AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Diane Özdamar (Illustrateur)
ISBN : 2375680030
Éditeur : Editions du chat noir (02/04/2016)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Pour certains, le lycée, c’est l’enfer. Pour moi, la situation s’est pourtant considérablement améliorée depuis que Ludwig, le savant fou prépubère, m’invente des armes sur mesure pour embrocher du vampire pendant que Belinda, sous les traits de ma prétendue avocate, me permet de toucher la prime de mes exécutions, avant ma majorité.

Mais bien entendu, il a fallu que les politiques s’en mêlent : je n’ai certainement pas besoin d’une réorientation gouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
celindanae
  14 septembre 2016
J'avais beaucoup aimé Even dead thing feel your love de Mathieu Guibé, un livre plutôt sombre sur les vampires faisant penser aux romans gothiques du 19 ème siècle. Avec Elvira, l'auteur est passé du côté obscur de la force euh, en fait a fait l'inverse total en matière de façon de traiter les vampires. Avec Elvira, même s'il y a un fond de sérieux, on est clairement dans le registre de l'humour et du second degré et dans celui des séries télé. On pense bien sûr à la série culte Buffy contre les Vampires, même si Elvira n'est pas une élue dotée de supers pouvoirs. Mais la bande qui s'est constituée autour de l'héroïne fait clairement penser à Buffy et à ses amis. Il y aussi un petit côté Veronica Mars (je dis peut être ça parce que je suis en plein dans la saison 2 en ce moment), avec le personnage de Belinda qui aime prendre de fausses identités pour les besoins de l'histoire et pour aider son amie. Si vous voulez vous amusez en lisant un roman sur des vampires Elvira est fait pour vous! (surtout si vous êtes un peu geek sur les bords et aimez bien les héroïnes badass)
Ce livre est la suite du premier mais il peut presque se lire indépendamment, bien sûr on cernera mieux les personnages si on a lu le premier mais on comprendra tout sans souci. L'illustratrice de ce tome a changé par rapport au premier. Élodie Marze a été remplacée par Diane Ozdamar qui était présente aux Imaginales 2016 et a réalisée une partie de la fresque. Il y a d'ailleurs un peu plus de dessins dans ce tome que dans le premier et les marques pages offerts avec le livre sont d'une très belle qualité.
On retrouve les mêmes personnages que dans le premier, sorte de scooby gang improbable composé d'une tueuse de vampires, d'un geek surdoué, d'une adolescente timide mais pas que, et d'un fantôme meilleur ami. On y retrouve également le même humour basé sur des jeux de mots et du second degré. Les jeux de mots sur pieux sont bien sûr nombreux et quoique facile, ils font leur petit effet. Elvira est toujours le narrateur principal mais, nouveauté, certains chapitres sont racontés par Belinda. le changement de style entre les chapitres selon la narratrice est très bien fait. le style pour Elvira est nerveux et plein de second degré alors que pour Belinda il est plus neutre avec moins d'humour. Leurs personnalités apparaissent bien au travers des chapitres grâce à l'écriture. On se rend ainsi compte que Belinda a un petit côté coquin et on en apprend un peu plus sur elle et sa manière de voir les choses dans ce tome. Peut être que le tome 3 fera de même avec Ludwig, ça pourrait être sympa de voir les événements au travers du regard de Ludwig, le geek surdoué fan de comics.
Comme pour le premier tome, l'histoire est assez simple et aurait pu être un peu plus développée. Mais ce n'est pas vraiment ce qui fait l'attrait des romans. Dans ce tome, il y a l'apparition d'un nouveau « méchant » certainement un personnage récurrent comme dans les séries. Elvira est clairement écrit en référence aux séries télé avec la mention saison 1 sur le premier roman. La référence se poursuit aussi avec la nouvelle dentiers versus zombies présente à la fin du roman qui parodie cette fois 50 nuances de Grey.
Ce second tome est aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le passé d'Elvira et de Jericho. Il ouvre également pas mal de pistes pour la suite. Il est notamment prévu 4 romans en tout de cette série. le roman se lit presque d'un trait, il est assez court et les actions s'enchainent sans temps mort. L'univers est à la fois très rock'n'roll et truffé de références à la culture geek. La fin est un peu rapide mais on est vraiment plongé dans un univers digne d'une série télé où on envie de rester et que l'on aimerait suivre pendant plusieurs saisons. le roman est plein d'humour et les changements de narratrices apporte beaucoup à ce nouveau tome. Si vous ne connaissez pas Elvira et que vous avez envie d'un roman fun et qui se lit très bien, je vous recommande vraiment ces 2 tomes. En espérant que l'auteur publie la suite très vite🙂
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FungiLumini
  19 avril 2016
Dans ce tome deux, Elvira – chasseuse de vampire asociale et un peu psychopathe – traque toujours les suceurs de sang accompagnée de sa fine équipe. Leur tâche se complique lorsque l'état promulgue une loi encourageant l'emploi dans la fonction publique de Tolérés (vampires ayant accepté de boire du sang animal et de porter des colliers qui explosent s'ils se nourrissent de sang humain). Elvira n'apprécie guère d'avoir un vampire comme professeur et de ne pas pouvoir lui planter un pieu dans la poitrine, surtout quand des meurtres se succèdent au lycée Lincoln. Qui est le coupable? Tous les indices semblent pointer Elvira du doigt. Heureusement, la W-Pyr Killer peut compter sur l'Elvigang pour l'aider à résoudre ce mystère !
Il faut que je vous parle d'Elvira. Déjà, elle a un style d'enfer : sa chevelure rasée sur le côté, sa mèche blanche, son tatouage, ses vêtements d'inspiration punk-goth font d'elle une protagoniste super badass. Ensuite, son caractère bien trempé et sa propension à recourir à un vocabulaire fleuri voire à la violence comme moyen de communication en font une héroïne totalement anti-conformiste. Elle prend des décisions sans réfléchir aux conséquences. On l'aime pour ses prises d'initiatives inattendues et on la déteste pour exactement la même raison. :p Peu de romans peuvent se targuer d'avoir un personnage principal détestable que le lecteur apprécie autant.
Les personnages sont clichés à outrance, mais c'est pour ça qu'on les aime ! Belinda, le moulin à paroles, est aussi exaspérante qu'elle est douée en déguisements. Ludwig, l'intello geek binoclard, ne pense qu'à préserver et améliorer son capital intellectuel. On retrouve également des scènes typiquement américaines. le prologue du livre, par exemple, emmène le lecteur assister à un match de basket avec son lot de pom-pom girls et de supporters hystériques, le tout surmédiatisé.
Ce qui fait aussi sortir ce roman du lot, c'est son humour sans limites – de l'humour (comique, noir, absurde), des jeux de mots, des références et des parodies. Chaque lecteur y trouve son compte. Films, séries, musique : tout y passe mais rien n'en ressort indemne. le nom des chapitres à lui seul fait sourire : « Therharpie », « La mièvre du samedi noir » ou encore « Alimentaire, mon cher Watson ». En bref, j'ai ri de la première à la dernière page. Bonne humeur garantie !
Un autre point positif est la présence des illustrations noir et blanc de Diane Özdamar, qui ponctuent tout le récit. L'illustratrice a fait un super travail en retranscrivant l'univers et les personnages de la série. D'ailleurs, la couverture de ce tome deux dans les tons rouille (ou sang séché? :p ) est juste magnifique !
Ce deuxième tome explosif est aussi génial que le premier et j'en recommande vivement la lecture ! Une héroïne déjantée, du sang, du surnaturel, du suspense et de l'humour à gogo, que demander de plus pour passer un super moment de lecture ? Avec Elvira, les vampires n'ont qu'à bien se tenir !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire-une-passion
  28 mars 2018
Ma lecture du premier opus remonte déjà à 2015 (oups), mais je me souviens avoir bien aimé ce petit voyage teinté de beaucoup d'humour. du coup, dès que le tome 2 est sorti, je n'ai pas hésité pour me le procurer ! Si j'ai bien aimé retrouver cet univers, cette fois, néanmoins, j'ai un peu moins accroché à l'humour que j'ai trouvé lourd et inapproprié à des moments.
Alors qu'Elvira commence enfin à s'habituer à la présence de Ludwig, un jeune garçon savant fou prépubère, et à Belinda, une jeune fille solitaire et un peu en marge de la société, une nouvelle arrive au lycée qui a tout pour lui déplaire : des Tolérés vont venir travailler en tant que profs, sous la demande des politiques. Des hommes devenus vampires mais qui arrivent à se contrôler. Mais pour Elvira, c'est tout simplement impossible. Les instincts animaux sont toujours les plus forts.
Bon, je ne vais pas vous le cacher : même si pour moi l'humour était bien trop lourd et parfois inapproprié, il n'en est pas moins que j'ai aimé retrouver les personnages et une nouvelle intrigue. Et surtout, l'originalité de cette série, à savoir que Elvira est une adolescente chasseuse de vampires et acceptée en tant que telle dans son lycée. Tout le monde sait ce qu'elle fait quand elle n'est pas en cours, et cette idée de le mettre en avant et clairement le point fort de cette série.
Elvira a un caractère bien trempé, il faut l'avouer. Elle n'a pas la langue dans sa poche et montre quand quelque chose ne lui plaît pas. Je vous avoue que je suis assez jalouse de ce trait de caractère, même s'il est un peu tout feu tout flamme. Ça passe ou ça casse, comme on dit ! Mais.. il y a quelque chose dans ce caractère qui me met mal à l'aise, qui me plaît déjà un peu moins : elle est sans filtre, et pour tout le monde. Même pour ses amis. Surtout envers eux, en fait. A plusieurs reprises, j'ai trouvé qu'elle était assez injuste avec eux, n'hésitant pas à se foutre d'eux, à les ridiculiser et les insulter. Et j'ai trouvé ça assez triste qu'elle veuille être la meilleure, et en même temps, se sentir en position de faiblesse face à ceux qui la soutiennent...
Quant à l'intrigue en elle même, elle m'a bien plu, même si j'avais deviné qui était l'auteur de quelques méfaits occasionnés durant le roman (pour ne pas spoiler). En réalité, il n'y a pas vraiment de suspense de ce côté là, et c'est un peu dommage. J'aurais aimé avoir cette idée en tête de vouloir mener moi aussi cette enquête de mon côté. Mais les indices étaient visiblement trop présents pour y parvenir. Néanmoins, tout le fil conducteur est intéressant à suivre et j'ai pris tout de même un certain plaisir à voir où tout cela allait les mener.
Mais ce qui m'a le plus plu, voire touchée, c'est la relation entre Elvira et Jericho, son meilleur ami devenu fantôme. C'est un petit mélange d'émotions que l'on vit. On est touchés, on rit, on est tristes, on a le coeur serré. L'auteur arrive à bien nous immerger dans cette amitié si particulière, mais si forte à la fois. ​
​En résumé, un tome 2 que j'ai apprécié, malgré une note d'humour un peu trop présente et lourde à mon goût. L'intrigue est bien menée, même si pour ma part, j'avais deviné qui était le grand méchant ! Néanmoins, je lirai avec plaisir le tome 3, d'autant plus qu'il est sur Jericho et que ce personnage m'intrigue !

Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Emilie_Milon
  09 mai 2017
Mais quel plaisir de retrouver cette chère Elvira ! Quel personnage haut en couleur ! Rien que la scène d'ouverture est un régal pur et dur. Elle a le sens du spectacle et du timing !
Bref, Elvira est de retour dans ce second tome et elle fait face à un problème : des vampires tolérés sont autorisés à venir enseigner dans son lycée, et dire qu'elle n'est pas contente est un bel euphémisme ! Dans ce tome, nous retrouvons ses amis, Bellinda et Ludwig. Nous en apprenons un peu plus sur Bellinda puisque nous entrerons dans sa tête (elle est la narratrice de plusieurs chapitres). Et autant dire que je ne la voyais pas dérangée à ce point ! Elle est vraiment super bizarre... Ça ajoute un sacré contraste avec Elvira sans pour autant tomber dans le cliché de la méchante fille vs la gentille fille.
Dans ce tome, nous découvrons aussi une Elvira plus humaine car elle va se retrouver dans une fâcheuse posture où ses poings seront malheureusement impuissants. Victime d'un coup monté, nous partageons sa frustration et sommes démunis face à son avenir plus qu'incertain ! Son humour noir et ses répliques acides dont je suis si friande se sont ici retournés contre elle.
Le gros point positif, outre le ton humoristique et les références de l'auteur qui me parlent toujours autant, c'est la relation entre Elvira et Jericho. C'est tellement triste et touchant à la fois, c'est un crève coeur de les voir ensemble. Ralala comme quoi on peut avoir une histoire violente, drôle et poignante en même temps ;) Et donc nous avons droit à une révélation du feu de dieu à la fin ! Un WTF complet qui va devoir attendre la sortie du tome 3 pour être apaisé. Je ne m'y attendais absolument pas, chapeau à l'auteur pour cette révélation.
Sérieux, à quand la suite ? Cette série est une claque !
Lien : http://dryade-intersiderale...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13
ValHou57
  09 novembre 2017
La plume de Mathieu Guibé est toujours aussi addictive, plaisante et fluide. Il joue avec les clichés pour nous offrir une série qui n'a pas son pareil et ponctue son récit de références à la pop culture. Je dois d'ailleurs dire que j'ai juste explosé de rire en voyant le titre de l'épisode de Dentiers VS Zombies (bonus figurant après le dernier chapitre d'Elvira). Sa manière de nous raconter ses histoires est totalement décalée et bien différente de ce qu'on a pour habitude de lire. Ça ne passera pas forcément avec tout le monde, mais pour ma part, j'adhère à 100%, je suis totalement fan.
Mathieu Guibé reprend le célèbre mythe du vampire traité maintes et maintes fois en littérature adulte ou jeunesse, mais le réinvente à sa sauce, ce qui donne une série à la fois déroutante, captivante et explosive. J'adore sa vision des vampires et l'univers qu'il a su créer ici. Et puis, il faut reconnaître qu'il a mis la barre très haute avec ce quatuor de personnage principaux. Maintenant il ne me reste plus qu'à être patiente jusqu'à l'acquisition du tome 3 qui ne fera pas long feu dans ma PAL. Dès que je le reçois, je me jette littéralement dessus car cette fin... c'est juste pas possible. Je VEUX savoir!
En résumé, un second tome encore plus explosif que le premier. Une intrigue qui m'a surprise et convaincue. Des références à la pop culture et un humour décapant qui a su me charmer dès les premières lignes. Des personnages qui se découvrent davantage au lecteur et nous offre de jolis moments. de l'action, des rebondissements et des révélations qui n'ont pas fini de vous scotchez!
Lien : http://temps-pour-elle.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
limaginariumlimaginarium   31 mars 2016
J'avais proposé à l'officier chargé de tirer mon portrait pour mon casier judiciaire - notez que c'était une première - d'écrire "I'm with stupid" sur mon petit panneau identificateur. Il n'avait pas souri, pas plus lorsque je lui avait demandé de faire une petite marque au feutre sur l'échelle des tailles pour voir si j'aurais grandi lors de ma prochaine visite.
Commenter  J’apprécie          10
ValHou57ValHou57   09 novembre 2017
Jericho n'avait jamais été très éloquent, mais depuis qu'il était mort, il se permettait quelques libertés orales bien plus directes que ses anciennes attaques sournoises de grand timide. J'avais pas vu le coup venir, et si je n'avais pas eu le froid, le café et l'alcool qui s'y mélangeait, j'aurais été bien à courts d'excuses vaseuses pour justifier la chaleur qu’irradiait mes pommettes. Bêtement, je portai la main à ma joue, comme pour vérifier. Le geste eut pour effet d'accentuer son sourire, victorieux une brève seconde, puis qui revint en coin, sous l'apparence de ce petit rictus compatissant qui me faisait craquer à chaque fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   31 mars 2016
_ Que fais-tu ?
_ Mon boulot ?
_ Mais tu retires toujours les crocs par une procédure post-mortem !
_ C'est un vampire, c'est du pareil au même.
_ Pas en terme de nociception !
_ Tu m'énerves avec tes mots compliqués. Tu filerais une migraine à un cachet d'aspirine, m'exclamai-je en dégainant mon pieu et en le plantant profondément dans la cage thoracique.
_ De sensation de douleur, explicita le petit génie.
_ Elle n'a plus mal là, pour ceux qui s'en soucieraient, conclus-je alors que le mur vomissait une bouillie d'hémoglobine dans le coffre de mon pick-up.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   09 novembre 2017
On va profiter des caméras pour l'expliquer une bonne fois pour toutes : les humains n'explosent pas quand ils reçoivent une flèche en plein cœur, exception faire des pointes explosives - marque déposée John Rambo, entreprise de dentelle et d'ouvrages fins -, par contre les vampires oui. Quand bien même vous avez été émus par ce simili de retrouvailles, je lui ai bel et bien sauvé la vie, affirmai-je en désignant la belle au bois saignant qui comatait sur la dépouille de son père. C'était Elvira Time, chasseuse de vampires, et à vous les studios!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   09 novembre 2017
Flatté? Toi? S'était-il un jour regarder dans la glace... Bien sûr que j'allais t'imaginer me décrocher la lune pour me séduire, idiot! Mais qu'est-ce qu'il est beau quand même, avec son regard noisette mutin et sage à la fois, délicatement surligné par des sourcils parfaits. Le teint halé de sa peau me récitait les contes des mille et une nuits - que j'aurais bien passées dans son lit - et des rêves bleus sous la lune d'Agrabah : je voulais bien frotter n'importe quelle lampe pour voir son génie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mathieu Guibé (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Guibé
"Aujourd'hui sort mon histoire, tout le monde connaitra enfin mon passé, mes démons, ce qui nous lie, Zach, et le secret de cette chanson..." Ash ?Ashes Falling for The Sky T.2 : https://www.albin-michel.fr/ouvrages/ashes-falling-for-the-sky-tome-2-9782226442857 ?Ashes Falling for The Sky T.1 : https://www.albin-michel.fr/ouvrages/ashes-falling-for-the-sky-tome-2-9782226442857
- Paroliers : Nine Gorman & Mathieu Guibé - Compositeur et interprète : Julien Pivi - Voix de Zach : Julien Pivi Découvrez le groupe de Julien Pivi, Moonshine Oversight : spotify : https://open.spotify.com/artist/7n1BlvadUuSLbccQxrZ28z deezer : https://www.deezer.com/fr/album/51031642 youtube : https://www.youtube.com/channel/UCgZqGAoBKWsvcWzXnEt-Wdw facebook : https://www.facebook.com/MoonshineOversight/
+ Lire la suite
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1753 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre