AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070427574
560 pages
Éditeur : Gallimard (25/02/2003)
4.26/5   43 notes
Résumé :
Hervé Guibert l'écrit lui-même : Le Mausolée des amants pourrait s'appeler T."T.", c'est l'homme à qui étaient adressées ces pages avant que l'auteur n'ait décidé de les transmettre au public : "Maintenant, j'ouvre le cahier et je le laisse ouvert, exposé", peut-on lire en introduction de ce journal, publié aujourd'hui comme en réponse au souhait de son auteur. Quinze années de notes s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  08 décembre 2015
L'autobiographie, l'écriture de soi, se place nécessairement, par nature, sous le signe du jugement, du bilan, et de la mort : l'auteur se change en livre pour survivre à sa propre chair. Ce qui est valable de tous les prédécesseurs d'Hervé Guibert l'est bien sûr de lui, et explique la présence du tombeau dans le titre. Mais la "majesté de la mort" ne suffit pas à donner toute sa qualité à une autobiographie : malheureusement pour lui, Guibert a appartenu à une époque de prolifération autobiographique, qui a introduit dans le genre de regrettables facilités d'écriture, de construction, de style. Son livre a donc de très belles pages, mais aussi des faiblesses littéraires que le temps soulignera d'autant plus que l'auteur n'est plus là pour les escamoter de son charme.
Commenter  J’apprécie          40
frandj
  18 novembre 2021
J'avais découvert Hervé Guibert en lisant "A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie": j'avais été étonné et ému par cette première lecture. Par la suite j'ai lu d'autres livres qui, eux aussi, ont une composante autobiographique; mais je ne me suis plus senti en empathie avec l'auteur. Et aujourd'hui, je suis tombé sur ce journal qui couvre toute la vie d'adulte d'Hervé Guibert, y compris la longue période où il était malade du sida. Ce n'est pas une autobiographie cohérente, ce sont des notes éparses, non développées, sans relations entre elles, non datées, qui m'ont laissé sur ma faim. La clé de ce livre, c'est l'écrivain qui l'avait et le lecteur - perplexe - n'y a pas vraiment accès, tout en se trouvant en position de voyeur. A cette difficulté s'ajoute le caractère extrêmement narcissique d'Hervé Guibert, qui est omniprésent dans ce témoignage, comme dans les précédents livres. Même si cet homme était remarquable par certains points, j'ai trouvé pénible le nombrilisme qui plane sur ces fragments de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Madimado
  26 janvier 2012
Le journal d'Hervé Guibert, tenu pendant toute sa vie d'adulte. Un témoignage fascinant à la fois sur sa vie, ses amours, sa maladie, sa carrière. A la naissance de tous ses autres écrits, il est la clef qui permet de comprendre l'ensemble. le plus surprenant est que le journal même a été retravaillé par l'auteur et tend par moments vers la fiction. Magistral.
Lien : http://madimado.com/2012/01/..
Commenter  J’apprécie          90
Clytemnestre
  03 janvier 2020
Rien d'intéressant dans ce livre. Guibert égrène sa vie morne et fade dans de courts paragraphes avec toujours cette obsession sexuelle.
Commenter  J’apprécie          32

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
moraviamoravia   14 novembre 2015
Je lis (seulement aujourd'hui, comme par hasard) que le DHPJ, l'antiviral qu'on me perfuse tous les jours, bloque à jamais la reproduction du sperme, mais qu'est-ce que j'en ai à foutre du foutre à présent ?
Commenter  J’apprécie          50
AnisetteAnisette   10 janvier 2020
La maladie d’avoir toujours à dire quelque chose de quelque chose, à écrire comme pour ne rien perdre (une maladie de la mesquinerie ou de la postérité?). Le risque aussi, à un moment de l’écriture, d’un empoisonnement subi, inconscient, peut-être pire que la perte totale [...].
Commenter  J’apprécie          20
MadimadoMadimado   26 janvier 2012
Quand tes fenêtres sont noires je veille sur ton sommeil, et je te protégerai bien de la mort, je tendrai d’invisibles filets sous ton balcon…
Commenter  J’apprécie          20
MadimadoMadimado   26 janvier 2012
Le pire est vécu dans les rêves pour amoindrir le pire de la vie.
Commenter  J’apprécie          30
MadimadoMadimado   26 janvier 2012
Et cette banalité ne me déplaît pas (aimer comme tout le monde).
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Hervé Guibert (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Guibert
Mathieu Lindon Hervelino éditions P.O.L - où Mathieu Lindon tente de dire comment et de quoi est composé son nouveau livre "Hervelino", et où il est notamment question de son séjour à la Villa Médicis à Rome en 1988 et 1989 en compagnie d'Hervé Guibert, de l'amitié et de l'amour, de l'écriture et de la lecture, d'Hervé Guibert bien sûr, et de Michel Foucault, de la vie et de la mort, de "A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie" et de "Ce qu'aimer veut dire", ainsi que du "Livre de Jim-Courage", de l'année 1978 et 1986, à l'occasion de la parution de "Hervelino" et de la ré-édition de "Le LIvre de Jim-Courage" aux éditions P.O.L, à Paris le 4 janvier 2021. Avec trois photographies de Hans Georg Berger d'Hervé Guibert et de Mathieu Lindon.
"« Vous êtes puni, Hervé Guibert ? » l'abordai-je alors qu'il se tenait à l'écart lors d'une petite réception, et nous devînmes amis. À la fin de sa vie, nous nous sommes retrouvés ensemble un an durant, en fait deux, à la Villa Médicis, à Rome.Je n'ai pas l'ambition de raconter toute notre amitié – mais ces années romaines, soudain, oui."
+ Lire la suite
autres livres classés : sidaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1219 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre