AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Louis Alloing (Illustrateur)
EAN : 9782849530092
89 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (26/08/2005)
3.62/5   56 notes
Résumé :
Dans la nuit, une jeune fille court pour attraper son train. Elle désire partir au plus vite. Mettre des kilomètres entre elle et cette secte où elle vient de passer plusieurs mois, éprouvants, éreintants. Dans la tranquillité du train qui file vers Paris, Marion se souvient de l’itinéraire qui l’a amenée jusqu’ici : publicitaire aux soirées aussi remplies que les jours, en rupture amoureuse et familiale, elle suit les conseils d’un ami qui lui propose de venir se r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 56 notes
5
3 avis
4
10 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

blandine5674
  07 novembre 2020
Un témoignage intéressant d'une jeune femme qui va se retrouver dans une secte. Cette cadre dans la pub, lors d'un passage à vide, croise une personne qui l'écoute et l'aide. S'ensuivra un cheminement bien conçu. Construction bien faite et fluide, dessins simples et agréables.Je n'ai pas été sans penser à la famille Vuarnet et à l'Ordre du temple solaire. 74 morts et aucune condamnation. À faire lire pour éviter à d'autres de se faire embrigader là où ailleurs.
Commenter  J’apprécie          380
Ziliz
  20 février 2014
Comment passe-t-on d'un poste de cadre en agence de pub à la scientologie ? Indépendante, volontaire, bosseuse, Marion ne semble pas être une proie facile pour tomber dans ce genre de piège. Elle a quand même un passage à vide : pression au boulot, fiesta pour décompresser, nuits blanches, alcool et LSD. Et deux petits Guronzan le matin pour attaquer une nouvelle journée.
Dans cette période de doute sur sa vie affective et professionnelle, Marion rencontre la "bonne" personne qui prétend la remettre d'aplomb avec une méthode d'épanouissement personnel. Idée alléchante : enfin quelqu'un l'écoute, elle est bien accueillie dans un groupe, entourée d'affection.
"A cette époque, me lancer dans une nouvelle expérience ne me faisait pas peur. Bonne ou mauvaise, comment savoir si on n'essaye pas ? Ils étaient tous vachement sympas. J'ai foncé." (p. 33)
Tout semble rose. Environnement chaleureux et bienveillant, sport de remise en forme, coaching pour reprendre sa vie en main (et accessoirement apprendre à manipuler les autres). Mais aussi, en parallèle, insidieusement puis franchement : lavage de cerveau, endoctrinement.
On propose rapidement à cette jeune femme dynamique une promotion au sein de la structure, au centre européen de Copenhague. Les adeptes y vivent en collectivité, en dortoirs (pour les 'bleus'). Ils sont coupés de tout contact avec leurs proches et de l'extérieur en général (journaux et livres interdits), et obligés de trimer pour les services de "l'église", mais aussi parce que la fatigue empêche de réfléchir.
Difficile d'en sortir, on vous cuisine quand on sent la motivation faiblir.
Et les membres continuent à surveiller et harceler longtemps après leur départ ceux qui ont quitté le mouvement et voulu couper les ponts.
Pierre Henri et Louis Alloing ont recueilli et mis en image ce témoignage d'une victime de la Scientologie.
Ne connaissant cette "église" que de très loin, via quelques uns de ses célèbres ambassadeurs, j'ai été surprise de ce fonctionnement hiérarchique, avilissant et de cette vie en collectivité.
La question que je continue de me poser : jusqu'à quel niveau de la hiérarchie les membres d'une secte sont-ils sincères dans leurs croyances ?
--- Dans cette collection, un autre album à découvrir : 'En chienneté, tentative d'évasion artistique en milieu carcéral', de Bast.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Librincanto
  17 avril 2019

La bascule vers la scientologie ne tient qu'à un fil. Il suffit de se sentir vulnérable et de croiser, par hasard, une personne qui semble vous apporter un peu de bien être lors d'une période difficile.
C'est comme cela que commence l'embrigadement, même les alertes des proches sont vaines. Au contraire, elles creusent d'autant plus les incompréhensions entre les proches et la victime. Comment ne pas accepter qu'elle puisse se sentir mieux ?
Une phase d'euphorie et d'engouement mais qui ne dure que très peu de temps. Ensuite l'enfermement, la coupure avec le monde extérieur interviennent très vite pour éviter toute tentation.
Sans compter les conseils prodigués et les activités conseillées qui coûtent une fortune. Mais cela procure tellement de bien être qu'on ne réfléchit plus, on fonce.
Tels sont les prémices de l'endoctrinement.
Difficile d'en sortir une fois qu'on est entré dans ce cercle très fermé. Mais ce n'est pas impossible. Il faut cependant une force de caractère, de la conviction et de la détermination pour ne pas se laisser influencer à nouveau par les menaces des adeptes qui surveillent et épient sans cesse les personnes qui se sont enfuies.
On n'apprend rien de spécifique, les rouages d'un endoctrinement tel qu'on a déjà pu le lire ou l'entendre mais cela reste un témoignage intéressant mais surtout courageux d'une histoire vécue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Erik_
  05 septembre 2020
J'ai bien aimé cette oeuvre autobiographique car elle explique en détail les mécanismes qui entraînent des gens comme vous et moi dans la spirale des sectes. Bon, il n'y aura pas mort d'homme mais une véritable exploitation de l'être humain ce qui reste parfaitement condamnable. Exploiter la détresse humaine est un comportement bien vil. Je suis choqué que certaines stars internationales apportent leur soutien à ces organisations employant des méthodes de voyous.
J'arrive à comprendre mieux pourquoi il faut prévenir les gens de ne pas tomber dans les griffes d'une secte. Ils détruisent l'être humain de l'intérieur en exploitant une situation de faiblesse qui peut être momentanée dans une vie. Il y a des gens qui en réchappent et d'autres qui vont malheureusement vivre dans l'illusion. C'est bien malheureux d'autant qu'ils coupent le lien avec leur famille et leurs vrais amis. C'est ce qui arrive à notre jeune héroïne, une publicitaire qui vient de perdre son travail.
Pour ma part, je suis pour un renforcement des lois visant à lutter contre ces structures pseudo-religieuse ou philosophique. Cela irait jusqu'à l'interdiction de publier des avis d'une oeuvre même sur ce site plutôt ouvert. On va crier à la liberté d'expression mais justement, les sectes se raccrochent à cet argument pour prospérer dans leurs idées aux travers les oeuvres de leurs gourous. Je pense qu'un simple avertissement ne suffit pas. En tout cas, cet ouvrage est effectivement d'utilité publique.
Par ailleurs, la narration est assez fluide et le dessin même s'il n'est pas révolutionnaire n'en demeure pas moins agréable. Au-delà de la forme, on sera vite emballé par le fond du sujet qui est rarement abordé en bande dessinée. Raison de plus pour lire cette oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore
  07 septembre 2018
Marion, de son nom d'emprunt, a été embrigadée par les scientologues. Elle témoigne de leurs méthodes dans cette bande-dessinée.
"Dans la secte" est un témoignage intéressant. On y voit comment un être humain ordinaire peut se retrouver influencé par des personnes aux allures sympathiques. L'endoctrinement et la soumission sont amenés de manière progressive et laissent penser à la personne qu'elle est maître de ses décisions. Jusqu'à ce que ça dérape...
Il n'y a pas d'apitoiement dans ce témoignage, juste des faits. C'est un moyen efficace de faire de la prévention.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   09 février 2014
Raphaël... Un adepte pur et dur [de la scientologie]. Alors que s'émiettait mon âme, il n'a pas eu de mal à m'emmener à une réunion d'information. Juste pour voir...
- En fait, c'est quoi ?... Une religion ?
- Une philosophie religieuse, plus exactement. Qui s'appuie sur des techniques de connaissance de soi... Des techniques SCIENTIFIQUES éprouvées depuis une cinquantaine d'années, pour développer le mental des gens. Le but est d'améliorer le rapport aux autres, d'avoir une vie plus intéressante, d'oeuvre pour un monde meilleur.
(p. 27)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
ZilizZiliz   20 février 2014
Ce n'est pas parce que je suis sortie de la secte que la secte est sortie de moi... Ce n'était pas juste une aventure qui se termine bien... Bien après avoir rompu avec la secte, je me surprenais encore à utiliser le vocabulaire de la Sciento ! Comme si je continuais à penser et agir en fonction des critères qu'on m'avait inculqués. Et encore, je n'y suis restée qu'un an ! Mais il m'a fallu beaucoup de temps pour me désintoxiquer, me réadapter au monde extérieur que la secte m'avait appris à noircir, à craindre, à mépriser.
(p. 88)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   09 février 2014
- Cette philosophie [la scientologie] va au-delà des croyances politiques et religieuses. (...) A la mort l'âme quitte le corps. Après avoir perdu tout souvenir, elle revient sur terre pour se réincarner dans un nouveau corps de la même race.
- De la même race ? Tes scientologues auraient-ils trop peur de se retrouver dans la peau d'un de ces Africains qu'ils ont laissé mourir de faim dans une vie antérieure ?
- Ce n'est pas du racisme. Demande à un Indonésien s'il ne préfère pas être réincarné en Asiatique, plutôt qu'en Irlandais ou en Chilien.
(p. 28-29)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mustangomustango   03 février 2012
Quand ils ont compris que je retournais leurs méthodes contre eux, ils ont commencé à douter. Et au bout de 5h d'interrogatoire, ce sont eux qui ont fini par céder. J'avais gagné , mais j'osais à peine le croire.
-C'est bon...Va chercher tes affaires et va-t'en! T'es finie, Marion!
Commenter  J’apprécie          30
BibliotekanaBibliotekana   06 janvier 2015
J'étais comme une prisonnière cuisinée par l'ennemi. On essayait de me mettre en état de choc. On voulait me pousser à bout, que je m'effondre en pleurs en me repentant de mes faiblesses. Mais grâce aux techniques de résistance - façon GI's - qu'on m'avait si bien apprises, je ne me laissais pas déstabiliser.
Commenter  J’apprécie          20

>Autres religions>Autres religions>D'origines diverses : Gnosticisme, manichéisme, théosophie, scientologie (42)
autres livres classés : scientologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
198 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre

.. ..