AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Miles Hyman (Illustrateur)
(01/01/1900)
2.92/5   6 notes
Résumé :
Voici deux ans que Murphy survit à Amsterdam, royaume de le "veuve blanche", qui abîme le cerveau. Murphy a trouvé un petit boulot qui rapporte bien: il fait chauffeur pour prostituées. Un travail plutôt cool, à condition de prendre soin des filles. Ce soir il accompagne une nouvelle. Ils ont rendez-vous sur une péniche, et Murphy trouve le client très inquiétant....
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Epictete
  02 septembre 2014
Dès les premières pages on est plongés dans un milieu, une ambiance un peu glauques qui traite de sujets dont je ne suis pas spécialiste.
Cependant, les images fournies par les médias ces dernières années m'incitent à penser que ce qui est décrit est conforme à une certaine réalité, aussi triste soit-elle.
Je ne peux pas cautionner ni la drogue, ni l'alcool, ni la violence ou la prostitution ! Mais tout cela existe est il faut bien avouer que si l'on s'interdisait dans les livres les sujets « politiquement corrects », il n'y aurait plus de polars, voire plus d'histoire de France.
On assiste, dans cette nouvelle à la folle nuit d'un rescapé des guerres U.S, un peu abîmé comme tant d'autres, et qui se retrouve on ne sait trop comment à Amsterdam au service d'un proxénète notoire, et qui bien que se voulant détaché de tout, va tout remettre en cause pour tenter de sauver une des « filles » (je n'aime pas trop ce terme) qu'il est chargé d'emmener sur leur lieu de travail !
Ce texte est écrit avec un vrai talent, un rythme enlevé et très adapté au format de la nouvelle.
Cela pourrait donner du polar intense, compte tenu de la production déjà significative de Jérémie Guez, l'auteur.
Quant aux illustrations de Miles Hyman, elles ne m'ont pas apporté grand-chose.
La nouvelle est à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
dominica
  26 août 2021
Un petit polar court traitant sur la drogue, la prostitution et le danger.
L'histoire de Murphy qui travaille comme chauffeur pour les prostituées, il les connait toutes et fait attention a elles, en surveillant que rien ne dérape.
Mais un soir une nouvelle arrive, grande et belle et quelque chose se réveille chez Murphy.
Il va l'accompagné a un rendez vous un peu spécial, sur un bateau mais le client ne lui inspire pas confiance.
En effet a l'heure ou il est censé la récupérer, la péniche a disparue, s'enchaine alors pour Murphy une course contre la mort et c'est rien de le dire...
Une nouvelle sombre, a découvrir
Commenter  J’apprécie          30
christinebeausson
  30 septembre 2014
Pourquoi ce titre "La veuve blanche", devinette ?
Alors recherche "the white window" est une souche de cannabis créée par un producteur de cannabis australien. Elle est reconnue pour laisser l'usager avec un sentiment d'apaisement.
Une lacune de réparée ....
Cette nouvelle est un tableau d'un milieu noir, "Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir". La vie s'organise autour de contraintes plutôt choisies pour satisfaire un équilibre précaire.
Et puis, ça dérape pour notre plus grand plaisir, et surprise ... le récit suit les paroles de la chanson : "Noir c'est noir, il n'est jamais trop tard".
Commenter  J’apprécie          30
lagrandeval
  09 octobre 2021
Murphy, ancien soldat américain, vit à Amsterdam et est chauffeur pour prostituées. Un travail tranquille à condition d'assurer la sécurité des prostituées.
Une très courte nouvelle qui traite de la drogue d'où le titre, de la prostitution à l'ambiance sombre.
Commenter  J’apprécie          20
StephG54
  22 octobre 2018
C'est une nouvelle qui traite de la drogue et de la prostitution. du rythme , de l'action , une bonne écriture font que je vais m'intéresser de très près aux écrits de Jérémie Guez!
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeMonde   22 août 2014
Dans La Veuve blanche, Jérémie Guez et le dessinateur Miles Hyman emmènent le lecteur au coeur d'une nuit de folie.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   28 septembre 2014
La fin. C'est ce qu'il ressent maintenant et c'est précisément pour cette sensation qu'il s'entraîne. Pour que tout s'arrête le temps que son corps reprenne de la haine, de la rancœur et des forces avec.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jérémie Guez (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérémie Guez
Wolfgang Franßen liest Jérémie Guez "Paris, die Nacht"
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2238 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre