AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
4,35

sur 10 notes
5
5 avis
4
1 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Lalitote
  06 juin 2022
J'avais découvert Françoise Guérin avec On noie bien les petits chats. Un thriller que j'avais beaucoup aimé autour des enjeux de la maternité, que j'avais trouvé captivant. Nous voici dans un autre registre, celui des nouvelles mais toujours avec ce qui fait la patte de l'auteure, une intelligence, une bienveillance, un regard tendre d'adulte exceptionnel sur l'enfant.
Dès la première nouvelle, j'ai été happée par l'intensité de ce qui se joue en quelques pages seulement. Un livre à lire d'une traite si l'on est gourmand où plus posément au grès de ses envies. Chaque nouvelles vient nous donner le goût de la madeleine de Proust, des clins d'oeil à l'enfant que nous étions, aux enfants que nous côtoyons mais aussi aux enfants que nous avons élevé. J'adore toute ses fenêtres qu'elle ouvre pour nous, comme des instantanés universels qui peuvent parler à tout le monde.
C'est un petit recueil de 19 nouvelles qui aborde l'enfance et des thèmes sensibles comme la différence , l'homosexualité, le premier amour, les étiquettes, les inégalités, la maltraitance et d'autres encore. Il y est question des désirs que l'on porte en soi dès le plus jeune âge, de notre place dans ce monde, de courtes histoires, qui ont valeur de rites de passage. Chacun des enfants trouvera sa place parfois cela ce fera aisément mais il se peut qu'il faille batailler pour y arriver. Certaines nouvelles comme Couleur abricot, C'est mercredi et Bibliothèque rose, sont venues me parler et ont réveillé des blessures que je croyais guéries et qui finalement se réveillent si facilement en lisant ces pages.
C'est beau , c'est court, c'est fulgurant et cela me conforte dans la justesse de certains de mes choix d'enfant qui ont eu des conséquences sur ma vie d'adulte. Un retour en arrière entre nostalgie et tendresse sur la petite fille que j'étais. Un recueil qui viendra éclairer et toucher la partie qui est encore sensible en vous. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Merakiread
  26 mai 2022
Françoise Guerin est psychologue et romancière et propose une nouvelle fois sa plume bienveillante à travers ce recueil de nouvelles.
Au premiers abords, je ne pensais pas que ça me plairait autant, j'ai replongé au coeur de mon enfance où j'ai pu piocher un peu de mon expérience d'enfant dans chacun de ces personnages.
On dit que l'enfance construit toute notre vie et que les expériences que l'on vit à cette période forge notre nous du futur. On retrouve cela dans ce recueil de nouvelles, où l'autrice a su passer d'une thématique à l'autre de façon très juste. On a tendance à croire que l'enfance est une période toujours joyeuse sans soucis où l'enfant s'amuse et évolue sans soucis.., l'autrice dépeint ici une réalité plus crue avec des histoires où chacun peut s'identifier. Des histoires et des moments de vie avec des destins particuliers.
On y aborde les moqueries, les inégalités, le rapport aux adultes mais également les relations aux autres.
Je crois que sans exception j'ai aimé toutes les nouvelles, bien sûr j'ai mes préférences ! Mes favorites sont : Couleur abricot, Quelqu'un, Tu n'as pas mérité et Bibliothèque Rose. Mais je vous laisse les lire pour faire votre propre idée..☺
Vous trouverez dans ce livre une partie de vous, une partie de votre histoire, de l'histoire de votre enfance et il vous fera l'effet d'un baume au coeur.
Alors un merci à l'autrice pour ce joli moment passé à travers ces lignes qui nous réconcilient avec notre enfance et nous fait ouvrir les yeux sur certaines situations car comme cite la préface : « ces nouvelles s'adressent à nous tous, à l'enfant que nous étions, à l'adulte qu'on est devenu ou au parent que l'on est peut-être… ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
RyoIzumi
  24 mai 2022
Les souvenirs d'enfance, c'est toujours compliqué. Ce n'est pas pour rien qu'on préfère ne pas y toucher, ne pas éveiller les fantômes du passé…

Dans ce recueil de nouvelles , Françoise Guérin a tourné le regard vers l'enfance. L'enfance merveilleuse ou porteuse de secrets. Elle attend que les mots trouvent leur chemin, les guident vers la lumière.

On dit chez nous que “même une montagne de poussière devient une montagne de quelque chose”. Alors, un amas ou une montagne de petits souvenirs indésirables, blessants ou honteux, que deviennent-ils? Quelle emprise ont-ils sur nous?
Et les souvenirs heureux, ou nous portent-ils?

Cette lecture m'a transportée vers les souvenirs de l'adolescence ou je me suis installée au Japon avec ma famille. Je suis japonaise, j'ai reçu un enseignement japonais et francophone. J'ai toujours su que je retournerai un jour au Japon. Et pourtant... Un Japon que je connaissais à peine. L'intégration a marché mais c'est plutôt l'entretien des deux cultures qui m'a cause du soucis, sans doute parce qu'il s'étend sur un laps de temps plus long. L'entretien du français, c'était compliqué ou Internet n'avait pas encore atteint la même ampleur, les réseaux pas encore en place et les livres électroniques, on n'en parlait pas encore...

Aujourd'hui, grâce à Amazon, Rakuten Kobo et surtout Apple Books, les romans français sont à portée. C'est extraordinaire que l'on puisse les lire au Japon, et même le jour- même de leur lancement. Un vrai bonheur! Et c'est comme ça que j'ai su la sortie du thriller sorti en janvier et que j'ai découvert l'univers de Françoise Guerin.

J'espère que ces nouvelles vous porteront vers des réponses que vous cherchez peut-être ou qu'elles vous rappelleront de bons souvenirs.
Merci Françoise Guérin, pour ce merveilleux recueil ! Laissez-moi m'imprégner dans l'atmosphère encore un peu puisque la saison des cerises est là...

A bientôt!

Ryo IZUMI

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lire_en_mariniere
  05 juillet 2022
Avant d'être autrice, Françoise Guérin est avant tout psychologue.
Autant vous dire que sans lire la quatrième de couverture, nous l'aurions deviné.

Après son très bon thriller « 𝘖𝘯 𝘯𝘰𝘪𝘦 𝘣𝘪𝘦𝘯 𝘭𝘦𝘴 𝘱𝘦𝘵𝘪𝘵𝘴 𝘤𝘩𝘢𝘵𝘴 », l'autrice nous présente ici un recueil de « nouvelles d'enfance ».
Et qu'est ce que c'est touchant !

𝗖𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗹𝗲𝗰𝘁𝘂𝗿𝗲, 𝗰'𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁 𝗯𝗼𝗻𝗯𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗳𝗲𝗿𝗮 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘂𝘀𝘀𝗶 𝗿𝗲𝘁𝗼𝗺𝗯𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝗲𝗻𝗳𝗮𝗻𝗰𝗲. Mais attention, ce n'est pas toujours gai !
Ça ravive des blessures, ça émeut, ça parle des petits moments que l'on percevaient si grands avec nos yeux d'enfants, ceux qu'on oublie pas, ceux qui nous font encore souffrir et ceux qu'on a surmontés.

Le format « nouvelle » ne convient pas toujours à tout le monde, moi la première. Mais dès les premières phrases, l'actrice nous transporte dans un monde si proche mais presque oublié. Chaque histoire, touchante ou révoltante, ne nous laisse pas indifférent.
Guérin nous conte les oubliés, les malchanceux, les mal-aimés, les incompris, les nostalgiques. Avec sa plume délicate et sans pathos, elle retranscrit parfaitement des états, des odeurs qu'on oublie pas.
Ces instants de vie qui comptent et qui changent, qui blessent autant qu'ils construisent.

Ce livre se lit d'une traite et vous garantit une évasion totale.
𝗟'𝗲𝗻𝗳𝗮𝗻𝘁 𝗶𝗻𝘁𝗲́𝗿𝗶𝗲𝘂𝗿 𝗻'𝗲𝘀𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝘀𝗶 𝗲𝗻𝗳𝗼𝘂𝗶 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗿𝗽𝘀 𝗱'𝗮𝗱𝘂𝗹𝘁𝗲.
Il va frémir et vous pousser à vous questionner.
Vous reconnaitrez-vous ?
Connaissez-vous une histoire semblable ?
Quelle serait la réaction de l'adulte que vous êtes devenu ?

𝗖𝗲𝘁 𝗲́𝘁𝗲́, 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗲𝘇 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗺𝗽𝘀 ! 𝗗𝗲 𝗹𝗶𝗿𝗲 𝗰𝗲𝘁 𝗼𝘂𝘃𝗿𝗮𝗴𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗼𝗺𝗯𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝗲𝗻𝗳𝗮𝗻𝗰𝗲.
𝗖𝗲𝗿𝘁𝗲𝘀, 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗿𝗲𝘇 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗲́𝗿𝗮𝗳𝗹𝘂𝗿𝗲𝘀 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗵𝗲𝘂𝗿𝗲𝘂𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁, 𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀 𝗻𝗲 𝗳𝗼𝗻𝘁 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝘀𝗶 𝗺𝗮𝗹.

Merci à Françoise Guérin et à Zonaires Editions pour l'envoi de ce magnifique ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


hcou
  14 juin 2022
Dans ce nouveau recueil de nouvelles, Françoise Guérin évoque l'enfance entre cinq et douze ans. Un âge où tout se joue dans la relation aux autres. Qu'ils soient parents, camarades de classe, ou voisins, ils nous éveillent à la vie, à l'autre, aux codes sociaux, mais aussi aux dérapages et névroses d'adultes qui malheureusement laissent de douloureuses traces.

Dans ces courtes nouvelles, Françoise Guérin met à jour des expériences de vie pour traiter chaque personnage, avec bienveillance dans un chaleureux tutoiement, avec l'amour qui lui est dû et surtout pour lui ouvrir des opportunités de salut.
À la lecture de ces nouvelles écrites sans pathos, l'émotion nous envahit souvent. Chacune d'elle nous plonge dans une réflexion au-delà du récit et évoque en nous certaines blessures de l'enfance, persistantes ou surmontées. Ces nouvelles s'adressent à nous tous, à l'enfant que nous étions, à l'adulte qu'on est devenu ou au parent que l'on est peut être…
Commenter  J’apprécie          40
sofyling
  31 mai 2022
Quelle plume magnifique!
Un très (trop) court recueil sur l'enfance, bien écrit et très poétique.

Des mots simples mais percutants pour décrire les blessures, les douleurs d'enfants.

C'est très tendre, très bienveillant et plein de pudeur.
Ça raconte l'enfant qu'on a été et celui qu'on cache encore derrière l'adulte que l'on est devenu.

Ça raconte les rencontres de l'enfance qui nous ont aidé à nous construire, à prendre un chemin plutôt qu'un autre.

Franchement, une belle surprise, pour moi qui ne suit pas forcément fan de recueil. Mais j'avais beaucoup aimé son thriller « on noie bien les petits chats » et cela m'a donné envie d'en découvrir plus !

Une autrice, psychologue, romancière et scénariste (un vrai couteau suisse!) qui mérite d'être lue!

Commenter  J’apprécie          40
milkaboon
  11 juin 2022
J'ai découvert la plume de françoise au début de l'année avec "on noie bien les petits chats"... Et j'ai adoré !!!
J'ai la chance de pouvoir recevoir le dernier recueil de nouvelles... Encore merci 😘
J'ai lu d'une traite...
C'est très bien écrit !!!! Tres poétique !!!!
Toutes ces nouvelles nous font penser a nos bons souvenirs commes les mauvais !!!!
C'est vrai que ce n'est pas si facile d'etre un petit dans un monde de grand !!!!
Ma nouvelle pref c'est bibliothèque rose... Je me souviens tres bien aller a la bibliothèque le samedi matin pour choisir des nouveaux livres.... Je me revois ouvrir cette porte et contempler toutes ces étagères remplies !!!
Je vous invite à les decouvrir toutes... Elles vous feront voyager j'en suis certaine !!!!

📖Tu voudrais tout connaître de lui. Où il habite, comment sont ses parents, ce qui le rend heureux. Savoir s'il lit, comme toi, en cachette, tard dans la nuit. Tu aimerais lui parler des romans que tu dévores, lui raconter tes héros préférés et ces passages que tu relis sans cesse car ils te font trembler de peur ou d'allégresse. Bref, tu as un amoureux. »
J'avais envie d'écrire sur l'enfance, ce soi-disant paradis perdu que les adultes regrettent aveuglément. Je voulais m'approcher au plus près. Entendre. Me rendre témoin des désirs les plus singuliers, des rencontres fâcheuses ou heureuses, de ce moment fragile où émerge une subjectivité. Et, page après page, montrer ce que signifie être un petit dans un monde taillé pour les grands.
Les héros de mes nouvelles sont des enfants ordinaires. C'est vous, c'est moi, le camarade d'école, la voisine du dessous. Ils pourraient passer inaperçus. Ils ne sont pas instagrammables. Par leurs trouvailles et le puissant désir qui les porte, ils s'inscrivent avec vigueur dans l'existence, en bravent la férocité. Ils ne sont pas des êtres en devenir mais des petits sujets. Ils sont déjà là. Et ils comptent ! Les entendez-vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslyAzy
  31 mai 2022
J'ai découvert Françoise Guérin il y a quelques mois a peine, lorsque j'ai lu son livre "On noie bien les petits chats" qui avait été une vraie révélation pour moi. Je l'avais tout simplement adoré et dévoré.
Lorsqu'on m'a proposé de lire son nouveau livre, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai accepté. Ce livre, est un recueil de nouvelles sur l'enfance. Je ne suis pas du tout habituée à lire des nouvelles, et je pense que c'est ce qui m'a un peu désarçonné lors de ma lecture. Des histoires très brèves, j'ai du mal. J'ai néanmoins poussée l'expérience jusqu'au bout. Certaines nouvelles m'ont touchés (la première m'a semblé complètement inattendu et j'ai adoré) mais beaucoup m'ont laissé malheureusement indifférente car je ne comprenais pas vraiment l'histoire.
C'est dommage mais je pense que c'est réellement du au fait que je ne lis jamais de nouvelles et que donc le concept m'est étranger. Je trouvais l'idée très belle et j'aurais aimé accrocher plus, malheureusement je n'ai pas pu rentrer dans ce recueil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Contes pour enfants

Dans Alice au pays des merveilles, on entend la célèbre phrase : « Qu'on lui coupe la tête ! » De qui est-elle ?

La reine rouge
La reine de cœur
La reine de pique

14 questions
124 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , enfance , contesCréer un quiz sur ce livre