AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782848090221
202 pages
Éditeur : Joca Seria (08/03/2004)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
On m’avait souhaité des jours heureux, des chemins pas trop goudronnés, des aubes un peu fraîches, des bons vins, de la mousse et de l’herbe pour m’allonger au soleil, toutes les couleurs de la Loire et aucun chien méchant. Vœux exaucés.
Si je n’avais marché que pour comprendre pourquoi je marchais ? Allons, on ne prétend ce genre de choses que dans les livres ou les journaux.
Non, j’avais mes raisons, incertaines mais surabondantes. J’ai marché en ba... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ivredelivres
  02 avril 2011
Mille kilomètres à pied le long de ses rives, un long parcours du Mont Gerbier de Jonc à Saint Nazaire. Si la curiosité vous titille bouclez votre sac.
Départ en avril aux premières jonquilles, le temps de se mettre en jambes et il laisse déjà loin derrière lui le pays de Modestine, il suit avec l'oeil d'un peintre « un chemin de terre au milieu des pins, des aubépines, des noisetiers, qui longe une Loire d'aquarelle ».
Marcher, penser, rencontrer et lire car Thierry Guidet ne saurait se passer de livres, lors de précédentes randonnées il était accompagné par Montaigne ou Sénèque, dans son parcours en Loire c'est la Bible qui lui tient compagnie car il lui faut « des livres qui se hument, se mâchent puis se digèrent lentement ».
File le chemin rythmé par les bivouacs et les rencontres. Ici et là on repère les blessures mal refermées de la tempête de 1999.
La Haute Loire, l'Allier, les plaines du Forez, les canaux latéraux, les chemins de halage, les « pays de rêveuses rivières et de canaux pensifs », il avance au rythme d'une péniche pendant un petit moment savourant la liberté des mariniers.
La Loire était, avant le chemin de fer, un fleuve de chalands et de gabares. Thierry Guidet nous parle même d'une « marine de Loire » au temps où les péniches transportaient les épices des Antilles « la verrerie du Dauphiné, la faïence de Nevers, les couteaux d'Auvergne (...) les livres imprimés à Genève. »
Mais le fleuve n'est pas toujours doux, les lignes de crues sur les façades des maisons sont là pour le rappeler.
Mi parcours et c'est l'entrée dans « La Loire des châteaux et des vignes » Vite un signe de la main à Balzac, à Stendhal qui navigua entre Tours et Nantes, une pensée pour D'Artagnan qui fait son entrée à Meung sur Loire.
Notre marcheur fait un détour par Chambord, flâne dans le potager de Villandry.
Rois, reines, art de vivre, douceur angevine, avec au détour d'un chemin ....une centrale nucléaire.
La fin du parcours approche et c'est un monde d'îles que l'auteur nous fait découvrir à bord d'une gabare : l'île Meslet, le Piloquet, l'île aux bergers, et même Kerguelen.
Le voyage se termine à Saint Nazaire, j'ai aimé la compagnie de Thierry Guidet, jamais pompeux, toujours curieux qui dit « J'ai marché en badaud, curieux de la leçon de choses, et d'histoire, et de géographie, et de littérature que me donnerait le fleuve. »

Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ourcq
  10 avril 2020
J ai aimé ce livre parce que je suis un ligérien.... Malheureusement j'ai l'impression que l'auteur a plutôt dévalé, survolé la Loire , tellement cela va vite ...
Par conséquent, je ne suis pas sûr que ce livre touche des personnes qui ne connaissent pas déjà ce fleuve magique et magnifique.
Hélas, tout le monde n'a pas le talent de conteur marcheur de Bernard Ollivier.
Commenter  J’apprécie          00
keisha
  15 novembre 2013
En avril 2000, Thierry Guidet demande un aller simple pour Valence au guichet de la gare de Nantes, précisant : "Le retour, je le fais à pied !"
Et voilà, c'est parti pour mille kilomètres en essayant de suivre au plus près le fleuve dit "royal" dans une de ses parties. Tournant le dos à la direction de Compostelle, mais Bible en sac, "livre de marcheurs, excellent rapport qualité/poids", il voyage en solitaire, trouve parfois des compagnons de voyage, fait des rencontres, échange, fait part de ses réflexions, nous sert parfois de guide, médite, et trouve un certain apaisement.
Voilà un livre modeste et tranquille ; faire ce chemin avec Thierry Guidet a été bien agréable ...
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ivredelivresivredelivres   02 avril 2011
’ai marché en badaud, curieux de la leçon de choses, et d’histoire, et de géographie, et de littérature que me donnerait le fleuve
Commenter  J’apprécie          10

Dans la catégorie : Centre de la FranceVoir plus
>Géographie de l'Europe>France et Monaco>Centre de la France (38)
autres livres classés : Loire, Vallée de la (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
469 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre