Soul, Maya et Bao se rendent chez Victorine Leclerc pour éclaircir cette histoire. Seulement, une fois sur place, ils se retrouvent nez à nez avec un Bookmaster inconnu en possession du Codex des "Histoires Extraordinaires" volé au Bookmaster Bedloe.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  29 mars 2017
Avec "Bootsterz" nous sommes dans un pur shonen nekketsu magique à invocations, sauf que lesdites invocations sont toutes tirées des grands classiques des belles lettres ou de la littérature populaire ! C'est trop cool !!!
On retrouve toutes les thématiques de "Pokémon" (faut-il établir des relations de domination ou d'amitié avec ses invocations ?) et de "Yu-Gi-Oh" (les stratégies sophistiquées et les combos fumés, qui rappellent "JoJo's Bizarre Adventure" dont la série de Kazuki Takahashi s'inspire très largement, mais qui apparaissaient déjà avec le Horla de Guy de Maupassant dans "City Hall" ^^). Car oui, de bien des manières, ne serait que dans l'opposition entre bookmasters et simples mortels, doués et non doués, l'univers de Booksterz pourrait être celui créé par Jules Verne à la toute fin de "City Hall"… (d'ailleurs il y a des clins d'oeil à Sherlock Holmes le papercut autonome de qui vous savez qui vont clairement dans le sens de cette théorie)

Dans ce tome 2, nos héros bookmasters sont en grand péril vu que le mystérieux voleur de codex les laisse dans la panade face à la Ligeia d'Allan Edgar Poe… Arrivent à la rescousse Mister Ozzy et les personnages du Magicien d'Oz ainsi que Megan et son Yvain culturiste aux faux aires de Guillaume Lapeyre ^^, mais c'est une fugace transformation de notre héros en super saiyan qui écarte définitivement le danger…
Pas le temps de souffler, armés d'un indice notre héros et ses amis pénètrent dans l'univers des Contes de Perrault. Les auteurs nous avait déjà fait le coup dans "City Hall" avec le monde inversé de Lewis Carroll, mais ici c'est peut-être encore mieux vu que le Royaume de l'Oye est en guerre civile avec d'un côté l'armée des ronces aux ordres de la tyrannique Rosépine, et d'un autre côté la résistance de la Confrérie de l'Oye fondée par Riquet à la houppe… Red et Loup, Botté, Poucet, Barbe bleue, Marraine la bonne fée et cie apportent leur aide à notre trio qui affronte vaillamment le commando féerique formé par Bella, Mindy, Gracia, Ballerina, Rossignol et Vitusoa, une Carabosse arachnéenne, le maître d'hôtel qui ressemble Crapaud du xmenverse, et Aurore et Jour les demi-ogres enfantés par Rosépine… Pour sauver ses amis, Souleymane invoque les bottes de sept lieues, la cape d'invisibilité et la clé des fées quand SPOILERS !
Pour ne rien gâcher on retrouve tous les classiques du shonen antique, c'est-à-dire qu'à chaque adversaire un héros se sacrifie pour rester en arrière et permettre à ses amis de progresser, héros qui se retrouve en grave difficulté avant d'effectuer un power-up de l'espoir et de l'amitié… (ça c'est l'héritage "Saint Seiya", alors j'imagine par avance le résultat de l'héritage "Dragon Ball" avec un fusion entre le Petit Chaperon Rouge et le Grand Méchant Loup !^^) Sauf qu'ici cela va à une vitesse d'enfer sans que cela nuise à la qualité de l'ensemble : ah ça, on sent les gars traumatisé par les animes à rallonge du Club Dorothée ! ^^
Les héros de shonens c'est cool, le héros de littérature c'est mieux, et là on a les deux ! Et grâce aux compléments d'information offerts par les auteurs je redécouvre les contes de fées et je mesure à quel point cette saloperie de Virus Mickey les a éhontément édulcorés, allant parfois jusqu'à les vider complètement de tout leur sens. Et le pire, c'est que les prescripteurs d'opinion des médias prestitués se masturbent à chacune de leurs nouvelles sorties… (Sûrement à cause de #larjan)

Le duo formé par Rémi Guérin au scénario et Guillaume Lapeyre au dessin, issu renforcé par Sylvain Dos Santos issu de monde de l'animation, est toujours en grande forme ! C'est cool, c'est fun, bourré d'imagination et servi par des graphismes efficaces et dynamiques toujours aussi séduisants. Cela ferait un anime ouffissime, mais aucun chance qu'un tel projet voit le jour car pour les décideurs franco-français toujours aussi désespérants, anime = chtis n'enfants, chtis n'enfants = gros teubés et gros teubés = temps de cerveau disponible... alors un feuilleton intelligent, cela risquait d'enrayer leur business process...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          167
balloonvenus
  11 mai 2017
Soul et ses camarades sont parvenus à refermer le codex de maître Bedloe. Mais Valentine Leclerc a disparu. Afin de poursuivre son enquête, Soul décide de se rendre dans son propre codex et de parler à Rosépine, aka La belle au bois dormant. Mais il s'expose à de gros risques. En effet, Rosépine n'a jamais accepté que le codex revienne entre les mains de Soul et elle refuse de lui prêter allégeance. Pire, elle a juré sa mort. Soul aura bien besoin de l'aide de Maya et Bao.
L'idée de faire entrer un des personnages dans son codex est très habile. Elle permet de faire une pause dans l'intrigue qui se déroule dans notre monde et de faire passer le récit dans une autre dimension. Et on peut dire qu'avec tous les personnages dissidents du Royaume de l'Oye qui se liguent contre lui, ce voyage sera pour Soul une véritable épreuve initiatique.
Commenter  J’apprécie          10
Olwena
  27 novembre 2017
Booksterz nous plonge dans un monde où de jeunes bookmasters invoquent des personnages de livres pour combattre. Dès le tome 1, Soul, Maya et Bao doivent faire face à une menace qui les dépasse, et qui semble avoir un rapport avec la mort des parents de Soul.
Pour en apprendre plus, Soul et ses amis se téléportent dans le monde de son Codex, celui des contes de Perrault. Soul souhaite interroger Rosépine, alias La Belle au bois dormant, mais qui est loin d'être la douce princesse de conte de fée que l'on connaît.
Le détournement du conte m'a énormément plu dans ce tome. Je suis tombée amoureuse de Rosépine, dont le chara design est juste sublime ! de même, l'atmosphère sombre et menaçante qui entoure son château est très bien rendue par les dessins des décors. Nous ne nous ennuyons pas une seconde en lisant ce manga de type Shonen. Les combats s'enchaînent, les héros se dépassent et nous surprennent constamment. La force de l'amitié semble bel et bien les rendre plus forts !
Lien : https://akatsukino.wordpress..
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
  06 décembre 2017
Un second tome meilleur que le premier. Un manga à suivre !

Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   28 mars 2017
Les aptitudes sont ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faîtes. Votre attitude détermine votre degré de réussite. (Lou Holtz)
Commenter  J’apprécie          181

Lire un extrait
Videos de Rémi Guérin (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rémi Guérin
Darryl Ouvremonde - Trailer
autres livres classés : manga françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre