AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266075831
126 pages
Pocket (13/02/1997)
3.89/5   19 notes
Résumé :

Elle rayonne d'intelligence, de charme et de malice. Il est heureux de vivre, content des autres et de lui. Si on lui demandait sa profession, il répondrait : " Faire l'amour ! " C'est peu dire qu'ils se plaisent. Quant au mari, un rustaud méridional, ils l'ont envoyé au diable, ou plutôt chez une diablesse de café-concert qui l'occupera un bon moment. Les voilà seuls enfin et la nuit est à eux. Mais une nuit d'amour, c'... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Nastasia-B
  19 juillet 2014
Sacha Guitry écrit toujours un peu la même pièce. On en a lu une, on en a lu cent. Mais c'est toujours fait avec élégance, c'est toujours fait avec un ton et une plume alerte qui fait qu'on y revient.
Ici, sans grande surprise pour les adeptes de Guitry il est question... devinez un peu... eh oui !... d'adultère, comme dans 98,3 % des cas. le décor est minimaliste, les personnages s'appellent, Lui, Elle, le Mari. Rajoutons un domestique, car nous sommes dans l'univers feutré du bourgeois aisé.
C'est un vaudeville doux-amer, en quatre actes, dont deux sont des monologues, ça c'est un peu moins fréquent chez Sacha Guitry. Une femme et son mari ont rendez-vous chez une connaissance. le mari a des fourmis dans les jambes car il a un rendez-vous galant qui l'attend dans un quart d'heure.
Et l'autre n'arrive toujours pas, qu'est-ce qu'il fait donc ? À bout de patience, le mari est en train de peaufiner un gros mensonge à sa femme qui elle n'est pas dupe du tout. S'enclenche alors une discussion entre eux où ils se promettent de ne pas mettre en doute la parole de l'autre, afin de ne pas savoir quand il y a une belle petite trahison qui se trame...
Le mari s'enfuit donc à son rendez-vous et c'est alors que l'ami apparaît. Il était là depuis le départ, mais il écoutait. Il avait suffisamment surpris de conversation la veille pour comprendre que le mari allait s'éclipser pour rejoindre une poupée quelconque et il a donc tout organisé en conséquence.
Le voilà seul avec elle, lui qui en est amoureux. Amoureux ? Mais l'est-il vraiment ou ne recherche-t-il qu'une aventure ? Il y a tout lieu de se poser la question et elle se la pose. Je m'en voudrais de vous en dire davantage.
En somme, une pièce en quatre actes très classique pour du Guitry, datant de 1916 (c'est donc encore du Guitry premier âge) mais très agréable, bien écrite et parfois drôle où l'on sent poindre à chaque réplique le raffinement, l'esprit et également les angoisses éternelles de son auteur dans sa perception des relations homme/femme.
En outre, souvenez-vous que ceci n'est qu'un avis, un songe, un rêve, c'est-à-dire bien peu de chose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          701
P0lisson
  15 juin 2022
S'il m'arrive d'apprécier leur écriture, ou même de m'en amuser, rares sont les pièces comiques qui parviennent à me faire vraiment rire. D'où, sans doute, ma préférence marquée pour la tragédie. Néanmoins, Guitry semble en passe de me réconcilier avec la comédie. Cette première pièce que je lis de lui se montre en effet d'une qualité admirable. Les dialogues y sont simplement exquis. L'auteur tord le comique de la situation pour en faire suinter toute la drôlerie et l'irrévérence. Difficile alors d'imaginer tirer plus de répliques acérées de ce chassé croisé de cocus, tant la profusion des bons mots s'avère impressionnante, digne du titre de génie comique auquel Sacha Guitry est souvent associé.
Commenter  J’apprécie          00
Chasto
  21 février 2017
Jeu de dupes et quiproquos s'enchaînent et s'entremêlent.
Pour le plaisir du jeu et de l'écriture, lignes à découvrir avec lenteur et parcimonie sans disconvenir.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   02 août 2014
LA FEMME : Veux-tu que nous nous fassions une petite promesse mutuelle ? [...]
LE MARI : Quelle promesse ?
LA FEMME : Celle-ci : Tu ne mettras jamais en doute ma parole et je ne mettrai jamais ta parole en doute. Hein ? Qu'en pense-tu ?
LE MARI : Mais... je pense que c'est très bien.
LA FEMME : Alors c'est promis ?
LE MARI : C'est promis.
LA FEMME : À condition, bien entendu, de ne pas dépasser la limite de la vraisemblance...
LE MARI : Évidemment.
LA FEMME : Je crois que la vie n'est possible à deux...
LE MARI : ... que sous le régime d'une confiance absolue et réciproque.
LA FEMME : ... Puisqu'on ne peut rien empêcher, et que ce qui doit arriver arrive.
LE MARI : C'est vrai. Mais... je ne te savais pas aussi fataliste.
LA FEMME : Mais moi non plus, figure-toi.

Acte I.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Nastasia-BNastasia-B   21 novembre 2014
ELLE : Je t'ai obligé à commettre un mensonge sans que tu en sois coupable. Tu as dit : " À tout à l'heure... "Et tout à l'heure tu ne me reverras pas !...
Désormais, chaque soir en m'endormant, je répéterai tout bas ces mots : " À tout à l'heure, mon amour... "
Je veux conserver dans mon oreille le son de ta voix quand tu disais ces mots... Je veux conserver cette illusion, mon amour, que " tout à l'heure " je te reverrai...

Acte IV.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-BNastasia-B   15 août 2014
{N. B. : Je vous laisse apprécier le caractère de cette citation !...}
LUI : Ah ! Oui, elles sont assommantes. C'est même inouï qu'on puisse adorer les femmes comme je les adore... et les trouver assommantes à ce point-là. Car je les adore, et c'est, du reste, ce qui me donne le droit de dire qu'elles sont assommantes. Être marié !... Ça, ça doit être terrible. Je me suis toujours demandé ce qu'on pouvait bien faire avec une femme en dehors de l'amour.

Acte II.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-BNastasia-B   11 juillet 2014
LUI : Est-ce que par hasard et par bonheur, vous auriez en province, pas trop loin de Paris, un parent ou quelque chose d'approchant ?
LE MARI : Oui.
LUI : Qu'est-ce que vous avez ?
LE MARI : J'ai une vieille tante à Orléans.
LUI : Admirable !
LE MARI : Vous ne diriez pas " admirable ", si vous voyiez la gueule qu'elle a !

Acte III.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-BNastasia-B   13 août 2014
LUI : Il m'a été impossible de vous parler bas une seconde !... Les yeux... toujours les yeux... nous ne nous parlons qu'avec les yeux depuis trois semaines !... Ça fait des conversations extrêmement limitées...

Acte I.
Commenter  J’apprécie          280

Videos de Sacha Guitry (75) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sacha Guitry
« Mon cher Ami.
Je vous dédie ce livre en témoignage de ma tendresse et de mon admiration pour vous. Vous m'avez jusqu'ici prodigué les trésors infinis de votre intelligence et de votre bonté. Et certes, je n'ai pas la folle prétention, en vous offrant ce livre, de m'acquitter envers vous ! Mais, mon cher ami - tout se paye ! - vous avez encouragé l'impression de cet ouvrage et vous trouverez bon qu'aujourd'hui je vous en laisse un peu la responsabilité. À vous de tout mon coeur. S. G. »
Metteur en scène, scénariste, réalisateur comme acteur, Alexandre Guitry, dit Sacha Guitry (1885-1957) aura été un auteur dramatique prolifique dont beaucoup de ses pièces connurent un grand succès.
0:00 - Les mots 4:15 - Générique
Image d'illustration : https://delibere.fr/sacha-guitry-enfin-raide/guitry-printemps/
Bande sonore originale : Kai Engel - Waltzing in the Rye Waltzing in the Rye by Kai Engel is licensed under an Attribution-NonCommercial 4.0 International License.
Site : https://www.freemusicarchive.org/music/Kai_Engel/lesicia/waltzing-in-the-rye
#SachaGuitry #JusquÀNouvelOrdre #LittératureFrançaise
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus





Quiz Voir plus

Les citations de Sacha Guitry

« Je suis contre les femmes, ----. »

et contre les hommes aussi
contre toutes les femmes
tout contre
surtout la mienne

10 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Sacha GuitryCréer un quiz sur ce livre