AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070177707
176 pages
Éditeur : Gallimard (20/11/2015)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Capable d'interviewer n'importe qui – écrivains, photographes, enfants ou parfaits anonymes –, Hervé Guibert livre à L'Autre Journal de 1985 à 1986, à un rythme soutenu, articles, entretiens et photographies légendées à la main, où transparaissent ses passions et ses obsessions. À cette entreprise d'une liberté inouïe, il convie ses amis, parmi lesquels Mathieu Lindon, Eugène Savitzkaya, Bernard Faucon, et offre de précieuses lettres de Michel Foucault et de Roland ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YannC
  18 décembre 2015
Drôle de destin que celui qui est réservé à Hervé Guibert et à son oeuvre. Mort à 36 ans du SIDA, à une époque où cette maladie était encore emprunte à beaucoup d'idées reçues, révélé au grand public lors de la publication, en 1990, de son roman À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie, un an avant son décès, Hervé Guibert et son univers resteront toutefois confinés à un certain public littéraire exigeant avant d'être remis sur le devant de la scène avec la première rétrospective consacrée à l'oeuvre photographique de l'auteur en 2011 par la Maison européenne de la photographie.
Hervé Guibert n'était alors plus seulement un écrivain, mais aussi un photographe de talent et un journaliste confirmé avec la parution de ses articles en volume. L'Autre Journal, publié par les éditions Gallimard dans la collection « L'Arbalète » est une compilation de ses articles qu'il fit paraître dans « L'Autre Journal », un périodique créé par l'écrivain Michel Butel et qui paru entre 1984 et 1993. Dans l'introduction au présent volume, Michel Butel reviendra sur sa collaboration avec Hervé Guibert et sur « son regard […] si extraordinaire qu'il pouvait tout se permettre » [page 10].
La suite sur le blog :
http://unepauselitteraire.com/2015/12/18/lautre-journal-dherve-guibert/
Lien : http://unepauselitteraire.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Telerama   25 novembre 2015
Entretiens, portraits, photos légendées... un ensemble délié, où transparaît la formidable attention qu'Hervé Guibert prêtait à ses interlocuteurs.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   19 juin 2016
Je crois à ce qu'on appelle journal, ou à ces notes qu'on prend sans croire écrire.
Quelquefois je me dis : ne publie pas, mais ne cesse jamais d'écrire un moment, d'écrire ce papillon jaune qui traverse le jardin et qui, en volant, devient un archéologue du jardin, laisse mieux voir l'herbe et les arbres.
Toute ma vie, je la voudrais faite de petits poèmes , ou de descriptions sans ces cohésions auxquelles on s'applique dans les romans.
Je crois à la poésie du chaque jour qui est toujours présente dans les journaux des poètes

(Entretien avec Peter Handke)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
wellibus2wellibus2   19 juin 2016
A l'hôpital de Ljubljana,la capitale, où l'on m'a transféré, j'ai connu quantité de garçons et de filles qui avaient des blessures plus graves, qui étaient devenues aveugles à cause du matériel de guerre.
Dans ma classe, à l'Institut des jeunes aveugles, un garçon qui avait perdu ses bras devait lire l'écriture Braille avec sa lèvre inférieure.
(Rencontre Evguen Bavcar)
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Hervé Guibert (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Guibert
Mathieu Bermann "Un coup d'un soir" suivi de "Dans le lit de Marin": où Mathieu Bermann tente de dire de quoi et comment sont composés les deux livres qui en forment qu'un: "Un coup d'un soir" suivi de "Dans le lit de Marin", et où il est question d'une histoire d'amour née sur Instagram et des réseaux sociaux, des fragments d'un discours amoureux et d'une nuit passée à Rennes, du décalage du désir et de sa variation, du genre des personnages et du making-of d'un récit, de l'autofiction et de la question du narrateur, de Hervé Guibert, d?Annie Ernaux et de Christine Angot, du consentement et d'une deuxième nuit, à l'occasion de la parution de "Un coup d'un soir" suivi de "Dans le lit de Marin" aux éditions P.O.L, à Paris le 11 octobre 2019 "C?est l?histoire d?un désir. Je rencontre Marin sur Instagram, qui n?est pourtant pas un site de rencontres. À l?évidence, on se plaît. Il y a du désir de part et d?autre. Et il y a la réalité : des centaines de kilomètres nous séparent. Et puis ça, aussi : Marin, qui a vingt ans, aimerait être en couple, et je le suis déjà avec un autre garçon. Au fond, c?est un désir qui n?a aucune chance, pour le meilleur ou pour le pire. Mais j?ai écrit "Un coup d?un soir". En toute logique, ce livre n?aurait jamais dû exister. Et encore moins celui d?après : "Dans le lit de Marin", qui en est la suite et, aussi bien, l?envers ou la contradiction. C?est le désir poussé à bout. Mais, soudain, cela n?a pas le même sens pour Marin que pour moi. Et, après coup, je ne sais plus ce qui s?est passé. Et si je dois en avoir honte. Ce que je sais, c?est que je n?avais pas du tout envie d?écrire ce deuxième livre, parce que j?avais peur de ce que j?écrirais."
+ Lire la suite
autres livres classés : brailleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Paroles de présidents

"Pourquoi voulez-vous qu'à 67 ans, je commence une carrière de dictateur ?"

Philippe Pétain
François Mitterand
Charles de Gaulle

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre