AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Gautier-Languereau (08/10/2014)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Dans les rues de New York, Little man a fait un rêve.
Cassius rêve à New York. Il se promène dans la ville et veut traverser le pont.

Le nouveau voyage éblouissant d'Antoine Guilloppé.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Myriam3
  25 mars 2015
Cet album me tapait dans l'oeil depuis un bon moment, et puis, à la médiathèque, le voilà, exposé sur son présentoir, et je me suis jetée dessus pour être certaine de l'avoir!
Il faut dire que la couverture a de quoi séduire, entre le graphisme épuré, la sobriété des couleurs et le fait qu'elle-même soit "découpée au laser" - je viens de l'apprendre. Enfin, j'aime les albums jeunesse grand format.
Si je ne l'ai pas acheté pour les fêtes de Noël, c'est simplement parce que mon aîné a tout juste 7 ans et que je ne suis pas certaine qu'elle soit adaptée à son âge, je ne lui ai pas encore lu.
Chaque page est magnifique, alternant les paysages urbains - New York - et des pages découpées avec la finesse de la dentelle se superposant sur ces paysages.
Cassius, un jeune garçon, traverse ses pages lors d'un rêve; il court dans les rues, ébloui, libre, et pense au pays en guerre qu'il a dû fuir.
Le texte est court, un peu trop à mon goût, et laisse le lecteur se faire sa propre idée des émotions qui traversent Cassius. Je le prends comme une première approche aux thèmes de l'exil et de la liberté.
Un très bel album à feuilleter encore et encore!
Lien : http://pourunmot.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
Under_the_Moon
  18 avril 2019
Le petit Cassius a fait un rêve... Un rêve américain. Pour lui, le rêve a réussi, et il profite des quartiers de Manhattan et leur sécurité.
C'est intéressant de voir à quel point des thématiques peuvent se recouper même dans des albums jeunesse ! Une fois de plus, en peu de mots, l'auteur évoque l'immigration, les enfants soldats... À travers de superbes pages découpées au laser qui rappellent Plein Soleil ou King Kong!
Commenter  J’apprécie          130
mlseditions
  09 décembre 2015
Une véritable découverte pour ce livre jeunesse lauréat du programme "Hors les Murs" de l'institut français. Très peu de texte mais des illustrations magnifiques qui sont entrecoupées de pages découpées au laser. Cela donne presque un résultat de dentelle. C'est original, avec un beau message. J'ai adoré et je le conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          120
albumsdelucie
  18 mai 2015
Antoine Guilloppé n'est plus un illustrateur à présenter et pourtant, je ne m'étais jamais réellement penché sur son travail avant de rencontrer Little Man et d'en tomber sous le charme. Son travail de découpage tout en finesse est remarquable, repoussant les frontières de l'album. L'extrême contraste du blanc et du noir sont à l'honneur dans plusieurs titres. Dans Little Man, des vifs superbes s'invitent et colorent les cadres urbains de New-York.
C'est la vie de Cassius, petit homme rêvant éveillé de cette liberté chérie par les hommes. C'est un réfugié à cet autre bout du monde, au coeur de la ville et ses grandeurs étonnantes. Buildings et ouvrages d'art, tout semble ici vouloir toucher les cieux. Cassius, joli prénom qui nous rappelle le combat d'un autre homme noir, comme lui. Se battre pour être reconnu à sa juste valeur, se battre pour exister.
Ce bout d'homme nous emmène à la découverte de cette ville immense qui l'accueille telle une seconde mère-patrie. L'envie d'y courir ou de s'y faufiler. Cassius se souvient toutefois de son passé, habité de terreur et de violences guerrières, de l'autre côté de l'océan. Little Man est un album d'une beauté et d'une profondeur qui vous laissera bouche-bée, une oeuvre qui élève la littérature jeunesse au sommet de gratte-ciels.
Lien : http://coursdefrancais63.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Colibrille
  01 avril 2015
A travers ses albums, Antoine Guilloppé a déjà exploré bien des paysages : la jungle, la savane, la forêt ou encore la banquise. Cette fois-ci, c'est dans la ville qu'Antoine Guilloppé trouve l'inspiration. Contrairement à son habitude, il construit donc une histoire dans un décor très urbain. Il met en scène la grosse pomme, aka New York, dans de somptueux décors découpés au laser. le résultat est stupéfiant. Les pages de couleurs vives renforcent les découpes sur papier noir ou blanc. Grâce à cette alternance de couleurs vives et de noir et blanc, Antoine Guilloppé brosse un portrait saisissant de cette ville éclectique.
Même si cet album se dévore des yeux, il ne m'a pas autant plu que "Pleine lune", "Ma jungle" ou encore "Plein soleil". L'histoire de little man, le petit émigré, m'a semblé un peu stéréotypée et ne m'a pas vraiment émue. Je trouve que ses précédentes histoires, proches du conte traditionnel, sont plus poétiques et stimulent mieux l'imagination. Plus simplement, j'avoue préférer les décors naturels (jungle, forêt, banquise) à ceux bâtis par l'homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
beamag87beamag87   10 octobre 2014
Cassius a fait un rêve. Il a rêvé qu'il avait le droit de traverser le pont. Il a rêvé qu'il courait si vite que personne ne pouvait l'arrêter... " Comme suspendu à son rêve, Cassius s'accroche aux grillages de New-York. Il songe qu'il traverse le pont de Brooklyn, et poursuit son chemin en une course vibrante à travers New-York. Il songe à quel point il aime cette ville qui le réconforte, il songe aussi qu'avant, il habitait loin d'ici. Avant, quand c'était la guerre, avant qu'il ne traverse l'Océan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LilizLiliz   10 octobre 2015
La guerre l'avait forcé à traverser l'Océan.
Maintenant, il n'a plus peur.
La statue veille sur lui.Cassius aime cette nouvelle ville.
Elle est en lui comme un gros moteur qui ronronne.
Son souffle est chaud et réconfortant.
Commenter  J’apprécie          60
Virginie94Virginie94   02 décembre 2014
Cassius aime cette nouvelle ville.
Elle est en lui
comme un gros moteur qui ronronne.
Son Souffle est chaud et réconfortant.

Commenter  J’apprécie          20
Videos de Antoine Guilloppé (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Guilloppé
L'auteur-illustrateur Antoine Guilloppé était l'un des 4 artistes invités cette année à présenter son travail à l'exposition du 35e Salon du livre et de la presse jeunesse. Il revient pour nous sur les techniques qu'il utilise, ses méthodes de travail et ses inspirations.
Né à Chambéry, Antoine Guilloppé a suivi des cours à l'École Emile Cohl de Lyon. Grâce à la découpe au laser, il a su développer des récits marqués par des jeux de lumières, de profondeur et d'ombres.
autres livres classés : émigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre