AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782378739904
185 pages
Ex Aequo (10/07/2020)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Roman historique - collection Hors-temps - grand format - 188 pages - de Patrick Guichet

La Trahison du citoyen Fouché est un roman aux multiples facettes : une intrigue policière dans les coulisses du Premier empire, des scènes de la vie provinciale et de la vie militaire.

Nevers, mars 1806.

Que cherche le mystérieux individu qui s’introduit subrepticement dans des églises abandonnées, devenues biens nationaux sous la Ré... >Voir plus
Que lire après La trahison du Citoyen FouchéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Un très bon roman entre fiction historique et uchronie.

quatrième de couverture :
"Que cherche le mystérieux individu qui s'introduit subrepticement dans des églises abandonnées, devenues biens nationaux sous la Révolution ? Existe-t-il un lien avec l'oeuvre de déchristianisation entreprise par Fouché quand il était représentant en mission de la Convention dans la Nièvre ?
C'est ce que le lieutenant Tellier de la gendarmerie impériale doit impérativement élucider, au risque de démontrer l'implication du ministre de la Police ! Bien qu'il ait été chargé de cette enquête par l'empereur en personne, Tellier pourra-t-il la mener à son terme ?"


Tout commence en mars 1806, lorsque le lieutenant Tellier arrive à Nevers après deux années passées dans la gendarmerie d'élite qu'il a été obligé de quitter après une chute de cheval.

Dès le premier soir de son arrivée, il essaye de stopper un intrus dans l'église Saint-Genest, sans succès, en risquant la mort.

Le lendemain, un commissaire de la police impériale lui rend visite et lui conte les évènements survenus dans la région : deux églises ont été visitées (des dalles soulevées, des coups de burin donnés…) et un curé tué : le mystère demeure…

Après un voyage à Paris, où Tellier est convoqué, il se voit confier cette enquête par Napoléon 1er directement.

Qui visite les églises, quel trésor est recherché : Fouché, lui-même, "La Guêpe", ancien homme de main du ministre qui a servi en Vendée et à Lyon sous ses ordres en 1793, le père Anselme, un prêtre constitutionnel ?

Tellier soupçonne tout le monde, le Préfet à Desmarets, le Directeur de la Sûreté générale, même les femmes sont étranges : Adélaïde, la dame de compagnie de la préfète, Dame Berthier, la veuve d'un ancien comparse de la Guêpe et Louison, la chambrière...

Le jeune lieutenant arrivera-t-il à démêler les écheveaux du pouvoir et à arrêter les responsables alors qu'il se sent manipulé par ceux qui lui ont confié cette mission…

Un très bon polar historique aux multiples rebondissements qui nous plonge dans la vie de province mais aussi dans les arcanes du pouvoir.

Plusieurs jolies illustrations de bâtiments réalisées par l'auteur sont insérées dans l'ouvrage
Commenter  J’apprécie          220
La Trahison du Citoyen Fouché nous entraine dans une enquête pour tenter de découvrir qui peut bien s'introduire dans les églises abandonnées et surtout découvrir pourquoi ?!

Dans ce roman on suit avant tout l'inspecteur Tellier qui va mettre tout en oeuvre pour arrêter ce criminel qui rôde dans les églises d'autant plus qu'il s'est fait agresser par ce malotru lors de son arrivée en ville. Il prend donc les choses à coeur et va mener son enquête même si on va très vite se rendre compte que cette mission qui semble « simple » va se révéler bien plus complexe. En effet, elle sera liée à la politique et à des personnes haut-placées (Et on sait que ce n'est pas joyeux quand c'est le cas …). La grande question est de se demander ce que l'Empereur va bien pouvoir faire des résultats de cette enquête qu'il a lui-même demandé…

Pour arriver à ce final, l'auteur nous offre un roman plein de rebondissements. On accumule les indices et informations en avançant et donc ça nous pousse à continuer de lire pour connaître le fin mot de l'histoire.

Ce roman est avant tout un roman historique qui va nous plonger dans les années 1800 et on y retrouve donc l'ambiance et surtout l'histoire de cette époque. On apprend donc certaines choses sur la période Napoléonienne. Et j'ai trouvé ça super intéressant, surtout que je donne des cours d'Histoire et on a très vite parlé de Napoléon et donc c'est toujours chouette d'en apprendre plus. Mais attention, tout n'est pas véridique ! L'auteur explique bien pour que certains éléments il a transformé la vérité. D'ailleurs j'ai adoré la fin et la tournure que l'auteur a donné à son histoire et la manière dont il a réinventé les choses.

La plume de l'auteur colle bien à ce type de roman et en plus j'ai beaucoup aimé l'utilisation de certains mots de vocabulaire anciens. Ça m'a fait sourire de retrouver dans le glossaire, le mot « Tantôt » expliqué, je l'utilise tellement tous les jours que je ne pensais pas un jour le voir dans un glossaire ^^

On retrouve à travers les pages quelques illustrations réalisées par l'auteur. C'est très intéressant et elles sont vraiment très mignonnes.
En bref, si vous aimez les enquêtes avec des rebondissements et dont l'aboutissement n'est pas forcément ce qu'on pense et surtout ce qu'on attend, foncez !
Lien : https://imeliodas.blogspot.c..
Commenter  J’apprécie          30
Bravo à l'auteur. Ce roman est historique mais les actions et les sentiments des protagonistes sont tellement actuels. L'intrigue est très prenante et le style favorise sa compréhension. J'attends avec impatience ​la suite des aventures du lieutenant Tellier (laissons tout de même le temps à Patrick Guichet d'imaginer une nouvelle intrigue aussi bien ficelée).
Commenter  J’apprécie          20
Un très bon moment de lecture, il faut dire que j'étais là dans ma zone de confort, un roman historique de qualité, qui mêle harmonieusement Histoire et roman, et même uchronie.
De façon personnelle j'ai glané des connaissances qui me font bien défaut sur cette période qui n'est pas à priori ma préférée. Je ne souhaite pas en dire plus que le résumé, c'est avant tout une intrigue, mais si vous aimez le genre je vous le dis : foncez !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
- Rappelez-vous comment Parmentier a réussi à populariser la pomme de terre dont on se méfiait à la fin du siècle passé, dit Tellier en préambule.

Le stratagème imaginé par le scientifique en 1786 était encore présent dans les esprits : en tant que botaniste, Parmentier avait compris les propriétés nutritives de la pomme de terre. A contrario, la population restait fermement persuadée de sa nocivité. Le roi avait donc mis à disposition de l'Académie agricole des terrains dans les plaines des Sablons et de Grenelle. La supercherie de Parmentier avait consisté à faire monter la garde autour des cultures, la journée seulement… Convaincus que ces tubercules étaient sûrement réservés à la noblesse, des Parisiens audacieux s'étaient enhardis nuitamment dans les champs pour dérober des patates. Ils en avaient consommé et avaient contribué à leur manière à en répandre l'usage...
Commenter  J’apprécie          121
S'approvisionner en eau claire n'était pourtant pas chose facile, même dans les villes. A Nevers, seuls les riches bourgeois disposaient d'un filtre à charbon, mais les gendarmes et leurs épouses s'étaient organisés pour extraire de l'eau des treize puits publics une eau correcte, qu'on faisait ensuite bouillir avant de l'utiliser.
Commenter  J’apprécie          70
- Je suis un prêtre constitutionnel et concordataire, messieurs. J'ai approuvé ces bouleversements parce que je crois qu'on peut exercer un ministère sacré en se débarrassant des oripeaux d'une religion qui s'était détournée de l'essentiel, c'est-à-dire l'Homme. La Révolution l'aura remise au centre de toutes les préoccupations, car c'est l'humain qui est sacré, n'est-ce-pas ?
Commenter  J’apprécie          20
Pour seule réponse, il entendit les mots "police impériale"; Il entrouvrit la porte, suffisamment pour apercevoir un homme vêtu d'un habit noir, ceint d'une écharpe tricolore et d'un chapeau bicorne uni, panoplie règlementaire des commissaires de la police impériale. Il s'effaça alors pour l'inviter à entrer.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : premier empireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (7) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1773 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}