AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Gautier-Languereau (08/10/2014)
4.28/5   47 notes
Résumé :
Dans les rues de New York, Little man a fait un rêve.
Cassius rêve à New York. Il se promène dans la ville et veut traverser le pont.

Le nouveau voyage éblouissant d'Antoine Guilloppé.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,28

sur 47 notes
5
11 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

Myriam3
  25 mars 2015
Cet album me tapait dans l'oeil depuis un bon moment, et puis, à la médiathèque, le voilà, exposé sur son présentoir, et je me suis jetée dessus pour être certaine de l'avoir!
Il faut dire que la couverture a de quoi séduire, entre le graphisme épuré, la sobriété des couleurs et le fait qu'elle-même soit "découpée au laser" - je viens de l'apprendre. Enfin, j'aime les albums jeunesse grand format.
Si je ne l'ai pas acheté pour les fêtes de Noël, c'est simplement parce que mon aîné a tout juste 7 ans et que je ne suis pas certaine qu'elle soit adaptée à son âge, je ne lui ai pas encore lu.
Chaque page est magnifique, alternant les paysages urbains - New York - et des pages découpées avec la finesse de la dentelle se superposant sur ces paysages.
Cassius, un jeune garçon, traverse ses pages lors d'un rêve; il court dans les rues, ébloui, libre, et pense au pays en guerre qu'il a dû fuir.
Le texte est court, un peu trop à mon goût, et laisse le lecteur se faire sa propre idée des émotions qui traversent Cassius. Je le prends comme une première approche aux thèmes de l'exil et de la liberté.
Un très bel album à feuilleter encore et encore!
Lien : http://pourunmot.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
tamara29
  16 juillet 2022
‘'Little man'' est un album jeunesse qu'on peut qualifier de livre d'art tant ce que nous offre Antoine Guilloppé est créatif et de pleine beauté.
Cassius est un petit garçon noir. Il veut traverser le pont de New-York. Il veut courir pour le faire, pour échapper aux adultes, au monde des adultes qui l'effraie. On comprend qu'il vient d'un ailleurs, un pays en guerre qu'il a fui avec ses parents. L'histoire est à la fois triste et belle. Très rapide à lire, à la fois par le texte court mais aussi par le rythme de l'enfant qui veut courir, cet album se lit pourtant tout en lenteur car il nous faut admirer chaque page.
Par la nouvelle technique de découpe au laser, une page sur deux est finement découpée comme de la dentelle. Et c'est vraiment ce découpage si fin qui impressionne et qui rend l'album original. L'auteur s'appuie sur cette technique pour créer un album enchanteur. On s'émerveille de ces jeux de miroir, ces dessins ajourés, ces images mêlant graphisme des buildings, rondeur des visages et des feuilles des arbres. En tournant la page, on découvre un autre point de vue, une autre compréhension, un autre détail au verso. Ce travail d'orfèvrerie -en détails minutieux, en découpe délicate (oui, de la vraie dentelle)- allié à cette élégance du noir et blanc et quelques touches de couleur suffisent à nous faire comprendre dès la première page qu'on tient un incroyable ouvrage entre les doigts, de la poésie à chaque page. Et on tourne chacune d'elles avec précaution, pour ne pas les abimer bien entendu, elles, si fines et fragiles, mais aussi pour contempler comme il se doit tout le travail de cet artiste. Bien sûr le jeune lecteur doit être averti de la délicatesse du livre. Il en prendra soin s'attachant à Little man et en comprenant toute la valeur esthétique de ce livre.
J'ai découvert Antoine Guilloppé avec ‘'Little man'' pour lequel il a été primé: lauréat du programme "Hors les Murs" de l'Institut Français. Il va sans dire que je conseille vivement aux enfants et adultes d'aller à la découverte de son travail et ses albums.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
blandine5674
  29 septembre 2021
Encore un bel ouvrage que nous offre Antoine Guillopé avec ce jeune garçon qui, ayant fuit son pays en guerre, rêve de traverser le pont de New-York. Peu de texte. Nul besoin puisque dessins et couleurs parlent d'eux-mêmes au travers de ces découpes au laser nous offrant une fine dentelle à admirer.
Commenter  J’apprécie          240
OverTheMoonWithBooks
  18 avril 2019
Le petit Cassius a fait un rêve... Un rêve américain. Pour lui, le rêve a réussi, et il profite des quartiers de Manhattan et leur sécurité.
C'est intéressant de voir à quel point des thématiques peuvent se recouper même dans des albums jeunesse ! Une fois de plus, en peu de mots, l'auteur évoque l'immigration, les enfants soldats... À travers de superbes pages découpées au laser qui rappellent Plein Soleil ou King Kong!
Commenter  J’apprécie          130
mlseditions
  09 décembre 2015
Une véritable découverte pour ce livre jeunesse lauréat du programme "Hors les Murs" de l'institut français. Très peu de texte mais des illustrations magnifiques qui sont entrecoupées de pages découpées au laser. Cela donne presque un résultat de dentelle. C'est original, avec un beau message. J'ai adoré et je le conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
beamag87beamag87   10 octobre 2014
Cassius a fait un rêve. Il a rêvé qu'il avait le droit de traverser le pont. Il a rêvé qu'il courait si vite que personne ne pouvait l'arrêter... " Comme suspendu à son rêve, Cassius s'accroche aux grillages de New-York. Il songe qu'il traverse le pont de Brooklyn, et poursuit son chemin en une course vibrante à travers New-York. Il songe à quel point il aime cette ville qui le réconforte, il songe aussi qu'avant, il habitait loin d'ici. Avant, quand c'était la guerre, avant qu'il ne traverse l'Océan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LilizLiliz   10 octobre 2015
La guerre l'avait forcé à traverser l'Océan.
Maintenant, il n'a plus peur.
La statue veille sur lui.Cassius aime cette nouvelle ville.
Elle est en lui comme un gros moteur qui ronronne.
Son souffle est chaud et réconfortant.
Commenter  J’apprécie          60
Virginie94Virginie94   02 décembre 2014
Cassius aime cette nouvelle ville.
Elle est en lui
comme un gros moteur qui ronronne.
Son Souffle est chaud et réconfortant.

Commenter  J’apprécie          20

Videos de Antoine Guilloppé (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Guilloppé
A l'occasion du Salon du Livre de Montreuil 2021, Antoine Guilloppé vous présente son ouvrage "Pleine brume" aux éditions Gautier-Languereau.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2568007/antoine-guilloppe-pleine-brume
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : émigrationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1336 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre