AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782361562014
Éditeur : Les petits polars du monde (01/05/2015)
1.8/5   10 notes
Résumé :
Il a trop chaud. Jamais il n'aurait dû mettre ce costume sombre pour descendre à Marseille, mais il n'est pas du genre à se balader en tee-shirt et jogging quand il est au boulot. En face de lui, Freddy a vraiment l'air d'un naze. Dire qu'il est obligé de faire affaire avec cet amateur ! Mais il doit absolument récupérer sa cargaison d'armes. Rendez vous ce soir, dans les quartiers Nord. Ils vont faire ça à l'ancienne. C'est Freddy qui l'affirme.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  12 juillet 2016
Merci au journal "Le Monde" de réitérer cette très belle initiative en publiant les "Petits polars" et merci à ma belle-mère surtout d'être abonnée et d'avoir commandé cette collection. de plus, pour cette nouvelle édition, un thème innovant : celui de consacrer chaque petit polar à une ville.
Malheureusement, le premier volet m'a laissée de marbre, non pas que la lecture en ait été déplaisante (au contraire, c'est bien écrit et cela se lit très vite) mais du fait que l'intrigue était pas assez travaillé à mon goût.
Un Parisien se rend à Paris pour y faire des affaires avec un dénommé Freddy et le lecteur devine immédiatement que ces affaires-là doivent plonger soit dans la drogue soit dans le trafic d'armes puisque, durant son trajet en TGV, il porte en dessous de son beau costume, devinez quoi ? Eh oui, un gilet pare-balles d'où le fait qu'en plus de la chaleur caniculaire qui sévit dans le Sud de la France, il sue à grosses gouttes. L'intrigue est lancé : deux hommes qui ne se sont jamais rencontrés, qui doivent parler affaires et, sinon, ce ne serait pas un polar, des affaires qui vont mal tourner.
Un petit livre sympathique à lire dans le train (d'où l'alliance du Monde avec la SNCF) mais dans lequel le lecteur ressort blasé ! de beaux graphismes et nouvelle qui est suivi d'un petit guide de Marseille rempli de clichés à tel point que cela en devient lourdasse pour reprendre le ton employé par l'auteur de ce mini-guide sur Marseille !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
christinebeausson
  21 juillet 2015
Là-bas, je n'irais pas....
Une histoire noire, avec plein de malfrats, tous plus bêtes et plus méchants les uns que les autres. Un peu convenu, que pourrait on trouver d'autres à Marseille ?
Un texte, s'inspirant peut être du cru, mais pour moi la fille qui a du mal à passer la Loire, c'est très difficile de comprendre quelque chose de ce vocabulaire !
Les croquis sont certes noirs, mais pour une histoire noire c'est bien normal.
Cette saison 4 des petits polars du monde, s'est enrichi d'une"échappée curieuse et gourmande sur les lieux du crime".
S'il est bien un endroit où l'illustration aurait pu apporter un plus certain, c'est bien dans ce petit supplément, pour peut être nous donner envie de découvrir cette ville, ou simplement pour essayer de comprendre son charme !
Là c'est raté de chez raté. La présentation est indigente alors que le texte aurait eu besoin d'un appui visuel pour essayer de parler à notre sensibilité, car en lui même, je n'ai pas accroché mais alors pas du tout !
Pour illustrer cette ville je préfère me rappeler les films de Robert Guédiguian, avec un Marseille populaire et cosmopolite.
Là, c'est une rencontre ratée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Missnefer13500
  28 février 2016
Une petite nouvelle illustrée très courte,qui cependant dépeint notre ville plus, sur son aspect voyou, bon c'est le but de jeu
Cependant petite déception ,l'énigme n'est pas transcendante et tout se devine aisément, non c'est que je m'attendais tout au moins à ce que le vocabulaire de Marseille soit davantage mis en avant, alors que c'est avec le langage des voyous , que l'auteur a préféré nous gaver.
Parce que à Marseille notre accent est chantant , et il n'y a pas que des "cagoles et des mia"
"Te ve" plutôt la superbe vue que t'offre la Bonne Mère.
Non, l'auteur nous offre un petite visite succincte de la ville, que j'ai à peine reconnue. Bien évidemment je ne cours pas les quartiers Nord ( juste pour aller à Grand Littoral pour faire les boutiques quand je suis pressée et que je n'ai pas envie de descendre en centre ville), ni les usines désaffectées que finalement l'on peut trouver dans n'importe quelle ville de France
De fait je me demande même si notre auteur connait cette ville mis à part les 2 endroits dont il parle et que de fait sont si mondialement connus qu'il n'est même pas besoin d'être venu à Marseille pour en faire une description
Du coup son histoire aurait pu se passer n'importe où quelle importance la toile de fond si on ne la met pas en valeur ?
Sur l'intrigue que dire ?Elle est tellement courte ! et si prévisible ! Même le personnage principal par son comportement sonne le dégout de la ville, il semble tellement au dessus de tout, cet homme en costume,qui trouve qu'il fait trop chaud chez nous, presque ce serait un pléonasme Finalement j'ai eu le sentiment que l'auteur n'aimait pas Marseille, une ville réduite aux quartiers Nord et au banditisme
En fait le volet le plus intéressant pour moi c'est le guide, qui est très bien argumenté, et oui la réputation de MuCEN n'est pas usurpée et là par contre je dois reconnaitre que Jean- Michel Boissier maitrise bien son sujet, dans tous les thèmes évoqués Oui c'est bien de notre ville qu'il parle telle quelle, sans fard, avec son coté magique et sa face sombre.
Une ville quoiqu'il en soit à découvrir, que ce soit pour faire les boutiques aux Terrasses du Port ou dans les rues St Fé, boire un café à Nespresso ( bon sans Georges Clooney),visiter musées ou églises, se reposer Parc Longchamps , découvrir les calanques à pied ou en bateau,se dorer la pilule à la Plage des Catalans, prendre le ferry (baoate) pour les Iles de Frioul ....
Ça c'est Marseille et non pas celui de notre histoire qu'un auteur très réducteur nous offre
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
knitspirit
  24 janvier 2016
Il n'a pas de nom, on ne sait pas qui il est mais ce qui est sûr, c'est qu'il a un problème à régler à Marseille et que ça ne lui plaît pas du tout !
Courte et efficace, c'est ce qui caractérise le mieux cette nouvelle. de l'action du début à la fin, le suspens suit également, pas le temps de s'ennuyer !
J'ai bien apprécié ce très court polar et il m'a donné envie de découvrir d'autres oeuvres de l'auteur.
En bref : à lire !
Commenter  J’apprécie          40
delcyfaro
  07 février 2019

Les petits Polars édités par la SNCF et les Editions le Monde sont comme leur nom l'indique des petits livres qui mettent en scène un endroit particulier.
Ici la ville de Marseille.
Un homme dont on ne connait pas le nom arrive à Marseille, il doit rencontrer Freddy pour une affaire qu'on imagine bien pas trop claire. Et surtout il doit récupérer sa cargaison d'armes. Bien sur rien ne se passera comme sur des roulettes.
Cette petite histoire qui se déroule à Marseille aurait pu être particulièrement passionnante mais malheureusement je suis restée sur ma faim.
J'ai eu l'impression que seul le côté noir ou violent de Marseille a été évoqué, j'ai eu le sentiment que l'auteur considérait presque que Marseille se résume aux quartiers nord, il m'a manqué le langage marseillais (avec l'accent) et tout l'immense côté lumineux de la ville.
De plus L'histoire aurait pu être intéressante mais elle est trop prévisible et pas assez développée.
La meilleure partie de ce roman c'est à la fin avec le mini guide de Marseille qui donne envie de visiter (ou revisiter) certains quartiers, musées et attractions.
Les illustrations sont également très belles.
Bref, pas follement séduite par ce petit polar, une lecture facile mais qui s'oublie aussi vite que lue.

Lien : https://delcyfaro.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   18 juillet 2015
Ça l'emmerde d'être en costume, mais ça c'est le travail.
Il ne supporte pas les branleurs qui se plaignent des contrôles au faciès et qui se baladent en jogging. Depuis il s'habille comme ça - et il a compris le truc il y a déjà une bonne dizaine d'années- il s'est fait arrêter une seule fois. Pour téléphone au volant.
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   12 juillet 2016
"La ville est plus forte que les gens qui l'habitent."
Commenter  J’apprécie          220

Videos de Jérémie Guez (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérémie Guez
Wolfgang Franßen liest Jérémie Guez "Paris, die Nacht"
autres livres classés : marseilleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre