AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732458236
Éditeur : Editions de la Martinière (18/09/2014)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Editions de la Martinière - 09/2014)


Pour la première fois, les principaux responsables des services secrets et les hommes politiques les mieux renseignés racontent eux-mêmes les coulisses de l'espionnage français, de 1939 à nos jours. Ce livre, riche en révélations, fruit d'une enquête et d'un patient travail d'approche de deux ans, met sous le feu des projecteurs soixante-quinze ans d'histoires du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
smart69430
  26 octobre 2014
Jean Guisnel a conçu ce livre après le film réalisé par lui et David KB Histoire des services secrets.
La période concernée sur l'étude de ces services s'étalera de 1939 à 2012 avec plus de 40 personnalités qui viendront témoigner à travers leur présentation succincte, décrire les services dans lesquels elles ont été amenées à exercer un rôle, détailler leurs fonctions et de quelle manière elles ont pu exécuter ces fonctions notamment avec les divers présidents en place.
La difficulté de la lecture (environ 550 pages) de ce livre réside notamment sur la durée (soit 75 années), et le nombre de témoignages (plus de 40), ainsi bien sûr que notre degré de connaissance avec ce sujet (le mien étant très proche du zéro, mais à moins d'y avoir été de très près confronté, c'est le degré moyen de tout citoyen). C'est d'ailleurs cette méconnaissance du sujet qui a orienté le choix de ce livre.
Qui dit « service secret », dit bien sûr « service », mais surtout « secret », et même quand les véritables intervenants en parlent, ils ne peuvent et ne veulent bien le faire mais que du bout des lèvres, très partiellement et secrètement.
Aussi, lorsque ce sujet vous est totalement inconnu, il est bien difficile de garder la tête hors de l'eau tout au long de ces 550 pages.
Néanmoins, des affaires, des noms vous parlent, des éclairages apparaissent : l'action des services secrets, leur difficile fonctionnement, les liens entretenus par les différents présidents, l'évolution de ces services depuis la deuxième guerre mondiale à aujourd'hui.
Je relève le caractère beaucoup plus administratif (que côté agent 007) de la fonction des agents, très anonyme (d'ailleurs lorsqu'on n'entend parler d'une affaire, c'est qu'elle s'est mal passée et que c'est désastreux –un peu comme un accouchement-), très méticuleux, voire « travail de fourmi », une mise en place peut n'être fructueuse qu'au bout de 20 années, la notion démocratique, service rendu à la nation des chefs de service, etc….
De ce fait, j'ai trouvé très intéressante et très instructive cette lecture, regrettant peut-être dans certaines affaires un côté trop superficiellement traité, mais certainement dû à son caractère secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
benleb
  02 novembre 2014
Merci à Babelio et aux éditions De La Martinière pour la lecture de ce livre.
"Au service secret de la France" est un recueil de témoignages de personnalités liées aux services secrets français : agents de terrains, directeurs d'organismes, hommes politiques... Au départ, ils ont constitué la base du documentaire télévisé "Histoire des services secrets français" diffusé entre 2011 et 2014. L'édition papier permet aux témoins d'aller plus loin dans leur récit et leur réflexion.
Le livre est divisé en chapitres thématiques qui correspondent en fait à des tranches chronologiques (Les Agents : les soldats secrets de la France libre, Nettoyeurs : services spéciaux et décolonisation, etc...).
Du point de vue factuel, je n'ai pas appris grand chose. Ces hommes des services secrets ne révèlent aucun secret.
Le livre est intéressant pour l'évolution des services; constitués à la base par les agents de la France libre, ils se professionnalisent progressivement lors des guerres coloniales, de la Guerre froide, surtout après la chute de l'Empire communiste, et la primauté donnée à la lutte anti-terroriste et au renseignement économique; ils passent alors de la pure action à une dimensions plus prospective.
De ce point de vue les trois derniers chapitres sont les plus intéressants (Francs-tireurs : décoder un monde fracturé, Sentinelles : aux échauguettes des guerres modernes, Réformateurs : placer l'état en ordre de bataille).
Dans cette histoire il y a des temps forts : la France libre, la décolonisation, l'affaire Farewell, le Rainbow Warrior, la première guerre du Golfe... qui tous font prendre conscience de la nécessité d'une réforme.
De nombreux témoins insistent sur le désintérêt, sinon la méfiance, des hommes politiques pour le renseignement, l'inutilité pour eux d'une doctrine et d'un encadrement dans ce domaine; ce qui a entraîné des services définissant leur propre doctrine, et des initiatives aboutissant à des désastres comme le Rainbow Warrior. Ils insistent aussi sur la division des services, entre renseignements extérieurs et intérieurs, entre policiers et militaires, qui refusent de partager leurs informations. Ces problèmes ne seront qu'au début des années 90 et surtout à la fin des années 2000.
Certains témoins me paraissent de mauvaise fois : ainsi Jean-François Poncelet qui croit inutiles les services secrets, Jean-Jacques Pascal, à la tête de la DST en 2002, insistant sur la culpabilité d'Al-Quaida dans l'attentat de Karachi. D'autres, comme Rémy Pautrat, éphémère directeur de la DSTen 1985, nous donnent une réflexion profonde sur ces services et leur avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MakeMyDays
  07 novembre 2014
Merci à Babelio et aux éditions la martiniére pour l'envoi de ce livre.
Malheureusement j'ai ete un peu déçu par ce recueil de témoignages de personnalités ayant toutes travaillé dans les services secrets français. Je n'y ai pas trouvé de grandes révélations et suis parfois restée sur ma fin. J'aurais prefere moins de témoignages mais plus poussés, plus détaillés.
Toutefois, cela reste un livre intéressant qui donne un éclairage intéressant aux grands affaires de l'Histoire francaise. A lire donc mais peut être en piochant ça et là les témoignages sur la ou les périodes qui nous intéressent specifiquement, pour venir compléter d'autres lectures.
Commenter  J’apprécie          50
Acerola13
  20 septembre 2017
Véritable mine d'informations sur l'organisation et l'articulation des différents services de renseignement français, cet ouvrage propose 42 témoignages d'anciens employés au service d'une unité que l'on fantasme facilement.
Loin d'être une succession d'anecdotes croustillantes et scandaleuses, l'ouvrage présente les points de vue de chacun, sur les évolutions stratégiques et les relations parfois houleuses entre les différents services et leurs rapports aux ministres et au président, mais aussi sur les liens qu'entretiennent les services de renseignement français avec les autres services des pays voisins, alliés ou non.
La plupart des témoignages étonnent par leur lucidité et leur côté apolitique : loin de se ranger sur l'échiquier des partis, les hommes interrogés ici n'ont qu'une obsession : faire leur travail le mieux possible pour servir les intérêts de la France, tant sur le plan diplomatique, militaire qu'économique.
J'ai particulièrement trouvé intéressant les paragraphes concernant le terrorisme, où une analyse pertinente et non émotionnelle est donnée, et où le terrorisme apparaît sous son vrai visage : celui d'une arme politique revendiquée par des groupes depuis plus d'une centaine d'années, et non purement islamiste, ce qui tranche avec ce que l'on peut lire de nos jours.
On ne regrettera qu'une chose : l'absence criante de toute personnalité féminine dans ce monde qui paraît être exclusivement masculin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ottstef
  01 mai 2015
Ce livre est une belle somme et indispensable à celui qui veut connaitre la genèse des services de renseignement français et en particulier la DGSE et l'ex DST. Il ne faut s'attendre, mais cela est un truisme, à aucune révélation. Il s'agit là de témoignage d'ancien des services ou de personnalités ayant eu à diriger politiquement c'est service. Tout est couvert par le secret c'est une évidence.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
benlebbenleb   24 octobre 2014
Quand aux Américains, qui avaient avertis par le directeur de la DST, il ont été également informés au plus haut niveau. Lors d'un tête-à-tête avec le président Ronald Reagan, François Mitterand a essayé d'aborder l'affaire Farewell. Je n'étais pas présent, mais j'ai eu le retour de cette rencontre par la CIA. Et il parait que Mitterand a dit : "Farewell", ce qui veut dire : "Portez-vous bien", et Ronald Reagan n'a pas du tout compris...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Acerola13Acerola13   19 septembre 2017
Le terrorisme est un épiphénomène. C'est une maladie, mais pas mortelle. Aucun régime n'a été renversé, aucun État n'a été déstabilisé, même provisoirement, par lui. Après le 11 Septembre 2001, les États-Unis n'ont pas changé. La démocratie américaine n'a pas été mise en danger du point de vue de l'État. Le vol d'une technologie particulièrement pointue est aussi grave qu'un attentat provoquant la mort d'hommes. Le problème, c'est que l'un éclate au grand jour, et que l'autre, la plupart du temps, reste strictement confidentiel. Est-il plus périlleux d'avoir 500 morts à la Gare Saint-Charles [à Marseille], ou de se faire voler la technologie des têtes multiples qui sont contenues dans une ogive nucléaire ? Le terrorisme, ce n'est rien d'autre qu'une violence qui s'en prend à des innocents, ou qui oublie la notion de territorialité. Nous avons connu, pendant un certain nombre d'années, un terrorisme identitaire : irlandais, espagnol, corse dans une certaine mesure, palestinien. À ce dernier va succéder, au début des années 1990, un terrorisme d'une tout autre nature qui ne revendique pas une liberté ou la disposition d'un territoire, mais l'expansion d'une forme de pensée, en l'occurrence d'une religion : c'est un terrorisme messianique, forme moderne de terrorisme beaucoup plus inquiétante que la forme identitaire, parce qu'elle est universelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acerola13Acerola13   20 septembre 2017
Il ne s'agit pas de les [les services de renseignement] gêner, ni d'exercer une curiosité malsaine, mais de donner corps à ce qui constitue un des fondements de la démocratie : le contrôle de ceux qui ont le pouvoir et des moyens qu'utilise l'exécutif dans un domaine aussi crucial que celui-ci.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean Guisnel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Guisnel
Que contient donc la mallette nucléaire, cette petite valise noire que porte l?aide de camp qui accompagne partout le président de la République ? Comment, à chaque passation du pouvoir présidentiel, s?effectue le rituel le plus secret de la Ve République, la transmission des codes d?engagement de l?arme nucléaire ?
Riche de nombreuses révélations historiques surprenantes, fourmillant de détails techniques inédits, ce livre nous fait pénétrer au c?ur du pouvoir, là où la responsabilité du feu nucléaire façonne la politique française, à l?intérieur comme à l?extérieur.
Depuis 1958, chacun des présidents qui se sont succédé a entretenu une relation intime à la « Bombe ». Passionné, converti, dubitatif, réformateur ou apaisé, mais jamais indifférent, le président français est « Jupiter à l?Élysée ».
Est-il légitime pour la France de continuer à disposer de cette arme ? Que nous apporte-t-elle ? Ne s?agit-il pas d?un luxe à l?heure des restrictions budgétaires ? Aucune de ces questions ne doit demeurer taboue à l?heure où la France s?apprête à entamer un nouveau cycle de renouvellement de ses moyens nucléaires.
Les deux spécialistes réunis ici ont puisé aux meilleures sources ? archives nouvelles, entretiens personnels avec les acteurs et les témoins ? pour livrer le panorama le plus complet de la dissuasion française et permettre ainsi aux citoyens de se forger un avis informé sur un sujet qui engage l?avenir de la nation.
Jean Guisnel est journaliste.
Bruno Tertrais est politologue, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre