AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709663899
Éditeur : J.-C. Lattès (03/04/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Claire Castaigne ne ressemble guère à l’image qu’on se fait d’une notaire : elle a trente-deux ans, ses parents ont une ferme en Bourgogne à la lisière de la foret et c’est là qu’elle a grandi, sans hériter d’aucune charge. Elle roule à moto dans Paris, elle porte des tatouages, vit seule, lit Marguerite Duras pendant ses pauses déjeuners et répond parfois à une invitation pour une nuit sans lendemain avec un homme rencontré sur un site de rencontre. Mais dans son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
livrement_ka
  05 mai 2019
Titre :  LES ACTES
Auteur : Cécile GUIDOT
Editions : JC LATTES
Genre : roman
Nombre de pages : 442
Date : 2019 (AVRIL)
Prix : 19,90 €

Présentation physique du livre :
Un livre de format moyen comprenant près de 450 pages.
La couverture jaune, représente un dessin d'immeubles avec sur le dessus deux mains qui se serrent.

Résumé : 
Claire Castaigne ne ressemble guère à l'image qu'on se fait d'une notaire  : elle a trente-deux ans, ses parents ont une ferme en Bourgogne à la lisière de la foret et c'est là qu'elle a grandi, sans hériter d'aucune charge. Elle roule à moto dans Paris, elle porte des tatouages, vit seule, lit Marguerite Duras pendant ses pauses déjeuners et répond parfois à une invitation pour une nuit sans lendemain avec un homme rencontré sur un site de rencontre. Mais dans son travail à l'office notarial  rien ne transparait de cette vie solitaire, secrète et différente  : elle regarde ce monde sans ironie, elle se consacre à la vie de ses clients, elle est touchée par tous les drames intimes. Car dans un office notarial, les vies se nouent, se croisent et se déchirent. Chacun y passe un jour pour acter, signer, formaliser des engagements : l'achat d'un appartement, un mariage, un pacs, un divorce, faire face à un décès et à la succession. Claire est le témoin de ces actes et le lien entre des parties opposées. Elle s'engage, apaise, essaye de dénouer les noeuds. On découvre tout ce qu'elle fait et ressent et tout ce qu'elle doit faire pour survivre dans cette société hiérarchisée, hétéroclite, avec ses codes et ces rivalités.
Une plongée passionnante du côté de ceux qui sont les témoins des grands moments de nos vies, qui assistent à nos joies, à nos douleurs, à nos rancunes. L'argent et les sentiments se mêlent. C'est violent, cruel, tragique, poétique et comique .

Sur l'auteur et son univers 
Après une école de théâtre et des études de droit, Cécile Guidot devient notaire, spécialisée en droit de la famille. Les actes est son premier roman.

Sur les éditions :
Ouvertes sur tous les domaines de la curiosité contemporaine, les Éditions JC Lattès se sont illustrées par de nombreux succès : un prix Interallié avec Serge Bramly, un prix Renaudot et un Goncourt des lycéens pour Delphine de Vigan, deux prix des Libraires dont celui de Marc Dugain, la révélation Grégoire Delacourt, trois prix Nobel avec Muhammad Yunus, Kazuo Ishiguro et le Professeur Luc Montagnier.
JC Lattès est également l'éditeur des suspenses historiques de Jean-François Parot, des nouveaux romans de John Grisham, d'Eric Giacometti et de Jacques Ravenne et de l'oeuvre de Stephenie Meyer pour sa production adulte.
Les succès conjugués de la trilogie de EL JamesCinquante nuances de Grey, et de Dan Brown ont marqué ces dernières années.
En 2015, les éditions JC Lattès ont lancé la collection de romance &moi avec l'Américaine Abbi Glines comme auteur phare.

Date de création : 1968
Catalogue : plus de 1 000 titres
Nouveautés : 95 titres par an


AVIS
Un immense merci encore une fois aux Editions JC Lattès pour m'avoir fait parvenir ce livre.

Début du livre 
Les mains jointes sur ses cuisses, elle se tenait bien droite, face à eux, appuyée contre le dossier du fauteuil en cuir.
Et je fais grâce à ce livre une plongée dans mon monde du travail.
Et oui pour ceux qui l'ignorait, je suis clerc de notaire depuis 20 ans dans une importante étude de la région parisienne spécialisées en droit de la famille et actes courants (ou plus précisément : successions, donations, ventes, prêts.....)
Alors ce livre retrace parfaitement les joies et surtout les peines du métier. Pourquoi les peines ? car les clients sont de plus en plus exigeants, et internet y est pour beaucoup.
Entre les actes, les collègues, les clients, certaines visites à domicile et leur vie personnelle les employés du notariat ne s'ennuient pas.
Alors là, il est vrai, nous ressentons que nous sommes dans une grande étude parisienne compte tenu des sommes souvent très élevées des donations, ventes ou successions.
Mais cela est la réalité de ce métier. Beaucoup de travail et d'horaires pour pouvoir satisfaire les clients et surtout pour faire face à la masse de travail.
J'ai également bien reconnu l'ambiance.
Je ne peux que féliciter l'auteur pour avoir si bien retracer la vie au sein d'une étude; mais le fait que cette dernière soit issue de ce milieu, cela renforce le ressenti.
Et les à côtés des employés, ils sont pour la plupart imagés mais je pense que beaucoup pourront s'y retrouver.
Quant à certaines erreurs qu'ils nous arrivent de faire (heureusement pas dans les proportions de 910.000 euros), je peux vous certifier que cela nous met dans une situation où on pense qu'on va se liquéfier sur le champs.
Bref beaucoup de vécus dans ce livre...
Un grand merci.... heureusement il y a des moments de reconnaissance des clients qui permet de relativiser beaucoup de choses.... et l'âge peut être!!!!!

Le style de l'auteur
Un style qui n'a rien à envier aux grands auteurs. Des phrases simples, le ressenti qui va avec. L'écriture est posée tout en faisant bien ressentir le stress de tous les employés!!!!

Le décor
Un office notarial en plein Paris.

Le genre
Un roman qui retrace la vie du notariat....

La forme de l histoire
Plusieurs chapitres rythment ce livre. 
Le texte est aéré et l'écriture fluide ce qui permet une lecture agréable.

Conclusion : 
Pour être tout à fait sincère, je me suis régalée car je fais partie de ce milieu du notariat qui est quand même un monde à part et assez fermé.
Mais je pense que vous pourrez également apprécier ce livre.
Je vous le conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
soleil
  02 avril 2019
Comment imaginez-vous une étude notariale ? Sûrement comme moi. Tenue de longues années par un homme. Son fils qui prend le relais. La suite des dossiers traités par lui avec l'aide du clerc solitaire, terne, fidèle, soucieux du travail bien fait. Leur travail : régler les successions c'est à dire le post-mortem. Dépoussiérons tout cela ! Quoique....
Claire, jeune trentenaire décide d'intégrer une grosse étude. P.R.F. Trois lettres. Une pour chacun des fondateurs, solides, classiques, ambitieux, sans état d'âme. de grands bureaux ; un bel immeuble sis à Paris dans les beaux quartiers. A cela, s'ajoutent les satellites : les secrétaires, les notaires assistants, les notaires salariés, les stagiaires, la standardiste. A son arrivée, Claire détonne, marque les piliers grâce à son assurance, son énergie, son professionnalisme. Elle va vite devoir trouver sa place, gérer les dossiers qui lui sont confiés. Mais dans une telle ruche, alternent les alliances, les coups-bas, les jalousies, la confiance.
J'ai apprécié ce roman qui fut pour moi l'occasion de m'immerger dans un monde qui m'est inconnu : le notariat. Je n'ai jamais lu de roman qui traite de ce sujet. Si les termes d'indivision, acte de vente, provision, succession, testament, me semblaient obscurs, les voici mis en lumière, sans que cela soit rébarbatif. de plus, ce panachage de personnages (clients, notaires, secrétaires) m'a permis d'en apprécier certains en raison de leurs attentes amoureuses, impatience, naïveté, espérances, histoires familiales...
Cette histoire fut une belle lecture qui puise sa force dans son sujet si peu traité, dans ses personnages très typiques ou atypiques et dans la fragilité de certains d'entre eux. On se plait à espérer que leurs souhaits se réalisent pour que chacun gagne en plénitude, en bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
stephalivres
  23 avril 2019
Je crois que je suis totalement passée à côté de ce livre. Je voudrais être aimable, ne pas le descendre, surtout sachant que le peu d'avis qui a été publié à son sujet pour l'instant sont des avis positifs, mais honnêtement, je ne comprends pas. Ni l'intérêt de l'histoire, ni les qualités littéraires supposées.
Alors peut être que je suis une provinciale désargentée, et que le sujet même du livre m'en exclut un peu. le brassage d'argent et de grosses sommes, les différents actes notariés qui parlent d'énormes successions, de divorces avec enfants illégitimes, de reconnaissances en paternité pour gérer son héritage ou que sais-je, ça me passe au dessus. Et encore, c'eût pu être interessant si c'était amené avec un peu d'émotion, ou de maîtrise du dialogue, mais là… Entre les dialogues artificiels, et le fait que pratiquement chaque phrase se termine par un point d'exclamation, je crois que j'aurais autant apprécié de lire un acte formalisé.
Ensuite, je n'ai toujours pas compris l'intention de l'Autrice. Par exemple le livre commence par un entretien d'embauche où, à chaque ligne, tu as envie de crier « illégal! » « Ne signes pas! » « Alerte l'inspection du travail! ». Mais non, ça se passe très bien, personne ne cille. Alors qu'on parle de notaires, y'a pas de chômage chez les notaires si? Alors que même moi, qui cherche un boulot dans un secteur sinistré, après un entretien comme ça je prends mes jambes à mon cou… Ça ne m'a pas vraiment rendu le personnage principal sympathique du tout, voyez vous.
Et enfin, j'ai été agacée tout le long du livre par des petits détails. Les gens qui pleurent tout le temps. C'est le burn-out élevé au rang artistique là. Les stéréotypes dans les descriptions. Qu'est ce que ça apporte de savoir que le personnage a les seins ronds, ou des fesses galbées. Et puis cette justification sans cesse « non non, les notaires ne sont pas que des vieux bonhommes moches et chiants, y'a aussi des belles jeunes femmes motardes et tatouées ». Quand je lis une histoire, j'aime que les mots apportés aient une utilité. Dans la vraie vie, on a 80 ans à vivre, peu importe qu'il y ait foule de détails. Dans un livre, on a un nombre de pages limitées. Si on nous dit « elle est tatouée » et que ça revient plusieurs fois, et même dans le résumé, à un moment il faut que ça soit utile dans l'histoire. Pas juste pour nous dire « montrez moi vos bras, ah, eh bien rabaissez vos manches ». En revanche, les détails des 10 annonces Tinder, ça en revanche, ça n'apporte rien que du remplissage…
Je suis déçue. Déçue par ce livre qui aurait pu être fascinant, mais qui me donne l'impression de manquer de travail. Et déçue par le fait qu'il n'y ait aucun enjeu, aucun fil rouge, rien qui nous tienne du début à la fin, à part la juxtaposition de petits événements. Enfin, si, il y a un petit fil rouge, l'embauche de cette nouvelle notaire, mais c'est tellement tenu… (et vu l'ambiance, mieux aurait fallu qu'elle n'y reste pas, mais n'étant pas carriériste ni notaire ni parisienne, je suppose qu'elle et moi ne ferions jamais les mêmes choix…)
Pourtant, chaque avis que je lis est dithyrambique, alors je ne vous déconseillerais pas de le lire, je lirais avec plaisir les avis positifs pour savoir ce qui le rend tellement plaisant, parfois ça peut modifier mon ressenti a posteriori!
Lien : https://stephalivres.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
leratquilit
  19 avril 2019
Belle découverte de ce roman au sujet si particulier. Je ne connaissais rien au monde du notariat, des études et de leur fonctionnement et grâce à ce roman je me couche moins bête!
Nous sommes immergés dans le roman dès la première page par l'entretien d'embauche de Claire Castaigne, jeune trentenaire, qui n'a pas froid aux yeux et s'apprête à intégrer une grosse étude : PRF. Des bureaux en plein Paris, des fondateurs classiques mais ambitieux, avec des employés prêts à tout pour réussir (sur tous les plans).
Claire sera notre personnage principal et nous la suivrons sur ses premiers pas à l'étude. Elle nous fait ainsi découvrir le monde impitoyable du notariat, à base de coups bas, de jalousie et de concurrence.
Nous allons suivre les dossiers qui sont confiés aux notaires et associés, mais aussi leur vie personnelle ponctuée d'humour et de rebondissements. Je me suis un peu perdue au début avec tous les employés de l'étude (les plus importants sont souvent appelés par leurs initiale, d'où "PRF") mais au fur et à mesure on s'y retrouve.
Je n'avais jamais lu de romans à ce sujet et je peux dire qu'en plus d'avoir pris du plaisir à lire ce livre et voir les personnages se révéler au grand jour au fur et à mesure, j'ai pas mal appris sur ce sujet !
Petite anecdote, il se trouve que je suis actuellement en train d'acheter un appartement et j'ai pu ainsi mieux comprendre le fonctionnement.
Certaines histoires de ce roman ont peut-être été trop survolées/pas été abouties à mon goût et c'est pourquoi je verrai bien une suite à ce roman! alors pourquoi ne pas retrouver Claire, dix ans plus tard, et découvrir toutes les péripéties et aventures qu'elle a dû traverser ? Peut-être même se retrouve-t-elle à la tête de PRF? ;-)

Merci à NetGalley et aux Éditions J. -C. LATTÈS de m'avoir permis de lire ce roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
legnat
  18 mai 2019
Je dois avouer que c'est avec un à priori négatif que je me suis tournée vers cette nouvelle lecture, ce roman ayant reçu une mauvaise critique sur livraddict, mais rapidement j'ai été happée par cette belle découverte.
J'y ai rencontré Claire nouvellement arrivée dans un très gros cabinet notarial. Claire est une jeune femme indépendante et hors norme très investi dans son travail.
Ce roman nous décrit avec beaucoup de véracité et de dynamisme l'envers du décor d'un cabinet notarial avec ses luttes de pouvoir et ses nombreux coups bas. l'auteur utilise de nombreux termes techniques et des descriptions de situations qui ne nuisent en rien à la lecture.
On y croise une galerie de portrait. A travers les dossiers traités par les différents notaires nous traversons des pages de la vie de leurs clients.
L'écriture est fluide, j'ai littéralement dévoré ce roman.
Une belle découverte et un bon moment de lecture.
Lien : https://unlivredansmatasse.b..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeFigaro   09 mai 2019
Elle signe un premier roman, Les Actes (Éditions JC Lattès), qui dévoile les coulisses du notariat, digne de la série télévisée.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SbllySblly   30 avril 2019
Lorsqu’elle fut rappelée dans la grande salle, ils lui annoncèrent qu’ils acceptaient le salaire demandé. Elle commencerait par un CDD de neuf mois. C’était le temps qu’il fallait pour bien tester quelqu’un, pour découvrir ses faiblesses et ses erreurs, pour faire tomber le masque. À l’issue de cette période probatoire, ils statueraient sur le passage du statut de notaire assistant à celui de notaire salarié. Elle pourrait apporter des dossiers à l’étude à condition qu’ils soient rémunérateurs et avec l’accord préalable d’un associé, elle percevrait un intéressement de 5 % des émoluments. Et sur tous les dossiers, elle recevrait 5 % des honoraires libres qu’elle réussirait à facturer aux clients pour les travaux supplémentaires à leurs missions légales et tarifées. Si elle était d’accord, elle commençerait le lendemain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Venez manger au cinéma, c'est moi qui régale !

1992. Pour Philippe Noiret servi par Fiorella Infascelli ce sera

Potage aux champignons
Soupe de Poisson

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre