AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284109538X
Éditeur : Le Temps des Cerises (01/04/2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
C’est la beauté du livre d’Alain Guerin que de nous donner à voir, sans aucune réticence et avec le souci d’un examen multiforme, l’ubac de sa personnalité. La face sombre du miroir n’en reflète pas moins les étoiles, les soleils noirs et la dimension vertigineuse et embrasée du cosmos que sa face claire.
La métaphore de la meule commande entièrement Les dits du meunier. Elle équivaut à celle d’Esope pour la langue. Réglée comme une machinerie d’opéra, la meu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  07 août 2015
Et bien non, je ne connaissais ce terme : EGLOGUE. Je suis contente de cette découverte car il s'agit de poésie. Une églogue est, d'après le Larousse, un « Petit poème pastoral qui chante l'amour. (Le mot fut appliqué aux idylles de Théocrite et aux Bucoliques de Virgile, puis la forme fut reprise par Dante, Pétrarque, Boccace, Ronsard, Chénier.) »
Avec « Les dits du meunier », Alain Guérin propose 10 séries d'églogues autour du thème de la meule qui évoque bien la vie champêtre.
Il s'agit bien sûr de métaphores autour de « l'écrasement » de la personne, des idées, des mots, de la mémoire, de la roue qui tourne… et le meunier est bien celui qui a du grain à moudre. D'ailleurs, le poète est connu pour ses chroniques de la résistance.
L'approche est originale avec une pratique de l'octosyllabe annoncée. Ceci-étant, le ton tragique et tourmenté ne rend pas la lecture aisée et j'avoue que j'ai parfois eu du mal à entrer dans cet univers malgré de très beaux passages.
Lu en août 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marti94Marti94   07 août 2015
Meunier ne suis que des chanteurs
Le ronronnement du moulin
Parfois en attire certains
Sitôt nous nous en saisissons
C’est vivants que nous les broyons
Car il faut qu’ils restent vivants
Pour distinguer le cri du chant
Oui il faut qu’ils restent en vie
Pour choisir entre chant et cri.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   07 août 2015
Meunier ne suis que de mes meules
Pour mieux résoudre le dilemme
L’écraseur peut-il s’écraser
Le broyeur peut-il se broyer
Le moulin se moudre lui-même ?
Mais le dilemme est insoluble
Et tout continue de tourner.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   05 août 2015
Meunier ne suis que du langage
Quand je broie je mouds et j’écrase
Tous les mots pour en obtenir
La forte farine de phrases
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : octosyllabesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
739 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre