AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284497435X
Éditeur : Liv'éditions (15/10/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Si vos pas vous conduisent par les rues et les ruelles de Port-Louis, n'oubliez pas de lever les yeux, c'est dans les hauts que ça se passe, c'est dans les hauts que l'on retrouve une bonne partie des éléments qui font la richesse architecturale de la cité historique. N'oubliez pas la citadelle. Faites le tour des remparts. Tantôt le matin, tantôt en soirée, deux saisons durant, Gaston Guldner a promené son objectif dans la ville au blason fleurdelisé et dans la cit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
TerrainsVagues
  25 décembre 2018
Merci à Babelio, à Liv'Editions et Gaston Guldner pour l'envoi de « Port Louis, la pierre, l'ardoise et autres trésors. »
Merci et pardon. Pardon de m'être trompé en demandant ce titre par défaut lors de la dernière masse critique. Je l'avais bien repéré pendant ma reconnaissance quelques jours avant le jour J mais sans être spécialement emballé. Alors pourquoi l'avoir choisi malgré tout ? Parce qu'à l'heure où je me suis connecté, il ne restait que 5 livres disponibles dont celui là et qu'habitant Port Louis (Riantec pour être précis) je me suis dit que je découvrirais peut être quelques trésors inconnus, quelques passages secrets...
Il était pourtant bien précisé qu'il s'agissait d'un album photo sans aucun texte mais je me suis dit qu'on pouvait bien raconter une ville, une histoire, sans avoir recours aux mots. Que si l'auteur réussissait alors on était en présence d'un chef d'oeuvre.
Alors ???
Alors, le livre est beau, le papier de qualité, euh… enfin voilà. Que dire si ce n'est que les photos sont… sont… sont…nettes? Bien cadrées? En couleurs? Propres?
Voilà, c'est ça, propres. Trop, rien ne dépasse, tout est bien cadré, tout est bien aligné, on a presque l'impression qu'il faut mettre les patins pour feuilleter cet album. La lumière semble ne pas oser bouger une oreille, les ombres calculées au millimètre s'accrochent à la place qui leur est réservée. On a la sensation d'être dans une de ces galeries d'art déco dépouillée, en train de feuilleter un catalogue aseptisé.
Plusieurs chapitres, les remparts, la citadelle, Kerzo (château en ruine donnant sur l'océan, propriété privée qu'on peut « visiter » en passant dans les trous du grillage), escaliers et passerelles, portes, fenêtres, balcons, sur les toits, grilles, la pierre, fontaines lavoirs puits, en flanant, pavés.
Le programme aurait pu être terrible sauf que… sauf que tout est sans relief jusque dans les pavés, jusque dans la pierre, tout manque de souffle, de vie. La photo est belle, la raie bien au milieu mais rien ne s'en dégage. Une beauté froide ennuyeuse, sans surprise.
Port Louis, ville fortifiée avec sa citadelle, son histoire liée à la compagnie des Indes, l'océan, bref, il y avait matière à raconter une belle histoire à faire raconter par les pierres, le sentier côtier, par l'atmosphère d'un jour de pluie ou de beau temps. Malheureusement les témoins de l'histoire ont été bâillonnés par des images figées alors que d'une photo doit émaner de l'émotion, du mouvement, de la vie, enfin je crois.
Que Liv'Editions et Gaston Guldner se rassurent, ce livre va circuler et sera vu car je vais le mettre dans la maison d'hôtes de mes voisins. Ce n'est pas parce que je ne suis pas sensible à la beauté froide que les touristes nombreux qui passent en face n'y trouveront pas quelque chose qui les fera vibrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          277
Aela
  27 décembre 2018
Merveilleuse promenade dans le coeur de cette vieille ville de Port-Louis, qui vient de célébrer les 400 ans de sa fondation. Ce livre de photographies nous fait flâner au coeur de la pierre. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Port-Louis, c'est l'occasion de découvrir un site magnifique, la citadelle, les remparts, les bastions, les lourdes portes sculptées, les pierres gravées, les puits, les fontaines, les lavoirs, les pavés.
On ressort charmé par ce chant à la pierre.
Pour la petite histoire, Port-Louis (Morbihan), située entre le Blavet et la rivière d'Etel, portait le nom de Blavet autrefois, avant de devenir, du temps de Louis XIII, un port d'envergure de commerce international, position qui va être reprise par Lorient ensuite.
Port-Louis, Porzh Loeiz en breton, rappelle le nom des rois de France et marque ainsi leur suzeraineté sur ce port qui fut longtemps forteresse espagnole.
La citadelle est impressionnante et bien mise en valeur dans ce livre magnifique.
La ville a eu une histoire compliquée: occupée par les Huguenots venus de la Rochelle en 1590, elle va être occupée par les Espagnols qui vont massacrer la population et ensuite reprise par les Français.
Le nom actuel de Port-Louis, datant de 1618, est donné en l'honneur du roi Louis XIII qui voulut en faire une ville fortifiée.
Complétée et enfin achevée en 1642, la citadelle de Port-Louis est l'élément-clé de la défense de la rade.
Le livre de photographie met bien en relief cet aspect de défense qu'a gardé la ville.
Le photographe, Gaston Guldner, a arpenté les ruelles et rues de Port-Louis pendant deux ans, avant d'exposer ses photos dans un première exposition en 2016.
Les photos sont regroupées par thème.
Très peu de texte dans le livre, ni d'informations historiques ou autres.
Tout est à l'image et à ce charme que l'on ressent vraiment quand on a la chance (comme moi) de pouvoir se promener régulièrement dans cette ville.
Magnifique travail...
Merci à Babelio de m'avoir fait découvrir ce beau livre et ce photographe, dans le cadre de l'opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
sebito
  24 février 2019
Cet ouvrage est un livre de photographies, continuité d'expositions sur Port-Louis. Il s'agit de photographies vernaculaires en gros plan, c'est-à-dire des photographies du quotidien, ici sans personnage. Malheureusement pour l'auteur, je suis aussi photographe donc peut-être plus critique qu'une personne lambda. La photographie vernaculaire est déjà peu intéressante mais ici, les photographies n'ont aucun intérêt (des grilles, des pavés, des escaliers, bref du mobilier urbain de vieille ville médiale très commun), rien qui accroche l'oeil, les règles de base sont respectées à la lettre (règle des tiers, des diagonales), ce qui accentue encore le peu d'intérêt du sujet. Il n'y a aucune démarche artistique. Cela revient à feuilleter un catalogue de bricolage. Si vous connaissez pas Port-Louis, ces photos ne vous dévoilent rien sur le lieu et son atmosphère. Seuls quelques initiés du lieu ayant un lien avec Port-Louis pourront y voir un petit intérêt. L'objet livre en lui-même est bon, les photos sont mises en valeur, les thèmes sont bien ordonnés, le papier est de qualité (mais si pour des photos je préfère personnellement un papier qui accroche moins). C'est la raison pour laquelle je mets deux étoiles: l'objet en lui-même est bien (pour ceux qui ne le savent, l'objet "livre" est très important pour mettre en valeur des photographies); en revanche, le sujet et le traitement du sujet sont inintéressants au possible. On zappe vite ce livre et on passe à autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1572 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre