AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370711236
165 pages
Éditeur : Le Temps des Cerises (23/11/2017)
4.5/5   3 notes
Résumé :
L'espoir c'est la différence entre la vie et la mort." Serge Atlaoui, citoyen français condamné à mort en Indonésie en 2007. Ainsi peut également se résumer le destin de Wesley Cook, alias Mumia Abu-Jamal, journaliste afro-américain de Philadelphie, condamné à mort en 1982 pour le meurtre d'un policier blanc, meurtre qu'il a toujours nié. Serge Atlaoui et Mumia Abu-Jamal ne doivent leur survie qu'à une solidarité internationale sans faille et à une force de caractèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JeanPierreV
  11 mars 2018
Connaissez-vous Mumia Abu-Jamal ?
Vaguement sans doute...il est l'un des ces condamnés à mort américains pour lesquels le monde indigné, informé par Amnesty-Internation se mobilise dans des manifestations de rues afin de demander sa libération ...
Indigné, vous le serez à la lecture de ce livre. Indigné devant l'attitude de ce pays qui fait rêver beaucoup de nos concitoyens...le rêve américain. Mumia quant à lui vit un cauchemar depuis 1982 .
Wesley Cook est un jeune journaliste, animateur d'une station de radio, l'un des premiers membres des BlackPanthers, les Panthères Noires qu'il découvre à quatorze ans en 1968 . Il lit leurs publication et en devient rapidement le responsable de l'information.
Le FBI s'intéresse à lui et commence à constituer le dossier à charge qui sera utilisé pour le condamner bien plus tard
Le mouvement des BlackPanthers revendiquait une reconnaissance des Noirs qui ne voulaient plus être des citoyens de second ordre. Ils revendiquaient le plein emploi, des habitations décentes, la reconnaissance des spécificités de la culture noire...Les BlackPanthers avaient édicté ces règles internes au mouvement "...nous ne devons pas prendre de drogue pendant le service, devons lire au moins deux heures par jour, être courtois et respecter les femmes, rendre ce qu'on emprunte, ne jamais voler..."
Violence policières contre violence du mouvement.. allant de l'emprisonnement de membres jusqu'au meurtre. Wesley surnommé alors Mumia par un de ses profs sera même emprisonné pour avoir traversé une rue en dehors des clous.
Devenu journaliste au sein d'une station de radio il devient un ardent défenseur de Move, Station de radio militante des Noirs....Et fait toujours face à la même violence du système judiciaire : La police attaque la maison ou exerçait Move, noie sous des tonnes d'eau le sous-sol dans lequel s'étaient réfugiés les salariés de Move et leurs familles. La police tire. Un policier est tué. La police exhibe mystérieusement des armes sèches. Un bulldozer détruit la maison, la scène de crime est effacée..
Mumia est contraint de devenir chauffeur de taxi et de s'armer afin d'exercer ce métier dangereux..Jusqu'au jour où il se trouve mêlé à une scène de crime...un policier est tué, Mumia est grièvement blessé. Sa blessure est difficilement explicable ..Il est arrêté, jugé, condamné à mort par un juge raciste, après une enquête bâclée et à charge de la police, lourde d'incohérences. Incohérences vite passées sous silence par le juge
Il entre alors, comme des milliers d'américains, essentiellement des Noirs, dans le couloir de la mort.
Claude Guillaumaud-Pujol décortique l'enfance de Mumia, la création et la vie du mouvement de BlackPanthers, de Move, nous fait partager cette portion de l'histoire des Etats dans laquelle les plus anciens ré-entendront les noms qui firent l'actualité de leur jeunesse : Vietnam, Woodstock, OJ Simpson, Cassius Clay, Martin Luther King... Elle met en évidence le parti-pris du juge, les incohérences de la décision de condamnation, nous fait connaître les conditions de "Vie" - puisqu'ils respirent- des condamnés à mort dans le couloir de la mort, dans des cellules de 4 m², les conditions d'appel ou de révision des procès.
Cette analyse s'appuie sur des rencontres avec Mumia, sur une importante bibliographie,sur de nombreux écrits ou propos de Mumia, de juges ou d'hommes politiques divers, d'extraits de jugements, d'extraits de presse.... Elle analyse les incohérences diverses dont fut victime Mumia, les propos des uns ou des autres dans cette affaire. (plus de 200 notes de bas de page depuis l'enfance de Wesley jusqu'à nos jours)
Ce travail d'investigation est remarquable.
Je termine ce livre avec un profond malaise face au système judiciaire américain que je connaissait assez mal.
La condamnation à mort de Mumia a été annulée. Il mourra cependant dans le couloir de la mort qu'il ne quittera jamais....Il souffre d'une hépatite C'
J'ai oublié de préciser que cette affaire s'est déroulée en Pennsylvanie, à Philadelphie, ville dans laquelle la Déclaration d'Indépendance des États-Unis fut signée.
Philadelphie..Un nom qui veut dire «ville de l'amour fraternel»
Ça ne s'invente pas
Merci à Masse Critique et à Babelio pour cette découverte

Lien : https://mesbelleslectures.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
frueka_livrescapades
  01 avril 2018
J'avais 19 ans quand, en 1995, j'ai pour la 1ère fois entendu parler de Mumia Abu-Jamal. le journaliste indépendant afro-américain, dans le couloir de la mort depuis 1982 pour le meurtre d'un policier blanc à Philadelphie, devait être exécuté en août. 23 ans ont passé depuis et mon indignation pour cette condamnation abjecte est tjrs vive.
La mobilisation et la pression internationales en faveur de Mumia ont été, et le sont jusqu'à ce jour, considérables. En 2012, après 30 ans dans le couloir de la mort, sa condamnation à mort a été commuée en prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle. L'espoir qu'il retrouve un jour la liberté subsiste malgré tout.
Dans "Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté" (réédition actualisée d'une version antérieure parue en 2007), l'universitaire spécialiste des Etats-Unis Claude Guillaumaud Pujol retrace, photos et citations d'archives à l'appui, 35 ans de la vie et du combat de celui qui est, depuis fort longtemps maintenant, connu comme la "voix des sans voix": la voix des faibles et des pauvres sur les ondes de diverses radios afro-américaines locales de Philadelphie dès les 70s, la voix des 3000 condamnés à mort américains qu'il relaye et diffuse sur Prison Radio Project depuis les années 1990.
L'auteure raconte dans ce livre l'enfance de Mumia à Philadelphie, son parcours scolaire, ses études, sa maturité et son militantisme précoces -il rejoint les Black Panthers à 15 ans-, son métier de journaliste indépendant et son engagement sans faille pour les plus faibles, son arrestation, son procès/lynchage, sa condamnation à mort et enfin son long combat pour la liberté et la justice.
Militant depuis son plus jeune âge, Mumia a payé au prix fort son engagement pour les plus faibles dans une ville qui à l'origine se voulait ouverte, moderne et multiethnique mais qui par la suite s'est révélée gangrenée par les
brutalités et les bavures policières, la discrimination raciale, la pauvreté et la violence. Ses reportages et son engagement pour dénoncer les souffrances de son peuple lui ont valu, ainsi qu'à ses compagnons, d'être pendant des années la cible d'une féroce répression policière et d'une surveillance acharnée par le FBI. Et puis, il y a eu cette fameuse nuit de décembre 1981. Une occasion en or pour un lynchage en bonne et due forme. La suite est connue: procès inéquitable et entaché d'irrégularités et la condamnation à mort.
Ce livre-témoignage de 150 pages repose sur une imposante bibliographie mais reste très accessible et permet, en 17 courts chapitres, de se familiariser avec la vie et le combat de Mumia. C'est une introduction passionnante et qui reste malheureusement de très grande actualité. A lire absolument! Et pour en savoir plus: www.mumiabujamal.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hamisoitil
  06 avril 2018
Quand j'ai découvert Mumia Abu-Jamal, j'étais à Châtelet en train de faire les boutiques, il y a de ça une bonne dizaine d'années, maintenant, voire plus, accompagnée de mon homme. Il y avait foule, des banderoles, des affiches, des manifestants portant des t-shirts à son effigie. La police était là aussi pour éviter tout débordement. J'entends hurler, crier : libérer Abu-Jamal, Libérer Abu-Jamal. Mais qui est cet homme ? J'avoue qu'à cette époque, j'étais peu intéressée par cette histoire qui avait fait la une des journaux... bien d'autre chose à gérer dans ma vie, en ce moment-là, et pour moi, c'était encore une histoire de condamné à mort qui réclamait justice, rien de plus, rien d'extraordinaire, dans un pays comme les États-Unis. Mais voilà, Babelio est passé par là.
Mumia Abu-Jamal aka Wesley Cook de son vrai nom a grandi à Philadelphie avec sa famille. À cette époque, cette partie des États-Unis était connue pour les brutalités et les bavures policières envers la communauté noire. Drogues, meurtres... Tout y est, et pourtant, Wesley, qui devient par la suite, Mumia (prénom swahili donné par son professeur originaire du Kenya) se démarque haut la main.
Claude Guillaumaud-Pujol, une femme admirable pour le combat mené depuis une bonne trentaine d'années à ses côtés va nous raconter l'histoire de cet homme, depuis son enfance, en passant par les blacks panthers où il a été l'un des plus jeunes à rentrer dans ce mouvement, quand il se mettra en couple avec sa meilleure amie avec qui il aura deux enfants, c'est d'ailleurs à partir de là qu'il décide de rajouter Abu-Jamal soit Père de Jamal, pour son premier fils, à l'âge de dix-sept ans ; par ses études qui le pousseront à s'intéresser au journalisme, ou quand il aura un pied dans le groupe radical, qu'est le MOVE, jusqu'à l'accusation du meurtre d'un policier blanc, le 9 décembre 1981. Condamné à la peine capitale en 2001, la justice sera sans pitié avec lui, même si l'année 2011 se changera en peine de prison à vie sans aucune possibilité de remise de peine. Raconté comme ça, oui, on pourrait se dire, encore un coupable qui se dit non-coupable. Et c'est exactement ça ou presque, car, en effet, Mumia clame son innocence depuis le premier jour de son enfermement jusqu'à aujourd'hui. Car, Mumia, ce jour-là rentrait du boulot et voit son petit frère se faire tabasser par des policiers. Il court pour l'aider. Un coup de feu. Un mort. le policier à terre. Mumia est accusé de meurtre. Lui se dit innocent.
Un livre fort, percutant, bien développé et surtout très instructif qui décrit tout le parcours avant le procès de cet homme que l'on surnomme "la voix des sans-voix" et pendant le procès, face à des policiers corrompus et un système judiciaire décidés à achever le plus connu des condamnés à mort. Forcément, on ressort de là attristé par cette injustice, mais admiratif pour son courage et sa ténacité face à cette injustice. Un bel hommage à lui et vraiment très fière de l'avoir découvert à travers cet ouvrage.
Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JeanPierreVJeanPierreV   11 mars 2018
Pour la justice de Pennsylvanie, l'affaire Abu-Jamal est close, jugée, la cause définitivement entendue, puisque les juges refusent de prendre en compte les "erreurs" constitutionnelles pointées par ses avocats : l'indigence de l'accusation, la partialité du juge, les irrégularités de la procédure, les expertises absentes ou tronquées, les faux témoignages...Mais comment las autorités politico-judiciaires pourraient-elles se déjuger, dans discréditer définitivement les institutions de Pennsylvanie. (P. 151)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JeanPierreVJeanPierreV   11 mars 2018
Je ne suis qu'un parmi les cent vingt-trois personnes qui attendent d'être exécutées. Depuis l'été 1983, je vis dans cet univers stérile. J'ai été soumis à des mesures de rétorsion pour avoir refusé de me couper les cheveux et de renier la philosophie de mon mentor John Africa.... Je n'ai pas eu le droit de téléphoner à ma famille et certains jours j'ai été enchaîné (P. 119)
Commenter  J’apprécie          00

Video de Claude Guillaumaud-Pujol (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Guillaumaud-Pujol
Vidéo de Claude Guillaumaud-Pujol
autres livres classés : peine de mortVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Claude Guillaumaud-Pujol (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2171 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre