AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Al Dorsey, le détective de Tahiti tome 5 sur 5
EAN : 9782367344461
280 pages
Au Vent des Iles (06/10/2022)
3.64/5   11 notes
Résumé :
À Tahiti, Al Dorsey, ne sait plus où donner de la tête !

Trafic de méthamphétamines, séquestration, arnaques façon pyramide de Ponzi, mutilations en mode cannibale. Les entreprises criminelles semblent s’être passées le mot. Ajoutez à cela un cousin azimuté fraîchement débarqué de métropole… C’est beaucoup pour le célèbre et unique détective privé de l’île. Heureusement son ami, le commissaire Sando, est là pour l’aider, quitte à malmener la procédure... >Voir plus
Que lire après Al Dorsey, le détective de Tahiti, tome 5 : Rien n'est perduVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Je connaissais l'auteur pour avoir lu 3 de ses titres dans la collection La Bête Noire, qui m'avaient totalement conquise. Avec celui-ci, remporté lors de la masse critique de Babelio, que je remercie, j'ai passé un excellent moment, déroutant, car je ne m'attendais pas à ça, mais totalement désopilant. Ce titre est un OVNI dans le monde des thrillers, alliant tout ce qui me plaît dans ce genre, à une plume carrément atypique, un brin déjantée, et un humour exceptionnel. Franchement, si vous ne connaissez pas, foncez. Je n'ai qu'une hâte, retrouver l'atypique al Dorsey et le talent hors normes de Patrice Guirao dans les volumes précédents de cette collection.
Commenter  J’apprécie          50
J'ai reçu Rien n'est perdu de Patrice Guirao publié aux éditions Au vent des iles à la suite de la dernier masse critique.

Décalé, attachant, divertissant et drôle.

Quoi de mieux en ces temps si compliqués que s'évader en lisant un roman différent ?

Quoi de mieux en ces premiers jours d'automne que de se transporter à Tahiti, île paradisiaque.

Quoi de mieux que de débrancher le cerveau et suivre les aventures le terme n'est pas ursurpe de al Dorsey, le fameux enquêteur de Patrice Guirao ?

Al…ors que vous dire de plus? Al…lez je me lance. Un mix des pieds nickelés enquêtant dans un Very Bad Trip! Des situations aussi loufoques qu'hilarantes, aussi désopilantes que décalées.

Qu'est ce que cela fait du bien!

L'intrigue est menée au pas de charge par l'auteur, les pages se tournent avec rapidité et gourmandise.
Le duo Sando al fait des étincelles… Comme la tête de Benoît. Oups je ne divulgache pas je vous laisse découvrir.

Pas si léger que cela au final tant les thèmes poussent à la réflexion.

Je ne connaissais Patrice Guirao qu'avec ces thrillers de la Bête noire (une belle rencontre Babelio d'ailleurs)
Je vais assurément rattraper les 4 précédentes enquêtes. Et lirai la 6e… vu les derniers mots!

Pari réussi! Je recommande cette parenthèse légère et désopilante. Je remercie l'éditeur et Babelio.
Commenter  J’apprécie          10
Reçu pour la dernière Masse critique, je me faisais une fausse idée de ce roman. J'ai été déçue et déstabilisée par le mélange humour -guide touristique-police ridicule et galerie de personnages caricaturés. Je suis allée au bout, espérant retrouver un peu de ce qu'annonçait la quatrième de couverture, mais non. Rien n'est pris au sérieux, meurtre, trafic de drogue, combats de chien: pas si grave, tout s'arrange.
Contrairement à d'autres lecteurs, ce roman ne m'a pas convaincue, c'est le jeu, reste la couverture très réussie...
Commenter  J’apprécie          00
Une enquête à la fois tendue et loufoque au coeur de Tahiti. Une lecture dépaysante et prenante.
Al Dorcey, le détective de Tahiti, est aux prises avec des dealers, des coupeurs d'oreilles et des amateurs de grosses fêtes musicales très sonores. Il peut compter sur l'aide de son copain, le commissaire, toujours présent.
Lorsqu'il vient chercher à l'aéroport son cousin, il ne se doute pas encore de ce qui l'attend.
Quand on connaît la Polynésie, on se régale avec ces aventures hautes en couleur, l'ambiance est typiquement locale avec les expressions tahitiennes, traduites pour les néophytes. J'ai retrouvé la générosité des tahitiens notamment avec la maman du héros et les « mama » de l'aéroport. le côté sombre est là aussi avec les trafiquants et les ravages de la drogue sur la jeunesse.
Avec un ton sarcastique et décalé, l'auteur nous plonge dans un Tahiti loin des clichés. À lire si on aime les enquêteurs efficaces qui ne se prennent pas au sérieux.

Lien : https://www.despagesetdesile..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Il est tôt. Le soleil n’est pas encore levé. Mais tout le monde est là pour l’arrivée de l’avion. Les familles qui viennent chercher l’un des leurs, les collègues récupérer le nouveau, les amis accueillir une vieille connaissance, les clubs de sports encourager leur compétiteur de retour d’un tournoi perdu ou gagné — cela importe peu —, les responsables de pensions de famille, les guides touristiques, les chauffeurs des navettes des hôtels, les délégations d’associations, tout un microcosme ponctuel réuni avec un objectif commun : fêter l’arrivant. Lui confirmer qu’il est le bienvenu, qu’il était attendu, qu’on a pensé à lui, qu’on est heureux de le voir, qu’on est là pour lui.
Qu’on n’a pas oublié le collier de fleurs.
Commenter  J’apprécie          10
Je n’ai jamais rencontré aucun membre de la famille de mon père. Pas même après sa mort. Aucun n’est venu à son enterrement. Ou s’ils sont venus, j’étais tellement petit que je n’en ai aucun souvenir. La famille Tudieu de la
Valière a toujours été une sorte de mystère. Une petite noblesse oubliée au fin fond du Berry. Pour moi, ce sera le premier contact, la rencontre du premier type.
Commenter  J’apprécie          20
(...) en France en mangent autant, c’est parce qu’ils ont peur des vampires.
Enfin… des chauves-souris. L’ail les ferait fuir. Celui-ci n’a pas dû être informé qu’en Polynésie les chauves-souris, on n’y croit pas.
Encore un truc qu’en métropole le ministère des Armées devrait inscrire dans son petit fascicule à destination de ses ressortissants affectés à Tahiti. S’ils pouvaient garder chez eux leurs aulx et leurs vampires: nous, ça nous
arrangerait. On a suffisamment à faire avec nos propres histoires de tūpāpa’u4
sans en ajouter de nouvelles.
Commenter  J’apprécie          10
Le mec ne sent pas l’ail ! Non ! Il le diffuse !
Qu’il sourie, qu’il bâille, qu’il bouge : il pue l’ail.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Patrice Guirao (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Guirao
BookTrailer "Rivage Obscur" - Patrice Guirao
autres livres classés : polynésieVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2860 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..