AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782738114372
320 pages
Éditeur : Odile Jacob (01/05/2004)
4.17/5   9 notes
Résumé :
Être mère est un bonheur immense. C’est aussi une situation qui expose les femmes à une intense fatigue physique et émotionnelle : haut niveau de responsabilité permanent, stress, partage des tâches inéquitable, absence de reconnaissance, etc. Tous ces facteurs peuvent engendrer un état de burn-out similaire à celui que l’on rencontre dans les milieux professionnels.
Non, vous n’êtes pas coupable de mal vous organiser ni de mal élever vos enfants ! Qu’ils soi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lefso
  14 mai 2012
Je reviens en vitesse sur ma propre expérience, car je ne voudrais pas avoir l'air de me plaindre car ce n'est pas le cas. Je fais juste une constatation pour pouvoir dire combien ce livre m'a aidé à prendre conscience de ce que je suis, ce que je fais et combien c'est important.
Je ne travaille pas professionnellement parlant, j'ai pourtant fait des études de biologie et exercé en tant que professeur de cette même matière pendant un an avant de partir à l'étranger et de devenir maman. La très bonne situation de mon mari me permet de ne pas avoir à "travailler" et les conditions de vie en Bavière sont excellentes. J'ai des ami(e)s et quatre enfants en pleine santé. Comme vous le savez, je lis beaucoup, ce qui veut dire que j'arrive à me dégager du temps pour moi. Pourtant, j'ai été victime de burn-out maternel en janvier. Je ne comprenais pas pourquoi, car ma situation était des plus "merveilleuses".
Après avoir lu ce livre, j'ai compris et cela m'a soulagée, déculpabilisée car dans cet état des lieux que je viens de faire je n'ai pas évoqué le stress lié à la surcharge de travail, l'imprévisibilité des événements familiaux, l'absence de reconnaissance, le manque de soutien moral, l'absence de formation.
En effet, qui voudrait d'un travail 24h sur 24, 365 jours par an, qui n'est ni rémunéré, ni reconnu dont l'activité est fluctuante et imprévisible, et où les employés ne sont ni formés ni soutenus moralement ? C'est en gros, ce que font toutes les mères et cela depuis toujours. Et la société trouve ça normal, voire anormal que les mères le revendiquent, puisque ça a toujours été comme ça ?
L'auteure explique les 3 phases du burn-out en milieu professionnel, puis fait le parallèle avec nos vies de mamans et démontre que le burn-out maternel existe aussi. Dans le livre, il y a de très nombreux exemples dans lesquels n'importe quelle maman se retrouvera.
Ce livre est une forme de reconnaissance de notre rôle de maman dans son ensemble.
Enfin elle donne des pistes de solutions pour éviter, ou plutôt pouvoir gérer tous ces stress d'intensité moyenne qui reviennent à longueur de temps dans nos vies de maman.
Le livre est bien écrit, je n'ai pas pu m'empêcher de le dévorer car construit sur des bases d'exemples courts et nombreux, je n'ai pu m'empêcher presque à chaque fois de me dire que c'aurait pu être moi qui ai dit ça !
Les nombreuses causes du burn-out sont expliquées, les facteurs de stress énumérés et disséqués et les mamans, bien que faisant presque tout pareil qu'avant ont l'impression qu'au moins quelqu'un les a comprises et reconnues. Un peu comme si nous avions notre général de Gaule à nous ;)
Et pour cela, je souhaite remercier l'auteure, elle même maman !
À la fin du livre se trouve un chapitre destinés aux papas, expliquant le pourquoi du comment car eux non plus n'ont pas souvent conscience de ce que c'est que d'être maman. En tous cas, le mien arrive encore à rentrer le soir et à me dire que je n'ai rien fait de ma journée ! C'est promis, ce soir il va se retrouver avec ce livre entre les mains !
En conclusion, un livre à mettre dans les mains de toutes les mamans, puis de leurs maris ! Une crème anesthésiante pour tous les petits bobos répétitifs des mamans qui apprécieront d'autant plus le merveilleux côté de la médaille de la maternité.

Lien : http://lefso.blogspot.de/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
dorotheehauquier
  31 janvier 2020
Une lecture dont je pensais avoir besoin et qui m'a remis le nez dans le quotidien.
Maman seule donc doit être efficace, présente sur tous les plans en même temps: familial, administratif, éducatif et professionnel sans être secondée pour souffler.
A la détresse matérielle, affective, psychologique vient s'ajouter la solitude sociale vu que pour beaucoup de personne (couple) une maman seule est une rivale donc ne mérite donc pas d'attention.
Affectée par un sentiment d'échec affectif, de nombreuses mamans accusent le coup et tombent dans l'épuisement émotionnel et physique.
Heureusement, on apprend à reconnaître ces instants éphémères qui nous prouvent que nos vies de mère ne sont pas faites que de contraintes mais de moments qui passeront trop vite même si au présent, on a du mal à s'en apercevoir
Commenter  J’apprécie          10
fred7469
  26 juin 2013
voilà qui permet de comprendre tous ces sentiments difficiles qui nous assaillent en tant que maman et je pense que lire ce livre permet de ne pas en arriver au burn out justement.
d'ici à une vraie prise de conscience collective et sociétale de cette valeur ajoutée sans prix que les mères donnent sans compter chaque jour sans possibilité de poser les cinq semaines de vacances réglementaires dasn tout travail officiel!
cette accumulation de frustrations, de taches inachevées et sans cesse interrompues, le manque d'aide de compréhension et de soutien qui enveniment encore plus cette situation est ici très bien décrite.
à lire absolument, car malgré tout l'aventure vaut le coup ...
Commenter  J’apprécie          10
MarieVictoire
  05 novembre 2017
J'ai traversé ces dernières semaines une période difficile. Je me sentais complètement dépassée, débordée, j'étais à bout de forces. J'avais l'impression de ne rien plus avoir à donner à mes deux enfants qui avaient épuisé toute mon énergie. Alors j'ai décidé de lire ce livre dont parle Isabelle Filliozat dans "Il n'y a pas de parent parfait". Et ça m'a fait beaucoup de bien et m'a aidé à déculpabiliser. Violaine Guéritault démontre que le burn-out ne se limite pas au monde professionnel et peut tout-à-fait concerner les mères. Être maman est loin d'être un job facile et pourtant, la société a encore du mal à dépasser l'image de la mère idéale, jamais en colère, dont la maison est propre et bien rangée et les enfants sages. Et surtout épanouie quelles que soient les circonstances ! Dans son livre, Violaine Guéritault détaille tous les facteurs de stress auxquels sont soumis les mères, qu'elles travaillent ou qu'elles soient au foyer, et nous montre que non, nous n'avons pas à culpabiliser de ne pas être conforme à cette illusion. Elle donne également des pistes pour souffler. Un livre qui fait du bien donc et que tous devraient lire, pas seulement les mères. Car ce dont manquent les mamans, c'est de reconnaissance, la reconnaissance de leur entourage, et de la société en général.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lealeh
  01 septembre 2019
Ce livre m'a déculpabilisée et aidée à mieux comprendre comment gérer mes émotions après l'accouchement. Il ne s'adresse pas qu'à un public restreint, ce qui est parfois la cas et ne se contente pas de survoler les problèmes comme les livres "vécus". Je vous le recommande.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LefsoLefso   14 mai 2012
Le stress dont les mères font l'expérience au quotidien est, la plupart du temps, peu reconnu par leur entourage. Pourtant, les devoirs et responsabilités d'une mère sont multiples. Leur caractère incessant les rend d'autant plus éprouvants à long terme. Malgré cela, beaucoup ne perçoivent pas la maternité sous cet angle, en partie parce que leur entourage et la culture environnante ne leur en donnent pas l’opportunité.
Beaucoup de mères au foyer reconnaissent que leurs journées sont en général bien remplies et génératrices de frustrations et de stress en tous genres. Elles admettent même souffrir de symptômes importants allant des maux de tête aux insomnies en passant par les nausées, les crises d'anxiété les vertiges et bien d'autres encore. Mais le plus souvent, ces femmes sont considérées par la société comme ne travaillant pas et, de ce fait, n'ayant ni les responsabilités ni les stress engendrés par un vrai travail. Ces mères ont souvent une opinion, quant à leur devoir maternel, qui se traduit par les propos suivants : "Je n'ai pas vraiment de raison de me sentir stressée, je ne fais que m'occuper des enfants après tout, ce n'est pas comme si je travaillais !"
Pour la mère qui exerce une activité professionnelle c'est différent. La culture environnante comprend et admet que son activité professionnelle soit stressante. J'ai rencontré de nombreuses mères qui travaillent et jugent normal d'être stressées par leur activité professionnelle ou par l'accumulation de deux activités (professionnelle et familiale). Elles ont cependant beaucoup plus de mal à reconnaitre les stress engendrés par leurs responsabilités de mères. Un peu comme si toutes les activités d'une maman ne pouvaient être qu'un moment de bonheur, surtout pas un travail, et, de ce fait, ne pouvaient ni ne devaient être considérées comme stressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : maternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1214 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre