AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070324273
Éditeur : Gallimard (09/11/2001)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 22 notes)
Résumé :
De toutes les doctrines sociales, l'anarchisme est la plus méconnue et la plus défigurée. Daniel Guérin s'est essayé, textes et faits à l'appui, à lui restituer son vrai visage.
Des théories de Proudhon et Bakounine jusqu'à la Révolution russe et aux expériences contemporaines, (Révolution espagnole de 1936, Yougoslavie, Algérie), il confronte théorie et réalité, en montrant l'influence toujours vivante de la doctrine anarchiste.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
OmbreetPoussiereOmbreetPoussiere   22 décembre 2018
Grand faiseur de boutades (telles que "la propriété c'est le vol") Pierre-Joseph Proudhon s'est annexé le mot ANARCHIE. Comme s'il voulait choqué au maximum, il engagea, dès 1840, avec le philistin, ce provocant dialogue :
- Vous êtes républicain ?
- Républicain, oui ; mais ce mot ne précise rien. Res publica, c'est la chose publique....Les rois aussi sont républicains.
- Eh bien ! vous êtes démocrate ?
- Non.
- Quoi ! vous seriez monarchique ?
- Non.
- Constitutionnel ?
- Dieu m'en garde.
- Vous êtes donc aristocrate ?
- Point du tout.
- Vous voulez un gouvernement mixte ?
- Encore moins.
- Qu'êtes-vous donc ?
- Je suis anarchiste.

Par ANARCHIE, qu'il fit, parfois, la concession d'orthographier AN-ARCHIE pour moins prêter le flanc à la meute de ses adversaire, Proudhon, plus constructeur, malgré les apparences, que destructeur, entendait, comme on le verra, tout le contraire de désordre. A ses yeux, c'était le gouvernement qui est fauteur de désordre. Seule une société sans gouvernement pourrait rétablir l'ordre naturel, restaurer l'harmonie sociale. Pour désigner cette panacée, arguant que la langue ne lui fournissait point d'autre vocable, il lui plut de restituer au vieux mot ANARCHIE son strict sens étymologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
HardivillerHardiviller   09 juillet 2017
CRITIQUE D'ALEXANDRE MULLER : Si Daniel Guérin dans son texte " L'anarchisme " s'attache particulièrement à décrypter l'organisation économique de cette doctrine , cela tient à ce que les autres aspects (
athéisme , antimilitarisme , liberté sexuelle ) ne lui sont pas spécifiques .
Qui dit anarchisme déclare à l'esprit lambda désordre , chaos , désorganisation . Et pourtant le mot anarchie , dérivé du grec , ne signifie rien de plus qu'une absence d'autorité ou de gouvernement . Balancée sans explication , une telle idée à notre esprit lambda , cela s'apparente à parler d'Art à une poule . Pour comprendre , comme souvent , il vaut mieux demander à une personne un peu éclairée et franchement pédagogue ( Daniel Guérin , par exemple ) , quelques explications .
L'anarchisme est une doctrine sociale dont les maîtres à penser sont Proudhon , Bakounine , Kropotkine , Stirner .... Des hommes du XIX ème siècle qui entre deux âges furent anarchistes de diverses influences ( fédéraliste , collectiviste , syndicaliste ou même individualiste ) et tentèrent de stimuler la révolution sociale .
Quelques unes de ces idées de force sont la liberté , l'opposition systématique à l'autoritarisme , au centralisme , au nationalisme , au colonialisme , le respect de l'être humain , la priorité donnée à l'éducation , l'importance de l’accès à la culture et aux soins ......
Loin d'être un mouvement de désorganisation , c'est une organisation naturelle du bas vers le haut , de la circonférence vers le centre .

L'une des visions libertaire de l'organisation économique de la société , est axée sur deux colonnes vertébrales . la première est l’interaction des associations autogérées , son squelette économique . La seconde est le fédéralisme économique des communes qui répond au besoin d'organisation de la société civile et à la gestion des services publics .......

La critique complète d'Alexandre Muller en tapant : l'anarchisme de Daniel Guérin vu par Alexandre Muller .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OmbreetPoussiereOmbreetPoussiere   22 décembre 2018
Le vocable anarchie est vieux comme le monde. Il dérive de deux mots du grec ancien : (an) et (arkhé), et signifie quelque chose comme absence d’autorité ou de gouvernement. Mais le préjugé ayant régné pendant des millénaires, selon lequel les hommes ne sauraient se passer de l’un ou de l’autre, anarchie a été entendu, dans un sens péjoratif : un synonyme de désordre, de chaos, de désorganisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
YamoussoukroYamoussoukro   09 novembre 2016
La démocratie n'est rien de plus qu'un arbitraire constitutionnel. C'est par une "ruse" de nos pères que le peuple a été proclamé souverain. En réalité, il est un roi sans domaine, le singe des rois, qui, de la grandeur et de la munificence royales ne conserve que le titre. Il règne et ne gouverne pas.
Commenter  J’apprécie          40
YamoussoukroYamoussoukro   09 novembre 2016
Chaque peuple a le droit d'être lui-même et personne n'a celui de lui imposer son costume, ses coutumes, sa langue ses opinions et ses lois.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : anarchismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr