AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714457929
336 pages
Éditeur : Belfond (14/08/2014)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 20 notes)
Résumé :
" Jacques déplia son long corps et se frotta les yeux en bâillant, aveuglé par les néons de la synagogue séfarade de la bonne ville de S. Il desserra son nœud de cravate, comme chaque année, le bedeau avait mal réglé le chauffage et Jacques s'ennuyait ferme à Kippour. "
Ainsi commencent les péripéties tragicomiques de Jacques Koskas. Il rêve d'aventures mais savoure les petits plats de sa maman, oscille entre son pur esprit et la chair accueillante de ses ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
SophieLesBasBleus
  24 août 2015
Trentenaire immature et irresponsable pour ses parents, juifs séfarades, insupportable mythomane pour son rédacteur en chef, séducteur catastrophique pour les femmes, Jacques Koskas n'en finit pas de chercher le sens de sa vie et un sens à la vie. Entre agacement et compassion, je l'ai accompagné avec beaucoup de plaisir dans ses multiples révolutions. Ses mésaventures se succèdent à un rythme soutenu mais des plages au ton plus grave laissent entrevoir que la légèreté n'est qu'apparente. Une galerie de personnages pittoresques, habilement croqués, gravite autour de cet antihéros, cousin du Jacques de Diderot. A l'image de son personnage principal, le roman ne se laisse enfermer dans aucun genre, mais les essaie tous, de la même manière que Jacques revêt les costumes que ses rêves lui prêtent. L'écriture d'Olivier Guez sait se faire ironique, parfois mordante, mais aussi très tendre et bienveillante, en particulier lorsque le personnage éprouve un authentique chagrin d'amour. Un très bon roman qui évoque, au-delà des apparences, toute l'absurdité d'être né pour mourir et les lois inexorables du destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
photomum01
  22 octobre 2014
Jacques Koskas, séducteur impénitent, est un idéaliste se rêvant tantôt intellectuel érudit, tantôt grand reporter mais n'est jamais en phase avec la réalité de sa famille, de sa culture et ses traditions, ni avec ses conquêtes.
Il a du mal à s'insérer dans la société et d'illusions en illusions tente en vain de trouver sa place et se faire aimer.
Il s'agit d'un roman truculent, un scénario digne de Woody Allen, à l'humour et aux thèmes semblables, angoisses existentielles, hypocondrie, poids de la culture juive, vie trépidante d'un homme un tantinet obsédé par le sexe... jusqu'à sa rencontre avec Frauke, jeune berlinoise musicienne, extravertie et passionnée, relation qui va faire basculer sa vie.
Basculer vers l'inéluctable ainsi au delà de l'histoire de Jacques, ce roman attachant est aussi une réflexion sur le conflit israélo-palestinien.
Commenter  J’apprécie          40
seriephile
  08 novembre 2014
Les premières pages n'ont pas tout de suite réussi à me séduire, il m'a fallu persister pour enfin comprendre le rythme de ce livre, comprendre cette histoire et me laisser porter. La lecture est aisée, agréable. le personnage principal donne du fil à retordre, il m'a parfois énervé au point de l'interpeller directement pour lui dire ce que je pensais de lui. Et puis l'histoire prend un virage intéressant, qui permet d'appréhender différemment la fin du livre. D'ailleurs la fin m'a énormément plu, elle correspond très bien au contexte du livre, elle est parfaitement bien trouvée.
En résumé, une histoire intéressante, malgré un début quelque peu difficile, mais l'ensemble, et surtout la fin, m'ont permis de me réconcilier avec cette petite anicroche.
Commenter  J’apprécie          40
Gwordia
  23 janvier 2015
Rares sont les premiers romans qui se font remarquer, à fortiori en période de rentrée littéraire. Celui-ci a eu cette chance et forcément a su éveiller ma curiosité tant les critiques étaient élogieuses.
C'est au bout du compte une déception. le rythme est ennuyeux et le personnage principal est difficilement compréhensible. le thème de la quête identitaire, pourtant porteur, n'est pas traité clairement. Ce n'est que très péniblement que l'on arrive au bout du récit et il n'en reste pas grand chose si ce n'est l'impression d'avoir perdu du temps...
Commenter  J’apprécie          50
Laerte
  26 décembre 2016
La famille de Jacques est inquiète pour lui. D'origine juive séfarade, ses parents sont médecins et sont des gens sérieux qui pratiquent leur métier avec conscience et leur religion avec zèle mais sans exagération. Jacques, lui, est un jeune dilettante qui pense surtout au cul des filles et à s'en sortir sans se fatiguer, échafaudant des projets qui ne se concrétisent jamais. Il bosse dans un journal à qui il promet d'illusoires scoops qui se révèlent au final des arnaques.
Il tombe fou amoureux d'une jeune femme qui partage son gout pour le sexe mais pas son côté velléitaire. Cela cause évidemment des tensions qui vont jusqu'à faire exploser le couple.
Jacques s'en sortira-t-il ? Peut-être une rencontre sera-t-elle salutaire ou pas.
La style est parfois léger mais aussi parfois beaucoup moins. Il y a beaucoup d'ironie dans les propos de l'auteur qui pratique avec délices l'autodérision. Mais cela existe-il vraiment ?
Et merci à Babelio qui m'a permis de découvrir Olivier Guez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Telerama   17 décembre 2014
Journaliste et essayiste remarqué, Olivier Guez prend beaucoup de plaisir à organiser le chaos baroque dans lequel il propulse son personnage, alter ego de roman, même métier, même âge. Cela se ressent à chaque ligne virtuose.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
photomum01photomum01   22 octobre 2014
L'amour lui avait fait oublier son incapacité à être au monde et à affronter sereinement l'Incertitude, ce pas de danse au-dessus du volcan que chaque être est condamné à esquisser dès la naissance.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Olivier Guez (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Guez
A l'occasion du salon "Rendez-vous de l'histoire" à Blois, rencontre avec Olivier Guez autour de son ouvrage "Le siècle des dictateurs" aux éditions Perrin le Point. Rentrée sciences humaines 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2344471/le-siecle-des-dictateurs
Note de musique : © Scott Holmes
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1897 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre