AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702140840
150 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (10/03/2010)
3.66/5   46 notes
Résumé :
Et si Pôle emploi empêchait de retrouver du travail ? Alors que la crise économique a fait exploser le compteur du chômage, rien ne va plus. Agents débordés, déprimés, manque d'information et de formation, culte de la rentabilité et privatisation des missions : la fusion ANPE-Assédic est très difficile.

Le leitmotiv ? Faire du chiffre. Temps réduit pour chaque demandeur d'emploi, radiation pour des broutilles... Globalement, Pôle emploi semble consid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,66

sur 46 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
2 avis

mickaela
  11 février 2013
Saisissant et révoltant !!!! Voilà en deux mots la manière dont je pourrai résumer ce témoignage, cet état lieux ! On comprend mieux ce qui se trame derrière les bureaux du pôle emploi.... Ce récit nous fait tantôt grincer des dents, tantôt nous insurger et finit par nous affliger.... A lire impérativement si l'on veut comprendre les rouages d'un système.
Commenter  J’apprécie          341
prune42
  07 septembre 2016
Gaël Guiselin est le pseudonyme d'un conseiller de Pôle Emploi. Dans ce guide témoignage, il nous fait découvrir l'envers du décor de cette machine qui gère en France plusieurs millions de chômeurs, c'est à dire de personnes qui travaillent peu ou pas. Depuis la fusion ANPE/ Assedics le 1er janvier 2009, la situation est allée de mal en pis et les chômeurs sont souvent mal traités : manque de temps par demandeur d'emploi, conseillers pas toujours efficaces, peu spécialisés et fatigués moralement, radiations abusives, les dysfonctionnements ne manquent pas hélas...
Ce petit guide sur Pôle Emploi et ses nombreuses failles écrit avec beaucoup d'humour, m'a souvent fait sourire et j'ai retrouvé beaucoup de choses vécues personnellement. Je trouve courageux que les 2 auteurs aient osé dire la vérité sur un organisme que de près ou de loin, tout le monde connaît aujourd'hui. Ce guide fait tomber les tabous, libère la langue de bois et nous éclaire sur le fonctionnement de cette administration et sur l'envers du décor. J'ai relevé plusieurs citations qui me semblaient pertinentes à ce sujet pour mettre en valeur des aspects mal connus mais qui méritent attention et réflexion. Je pense qu'un travail en profondeur devrait être mené pour améliorer le fonctionnement de cette administration et changer l'image de Pôle Emploi aujourd'hui. Il y a du boulot, c'est le moins qu'on puisse dire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
cascasimir
  03 janvier 2019
Ce livre date du temps de Nicolas-Sarkozy, qui présida la fusion ANPE et Assedic.
Fusion à marche forcée...pour les statistiques et les chiffres du chômage, à surveiller et à bidouiller. ( oh, pardon!)
Il est d'actualité avec la réforme des indemnisations des D.E, demandeurs d'emploi( on ne parle pas de chômeurs, puisqu'il leur suffit de traverser la rue... pour trouver un travail!
Un travail fatiguant, aux horaires impossibles et sans possibilité d'évolution...
C'est exactement ce qu'explique ce livre!
Le co-auteur, conseiller pôle emploi nous parle des chiffres à faire, du nombre de D.E à recevoir... rien que pour... les statistiques.
Et, cela n'a pas changé, en 2018 ! Il faut faire croire à l'autre que s'il ne trouve pas de travail, ce n'est pas la faute de l'État, de la société, puisque il suffit de traverser la rue...
Alors, il faut pressuriser les agents pôle emploi ( presque autant d'arrêts maladie, que chez les enseignants) et tant pis, si certains sautent du train en marche( conseillers et même un directeur!)

Il faut du chiffre, tant de personnes reçues, tant de formations qui n'enrichissent que les organismes de formation
Alors là, le pom-pom est que si Pôle emploi ne fournit pas assez de demandeurs d'emploi, aux organismes de reclassement affiliées à l'Etat, c'est Pôle emploi qui doit verser des sous, à ces organismes.
Taux de retour à l'emploi, quasi nul!
De plus, on ne peut adresser à ces voleurs ( pardon, hein) que les personnes les plus proches de l'emploi,... Pas ceux au chômage depuis un certain temps!
On marche sur la tête, ou on se moque de nous?
Il y a des ministres qui touchent des bakchichs?
Autant de personnes qui se font radier, d'eux mêmes, car leur conseiller est ...incompétent ? (incompétent parce que débordé, alors...) L'année dernière, il y avait encore plus de 200 personnes par portefeuille, dans les banlieues, car Pole emploi n'arrive pas à recruter. Mais, l'agence avait prévu des psychologues, pour les agents en burn out.
" On dépense un pognon de dingue, pour quel résultat?" Ose dire un autre président de la république, pour pouvoir changer, encore une fois, les règles du jeu.
Il faut que l'opinion publique raille, à tort, des personnes qui n'ont pas demandé, à être au chômage...
Ce sont pourtant des femmes et des hommes, comme nous...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
sophie7169
  01 mai 2013
Comme son nom l'indique, il s'agit d'un état des lieux de la situation de travail à pôle emploi vu par un conseiller. Il décrit le désarroi des demandeurs d'emploi, les difficultés techniques et matérielles rencontrées par les salariés, les effets de la fusion ANPE ASSEDIC.. Bon. Sur le principe, cela parait intéressant, cela pourrait même s'avérer utile pour montrer un peu l'envers du décor.. Malheureusement, ce document est trop caricatural: on a d'un côté les pauvres demandeurs d'emploi qui subissent le système et que l'on soupçonne de ne pas vouloir travailler, les conseillers qui sont si durs avec eux jusqu'à ce que cela arrive à un membre de leur famille et alors ils se rendent compte du problème... Un peu trop manichéen à mon goût. Pour moi, se prendre un coup de poing par un demandeur d'emploi et entendre sa responsable dire qu'il faut s'y habituer, et que cela fera désormais partie des conditions de travail me semble non seulement mensonger (qui accepterait de travailler en considérant normal de se faire taper dessus?) mais grave. le problème de l'incivilité et de la violence des usagers dans les administrations existent, et il ne faut pas le nier ou le minimiser. J'ai trouvé ce livre démagogique et peu utile pour faire avancer le problème...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
IzaBzh
  13 mai 2010
Se lit très vite ! Et je suis sortie de cette lecture révoltée (je l'étais déjà un peu avant, mais bon...). Christian Charpy a beau protester que ce livre ne reflète absolument pas la réalité de Pôle Emploi vue de l'intérieur, ça ressemble suffisamment à ce que je vois quotidiennement, en tant que fonctionnaire, pour y croire ! Comment on veut faire passer le chiffre, le rendement, les statistiques, avant l'être humain. Lecture salutaire, comme le précise l'éditeur, sautez dessus !
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
chardonettechardonette   06 décembre 2012
Entendons-nous bien : il n'est pas question ici de défendre la fraude quelle qu'elle soit. Il s'agit simplement de rétablir la vérité. En sept ans, j'ai reçu des gens plus ou moins confiants, plus ou moins détendus, plus ou moins souriants, mais j'en ai vu bien plus serrer les dents, pleurer, s'inquiéter pour leur avenir et leurs enfants. Je n'ai jamais croisé personne qui se satisfasse de sa condition de chômeur. Entendre quiconque qualifier "mes" clients de profiteurs ou de tricheurs est proprement insupportable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
prune42prune42   07 septembre 2016
La palme de la bonne affaire est indiscutablement attribuée à "l'évaluation en milieu de travail", l'EMT. Il fallait y penser. De même qu'un acheteur veut tester la marchandise avant d'investir, on considère que l'employeur peut souhaiter éprouver les compétences d'une éventuelle recrue. Pôle Emploi lui propose donc d'en juger par lui-même en mettant à sa disposition un demandeur d'emploi pendant dix jours. Aucun coût pour l'entreprise, elle ne verse pas de rémunération au chômeur, qui contribue de percevoir ses prestations. Mieux, l'entreprise est rémunérée : environ 2€ par heure pendant la durée de l'EMT. Pour 80 heures maximum, l'employeur touchera jusqu'à 160€ en bout de course. Il n'y a pas de petit profit. Cette période terminée, le supposé embaucheur peut évidemment décider d'en rester là. Le candidat, lui, aura travaillé pour le même prix que son chômage, dans les mêmes conditions matérielles que ses très provisoires collègues, et souvent engagé des frais de garde d'enfants, de transports ou de restauration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
prune42prune42   07 septembre 2016
Le questionnaire se conclut ainsi : "Êtes-vous toujours à la recherche d'un emploi ?" Un "non" entraîne une radiation immédiate et systématique. Il est bien plus prudent de continuer à répondre "oui" en cas de CDD ou pendant une période d'essai. Ainsi le demandeur n'aura pas à reprendre toutes les démarches à zéro et ne souffrira d'aucun délai de carence à la fin de son contrat.
Commenter  J’apprécie          70
prune42prune42   07 septembre 2016
Les contrats aidés ont transformé l'ANPE puis Pôle Emploi en foire aux bestiaux. Les patrons appellent pour savoir à quelle "ristourne"- c'est le terme que nombre d'entre eux utilisent- ils auront droit en fonction de telle ou telle embauche. Phrases entendues : "Si je prends un chômeur de longue durée de plus de 50 ans, j'ai droit à quoi ?" ; "Et avec un handicapé, j'ai pas une réduction supplémentaire ?" ; "Bon, mais alors j'embauche quoi pour être totalement exonéré ?" (oui, il a bien dit "quoi" et pas "qui") ; "Et si je vous en prends deux ?". Combien de fois me suis-je mordu la langue pour ne pas répondre : "Mais bien sûr, et je vous fais un paquet cadeau ou c'est pour licencier tout de suite ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
prune42prune42   07 septembre 2016
Je suis conseiller à Pôle Emploi. Sociologue de formation, à bac +6, moi-même ancien chômeur arrivé en fin de droits, j'ai exercé mille métiers avant de passer de l'autre côté du guichet, par hasard ou presque. Mon boulot ? Vendre de faux espoirs à des gens qui n'en veulent plus. Les chômeurs consultent aujourd'hui nos offres avec autant de conviction que leur horoscope. L'amusement et l'optimisme en moins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Dans la catégorie : ChômageVoir plus
>Monde et marché du travail>Problèmes du marché du travail>Chômage (17)
autres livres classés : pôle emploiVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
214 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre

.. ..