AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020590980
Éditeur : Seuil (19/03/2003)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Elle est partie ne va pas laisser indifférentes les mères et les filles. Cet instinct maternel, qui a la vie dure malgré les années féministes et les textes de Simone de Beauvoir notamment, est une fois de plus remis en question.

Madame Forner n’est pas de celle qui a été touchée par la grâce de la maternité : pas d’émois au-dessus du berceau lorsque Clarisse est bébé.

Pas de scrupules à l’envoyer en pension lorsqu’elle grandit. Aucun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Annabelle31
  29 mai 2015
Clarisse est partie. Elle a quitté la Suisse et la maison dorée de ses parents, tout près du lac Léman. Son départ vers Paris pour y suivre des cours dans une école d'art n'est qu'un prétexte pour s'éloigner de sa vie, de sa mère qui lui semble si lointaine, tellement inaccessible. Même cette fuite n'a pas fait sortir "Madame Forner" de ses gongs, elle qui installe sa fille dans un appartement parisien. Sauf que Clarisse n'y vit pas, elle erre dans paris, dort dans la rue, pour se détacher de tout ce qui ressemble à sa vie d'avant, pour devenir quelqu'un d'autre, pour se trouver.
Une histoire poignante, un style bouleversant, j'ai beaucoup aimé ce roman, avec cependant un petit bémol concernant la fin, je reste pour ma part avec un petit sentiment d'inachevé, ce qui n'enlève rien à la qualité du style de cet auteure
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   29 mai 2015
Si, au moins, elle avait été orpheline. Cette pensée, souvent Clarisse l’avait chassée avec effroi. Mais, maintenant, effondrée sur ce bitume sous lequel elle voudrait disparaître, elle pense que morte, sa mère aurait été plus aimante. Et cette douleur terrible lui dit qu’elle a raison d’être là, et que rien ne peut lui arriver de pire.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   29 mai 2015
Clarisse. Il ne se passait pas une journée sans que ce prénom, qu’il avait choisi pour elle, vienne embuer le regard de monsieur Forner. Où était-elle ? Quel chemin avait-elle décidé de suivre ? Car c’était un choix, il le savait et, au fond de lui, le respectait. L’absence de Clarisse avait fait tomber sur sa vie un voile qui l’avait encore séparé davantage de sa femme. Le départ de leur petite fille lui avait fait saisir dans la souffrance le sens du mot dérisoire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   29 mai 2015
Et sa mère. Lorsqu’elle pense à elle, elle ne ressent pas de souffrance. Seulement un vide qui la ronge de l’intérieur. Pourquoi ne vient-elle pas ? Pourquoi ne l’aperçoit-elle pas au coin d’une rue, marchant, affolée de ne pas la trouver ? N’entend-elle pas qu’elle l’appelle, sans cesse ? Maman, viens me chercher, viens, maman. Mais les mots de Clarisse ne sont que des murmures
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   29 mai 2015
Mais elle reste là, collée à son miroir et ce qu’elle y voit lui plaît et la dégoûte en même temps. Elle mesure, dans l’intimité soyeuse du dressing où pendent les vêtements qui lui donnent ce style si définitivement à elle, l’immensité de son manque, le désastre de sa vie. Et elle pleure
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   29 mai 2015
Tous les jours depuis son départ, elle pense à sa fille et tremble de l’avoir perdue pour toujours. Elle envie finalement son mari de s’inquiéter avec tant de naturel. Elle voudrait pouvoir faire de même. Elle voudrait être une mère morte d’inquiétude, pleine de remords et de culpabilité
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Catherine Guillebaud (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Guillebaud
Catherine Guillebaud - éditions Arléa .Catherine Guillebaud des éditions Arléa vous présente : "L'Indifférent" de Laure Protat. Parution le 28 août 2014. "Portrait d'Après Blessure" d'Hélène Gestern. Parution le 4 septembre 2014. "Marquise au portrait" de Barbara Lecompte. Parution le 4 septembre 2014. Rentrée littéraire 2014. Notes de Musique : Podington Bear/Driving/Buzzer. Free Music Archive.
autres livres classés : non-ditsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1077 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre