AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marianne Barcilon (Illustrateur)
ISBN : 2211078583
Éditeur : Editions Kaléidoscope (11/02/2005)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 25 notes)
Résumé :

Plus que tout au monde, la sorcière Tambouille adore cuisiner. Soufflé de crapaud, langue de loup aux choux, rat en gelée… Elle prépare des mets rares, des mets raffinés. Mais elle est persuadée qu’aucun de ses invités, fantômes, squelettes, gnomes, vampires et farfadets, non, personne n’apprécie ce qu’elle fait. Il suffit de prendre quelques décisions radicales, Tambouille ! Tu verras,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Palmyre
29 septembre 2013
Fini les mauvaises manières, la Sorcière Tambouille n'en peut plus de ses convives qui mangent avec leurs doigts, qui crachent, qui rotent... Ils ne sont pas dignes de la cuisine raffinée qu'elle leur propose.
Heureusement, son perroquet lui tend le journal à la page des petites annonces. Un ogre repenti cherche une dame de compagnie. Intriguée, elle enfourche son balai direction le château de l'ogre Rococo. Celui-ci a besoin d'une excellente cuisinière car il ne digère plus les enfants. La Sorcière Tambouille, ravie, se met aux fourneaux:
- Nouilles sautées aux grenouilles
- Mousse de limace
- Araignées glacées
Enchanté, l'ogre Rococo lui propose même de se marier avec elle. Est-ce que Tambouille acceptera la proposition?
Toujours admirative des illustrations de Marianne Barcilon, cet album est plein d'humour. Sans en avoir l'air, les enfants pourront comprendre pourquoi les bonnes manières à table sont utiles.
Commenter  J’apprécie          150
nekomusume
08 juillet 2012
Que faire quand on es une sorcière cordon bleue mais que nos amis n'apprécient pas à sa juste valeur notre bonne cuisine aux ingrédients fins et gouteux... Se mettre au service d'un ogre bien évidemment, sauf que celui-ci est tellement ravi de l'aubaine qu'il devient un peu pressant avec Cornebidouille...
Beaucoup d'humour dans cet album que mes enfants adorent
Commenter  J’apprécie          90
Sando
02 juin 2011
La sorcière Tambouille est bien contrariée de ne pas voir sa cuisine raffinée appréciée à sa juste valeur par ses convives. Elle part donc à la recherche du parfait gourmet et trouve compagnie auprès d'un ogre repenti... Mais la vie à deux présente certains inconvénients de taille, surtout quand on côtoie 'un ogre envahissant...
Un petit album joliment illustré, plein de fantaisie, et une sorcière attachante et pleine de charme.
Commenter  J’apprécie          50
Vivrelivre
24 octobre 2013
La sorcière Tambouille est une fine cuisinière qui n'a de cesse de concocter des petits plats ! Tous plus recherchés les uns que les autres !
Ses amis : squelettes, fantômes, vampires,…, sont des rustres qui les engloutissent sans aucune manière, ni félicitations !
Par le biais d'une petite annonce, elle devient la cuisinière personnelle d'un ogre, qui ne peut plus manger d'enfants et qui recherche de l'originalité dans sa nourriture !
Instantanément conquis, l'ogre l'installe dans une chambre de princesse, trop proprette au goût de la sorcière. Toute son imagination va être nécessaire pour combler l'appétit de l'ogre et sa curiosité ! Mais devenu intrusif dans la cuisine, elle la délaisse pour le confort de ses appartements, jusqu'à rentrer chez elle et opérer quelques changements domestiques ! Et retrouver ses amis !

Les illustrations, bien que très colorées, rendent bien hommage à la sorcière,( habits noirs, chapeau pointu, grand nez) et à son univers : crapauds, serpents et autres bestioles peu ragoûtantes font bien sûr partie du décor (et des plats !)
Les expressions des visages expriment parfaitement les émotions des personnages : plaisir, ravissement, colère, ennui, …
Mais au-delà ce premier aspect, cette jolie histoire est un hommage rendu à l'amitié, au plaisir de faire plaisir et au partage !

A la maison, nous adoooorons ce livre! Surtout nous qui cuisinons beaucoup! Mon fils de 4 ans qui aime toujours à savoir les différents aliments de son plat s'amuse à dire qu'il y a: « de la bave de crapaud, de serpent,… » ou autres saveurs, pour le plus grand déplaisir de ma fille!!!

Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
darko
08 juillet 2013
Je l'adore cette sorcière Tambouille ! Un livre plein d'humour et de tendresse !
A recommander à tous.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
Moussaron32Moussaron3202 septembre 2013
"Plus que tout au monde, La sorcière Tambouille adore cuisiner: Soufflée de crapaud, langue de loup aux choux, terrine d'escargots, pâté en croûte de lézard, tourte de serpents fumés, rat en gelée… Elle prépare des mets rares, des mets raffinés.
Mais personne n'apprécie ce qu'elle fait. Ses invités, fantômes, squelettes, gnomes, vampires et farfadets, tous plus rustres les uns que les autres, s'empiffrent, gloutonnent, bâfrent sans jamais féliciter cette cuisinière hors pair.
La sorcière Tambouille fait sa ratatouille! Même son perroquet s'y met. La sorcière Tambouille lui lance un bol de cafards confits. "J'en ai assez de ces convives qui n'utilisent pas leurs couverts, qui plongent leurs doigts crochus dans les assiettes, qui bavent, qui crachent, qui rotent… Si seulement je pouvais trouver un invité, bien élevé digne de mes plats, un seul.."
L'ogre Rococo voilà celui qu'il te faut! L'ogre Rococo, c'est lui qu'il faut! La sorcière Tambouille s'empare du journal que tient le perroquet.
Intriguée, elle fourre ustensiles et livres de cuisine dans une valise et se rend au château de l'ogre Rocioco.
"Quel décor étonnant pour un ogre!" s'étonne-elle. "Sachez, madame, que les enfants sont attirés par ce qui est beau, dit l'ogre Rococo en ouvrant la porte. Mais je ne peux, hélas, plus en manger: je ne les digère pas. Vous venez pour l'annonce, je présume?"
Immédiatement, la sorcière Tambouille se met aux fourneaux. Nouilles sautées aux grenouilles, mousse de limace, araignées glacées, queue de rat au chocolat…L'ogre mange sans dire un mot, s'essuie la bouche puis éclate d'un gros rire. "Bravo! Bravissimo! Quel talent! Je vous garde, vous serez la cuisinière la mieux payée, la mieux logée, la mieux gâtée, la plus aimée. Tiens, je pourrais même vous épouser?"
La sorcière Tambouille reste bouche bée. " Euh…C'est à dire que … euh ..je cherchais juste un bon convive, pas un mari.."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moussaron32Moussaron3202 septembre 2013
"Mais je ne vais plus pouvoir me passer de vous. Allez, dites oui, je vous en prie!" " D'accord pour être votre cuisinière. Pour le reste, nous en reparlerons dans un mois. Marché conclu. L'ogre Rococo installe la sorcière Tambouille dans la plus belle chambre du château. Lit à baldaquin, draps en satin, tapisserie froufroutée, chandeliers argentés, miroirs dorés, salle de bains diamantée… "Tout de même, se dit la sorcière Tambouille un peu déboussolée, quelle drôle de maison! Pas une seule toile d'araignée, pas de miroir cassé, pas de chauve-souris ni de rat sous son lit. Comment vais-je supporter de rester ici? Heureusement, ce Rococo a l'air d'apprécier la bonne chair!"
Mais dès que la sorcière Tambouille concocte une spécialité, elle le surprend à prendre des notes. Dés qu'elle mijote un plat, elle découvre ses doigts dans la sauce.
"Sortez d'ici!" hurle-t-elle au moins cinquante fois par jour. Sans résultat. L'ogre est un ogre. Il aime manger. Fatiguée de devoir sans cesse le chasser, la sorcière Tambouille en vient à délaisser la cuisine. Elle passe plus de temps dans sa salle de bain, plus de temps dans sa belle chambre, plus de temps devant son miroir doré…si bien qu'au bout d'un mois la coquette Tambouille n'a plus la moindre envie de cuisiner pour l'ogre. "Il est temps de quitter ce Rococo collant!"
L'ogre, quant à lui, est bien trop occupé à préparer un sauté de vers de terre pour remarquer son départ. De retour chez elle, la sorcière Tambouille décide d'apporter quelques changements à sa façon de vivre. Elle achete une nouvelle table araignée en fer forgé, une paire de miroirs chauve-souris, un canapé en pied de croco.. et pour finir, un chaudron magique, qui lui permettra de passer moins de temps derrière las fourneaux…sans oublier les copains pour autant."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChassassinChassassin02 novembre 2011
Soufflé de crapaud, langue de loup aux choux, terrine d'escargots, pâté en croûte de lézard, tourte de serpents fumés, rat en gelée... Elle prépare des mets rares, des mets raffinés.
Commenter  J’apprécie          60
alicejoalicejo28 novembre 2010
Nouilles sautées aux grenouilles, mousse de limaces, araignées glacées, queues de rat en chocolat...
Commenter  J’apprécie          30
kikoapokikoapo17 mai 2014
Vous serez la cuisinière la mieux payée, la mieux logée, la plus aimée.
Tiens je vais même vous épouser...
Commenter  J’apprécie          10
Video de Magdalena Guirao-Jullien (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Magdalena Guirao-Jullien
Ah Eeeee Iiii Oooo Uuuu !!! Chantez avec et pour vos enfants grâce à Magdalena et sa drôle de princesse illustrée par Gwen Keraval ! Un album riche et joyeux chez Père Castor. une vidéo rienalire.fr
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
245 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre