AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791097434373
269 pages
Éditeur : Lynks Editions (10/10/2019)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Thorngrove. Sa forêt d'épines. Son manoir abandonné. Sa légende noire. Ses jumelles maudites.
Lorsque Madeline débarque à Oakgrove et s'intéresse d'un peu trop près à Thorngrove, elle déclenche une série d'événements de plus en plus inquiétants. Et lorsque sa sœur est touchée, Madeline se demande quelles forces obscures elle a bien pu réveiller...

Thorngrove. Sa forêt d'épines. Son manoir abandonné. Sa légende noire. On raconte que jadis, des j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  15 décembre 2019
Ce roman d'horreur m'intrigue depuis le bel avis des Fantasy d'Amanda. Or, lorsque j'ai vu qu'il était dans la sélection des vingt finalistes du PLIB 2020, j'ai décidé de céder à la tentation… J'ai plutôt bien fait, car ce livre possède de nombreux atouts, notamment son ambiance gothique. Toutefois, je m'attendais à plus de frissons, de rebondissements surnaturels, une explication plus poussée sur la malédiction et un dénouement moins précipité… Je recommanderais davantage cette histoire à ceux qui lisent peu dans le genre ou aux lecteurs souhaitant un one-shot horrifique pour la période automnale.
« Thorngrove » va se placer aux côtés de Madeline, une adolescente sanguine et rebelle en pleine crise, et de sa petite soeur Meadow, une jeune fille sensible avec quelques problèmes psychologiques. Les demoiselles vont débarquer avec leur mère dans la ville de Wisconsin où toute la famille espère prendre un nouveau départ. Malheureusement, les choses ne se passeront pas comme prévu, que ce soit au lycée ou à la maison. Évidemment, on n'échappe pas à la thématique de l'intégration avec un décor étudiant où l'on distingue des personnages clichés comme la pimbêche pompom girl, le beau gosse séducteur, le mec solitaire mais sympa, etc. Je regrette que les personnages secondaires soient aussi stéréotypés et creux. Comme souvent, on ne va développer que l'ami de l'héroïne, ce que je trouve peu… J'aurais par exemple espéré que l'on donne un peu plus de consistance à la mère et à la cousine de celle-ci, car les deux adultes n'ont finalement qu'un rôle minime dans le scénario. En revanche, j'ai apprécié le développement des deux narratrices, car elles sont toutes les deux attachantes, imparfaites et mystérieuses. Toutes les deux ont un lien très fort qui oscille entre admiration, affection, rejet et crainte. J'ai eu beaucoup d'intérêt à les voir ensemble ou évoluer au fil de l'intrigue.
Rapidement, le domaine de Thorngrove va intriguer Madeline qui va décider d'en faire l'objet d'un devoir maison. Bravant l'interdit, elle va se rendre dans ce lieu lugubre en compagnie de Blaine, un camarade. Suite à cette visite, des événements inexpliqués et terrifiants vont survenir. Ces derniers vont avoir un terrible impact sur le comportement de la cadette, qui va se mettre à avoir des propos sinistres, voire incohérents, ainsi qu'un curieux rapport avec la mort et les animaux. le tempérament de l'ainée, déjà colérique et impulsif, va gagner en violence. Hormis une scène se déroulant à Halloween, je n'ai pas trouvé que c'était spécialement gore ou effrayant cependant, j'ai aimé l'atmosphère surnaturelle. Cécile Guillot a mélangé la magie noire aux légendes amérindiennes, ce qui m'a bien plu ! J'ai également apprécié le fait qu'entre deux chapitres, elle intègre des extraits de journaux intimes appartenant aux jumelles maudites. le contenu gagne progressivement en horreur et, à travers des mots en gras formant un second message, on sent qu'une entité sème le chaos au sein de la fratrie. Or, ce maléfice a qui a touché les jumelles du passé semble de nouveau sévir avec Madeline et Meadow… Très vite, le récit gagne en tension qui va monter crescendo. L'auteure a renforcé ce sentiment d'oppression avec une mise en page originale, puisqu'à la fin de chaque chapitre, on remarque des branches de ronces grandissant petit à petit, jusqu'à devenir un amas végétal étouffant.
« Thorngrove » est donc un roman d'horreur reprenant tous les codes du genre, mais qui saura sans doute vous conquérir grâce à son ambiance glaçante et à une relation fraternelle intéressante ! Certes, on va souvent à l'essentiel et certains passages sont rapides toutefois, ce fut une bonne lecture prenante et efficace.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
cristalya
  24 février 2020
Ce livre me tentait beaucoup de par sa couverture ainsi que son résumé promettant légende sanglante et ambiance horrifique..
Ce roman, je l'ai lu littéralement en une soirée. Il est certes relativement court, mais je n'ai pas voulu le lâcher avant d'arriver à la fin.
On accompagne les deux soeurs, Madeline et Meadow, qui vont aux côtés de leur mère, déménager chez leur tante suite au divorce de leurs parents. Elles arrivent ainsi dans une petite ville paumée au milieu de la forêt où la principale activité économique est loin d'être passionnante. Seulement, un manoir abandonné va attirer l'attention de Madeline, à ses risques et périls.
J'ai été prise dans l'histoire, l'autrice a su instaurer un suspens au fil des pages. On retrouve une ambiance un peu sombre, avec une légende sanglante. L'autrice fait avancer son histoire la plupart du temps du point de vue de Madeline, mais on a également certains chapitres, très courts à chaque fois, du point de vue de sa soeur Meadow. Ces derniers sont intriguants et sèment le doute, tout en permettant de mieux cerner la personnalité un peu particulière de la jeune soeur. Également, on a de courts passages qui sont des extraits des journaux intimes des jumelles de la légende, qui permettent de faire ressentir l'ambiance sombre qui se dégage de leur histoire, de sentir l'horreur et l'angoisse s'installer petit à petit, fragmentant le lien entre les deux soeurs.
Concernant les personnages, je dois avouer que j'ai parfois trouvé Madeline agaçante. Dès qu'il s'agissait de son père, elle partait subitement dans une colère noire, jusqu'à en être mauvaise avec Meadow, et à ne pas respecter les souhaits et envies légitimes de sa soeur. Ce côté de sa personnalité m'a profondément agacée, même si j'ai apprécié la suivre le reste du temps. Au contraire, j'ai beaucoup aimé Meadow, qui malgré être arrivée dans l'adolescence, garde un côté très innocent et naïf de l'enfance. Elle a une personnalité attachante, et en même temps, on comprend qu'elle puisse mettre les gens mal à l'aise sans qu'elle ne s'en rende compte.
On ressent l'ambiance un peu étrange et pesante le long du roman, et les illustrations de lierre qui apparaissaient au fil du roman ajoutaient à l'histoire que nous découvrons. Je n'ai pas vraiment ressenti de frissons pour être honnête, mais j'ai beaucoup apprécié ma lecture, car c'est clairement le genre d'univers et d'ambiance qui me plaisent.
de plus, cette histoire n'est pas seulement une histoire angoissante, mais surtout une histoire de soeurs. le lien entre Madeline et Meadow est central dans le roman, avec l'amour que l'on se porte entre soeurs, mais aussi la jalousie et l'envie que l'on peut parfois ressentir l'une envers l'autre malgré que l'on ferait tout pour l'autre.
J'ai aimé la fin, surtout qu'avant la révélation, je ne m'attendais pas totalement à ça. Elle se déroule un peu vite, il est vrai, mais elle conclut plutôt bien l'histoire que nous avons découverte au fil des pages.

Pour conclure, ce roman à l'allure étrange et angoissante est une réussite pour moi malgré un protagoniste parfois agaçant. Je n'ai pas ressenti d'angoisse personnellement, mais le suspens et l'ambiance m'ont emportée, m'empêchant d'éteindre la lumière avant d'avoir terminé ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leslivresenchantes44
  30 octobre 2019
Nous allons suivre le personnage de Madeline qui emménage à Oakgrove suite à la séparation de ses parents en compagnie de sa soeur Meadow et de sa mère. Leur père étant resté dans leur ancienne ville. A leur arrivée, la jeune fille se sent immédiatement attirée par une bâtisse abandonnée à l'extérieure de la ville : Thorngrove. Elle décide de la placer au coeur d'un devoir qu'elle doit réaliser pour les cours. Tout en tentant de s'acclimater à sa nouvelle vie et de protéger sa soeur, Madeline fera des recherches sur Thorngrove qui semble être en proie à des forces maléfiques… Fiction ou fait réel ? 
Madeline est un personnage au fort caractère, rebelle et indépendante. Elle aime les légendes urbaines, la photographie et passer du temps avec sa soeur. Elle est d'ailleurs surprotectrice quand il s'agit de cette dernière. Meadow est douce et fragile. Elle aime les contes pour enfants et les poupées. C'est une enfant à part qui a du mal à se faire des amis et qui possède une passion exacerbée et quelque peu morbide pour les oiseaux…
Bien que les deux soeurs soient très différentes, elles sont très attachées l'une à l'autre. Je me suis plus attachée au personnage de Meadow qu'à celui de Madeline. J'ai aimé la fragilité et la singularité de la cadette. Elle est étrange et son comportement parfois dérangeant mais elle fait toujours preuve de gentillesse et de bienveillance. Les deux soeurs ressentent une espèce de fascination pour Thorngrove, qui attire et obsède…
Thorngrove est une bâtisse abandonnée majestueuse et protégée du passages des hommes. D'elle, il se dégage une aura sombre et inquiétante, comme si la demeure était habitée d'une volonté propre mais surtout maléfique. J'ai aimé en apprendre plus sur l'histoire de Thorngrove, ses anciens propriétaires et les faits macabres qui s'y sont déroulés.
J'ai bien aimé la plume de l'autrice, douce et entraînante. L'histoire est rythmée notamment puisque l'on va suivre plusieurs points de vue. Bien que ce soit celui de Madeline qui prenne le plus de place dans le récit, j'ai adoré les passages où Meadow s'exprimait ainsi que ceux consacrées aux soeurs vivants par le passé dans le manoir. 
Cette lecture est idéale pour la saison automnale et encore davantage pour l'arrivée d'Halloween. C'est une histoire qui saura tenir en haleine puisqu'elle instaure dès le début du récit un climat particulier, brumeux avec une pointe de tension. Bien qu'elle prenne du temps avant de s'accroître, il y a toujours cette sensation désagréable de tension qui pèse en arrière-plan. Comme une intuition, on se prépare au pire… J'ai bien aimé la façon dont c'était amené puisque cela me donnait vraiment envie de poursuivre la lecture et de percer les mystères de Thorngrove. Plus le récit avançait et plus je me questionnais. Je me demandais comment pouvait finir l'histoire qui gardait son lot de secrets mais une chose est sûre, je n'étais absolument pas préparée à cette fin qui m'a bouleversée et dévastée.
'' Peut-être que moi aussi je ne suis qu'une poupée et qu'une petite fille décide de ma vie. […] Peut-être que mon monde n'est rien d'autres qu'un tas de vieux jouets rangés dans un coffre de bois.''
C'était une bonne lecture pleine d'originalité qui a su me surprendre et m'envoûter. Je garderais mes distances avec Thorngrove si j'étais vous… Mais si jamais vous osez vous y aventurer, soyez prudents et préparez-vous au pire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FungiLumini
  18 octobre 2019
Un nouveau roman de Cécile Guillot, avec une couverture plus que magnifique et une quatrième de couverture qui traite de thématiques qui me plaisent particulièrement : j'ai été obligée de craquer aux Halliennales 😀 Aussitôt acheté, aussitôt dévoré : il ne m'aura fallu que deux jours pour découvrir les plus sombres secrets de Thorngrove… Une lecture parfaite en cette période d'Halloween ! Je l'ai mise dans la catégorie Tu n'en reviendras pas ! du #pumpkinautumnchallenge .
Madeline et Meadow sont soeurs. Elles emménagent avec leur mère dans la petite ville de Oakgrove, car leurs parents se séparent. Sur le chemin, Madeline voit un panneau indiquant Thorngrove. Lorsqu'elle doit trouver un sujet pour un devoir d'histoire dans sa nouvelle école, elle propose à son partenaire Blaine de s'intéresser d'un peu plus près à ce lieu abandonné. Ses recherches vont tourner à l'obsession : qu'est-il arrivé aux jumelles André, ainsi qu'aux propriétaires suivants ? Dans un même temps, Meadow, déjà fragile psychologiquement, se comporte de plus en plus bizarrement…
On suit principalement Madeline : sa vie à l'école et en dehors, sa situation familiale, ses rêves de plus en plus étranges… Elle sent un changement s'opérer en elle. Bien qu'elle avait déjà eu un accès de violence auparavant, ceux-ci se multiplient quand elle est à Oakgrove. Elle est tout le temps sur le fil, prête à exploser, malgré des efforts pour se calmer… ce qui ne lui amène pas que des amis.
Au contraire, sa soeur, qui était harcelée et vue comme un « monstre » dans son ancienne école à cause de son tempérament rêveur et immature, s'intègre plutôt bien dans ce nouveau cadre de vie. Les deux soeurs s'éloignent l'une de l'autre, Madeline souhaitant surprotéger sa petite soeur et Meadow étant en quête de reconnaissance qu'elle n'était plus une petite fille fragile, mais une jeune femme.
Des éléments étranges surviennent au fil des pages, des choses bizarres qui paraissent anodines, mais qui font monter la tension du récit d'un cran à chaque occurrence. La narration alterne entre de longs chapitres du point de vue de Madeline, de courts extraits poétiques par Meadow, ainsi que des bouts des journaux intimes des jumelles, inaccessibles aux deux soeurs du présent, mais qui ajoutent à l'angoisse grandissante du lecteur.
Seul petit bémol pour moi : la fin. Je l'ai trouvée vite expédiée, alors qu'elle aurait pu proposer tellement plus en ambiance angoissante et stressante, voire en horreur. (surtout vu ce qui s'est passé avant :p ) L'épilogue manque aussi un peu d'émotions à mon goût, trop court pour explorer certains aspects.
L'objet-livre est quant à lui superbe : il y a déjà cette sublime couverture, mais aussi une mise en page incroyable, avec des ronces qui envahissent petit à petit le texte, devenant plus volumineuses, oppressantes à chaque chapitre. On voit littéralement la malédiction se propager sans rien pouvoir y faire. Certains passages cachent aussi un second message, qui fait froid dans le dos. Et comme toujours, le texte est aéré, ce qui donne un plus grand plaisir de lecture.
Une lecture addictive, dans laquelle la tension monte petit à petit, éléments étranges et anodins qui poussent à l'angoisse. Deux soeurs aux caractères opposés se retrouvent au coeur d'une sombre histoire dont elles vont tenter de percer les secrets… à leurs risques et périls. Un roman parfait pour Halloween !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MadameRatou
  09 octobre 2019
Dans cette histoire nous suivons plusieurs personnes, mais le protagoniste principal répond au nom de Madeline Rodman. Cette jeune adolescente vient de quitter sa bourgade, Madison, ainsi que ses amis et son quotidien tranquille qu'elle aimait tant pour un coin perdu qui se situe au nord de Wisconsin. Son père a lâchement trompé sa mère avec sa secrétaire – cliché – et après leur séparation, il a été décidé que les filles déménageraient à Oakgrove, une ville forestière de moins de neuf mille habitants, pour vivre avec de la famille éloignée. Si l'aînée éprouve désormais une immense colère vis-à-vis de son paternel, la cadette, elle, est plus fragile, plus sensible : il lui manque. Quant à la figure maternelle, brisée, elle préfère ne pas en parler. Qu'importe, une nouvelle vie loin de lui les attend, toutes les trois. Et elle commence au lycée, où les enfants vont étudier et où Molly, la mère, va travailler. Madeline, qui va arriver en cours d'année de terminale, va se voir obligée de former un binôme avec Blaine Lewis, un jeune garçon bien étrange, pour réaliser un projet de classe. le but ? Parler de l'histoire de la ville. Rapidement, leur sujet va pencher vers Thorngrove, un manoir mystérieux qui renferme bien des secrets et autour duquel tournent de sombres légendes urbaines. À partir du moment où l'héroïne s'intéressera d'un peu trop près à ce lieu et à son histoire, sa vie va prendre un tournant dramatique et rien ne sera jamais plus comme avant.
Parlons maintenant des personnages et de ce que j'ai pensé d'eux. Bien évidemment, pour commencer, nous avons Madeline. Rebelle, colérique, capricieuse, égoïste, énervante, méchante, c'est une héroïne pas comme les autres qui cumule plusieurs défauts et qui arrive aisément à se faire détester. Sa façon d'être mériterait vraiment un « léger » changement. Des leçons de politesse et de bonne conduite ne devraient pas non plus lui faire de mal. Je comprends qu'elle puisse haïr son père, seulement, en vouloir à la Terre entière ne changera rien à la situation. Avec moi, en tout cas, ça ne l'a pas fait. Malgré cela, j'ai bien aimé la suivre et voir son évolution au fil des pages. Meadow, quant à elle, est l'exact opposé de sa soeur : attendrissante, mignonne comme tout, gentille comme pas permis, sage comme une image, bien élevée.. elle possède bien des qualités. Cependant, cette petite fille n'est pas comme les autres. Disons qu'elle a des particularités bien spécifiques qui font d'elle ce qu'elle est. Certains diront qu'elle est handicapée, quand pour d'autres elle sera simplement bizarre – je n'en dis pas plus, à vous de vous pencher sur ce livre et de découvrir le pourquoi du comment – ! Nous suivons également un jeune homme, Blaine Lewis, qui traîne une drôle de réputation derrière lui au lycée. Je l'ai trouvé juste, sincère, charmant, et je ne comprends pas pourquoi les gens l'évitent. Tout ce qu'il mérite, c'est un câlin. Nous avons aussi Clémence et Ophélie, les soeurs André qui sont à l'origine de tout. de courts chapitres leur sont consacrés, et c'était très intéressant.
Ce roman n'est pas un coup de coeur mais nous y sommes presque. La plume de l'autrice était envoûtante, le texte était fluide, les pages défilaient sans que je ne m'en aperçoive réellement, l'intrigue était géniale, l'ambiance tantôt oppressante tantôt mélancolique était incroyable, et la plupart des personnages étaient fantastiques. Plus on s'approchait de la fin, plus le lecteur ressentait une forte tension. En plus de cela, le travail éditorial n'a pas été négligé. Non seulement la première de couverture est à tomber, mais l'intérieur du bouquin a ses propres détails. de belles illustrations détaillant des ronces étaient immiscées par-ci par-là et plus le récit devenait angoissant, plus elles prenaient de place. Malheureusement, un point m'a dérangée : la fin, que j'ai trouvée bâclée. Il m'aurait fallu un ou deux chapitres de plus, sur le « après ». Là, j'ai eu une sensation de manque, et c'est regrettable.
À celles et ceux qui cherchent une lecture parfaite pour halloween qui approche à grands pas. À celles et ceux qui aiment les atmosphères lourdes, pesantes, qui cachent quelque chose. À celles et ceux qui veulent ressentir des frissons et découvrir une histoire passionnante. Ne cherchez plus, Thorngrove est fait pour vous. En plus ça tombe bien, sa sortie est prévue pour demain ! Merci aux éditions Lynks pour cet envoi, et pour la confiance qu'ils m'ont accordée. ♥
Lien : http://madameratou.com/thorn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
FungiLuminiFungiLumini   18 octobre 2019
Il s’est approché de moi. Il a posé sa main sur mon front. Et j’ai senti. Le néant. Le vide. Tout était noir autour de moi. En moi. J’ai eu si froid. J’ai toujours froid… Le cœur gelé comme un flocon de neige. J’aurais tellement voulu le réchauffer, mais j’ai peur qu’il fonde, qu’il disparaisse, car alors que resterait-il ? Une enveloppe vide, une carcasse, comme ces pauvres animaux morts…
Commenter  J’apprécie          40
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 octobre 2019
- Il y a des registres médicaux et juridiques, tout ce qui, à l'époque, relevait du secret professionnel.
- Tu crois qu'il y a un rapport d'autopsie? soufflai-je à Blaine. Ca répondrait à pas mal de questions !
- C'est dégueulasse, je veux pas lire ça !
- T'inquiète, je m'en chargerai, trouillard !
Commenter  J’apprécie          10
Maeva_AMaeva_A   12 octobre 2019
La sorcière voit tout, même si ses prunelles sont aveugles… Elle erre avec son familier, prête à te dévoiler ton destin… Si son corbeau mange tes yeux, il pourra te chuchoter ton avenir… Il adore ça !
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 octobre 2019
J'aimais bien les histoires d'horreur, et savoir que tous ces contes se référaient à des lieux réels, qui plus est de la région, me fascinait. A l'instar de Thorngrove, des tas d'endroits recelaient en leur sein des secrets mystérieux ne demandant qu'à être percés.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 octobre 2019
Il me veut du mal. Il nous veut du mal. A moi. A Maddie. Je ne sais pas ce qu'il attend de nous, mais c'est mauvais. Très mauvais. Comme la sorcière des contes de fées. Comme le diable de la Bible. Non, il est pire, je crois.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Cécile Guillot (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Guillot
L'aube de la Guerrière de Vanessa Terral, Un roman aux éditions du Chat Noir Troisième tirage maintenant disponible www.editionsduchatnoir.com
Musique : L'ombre du groupe Kells (avec l'aimable autorisation du groupe) Illustrations : Cécile Guillot & Miss Gizmo
autres livres classés : gothiqueVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
644 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

.. ..